#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

samedi 21 septembre 2013

Merveilleux au chocolat

Dingue de chocolat !


Vous voulez épater vos amis ? Leur servir un gâteau digne d'un pâtissier ?

J'ai LA recette qu'il vous faut !

Je me suis inspirée d'un gâteau délicieux que l'on trouve.... à Carrefour !
Oui, oui, vous avez bien lu ! A Carrefour ! Là bas, ils l'appellent "le Trianon".

Eh bien moi, en toute modestie bien-sûr ;-) , je vais l'appeler "le merveilleux au chocolat" ! 

C'est le gâteau que je commande en version XL pour les occasions où l'on est très nombreux et où je ne peux pas assurer de A à Z ( eh oui ! Ça m'arrive ;-) !! ).

Essayez le, vous aussi vous allez l'adorer ! Pas si compliqué à faire en plus !

Merveilleux au chocolat


Merveilleux au chocolat
Ingrédients pour 8 personnes : 

Pour la dacquoise:

3 blancs d'oeuf
75gr de sucre glace
45 gr de noisettes en poudre
30 gr d'amandes en poudre 
1 pincée de sel

Pour la mousse: 

200 gr de chocolat noir
4 oeufs
4 feuilles de gélatine
50 gr de sucre en poudre
220 ml de crème fleurette entière

Pour la déco: 

5 étuis de crêpes dentelle

Préparer la dacquoise:
Allumer le four à 180°.
Battre les blancs en neige avec la pincée de sel.
Ajouter le sucre glace et continuer à battre pour les serrer.
Arrêter le fouet et ajouter les poudres de noisette et d'amande.
Beurrer un cercle à pâtisser, un cadre ou un moule à charnière.
Mettre au fond du moule du papier sulfurisé.
Verser la préparation et enfourner pour 20 mn.
Sortir la dacquoise et la laisser refroidir.
Préparer la mousse:
Faire tremper les feuilles gélatine dans de l'eau froide pour la ramollir. 
Faire fondre le chocolat avec 20 ml de crème. 
Une fois fondu, ajouter la gélatine bien égouttée et mélanger pour la faire fondre dans le mélange encore chaud. 
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs.
Battre les blancs en neige bien ferme.
Ajouter le sucre pour les serrer. 
Une fois que le chocolat a bien tiédi, mélanger le aux jaunes.
Ajouter ensuite les blancs battus avec le sucre. 
Battre le reste de la crème fraîche (les 200ml) en chantilly et l'ajouter au mélange précédant.
Mettre cette mousse sur le biscuit-dacquoise dans le cercle ou le carré, et mettre au frais pendant au moins 4 heures.

Écraser les crêpes dentelle et décorer le gâteau avec, puis retirer le cercle.

Les secrets de la recette :

La dacquoise est une version simplifiée du macaron qui peut servir de base pour de nombreux dessert à base de mousse.

Pour une dacquoise encore plus goûteuse, torréfiez légèrement vos amandes et vos noisettes.

Veillez à ce que le mélange chocolat-crème soit suffisamment chaud pour que la gélatine puisse y fondre ( ça c'est pour Sophie !!! ) . Si la gélatine ne fond pas, remettez sur le feu quelques secondes en tournant.

La pincée de sel pour aider à monter les blancs en neige peut être remplacée par quelques gouttes de jus de citron ou une pincée de bicarbonate de soude.

Pour changer, on peut rajouter sur la dacquoise 1 ou 2 cuillères à soupe de confiture d'orange, de mandarine ou de framboises ou même des framboises fraîches ou des suprêmes ( les quartiers pelés à vif donc sans la peau blanche ) d'orange ou de mandarine, avant de verser la mousse.

On peut également parfumer la mousse avec une càs de Cointreau ou 1 càc d'arôme de café.

Le moule idéal est le cadre carré ou le cercle qui ressemblent à de gros emporte-pièces.
Si vous n'en avez pas, utilisez un moule à charnière carré ou rond. 
Si vous n'en avez pas non plus... essayez de réaliser ce gâteau dans une verrine en faisant cuire la dacquoise dans n'importe quel moule, puis en la découpant à la taille de vos verres, puis en la plaçant au fond avant d'y verser votre mousse.
N'essayez pas de le réaliser dans d'autres moules car vous n'arriveriez pas à le démouler.

Ne démoulez pas votre gâteau trop tôt au risque de le voir.... s'effondrer... Et gardez le au frais jusqu'au dernier moment, surtout en été !

Pour plus de facilité: démoulez la dacquoise en passant un couteau le long du moule avant de mettre la mousse, ôtez le papier sulfurisé, placez la dacquoise dans le plat de service, remettez le cercle et enfin la mousse. Mettez au frais jusqu'au moment de servir.  
Puis décorez avec les crêpes dentelle, avant de passer un couteau, dont vous aurez préalablement passé la lame sous l'eau chaude, et retirez délicatement le cercle.

Mettez vraiment les crêpes dentelle à la dernière minute, sinon elles vont ramollir...  

8 commentaires:

  1. Grâce à cette recette j'ai épaté mes amis !!!
    Essayez c'est si facile.
    Merci et bonne poursuite, j'attends la suite !!!
    Bizz. BA.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Béa pour ce commentaire! Biz

      Supprimer
    2. j'aimerais remplacer la gélatine par de l'agar agar, que me conseilles-tu?

      Supprimer
    3. L'agar agar doit bouillir quasiment 2 mn pour développer ses qualités gélifiantes. Je te conseille donc de faire bouillir la crème avec 1/2 càc d'agar agar, puis d'y faire fondre le chocolat après arrêt de la cuisson ( la température de la crème devrait suffire à le faire fondre en remuant régulièrement ), puis de laisser tiédir le tout avant de poursuivre la recette.

      Supprimer
    4. MERCI Kelou ;-)) l'agar agar est super en cuisine mais il faut savoir le doser car son pouvoir gélifiant est très puissant. Je préfère éviter la gélatine faite à base de tissus conjonctifs (peaux) ou d'os d'animaux (principalement porc, bœuf, poisson), l'ager agar est obtenu à partir d'algues rouges. Bizzz

      Supprimer
    5. Tu as tout à fait raison Delphine! Moi aussi, dans la mesure du possible j'utilise de l'agar agar bio (il paraît même que c'est le secret minceur des japonaises ;-)...), mais il faut reconnaître que c'est moins facile à manipuler et à doser que la gélatine... J'espère que ça ira avec ces recommandations ( qui ne sont pas garanties à 100%...) Passe de bonnes fêtes!

      Supprimer
    6. enfin !!!! je me suis lancée!!!! mais gros stress avec l'agar agar qu'il est impossible de faire bouillir dans 20 ml de crème. En le mélangeant au chocolat ça a formé une pâte terriblement difficile à travailler et je pense que ça a déstabilisé les blancs . Bref, ce n'était pas vraiment pris mais terriblement bon!!! pour les 91 ans de mon beau-père, tout le monde a adoré, merci encore de changer nos menus avec tes excellentes recettes <3

      Supprimer
    7. Oh lala ma pauvre!!! C'est vrai que je n'avais pas réalisé en te répondant précédemment que la quantité de crème était si minime.... Voilà certainement la raison pour laquelle je l'avais moi même faite avec de la gélatine et pas de l'agar agar... Car comme je te le disais moi aussi dans la mesure du possible j'en utilise, mais je ne suis pas aussi "puriste" que toi. Ma gourmandise est trop grande!! Peut être aurait il fallut augmenter la quantité de crème quitte à mettre plus d'agar agar et ne pas avoir la même texture de gâteau... Désolée de t'avoir mal conseillée....

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du coeur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre ( à suivre jusqu'au bout ;-) !! Ce n'est pas une erreur, il faut bien cliquer 2 fois sur "publier" !! ) :

1) Écrivez votre commentaire en plaçant votre curseur dans le cadre à la place de "Saisissez votre commentaire".
2) Ensuite identifiez-vous dans la rubrique sous le cadre à côté de "Commentaire". Si vous avez un compte Google, votre nom doit apparaitre automatiquement, dans ce cas ne touchez rien et passez à l'étape 3. Sinon cliquez sur la petite flèche à côté de "sélectionnez le profil" afin que l'on vous propose d'autres choix : saisissez votre nom ou pseudo en cliquant sur Nom/URL (ne vous occupez pas de l'URL, laissez ce champ vide si vous n'avez pas de site web).
3) Puis cliquez sur le bouton bleu "Publier"
4) Cochez la case pour prouver que vous n'êtes pas un robot.
5) Et enfin RE-CLIQUEZ SUR LE BOUTON BLEU "Publier"

Merci d avoir pris le temps de me mettre un petit mot ! C'est l'essence qui me fait avancer ;-) et sans essence le moteur cale...