#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

mercredi 26 juin 2013

Brioche

 

Ça se mérite ...


Les vacances arrivent à grands pas !

Vous allez avoir le temps (et l'envie!)  de dorloter tout votre petit monde en leur concoctant une bonne petite brioche pour le goûter ou le petit déjeuner!

Voici donc une recette que j'ai essayé de mettre au point pour avoir une brioche assez proche de celles que l'on trouve en boulangerie sans mettre autant de beurre ou avoir une pâte difficile à travailler.

C'est un peu long (mais pas difficile...) car il faut s'y prendre la veille, mais ça en vaut la peine! 

Essayer cette recette c'est l'adopter! Testez-la vous m'en direz des nouvelles !

L'odeur qui se dégage dans la maison quand la brioche cuit est tout simplement irrésistible !

Brioche 

 Attention! Préparer la veille pour le lendemain

Brioche

Ingrédients pour 1 grosse brioche, 2 moyennes ou 8 petites: 

25 gr de levure fraîche
100ml de lait + 1 càs
50 gr de crème fraîche
120 gr de beurre mou
500 gr de farine
60 gr de sucre en poudre
2 càc de sel
2 œufs+ 1 jaune
1/2 bouchon de rhum
1 sachet de sucre vanillé ou une grosse pointe de couteau de vanille en poudre
1 càs d'eau de fleur d'oranger ou 5 gouttes d'huile essentielle d'orange


Délayer la levure avec le lait tiède.
Ajouter le beurre mou, la crème, le rhum, l'eau de fleur d'oranger, la vanille et le sucre et bien mélanger pour obtenir un mélange bien homogène.
Incorporer la farine et le sel et battre à nouveau le tout.
Puis ajouter les 2 œufs et remuer encore, il faut que la pâte se décolle des parois.
Pâte à brioche avant levage
Recouvrir la pâte d'un linge propre et la placer dans un endroit tiède.
pâte à brioche levée
Au bout d' 1h30, rompre la pâte, y introduire de l'air, la recouvrir d'un film transparent et mettre au frais pour une nuit.
Le lendemain matin, rompre à nouveau la pâte et former des boules (2, 3 ou plus suivant la taille et la profondeur des moules que l'on utilise, voire même si on en utilise).
Beurrer un moule à cake et placer les boules dans le moule (si on fait des brioches individuelles, les placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant bien).
pâton de brioche dans leur moule avant la levée
Couvrir d'un linge propre et faire pousser à nouveau 1h30.
pâton de brioche dans leur moule après la levée
Préchauffer le four à 160°.
Délayer le jaune d'oeuf avec une cuillère à soupe de lait et dorer le dessus de la (ou des) brioche avant de l'enfourner pour 25 mn.

Au Thermomix:
Mettre la levure, le lait et la crème dans le bol et faire tourner pendant 1mn à 37° vit 3.
Pendant ce temps, couper le beurre en morceaux.
Ajouter le beurre mou, le rhum, l'eau de fleur d'oranger (ou l'huile essentielle), la vanille et le sucre et mélanger à nouveau 1 mn vit 3 à 37°.
Incorporer la farine et le sel et mettre le Thermomix  en fonction épi pendant 2 mn.
Au bout de 1 mn ajouter un premier oeuf, puis 30 sec après le second.
Sortir la pâte du bol Thermomix et la mettre dans un grand saladier.
Puis suivre les instructions accompagnées de photos pour la recette sans Thermomix ci dessus.


Les secrets de la recette:

Sortez le beurre ( et tous les ingrédients d'ailleurs ) au moins 1 heure avant pour qu'il soit bien mou.

Le lait doit être tiède lorsque vous le délayez avec la levure, pas chaud, sinon la levure ne lèvera pas...

Utilisez une farine la plus fine possible (T45 c'est bien , mais comme je n'utilise que de la farine bio et qu'en bio on trouve rarement de la farine à moins que T65, je prends celle-ci, tant pis pour la finesse de ma mie, elle est déjà pas mal!).

Utilisez un robot pour mélanger la pâte (ou le Thermomix qui est parfait pour cette utilisation si vous en êtes équipé), ce sera plus facile car la pâte à brioche est très collante et difficile à travailler.

Ne négligez pas les arômes, ce sont eux qui font la différence dans la recette.

On peut remplacer l'eau de fleur d'oranger par quelques gouttes d'huile essentielle d'orange, personnellement je préfère.

Prévoyez large pour le saladier et le moule, n'oubliez pas que la pâte va doubler de volume !

Je fais gonfler la pâte sur un radiateur l'hiver, au soleil l'été, et dans le four quasiment refroidi quand il n'y a ni chauffage ni soleil. A vous de choisir votre méthode!

Si vous êtes pressé vous pouvez sauter l'étape de pousse nocturne au frigo. Le résultat sera moins bien mais vous aurez déjà une belle et bonne brioche.

Ne lésiner pas sur le beurre dans le moule, sinon vous aurez du mal à démouler la brioche.

On peut rajouter à la pâte: des pépites de chocolat, des pralines concassées (recette ICI), des écorces d'oranges confites, des raisins secs, etc...

Vous pouvez aussi ne pas utiliser de moule et faire des petites brioches individuelles en les plaçant sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. dans ce cas réduisez le temps de cuisson de 5 mn.

Vous pouvez parsemer les petites brioches nature de sucre casson.

La brioche se congèle très bien. Généralement, avec ces proportions, j'en prépare 8 individuelles, dont la moitié part directement au congélateur, sinon tout est mangé en un rien de temps ... Par contre, n'attendez pas trop longtemps pour les consommer! Comme pour le pain, il ne faut pas les garder longtemps au congélateur...

NB: Le joli petit torchon avec la religieuse qui est sur les photos, est réalisé par mon amie Nathalie Rabier de l'Atelier de l'Oie. Vous pouvez aller visiter son site et découvrir les jolies choses qu'elle réalise.

Brioche aux pépites de chocolat

Brioche aux pralines

2 commentaires:

  1. Bonsoir,
    j'ai déjà réalisé plusieurs recettes de Kélou, elles sont simples ,bonnes, bien expliquées avec ce petit supplément d'âme...Je vous conseille de bien écouter ses astuces qui sont le résultat de nombreuses années de pratique ! merci chère Kélou pour ta générosité , tout ce temps et cet amour que tu nous donnes !
    Bonne cuisine à tous !

    RépondreSupprimer
  2. Merci cher Anonyme pour tous ces beaux compliments! Voilà des commentaires qui me donnent du coeur à l'ouvrage!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du coeur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre ( à suivre jusqu'au bout ;-) !! Ce n'est pas une erreur, il faut bien cliquer 2 fois sur "publier" !! ) :

1) Écrivez votre commentaire en plaçant votre curseur dans le cadre à la place de "Saisissez votre commentaire".
2) Ensuite identifiez-vous dans la rubrique sous le cadre à côté de "Commentaire". Si vous avez un compte Google, votre nom doit apparaitre automatiquement, dans ce cas ne touchez rien et passez à l'étape 3. Sinon cliquez sur la petite flèche à côté de "sélectionnez le profil" afin que l'on vous propose d'autres choix : saisissez votre nom ou pseudo en cliquant sur Nom/URL (ne vous occupez pas de l'URL, laissez ce champ vide si vous n'avez pas de site web).
3) Puis cliquez sur le bouton bleu "Publier"
4) Cliquez sur la case à gauche de "je ne suis pas un robot".
5) Et enfin RE-CLIQUEZ SUR LE BOUTON BLEU "Publier"

Merci d avoir pris le temps de me mettre un petit mot ! C'est l'essence qui me fait avancer ;-) et sans essence le moteur cale...