#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

lundi 31 mars 2014

Cake à l'orange


Un bon classique


Voici une valeur sûre sans grande originalité mais dont le succès est assuré pour le goûter des enfants ou pour le "tea-time" de ces dames!

Et les hommes dans tout ça?? 

Eh bien, je ne sais pas, moi... Pour leur petit déjeuner, par exemple! Ou pour les petites faims nocturnes... 

À condition bien-sûr que ces dames et leurs petits n'aient pas tout mangé avant, bien-sûr!!!

Le petit plus de cette recette: le moelleux du gâteau et surtout le glaçage à l'orange sur le dessus!
C'est la petite touche qui change tout et qui le rend unique et délicieux!!

J'aurais pu l'appeler également quatre-quarts à l'orange car la base de la pâte est celle d'un quatre-quarts.

Essayez le vite! Je suis sûre que ce cake va très rapidement devenir un basique chez vous aussi! 


Cake à l'orange

Cake à l'orange

Ingrédients :

2 oranges
200 gr de farine
200  gr de sucre
200 gr de beurre
4 oeufs
1/2 sachet de levure chimique ou 1 càc de bicarbonate de soude
100 gr de sucre glace

Préchauffer le four à 180°.
Râper finement le zeste des oranges et le mélanger avec le sucre en poudre.
Incorporer le beurre mou au mélange précédent et battre jusqu'à obtention d'un mélange homogène.
Ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien entre chaque ajout.
Verser la farine,  la levure et mélanger délicatement.
Presser le jus des oranges, en prélever 2 cuillères à soupe pour le glaçage et les mettre de côté dans un petit bol.
Verser le reste du jus d'orange dans la pâte et mélanger.
Verser la pâte dans un moule à cake préalablement beurré et mettre au four pendant 45 mn.
A la sortie du four, préparer le glaçage en mélangeant le sucre glace et le jus d'orange restant.
Glacer le cake avec un pinceau et laisser refroidir complétement avant de servir.

Au Thermomix:
Préchauffer le four à 180°.
Râper finement  le zeste des oranges et le mélanger avec le sucre en poudre 15 sec vit 5 pour développer les arômes.
Incorporer le beurre mou au mélange précédent et mixer 10 sec vit 5.
Presser le jus des oranges, en prélever 2 cuillères à soupe pour le glaçage et les mettre de côté dans un petit bol.
Ajouter le reste du jus, les oeufs,. la farine,  la levure dans le bol et mélanger 10 sec vit 5.
Verser la pâte dans un moule à cake préalablement beurré et mettre au four pendant 45 mn.
A la sortie du four, préparer le glaçage en mélangeant le sucre glace et le jus d'orange restant.
Glacer le cake avec un pinceau jusqu'à épuisement du glaçage et laisser refroidir complétement avant de servir.

Les secrets de la recette :

Pour développer le goût de l'orange, travaillez bien les zestes avec le sucre. On peut même le faire avec les doigts.

N'oubliez pas de travailler avec des ingrédients à température ambiante, et de sortir les ingrédients au minimum 1/2 heure avant la préparation.

Utilisez des oranges bios ou sans traitement après récolte dans la mesure vous allez en utiliser le zeste. Les pesticides se concentrant essentiellement dans le zeste.

Évitez également de prélever trop de ziste (la peau blanche qui se trouve juste sous le zeste) afin de ne pas apporter trop d'amertume au cake.

Personnellement, j'utilise une râpe Microplane qui permet de prélever le zeste très finement sans attaquer le ziste.

Pour vérifier la cuisson du cake, utilisez un pic à brochettes pour éviter d'entailler le cake avec un couteau; si nécessaire remettez 5 mn au four.

Vous pouvez ajouter si vous le souhaitez un peu de poudre de vanille et éventuellement une bonne pincée de cannelle en poudre.

Essayez aussi pour varier les plaisirs de rajouter 100 gr de pépites de chocolat noir préalablement roulées dans un peu de farine.

Cake à l'orange version Thermomix



Cake à l'orange version Thermomix


Cake à l'orange version Thermomix


Ingrédients :

2 oranges
200 gr de farine
200  gr de sucre
200 gr de beurre
4 oeufs
1/2 sachet de levure chimique ou 1 càc de bicarbonate de soude
100 gr de sucre glace


Préchauffer le four à 180°.
Râper finement  le zeste des oranges et le mélanger avec le sucre en poudre 15 sec vit 5 pour développer les arômes.
Incorporer le beurre mou au mélange précédent et mixer 10 sec vit 5.
Presser le jus des oranges, en prélever 2 cuillères à soupe pour le glaçage et les mettre de côté dans un petit bol.
Ajouter le reste du jus, les oeufs,. la farine,  la levure dans le bol et mélanger 10 sec vit 5.
Verser la pâte dans un moule à cake préalablement beurré et mettre au four pendant 45 mn.
A la sortie du four, préparer le glaçage en mélangeant le sucre glace et le jus d'orange restant.
Glacer le cake avec un pinceau jusqu'à épuisement du glaçage et laisser refroidir complétement avant de servir.


Les secrets de la recette :

N'oubliez pas de travailler avec des ingrédients à température ambiante, et de sortir les ingrédients au minimum 1/2 heure avant la préparation.

Pour vérifier la cuisson du cake, utilisez un pic à brochettes pour éviter d'entailler le cake avec un couteau; si nécessaire remettez 5 mn au four.

vendredi 28 mars 2014

Poivronnade


Pour faire trempette !


Pour changer un peu, une petite recette pour l'apéro !

Comme d'habitude une recette super facile à faire, au succès assuré !

Pas de recette spécifique Thermomix, mais les infos nécessaires pour la réaliser dans le corps de la recette.

J'ai oublié de vous signaler que j'ai eu un petit souci avec ma newsletter il y a 15 jours et que mes chers abonnés n'ont pas reçu dans leur boîte-mail une recette qui pourtant vaut le détour : la tarte pomme-citron meringuée. Pour y accéder directement, cliquez ICI.

Et pour ceux qui aiment ce genre de recettes, vous pouvez retrouver une tartinade toute fraîche: ma tartinade aux petits pois et à la menthe en cliquant ICI.


Poivronnade
Poivronnade
 

Ingrédients :

1 bocal de 225 gr de poivrons
ou de piquillos
6 portions de Kiri ou 100 gr de St Morêt
1 ou 2 gousses d'ail
1 bouquet de basilic

Rincer et égoutter les poivrons.
Peler l'ail et le presser.
Ciseler le basilic.
Mettre tous les ingrédients dans un bol-mixer et mixer finement le tout. Pour ceux qui ont le Thermomix, mixer 20 secondes vit 5.
Si besoin saler et poivrer.
Placer au frais jusqu'au moment de servir.


Poivronnade
Les secrets de la recette :

On trouve des poivrons entiers ou en lanières en bocaux dans les grandes surfaces au rayon des conserves de légumes ou au rayon des produits du monde dans le rayon Italie ou Espagne ( piquillos ).
Peu importe ceux que vous choisissez...
Vérifiez bien néanmoins lorsque vous les rincez qu'il ne reste pas de pépins ni de traces de grillé...
Égouttez les bien avant de les introduire dans le bol mixer.

N'oubliez pas d'ôter le germe de l'ail pour plus de digestibilité. Si vous trouver de l'ail frais, préférez l'ail frais qui est plus doux et plus digeste; dans ce cas, mettez en 2 gousses. On commence à en trouver sur les étals.

Préparez cette recette à l'avance car elle a besoin de "prendre" au frais, sinon elle risque d'être trop liquide juste après l'avoir mixée...

Pour encore plus de facilité, mixer simplement les poivrons avec des portions de Boursin ou de Tartare "ail et fines herbes" ( Ne rajoutez pas l'ail et le basilic bien sûr ! ). Dans ce cas, mettez 8 portions et non 6.

On peut aussi ajouter un peu de piment d'Espelette pour relever tout ça !

Vous pouvez servir cette poivronnade de différents façons: tartinée sur des toasts grillés, accompagnée de gressin ou même de crudités. Vous pouvez même ( comme je l'ai fait hier soir ) vous en servir comme base pour une tarte ! Je vous mettrai une recette bientôt...



Rien à voir avec la recette du jour : Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager les délices que ma fille a réalisés hier pour le dessert :


 
Les cupcakes de Capucine


Ils ne sont pas mimis ces cupcakes ? Je crois que l'on peut dire que la relève est assurée, non ???
Il y avait de gauche à droite: myrtilles, chocolat, caramel-chocolat, citron et framboise.

Je ne manquerai pas de vous mettre prochainement une recette de ce type ( une fois que j'aurai remanié et mis "à ma sauce" la recette de base... En l'occurence, le "topping" de la recette ne contenait aucun sucre... Un peu "hard" pour certains parfums... ).

vendredi 21 mars 2014

Pâte brisée sucrée

 

Entarté...


Et voici un pas à pas pour tout vous expliquer sur la pâte à tarte maison !

Il n'y a pas si longtemps, je dois dire que je ne faisais jamais ma pâte moi même... Shame on me, n'est ce pas ?

Ça me semblait trop long, trop compliqué et surtout, je pensais que ce n'était pas capital dans la recette... Que ce qui était important c'était la garniture... Erreur, grossière erreur !!!!!

Il a fallu attendre que j'ai mon Thermomix pour que je me mette à faire mes pâtes à tarte moi même ( eh oui ! Avec le Thermomix, c'est prêt en moins d'une minute alors pas d'excuse !!! ).

Et là, franchement, plus question d'acheter une pâte !! La différence est énorme ! Et c'est tellement facile !

Depuis, j'ai essayé de faire ma pâte à la main ou au robot ( Eh non ! Je n'emporte pas mon Thermomix partout... ) , je ne dirais pas que c'est aussi facile et que ça prend aussi peu de temps, mais pas loin... Sérieusement, moins d'une minute de pétrissage suffit.

L'avantage de la faire soi même c'est qu'en plus on peut l'aromatiser à son goût et ça c'est cool!
Ici, je vous donne deux recettes de base : une totalement nature que vous pourrez aromatiser à votre guise ( ou pas... ) et une avec de la poudre d'amande que l'on peut aussi agrémenter à son goût ( celle là c'est ma préférée, celle que j'utilise pratiquement à chaque fois ).

Alors n'ayez pas peur de vous lancer ! Kélou vous explique tout...

 

 

Pâte brisée sucrée

 
Pâte brisée sucrée

 

Ingrédients pour une tarte d'un diamètre de 30 cm (soit pour 8 personnes) :

220 gr de farine
40 gr de sucre en poudre
1/2 càc de sel
90 gr de beurre
60 gr d'eau tiède
1 sachet de sucre vanillé ou une pointe de vanille


Ingrédients pour une tarte à la poudre d'amande pour 8 personnes :

160 gr de farine
50 gr d'amandes
40 gr de sucre en poudre
80 gr de beurre
60 gr d'eau tiède
1/2 càc de sel
1 sachet de sucre vanillé


Avec le Thermomix, c'est pas compliqué : on met tous les ingrédients et on règle 30 à 40 sec en fonction épi.
Regardez à mi-temps pour voir si tout n'est pas collé aux parois, dans ce cas, raclez les bords pour faire tout redescendre vers l'hélice et remettre en route pour la fin du pétrissage. Si on veut partir d'amandes entières on commence par mixer les amandes 5 sec vit 10.

Au robot pâtissier, utilisez la feuille ou le pétrin ( Je préfère la feuille mais dans les notices, on utilise le pétrin pour faire les pâtes à tarte... Perso, je trouve qu'il n'y a pas assez de quantité pour que ça se mélange bien avec le pétrin... ).
Commencez par mélanger les éléments secs avec le beurre en morceaux. Lorsque ça commence à s'amalgamer et à faire des petites boules ajoutez l'eau et continuez à pétrir jusqu'à obtention d'une boule de pâte.

À la main, rien de compliqué, on travaille vraiment à la main ( n'oubliez pas d'enlever vos bagues si vous en portez !!! ).
Mettez tous les éléments secs dans un saladier, ajoutez le beurre en morceaux et commencez à pétrir. Lorsque le beurre est absorbé, ajoutez l'eau et finissez le pétrissage et formez une belle boule.



pâte brisée sucrée prête à étaler

Pour étaler la pâte, plusieurs solutions. La première, la classique : étalez sur un plan de travail fariné ( on appelle cela "fleurer" le plan de travail ) avec un rouleau ( fariné lui aussi ). Petit conseil pour le rouleau, choisissez le long et sans poignée, c'est beaucoup plus pratique. J'ai testé les rouleaux anti-adhérents, mais je n'ai pas été convaincue... En fait, si la pâte a la texture qui convient et que l'on a pris soin de fariné son rouleau et son plan de travail, il n'y a aucun souci.
Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, je me suis trouvée un plan de travail en silicone avec les différents tailles de diamètres et sur le côtés une règle avec les centimètres, qui peut aussi servir de tapis de cuisson. C'est très pratique pour ne pas en mettre partout et savoir surtout sur quelle dimension étaler sa pâte.

l'étalage de la pâte

Deuxième solution: étaler la entre deux feuilles de papier-cuisson. C'est une très bonne solution, lorsque la pâte est très collante ou que l'on veut pouvoir démouler sa tarte sur un plat de service. Dans ce cas, il suffit d'ôter la feuille du dessus ( sauf si vous la faites cuire à blanc... cf plus bas. ) et de placer la pâte accompagnée de la feuille inférieure dans le moule.

l'étalage de la pâte entre deux feuilles de silicone

Dernière solution, qui va vous surprendre: étaler la pâte directement dans le moule avec la paume des mains et les doigts !!!
Ne rigolez pas, c'est la solution que j'utilise le plus souvent au quotidien !!!! Ça évite de salir sa cuisine et sortir le gros rouleau qui se trouve évidemment tout au fond du placard... Une solution de flemmarde mais que j'assume totalement!!! Pour m'aider dans ma tâche, je me suis trouvé un mini rouleau ( cf photo ci-dessous ) très pratique qui tient dans un tiroir et qui me permet d'avoir une pâte plus régulière sans les traces de doigts. C'est une solution "pas très catholique" pour les puristes mais qui fait très bien l'affaire quand on est pressé !
Quand, je reçois et que je veux faire bien, j'utilise bien sûr les méthodes traditionnelles...


mini rouleau pour étaler la pâte à l'intérieur du moule


Ensuite vient la mise en place de la pâte dans le moule que l'on aura bien-sûr pris soin de beurrer et fariner :
Pour le moule, on peut au choix utiliser des moules en métal ( avec fond amovible c'est plus pratique ), en verre ( comme ici ) ou en porcelaine ( pratique quand on ne veut pas démouler et servir directement dans le plat ), en silicone ( pratique pour le démoulage mais moins facile à garnir et surtout ne pas oublier de placer sur un support dur avant de charger !!!) ou le top du top, utiliser des cercles à tarte ( sans fond ) comme les pros ( il y en a un sur la photo tout en bas à côté du moule à tartelettes en silicone rose ).
Pour beurrer le moule, utilisez un pinceau et du beurre mou ou fondu, un essuie-tout ou carrément vos doigts ( propres !!! ).
Pour fariner, mettez un tout petit peu de farine dans le moule et tapotez votre plat en faisant voyager la farine tout autour du plat et enlevez l'excédent de farine.


le moule beurré et fariné n'attend plus que la pâte!

Faites bien adhérer la pâte au moule et coupez avec un couteau, dans un mouvement horizontal de l'intérieur vers l'extérieur du moule, l'excédent de pâte sur les bords.

on découpe les excès de pâte avec la lame d'un couteau

Piquez le fond de tarte pour éviter que des bulles d'air coincées dessous ne forment des cloques.


Ne pas oublier de piquer la pâte pour éviter qu'elle ne gonfle !

Suivant les recettes, vous devrez à ce stade, soit mettre votre garniture, soit faire précuire la pâte, soit la cuire complètement ( on appelle ça "cuire à blanc" c'est à dire sans rien ).
Si vous devez la précuire, placer un papier cuisson sur le fond de tarte, puis déposez des légumes secs ( type haricots secs, pois chiches, voire même autre chose que des légumes secs comme du riz... ) ou des billes de porcelaine "spécial cuisson à blanc" ( comme sur la photo ) ou une chaine métallique ( "spéciale tarte" également ). Mettre au four à 180° ( que vous aurez bien-sûr pris soin de préchauffer ) pendant 10 mn. Si vous devez cuire complètement la pâte, ôtez le papier sulfurisé avec les billes et poursuivez la cuisson pendant 10 minutes  (ou un peu moins suivant votre goût et la force de votre four).

Les billes de céramiques déposées sur un papier sulfurisé

Si vous devez mettre comme garniture des ingrédients qui risquent de rendre beaucoup d'eau, deux solutions pour éviter de détremper le fond de tarte :
Garnir le fond d'un peu de farine, de semoule fine, d'amandes en poudre ou de biscuits écrasés pour que l'élément choisi "pompe" l'eau rendue.
Enduire le fond d'un blanc d'oeuf pour imperméabiliser la tarte. Si vous devez cuire le fond à blanc complètement, faites cette opération à mi cuisson.

On badigeonne le fond de tarte de blanc d'oeuf si on veut mettre des fruits gorgés d'eau



Les secrets de la recette :

Le beurre doit vraiment être à température ambiante sinon vous aurez beaucoup de mal à faire votre pâte... Pensez donc à le sortir au minimum 1/2 heure avant. Pour autant, ne faites pas fondre votre beurre au micro onde, il ne doit pas non plus être fondu !!
Personnellement, je n'utilise que du beurre bio, qui est naturellement beaucoup moins dur et beaucoup plus souple que le beurre classique.

Idem pour l'eau qui doit aussi être tiède.

Élément très important, ne travaillez pas trop la pâte !! Si vous la travaillez trop, elle risque de se rétracter à la cuisson... Une fois que les ingrédients sont bien amalgamés, formez la boule et laissez la tranquille !

La pâte doit être facile à manipuler, ne pas coller. Si ce n'est pas le cas, placez la 1/2 heure au frais.
Tout est une question de température, et ce n'est pas toujours évident de maîtriser cet élément...
En été, il fait parfois trop chaud dans la pièce et tout devient trop mou, collant et pas maniable.
Au contraire en hiver quand la pièce est fraîche ou si on a placé sa pâte au frais trop longtemps, elle est dure comme du bois et craque...

Si vous n'utilisez pas la pâte tout de suite ou si elle a besoin de passer au frais car elle est trop collante, mettez la dans un film étirable pour ne pas qu'elle se dessèche.

On peut bien-sûr, préparer ses pâtes à l'avance et les congeler ( n'oubliez pas de marquer dessus ce que c'est... ).

On peut parfumer sa pâte selon sa fantaisie ! Quelques idées:
Remplacez la poudre d'amandes par des noisettes, des noix, etc... Ce sera délicieux avec une tarte au chocolat, aux fruits secs ou aux pralines.
Ajoutez un zeste de citron ou d'orange. Avec une tarte au citron, aux pommes ou aux fraises ce sera parfait.
Une pointe de cannelle ou de gingembre réveillera votre tarte aux pommes, aux fruits exotiques ou même au chocolat.
Mixez différents ingrédients, amusez vous !!! Sans perdre de vue la garniture que vous allez mettre dedans bien-sûr... N'oubliez pas l'accord des goûts !! ( je vous ferai prochainement un petit article là dessus... )

Pour démouler la tarte, attendez qu'elle refroidisse un peu.

Une fois la tarte garnie et cuite ( ou pas ), ne la placez pas au frigo ! Vous risquez de faire ramollir la pâte et modifier les saveurs...


Voilà ! Je crois que vous avez en mains, tous les éléments pour réussir vous même vos pâtes à tarte sucrées !
A venir très prochainement : les pâtes à tarte salées !!


Pâte brisée aux noisettes, au citron et aux amandes, et aux amandes et au vermicelle en chocolat



vendredi 14 mars 2014

Tarte pomme-citron meringuée


C'est pas de la tarte !!!


Mais non, mais non! Ne fuyez pas! Au contraire, c'est une vraie recette de tarte! Et quelle tarte!! 

Et facile à faire par dessus le marché !

Je vous présente aujourd'hui une recette un peu "hybride", puisqu'elle est à mi chemin entre la tarte au citron et la tarte aux pommes, mais elle est vraiment délicieuse !

À la fois douce et acidulée c'est un régal !

Le mariage de la pomme sous forme de compote avec le zeste de citron est absolument divin et change vraiment des tartes habituelles !

Testez-la au plus vite ! Vous m'en direz des nouvelles...


Tarte pomme-citron meringuée

Tarte pomme-citron meringuée

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

1 pâte brisée ( recette ICI )

Pour la compote:
6/8 pommes
40 gr de beurre
80 gr de sucre en poudre
Le zeste d'un citron
10 cl d'eau
3 jaunes d'oeufs
Pour la meringue:
3 blancs d'oeufs
100 gr de sucre en poudre
une pincée de sel

Faire cuire à blanc la pâte brisée dans un moule à tarte pendant 20 mn à 180°.
Pendant ce temps, préparer la compote:
Peler les pommes et les couper en morceaux.
Mettre le beurre dans une casserole et le faire fondre.
Ajouter les pommes, les 80 gr de sucre et le zeste de citron et faire compoter 20 mn dont les 10 premières minutes à couvert.
Laisser refroidir un peu avant d'ajouter les jaunes d'oeufs.
Battre les blancs d'oeufs en neige ferme avec une pincée de sel.
Ajouter les 100 gr de sucre en poudre et continuer à battre pour les serrer.
Verser la compote sur la pâte à tarte cuite, puis étaler la meringue par dessus.
Enfourner pour 15 mn toujours à 180°.



Les secrets de la recette :

Faites vous même votre pâte brisée sucrée avec un peu de poudre d'amande et de vanille, ce sera bien meilleur !
Je tâcherai de vous mettre une recette de base très prochainement...

Pour faire cuire la pâte à blanc: la piquer, mettre un papier sulfurisé par dessus et déposer une chaine ou des billes d'argile "spéciales tarte" ( à acheter dans les boutiques spécialisées ou ICI pour les billes d'argile et ICI pour une chaine ) ou des légumes secs ( genre pois chiches ou haricots, mais souvent pas assez lourds... ) pour éviter que la pâte ne gonfle.

Vous pouvez utiliser une poche à douille pour déposer la meringue de façon harmonieuse sur la tarte.

Ne préparez pas cette tarte trop à l'avance... Deux raisons à cela: la meringue peut retomber si vos blancs ne sont pas parfaitement montés et cuits... Et deuxièmement, la pâte à tarte risque de se détremper et ramollir avec l'humidité de la compote; pour contrer ce phénomène vous pouvez enduire votre fond de tarte encore chaud avec un blanc d'oeuf avant de verser la compote.

Si vous aimez vraiment le goût et l'acidité du citron, vous pouvez ajouter du jus à la compote.
Personnellement, je trouve que ce qui fait la particularité de cette tarte,  c'est la douceur qu'apporte le mélange zeste/pommes, je ne le mets donc pas...

La semaine dernière à la montagne, j'ai fait cette tarte en ajoutant à ma compote un  bocal de myrtilles au jus, c'était délicieux ! Une variante à tester si vous aimez les myrtilles...

Autre petite variante, vous pouvez également remplacer la meringue par des marshmallows ( si vous n'avez pas de batteur à oeuf par exemple...), comme sur cette tarte :
Tarte pomme-citron meringuée par des marshmallows
 

mardi 11 mars 2014

Salade de brocolis aux noisettes

Un bouquet de verdure


Le brocoli... L'aliment santé par excellence !!

Je suis bien mal placée pour vous faire une leçon de diététique, mais un grand nombre de professionnels s'accordent à dire que c'est un aliment à consommer sans modération, car très bénéfique pour la santé.

Le brocoli est un aliment super riche en vitamines (particulièrement en C et B) et minéraux (calcium, potassium, phosphore, magnésium), bourré de fibres et d'anti-oxydants et très faible en calories (28 pour 100 gr cuit).

Il protègerait même de bons nombres de maladies dont certains cancers (mais je ne me lancerai pas sur cette pente glissante, sujette à polémique... D'autant que ce n'est pas du tout mon rayon et que je suis bien sûr totalement incompétente dans ce domaine, même si le sujet m'intéresse grandement) .

Le printemps est quasiment là, et l'envie de découvrir nos "gambettes" commence à nous démanger toutes...

Hélas, l'hiver et ces bons petits plats bien réconfortants, sont passés par là...

Il est temps de nous reprendre en mains et de chasser à grands coups de pieds dans le derrière, ces maudits kilos qui nous collent aux basques depuis quelques mois!!

Cette recette plutôt diététique, mais néanmoins gourmande, devrait nous y aider...

Alors: Sus aux kilos et à vos casseroles les internautes!!!

Salade de brocolis aux noisettes


Salade de brocolis aux noisettes

Ingrédients pour 4 personnes :

1 gros bouquet de brocolis
40 gr de noisettes
1 càs de crème de vinaigre balsamique
1 càs d'eau
2 càs d'huile de noisettes
sel, poivre

Laver et détailler le brocoli en bouquet.
Faire cuire les brocolis ( à la vapeur de préférence ) "al dente".
Les refroidir rapidement dans un bain d'eau glacée pour arrêter la cuisson et égoutter.
Torréfier les noisettes dans une poêle à sec quelques minutes.
Préparer la sauce: mélanger la crème de vinaigre, l'eau, le sel et le poivre, puis ajouter l'huile de noisettes et émulsionner.
Mélanger tous les ingrédients dans un saladier et servir.

Au Thermomix:
Laver et détailler le brocoli en bouquets.
Faire cuire les brocolis à la vapeur dans le varoma en programmant 14 mn vit 1.
Les refroidir rapidement dans un bain d'eau glacée pour arrêter la cuisson et égoutter.
Torréfier les noisettes dans une poêle à sec quelques minutes.
Préparer la sauce: mélanger la crème de vinaigre, l'eau, le sel et le poivre, puis ajouter l'huile de noisettes et émulsionner.
Mélanger tous les ingrédients dans un saladier et servir.


Les secrets de la recette :

Quelques conseils importants pour la cuisson du brocoli:
Détaillez le brocoli en bouquets de plus ou moins la même taille, pour avoir une cuisson bien homogène. Sinon la cuisson étant très rapide, vous risquez d'avoir des bouquets trop cuits et d'autres pas assez...

Si vous avez un cuiseur vapeur ou une cocotte minute préférez une cuisson vapeur qui abimera moins vos brocolis; dans ce cas, parsemez légèrement de bicarbonate de soude pour garder une couleur bien verte à vos légumes et cuisez les 5 mn pas plus.
Si vous n'en avez pas, faites les cuire dans une grande casserole d'eau bouillante salée pendant 4 mn en ajoutant en fin de cuisson un peu de bicarbonate de soude dans l'eau.

Ne négligez pas la phase pour stopper la cuisson. Si vous ne voulez pas le faire avec un bain rempli de glaçons comme les pros, égouttez les dans une passoire (ou le Varoma) et passez immédiatement et rapidement la passoire (ou le Varoma) sous un filet d'eau très froide, puis laissez à nouveau bien égoutter.

Si vous n'avez pas de crème de vinaigre balsamique, vous pouvez en obtenir rapidement en mettant 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique avec un soupçon de sucre 2 mn au micro ondes (attention toutefois aux projections...).

Si vous n'avez pas d'huile de noisettes, remplacez par de l'huile d'olive ou mi-huile d'olive/mi-huile de noix.

Préférez un poivre de Sechuan pour l'assaisonnement.

On peut éventuellement rajouter quelques dés de fromage, comme un bleu ou une bonne pâte cuite type comté goûteux, pour une salade plus riche (mais moins diététique... On ne peut pas tout avoir!!!)

Pas de gaspillage! Récupérez le pied du brocoli et faites une soupe! 

Salade de brocolis aux noisettes version Thermomix



Salade de brocolis aux noisettes version Thermomix


Salade de brocolis aux noisettes version Thermomix

Ingrédients pour 4 personnes :

1 gros bouquet de brocolis
40 gr de noisettes
1 càs de crème de vinaigre balsamique
1 càs d'eau
2 càs d'huile de noisettes
sel, poivre


Laver et détailler le brocoli en bouquets.
Faire cuire les brocolis à la vapeur dans le varoma en programmant 14 mn vit 1.
Les refroidir rapidement dans un bain d'eau glacée pour arrêter la cuisson et égoutter.
Torréfier les noisettes dans une poêle à sec quelques minutes.
Préparer la sauce: mélanger la crème de vinaigre, l'eau, le sel et le poivre, puis ajouter l'huile de noisettes et émulsionner.
Mélanger tous les ingrédients dans un saladier et servir.


Les secrets de la recette :


Quelques conseils importants pour la cuisson du brocoli:
Détailler le brocoli en bouquets de plus ou moins la même taille, pour avoir une cuisson bien homogène. Sinon la cuisson étant très rapide, vous risquez d'avoir des bouquets trop cuits et d'autres pas assez...

Ne négligez pas la phase pour stopper la cuisson. Si vous ne voulez pas le faire avec un bain rempli de glaçons comme les pros, passez rapidement le varoma sous un filet d'eau très froide en fin de cuisson.

Si vous n'avez pas de crème de vinaigre balsamique, vous pouvez en obtenir rapidement en mettant 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique avec un soupçon de sucre 2 mn au micro-ondes ( attention toutefois aux projections... ).

Si vous n'avez pas d'huile de noisettes, remplacez par de l'huile d'olive ou mi-huile d'olive/mi-huile de noix.

Préférez un poivre de Sechuan pour l'assaisonnement.

On peut éventuellement rajouter quelques dés de fromage, comme un bleu ou une bonne pâte cuite type comté goûteux, pour une salade plus riche ( mais moins diététique... On ne peut pas tout avoir !!! )

Récupérer le pied du brocoli et faites une soupe ! 

lundi 3 mars 2014

Risotto aux courgettes et au chorizo

Quand l'Italie rencontre l'Espagne...


Hello mes chers petits internautes gourmands!

Je profite d'une journée bien neigeuse à la montagne pour vous poster cette petite recette que je voulais partager avec vous depuis longtemps.

À la maison, il y a les fans des risottos et... les autres... 
Cette recette là fait, elle, l'unanimité!! Ça valait donc le coup que je vous en fasse part, non ?

Je profite de ce post pour vous signaler que j'ai apporté quelques changements à la présentation du blog, pour faciliter vos recherches (j'ai notamment séparé les recettes Thermomix sucrées et salées dans le menu principal).

Je ne peux malheureusement pas mettre de menu déroulant avec la liste de toutes les recettes par thème, je ne suis pas encore assez calée en informatique pour ajouter des fonctionnalités que mon hébergeur ne propose pas... Si quelqu'un est capable de m'expliquer comment faire,  je suis preneuse!!!

J'ai également ajouté dans la colonne de droite un "nuage de tags" vous permettant de choisir vos recettes en fonction des ingrédients ou du type de recette. Cliquez simplement sur un ingrédient (ou un type de recette) et vous verrez apparaître toutes les recettes qui en contiennent (ou de ce type) .
J'espère que ce nouveau "gadget" vous plaira et vous facilitera la vie.

N'hésitez pas à me faire part de vos suggestions... Si je suis en mesure de répondre à vos demandes pour améliorer ce blog et son confort de navigation, je le ferai avec plaisir ! 

    Risotto aux courgettes et au chorizo 


Risotto aux courgettes et au chorizo


Ingrédients pour 5 personnes :

400 gr de riz pour risotto
2 courgettes
100 gr de chorizo
1 gousse d'ail
1 oignon
110 gr de vin blanc
1 cube de bouillon de volaille
1l d'eau
50 gr de parmesan râpé
20 gr de beurre
10 gr d'huile d'olive
1 càc 1/2 de sel
poivre

Émincer finement l'oignon et presser l'ail.
Mettre l'huile d'olive et les oignons dans un faitout et faire revenir à feu doux 5 mn.
Pendant ce temps, laver et couper les courgettes en petits cubes.
Faire de même avec le chorizo.
Ajouter le riz et l'ail dans le faitout et faire revenir tout en remuant 3 mn.
Préparer un litre de bouillon avec l'eau qui aura préalablement été chauffée et le cube.
Ajouter à ce mélange le vin blanc, le sel et le poivre.
Commencer à mouiller le riz avec le mélange à base de bouillon tout en remuant.
Rajouter du bouillon au fur et à mesure que l'eau est absorbée et ne pas cesser de remuer.
Au bout de 8 mn de cuisson, ajouter les courgettes et le chorizo.
Faire cuire encore 10 mn environ.
Mettre dans le plat de service, ajouter le beurre et le parmesan et remuer délicatement et servir sans attendre.


Au Thermomix:
Mettre le parmesan dans le Thermomix, mixer 10 sec vit 10, puis réserver dans un bol.
Mettre la gousse d'ail et l'oignon dans le bol et mixer 5 sec vit 7.
Racler les parois pour faire redescendre au fond du bol et ajouter l'huile d'olive.
Mettre en position varoma, vitesse de mijotage pendant 5 mn.
Pendant ce temps, laver et couper les courgettes en petits cubes.
Faire de même avec le chorizo.
Ajouter le riz et continuer à cuire 2 mn toujours en position varoma/mijotage.
Mettre le vin blanc, l'eau, le bouillon cube, le sel, le poivre et laisser cuire 18 mn à 100° fonction sens inverse vit 1.
Au bout de 8 mn, ajouter les courgettes et le chorizo.
A l'arrêt de la minuterie, mettre dans le plat de service, ajouter le beurre et le parmesan et remuer délicatement et servir sans attendre.


Les secrets de la recette :

Le riz arborio est le riz que je prends généralement. Si vous n'en avez pas ou n'en trouvez pas, utilisez du riz carnaroli ou du vialone. Il faut quoi qu'il arrive un riz rond riche en amidon. N'essayez pas avec du basmati ou tout autre riz long le résultat n'aura rien à voir avec un risotto! 
On peut aussi éventuellement utiliser pour changer de l'Ébli ou les petites pâtes qui on la forme d'un grain d'avoine , ce ne sera pas un vrai risotto et vous n'aurez pas le côté moelleux du risotto, mais avec un peu de crème en fin de cuisson, le résultat n'est pas mal du tout

On ne peut pas préparer un risotto à l'avance!!! C'est un plat qui se prépare au moment de passer à table et ne supporte pas d'être réchauffé...

Le risotto est délicat à réaliser car tout réside dans la cuisson du riz. 
Fiez vous aux indications du paquet et à votre goût pour le temps de cuisson. 
Les puristes le mangent légèrement craquant sous la dent,  d'autres le détestent lorsqu'il est "al dente".
En général, la cuisson totale du riz est de 17/18 mn environ.
Il ne faut pas cesser de remuer tout au long de la cuisson. Les puristes utilisent une cuillère en bois avec un trou au milieu et forment un 8 avec la cuillère au fond de la casserole. Une cuillère en bois classique fera très bien l'affaire et si vous veillez à tourner dans tous les coins de la casserole, le coup de main en 8 n'est pas indispensable.

Le Thermomix est vraiment idéal pour faire un risotto car il évite de rester devant sa casserole à remuer!
 
Placez un essuie-tout type Sopalin ou le panier-cuisson à l'envers sur le couvercle du Thermomix pour éviter les éclaboussures... Sinon, vous risquez d'en avoir sur tout votre plan de travail...

Pour le chorizo, choisissez suivant votre goût du "doux" ou du "fort" ou "extra fort". Personnellement je trouve que le "doux" n'a aucun intérêt et que le "extra fort" est trop fort, donc pour moi c'est systématiquement le "fort" que je choisis.

On peut éventuellement ajouter au risotto un peu de safran en fin de cuisson (le safran est fragile et supporte mal la cuisson…) ou un peu de paprika.

Si vous avez un bouillon de volaille maison, votre risotto sera forcément meilleur! 
Ce n'est pas compliqué à réaliser : il suffit de faire bouillir une carcasse de poulet (récupérée après avoir mangé un poulet rôti par exemple) dans de l'eau avec un oignon piqué de 2 clous de girofle, une carotte, éventuellement un poireau, un peu de sel et un bouquet garni pendant 1h30. On écume tout au long de la cuisson et on passe le bouillon à la fin. Ça se congèle très bien et ça n'a rien à voir avec un bouillon cube...

Risotto aux courgettes et au chorizo version Thermomix



Risotto aux courgettes et au chorizo version Thermomix



Risotto aux courgettes et au chorizo

Ingrédients pour 6 personnes :

400 gr de riz pour risotto
2 courgettes
100 gr de chorizo
1 gousse d'ail
1 oignon
110 gr de vin blanc
1 cube de bouillon
1l d'eau
50 gr de parmesan
20 gr de beurre
10 gr d'huile d'olive
1 càc 1/2 de sel
poivre


Mettre le parmesan dans le Thermomix, mixer 10 sec vit 10, puis réserver dans un bol.
Mettre la gousse d'ail et l'oignon dans le bol et mixer 5 sec vit 7.
Racler les parois pour faire redescendre au fond du bol et ajouter l'huile d'olive.
Mettre en position varoma, vitesse de mijotage pendant 5 mn.
Pendant ce temps, laver et couper les courgettes en petits cubes.
Faire de même avec le chorizo.
Ajouter le riz et continuer à cuire 2 mn toujours en position varoma/mijotage.
Mettre le vin blanc, l'eau, le bouillon cube, le sel, le poivre et laisser cuire 18 mn à 100° fonction sens inverse vit 1.
Au bout de 8 mn, ajouter les courgettes et le chorizo.
A l'arrêt de la minuterie, mettre dans le plat de service, ajouter le beurre et le parmesan et remuer délicatement et servir sans attendre.



Les secrets de la recette :


Le riz arborio est le riz que je prends généralement. Si vous n'en avez pas ou n'en trouvez pas, utilisez du riz carnaroli ou du vialone. Il faut quoi qu'il arrive un riz rond riche en amidon. N'essayez pas avec du basmati ou tout autre riz long ! 
On peut aussi éventuellement utiliser pour changer de l'Ébli ou les petites pâtes qui on la forme d'un grain d'avoine , ce ne sera pas un vrai risotto et vous n'aurez pas le côté moelleux du risotto, mais avec un peu de crème en fin de cuisson, le résultat n'est pas mal du tout !

On ne peut pas préparer un risotto à l'avance !!! C'est un plat qui se prépare au moment de passer à table et ne supporte pas d'être réchauffé...

Le risotto est délicat à réaliser car tout réside dans la cuisson du riz. 
Fiez vous aux indications du paquet et à votre goût pour le temps de cuisson. 
Les puristes le mangent légèrement craquant sous la dent,  d'autres le détestent lorsqu'il est "al dente".
En général, la cuisson totale du riz est de 17/18 mn environ.

Placez un essuie-tout type Sopalin sur le couvercle du Thermomix pour éviter les éclaboussures... Sinon, vous risquez d'en avoir sur tout votre plan de travail !!!

Pour le chorizo, choisissez suivant votre goût du "doux" ou du "fort".

On peut éventuellement ajouter au risotto un peu de safran en fin de cuisson ( le safran est fragile et supporte mal la cuisson… ) ou un peu de paprika.

Si vous avez un bouillon de volaille maison, votre risotto sera forcément meilleur ! 
Ce n'est pas compliqué à réaliser : il suffit de faire bouillir une carcasse de poulet ( récupérée après avoir mangé un poulet rôti ) dans de l'eau avec un oignon piqué de 2 clous de girofle, une carotte, éventuellement un poireau, un peu de sel et un bouquet garni pendant 1h30. On écume tout au long de la cuisson et on passe le bouillon à la fin. Ça se congèle très bien et ça n'a rien à voir avec un bouillon cube...





dimanche 2 mars 2014

Bugnes lyonnaises version Thermomix




Bugnes lyonnaises version Thermomix

Bugnes lyonnaises version Thermomix

 

Ingrédients pour une trentaine de bugnes:

( Attention! La pâte doit reposer une demi journée! )

10 gr de levure de boulanger
2 càs d'eau tiède
250 gr de farine
75 gr de beurre
2 oeufs
1 càc de sel
20 gr de sucre en poudre
1 càs de fleur d'oranger
Le zeste d'un citron
Huile pour friture
Sucre glace



Faire fondre le beurre dans le bol 1 mn à 80° vit 3  et le laisser refroidir dans un autre bol.
Délayer la levure avec 2 cuillères à soupe d'eau tiède en faisant tourner 30 sec à 37° vit 3.
Ajouter la farine, les oeufs, le sucre, la fleur d'oranger, le zeste de citron, le sel et mettre 1 mn 30 sur fonction épi.
Laisser reposer la pâte 2/3 heures sous un linge.
Faire chauffer le bain d'huile.
Fariner le plan de travail et étaler finement la pâte avec un rouleau à pâtisserie.
Découper des rectangles d'environ 10 cm de long et 5 cm de large avec une roulette.
Donner un coup de roulette au milieu de la bugne et les jeter dans l'huile bouillante.
Surveiller la cuisson et les retourner  à mi cuisson.
Égoutter sur du papier absorbant et saupoudrer de sucre glace encore chaud.



Les secrets de la recette :


Préférez la levure de boulanger fraîche. Si vous utilisez de la levure en sachet, vérifiez le mode d'emploi sur le sachet... Certaines levures se mélangent à sec ( directement dans la farine ) , d'autres dans un liquide ( comme indiqué dans la recette )...

On peut bien-sûr, varier les parfums : ne mettre que de la fleur d'oranger, ajouter un zeste d'orange à la place du citron, mettre une cuillère à soupe de rhum à la place de la fleur d'oranger, ajouter un peu de vanille. Bref, la palette est large ! A vous d'adapter la recette en fonction de vos propres goûts !

Si vous le souhaitez, vous pouvez "nouer" les bugnes en passant une des extrémités dans la fente du milieu.

Utilisez de l'huile "spéciale friture" , certaines huiles ne se prêtent pas du tout aux hautes températures...  Préférez une huile d'arachide, de tournesol désodorisée ou une huile type Frial.

Si vous avez une friteuse, c'est le moment de l'utiliser ! ( la mienne ne sort quasiment que pour les bugnes... ). C'est quand même plus pratique que le bain d'huile classique ( mais ça marchera tout aussi bien avec un bain d'huile sur votre cuisinière ! ).

Si vous voulez que le sucre adhère aux bugnes, il faut les saupoudrer " à chaud".

Bugnes lyonnaises


Beignets de carnaval...


Voici venir le temps des bugnes😋!

Ces délicieux petits beignets, spécialité lyonnaise par excellence, se préparent au moment de Mardi Gras.
Dans d'autres régions, on prépare également des beignets de carnaval.

En Provence, par exemple, on les appelle les "oreillettes", dans le sud ouest les "merveilles",  à Lyon et dans la région, ce sont donc les "bugnes".

Jadis, à l'approche du Carême, il fallait épuiser les réserves de gras qui allaient se "gâcher" pendant les 40 jours que dure ce temps d'abstinence et de restriction. Ainsi est née la tradition des bugnes.

Leur nom vient du vieux français "bugni" qui signifie "beignet".

À présent on les trouve dans les boulangeries et les pâtisseries  (dans les charcuteries aussi parfois😳...) lyonnaises dès le mois de janvier et jusqu'à fin mars.
Il en existe différentes sortes: les craquantes et les briochées. La recette que je vous propose est un compromis entre les deux.

Bugnes lyonnaises

Bugnes lyonnaises

 

Ingrédients pour une trentaine de bugnes :

( Attention! La pâte doit reposer une demi journée! ) 

10 gr de levure de boulanger
2 càs d'eau tiède
250 gr de farine
75 gr de beurre
2 oeufs
1 càc de sel
20 gr de sucre en poudre
1 càs de fleur d'oranger
Le zeste d'un citron
Huile pour friture
Sucre glace

Faire fondre le beurre et le laisser refroidir dans un coin.
Délayer la levure avec 2 cuillères à soupe d'eau tiède.
Verser la farine dans un grand saladier et creuser un puits au centre.
Y casser les oeufs et commencer à pétrir.
Ajouter le sel, le sucre, la fleur d'oranger, le zeste de citron et la levure et pétrir à nouveau jusqu'à obtention d'une pâte bien homogène.
Laisser reposer la pâte 2/3 heures sous un linge.
Faire chauffer le bain d'huile.
Fariner le plan de travail et étaler finement la pâte avec un rouleau à pâtisserie.
Découper des rectangles d'environ 10 cm de long et 5 cm de large avec une roulette.
Donner un coup de roulette au milieu de la bugne et les jeter dans l'huile bouillante.
Surveiller la cuisson et les retourner  à mi cuisson.
Égoutter sur du papier absorbant et saupoudrer de sucre glace encore chaud.

Au Thermomix:
Faire fondre le beurre dans le bol 1 mn à 80° vit 3  et le laisser refroidir dans un autre bol.
Délayer la levure avec 2 cuillères à soupe d'eau tiède en faisant tourner 30 sec à 37° vit 3.
Ajouter la farine, les oeufs, le sucre, la fleur d'oranger, le zeste de citron, le sel et mettre 1 mn 30 sur fonction épi.
Laisser reposer la pâte 2/3 heures sous un linge.
Faire chauffer le bain d'huile.
Fariner le plan de travail et étaler finement la pâte avec un rouleau à pâtisserie.
Découper des rectangles d'environ 10 cm de long et 5 cm de large avec une roulette.
Donner un coup de roulette au milieu de la bugne et les jeter dans l'huile bouillante.
Surveiller la cuisson et les retourner  à mi cuisson.
Égoutter sur du papier absorbant et saupoudrer de sucre glace encore chaud.

Les secrets de la recette :

Vous pouvez bien sûr utiliser un robot pour réaliser cette pâte, ce sera plus facile.

Préférez la levure de boulanger fraîche. Si vous utilisez de la levure en sachet, vérifiez le mode d'emploi sur le sachet... Certaines levures se mélangent à sec directement dans la farine, d'autres dans un liquide (comme indiqué dans la recette)...

On peut bien-sûr, varier les parfums : ne mettre que de la fleur d'oranger, ajouter un zeste d'orange à la place du citron, mettre une cuillère à soupe de rhum à la place de la fleur d'oranger, ajouter un peu de vanille. Bref, la palette est large! À vous d'adapter la recette en fonction de vos propres goûts!

Si vous le souhaitez, vous pouvez "nouer" les bugnes en passant une des extrémités dans la fente du milieu.

Utilisez de l'huile "spéciale friture" , certaines huiles ne se prêtent pas du tout aux hautes températures... Préférez une huile d'arachide, de tournesol désodorisée ou de type Frial.

Si vous avez une friteuse, c'est le moment de l'utiliser! La mienne ne sort quasiment que pour les bugnes... C'est quand même plus pratique que le bain d'huile classique, mais ça marchera tout aussi bien avec un bain d'huile sur votre cuisinière.

Si vous voulez que le sucre adhère aux bugnes, il faut les saupoudrer "à chaud".

Je ne résiste pas au plaisir de vous mettre une photo de notre belle ville de Lyon et ses quais de Saône, prise un jour où la lumière était particulièrement belle...


Les quais de Saône à Lyon au coucher du soleil