#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

vendredi 6 juin 2014

Panna cotta pistache-griottes

Les griottes débarquent !


Oh le jeu de mot minable...

Eh bien oui ! En ce 6 juin ( jour anniversaire du débarquement pour ceux qui n'auraient pas compris ou qui vivraient en ermite... difficile de passer à côté cette semaine... ), voilà tout ce qui m'est venu à l'esprit comme sous-titre pour la recette du jour... On fait ce qu'on peut !!! :)

Bref, revenons à nos moutons, enfin... à nos griottes !!

Vous allez me dire : " Encore une recette à base de pistache ?? "

Oui mais... C'est tellement bon !!! On va quand même pas se priver !!!

Et puis cette recette, ma petite soeur l'attend pour la réaliser ce week-end pour la Profession de Foi de sa fillotte ! ( Ma petite Nono je t'embrasse très fort ! ), alors vous avez encore droit à une recette à base de pistache...

Et ce n'est sûrement pas Anne, qui raffole de la pistache et qui était trop contente que je publie la recette des cigarettes russes fourrées à la pistache  il y a tout juste une semaine, qui va me contredire ! Pas vrai ??? Surtout maintenant que tu es équipée en pâte de pistache !

Et puis ceux qui ont investi dans un pot pourront ainsi très vite réutiliser ce précieux ingrédient !

La panna cotta est un dessert d'Italie du nord, dont le nom veut dire " crème cuite ".

C'est très facile à réaliser et il y a mille façons de l'interpréter !

Exactement le genre de recettes qui me permet d'assouvir ma créativité et que je ne réalise quasiment jamais deux fois de suite de la même façon !!

J'ai choisi de vous livrer aujourd'hui la recette d'une panna cotta aromatisée avec un accord que j'apprécie particulièrement : la pistache et la griotte!
Un mélange que vous retrouvez certainement prochainement dans d'autres desserts des Ateliers de Kélou ( qui, je vous le rappelle, ne s'appelleront bientôt plus comme ça...).

Je vous souhaite un très bon week-end de Pentecôte et n'oubliez pas de voter pour votre nom préféré si ce n'est déjà fait, en laissant un commentaire sur l'article " Sondage " précédemment posté...



Panna cotta pistache-griottes


Panna cotta pistache-griottes


Ingrédients pour 12 petites verrines ou 6 grandes:


Pour la compotée:
150 gr de griottes (surgelées ou fraîches)
25 gr de sucre
1 feuille de gélatine
1/2 bouchon de Kirsch ( facultatif )
Une pointe de fève de tonka râpée ou de vanille
Pour la panna cotta:
25 cl de crème liquide type fleurette
15 cl de lait
50 gr de sucre en poudre
40 gr de pâte de pistache
2 ou 3 feuilles de gélatine

Commencer par préparer la compotée:
Mettre la feuille de gélatine à ramollir dans de l'eau froide.
Faire cuire dans une casserole les griottes avec le sucre, le kirsch et la fève de tonka ou la vanille pendant 10 mn .
Ajouter la gélatine égouttée et remuer bien pour la faire fondre.
Verser et tasser la compotée au fond des verrines et laisser refroidir.
Préparer la panna cotta:
Mettre la gélatine à ramollir dans un bol d'eau froide.
Faire chauffer la crème et le lait jusqu'à frémissement.
Égoutter la gélatine et la faire fondre dans la crème chaude.
Ajouter le sucre et la pâte de pistache et bien mélanger pour que le sucre et la pâte se dissolvent dans la crème.
Au besoin, rajouter du colorant vert pour obtenir une jolie couleur.
Laisser tiédir un peu avant de verser sur la compotée de griottes.
Faire prendre au frais ( au minimum 4 heures ) jusqu'au moment de servir.


Les secrets de la recette :

J'ai indiqué 2 ou 3 feuilles de gélatine car personnellement je préfère la panna cotta pas trop gélifiée, j'en mets donc 2, mais si vous avez peur que la panna cotta ne soit pas assez prise, mettez en 3.

On peut aussi utiliser pour remplacer la gélatine, de l'agar-agar. Dans ce cas, mettez 3/4 de cuillère à café et faites bouillir avec la crème pendant 2 mn. Mais c'est plus difficile à doser et à maîtriser, voilà pourquoi je vous indique les proportions en gélatine...

J'ai choisi de mettre les griottes sous la panna cotta, comme une surprise à découvrir à la dégustation, mais on peut aussi faire l'inverse et déposer la compotée sur le dessus comme une panacotta classique ...

On peut aussi faire la même panna cotta  avec une compotée de framboise ou d'abricot qui se marient également très bien avec la pistache.

J'utilise habituellement les griottes Picard, j'aime leur goût et surtout l'équilibre entre l'acidité et le fruité. Mais la saison des griottes arrivent, donc profitez-en pour réaliser la recette avec des fraîches ! Au besoin, rajoutez un peu plus de sucre suivant la variété de griottes utilisées. Certaines sont très acides et nécessitent un peu ( voire beaucoup !! ) plus de sucre...

La fève de tonka, épice en provenance de la forêt amazonienne, est issue du fruit de l'arbre qui produit le teck ( tous vos meubles de jardin ! ).
C'est une épice qui a des notes de vanille, de caramel, d'amande amère, de muscade. Difficile de décrire cette épice si particulière et si raffinée qui fait des merveilles en pâtisserie ( mais aussi dans certains plats salés comme les viandes ou poissons blancs et les crustacées )... Le mieux c'est de tester !!!
Elle se râpe comme la noix de muscade avec une râpe fine. On la trouve dans le plupart des épiceries fines et sur internet sur le site que je vous indique fréquemment : Bien Manger.com.
Elle peut bien-sûr, si vous n'en trouvez pas, être remplacée par de la vanille.
Elle se marie très bien avec toutes les variétés de cerises et donc très bien avec la griotte.
Pour les curieux qui voudraient en acheter, voilà à quoi ça ressemble:

Fèves de tonka


Si vous n'avez pas de kirsch, vous pouvez également vous en passer, mais il renforce le goût de la compotée et ce sont toutes ces petites touches additionnées qui font la différence !

N'hésitez pas à rajouter un peu de colorant vert car la pâte de pistache donne parfois une couleur un peu fade tirant sur le kaki qui n'est pas toujours très appétissante... Juste une petite goutte de colorant lui donnera une couleur "amande" beaucoup plus avenante !

Pour renforcer le goût de pistache, on peut ajouter une petite goutte ( une larmichette quoi ! ) d'huile essentielle d'amande amère.

Pour une panna cotta encore plus gourmande, rajouter au moment de servir quelques pistaches caramélisées concassées !

4 commentaires:

  1. Recette super originale à essayer dès ce WE !
    Bravo pour tout ton travail !!! :D

    RépondreSupprimer
  2. Merci Marie! Et merci pour ton vote!

    RépondreSupprimer
  3. Et voilà, j'ai testé la recette hier soir! J'ai utilisé des griottes Picard, pas de colorant parce que je n'ai pas eu le temps d'en acheter, 1 goutte d'extrait de pistache, et bien sûr la fameuse pâte de pistache (merci Christèle ) : c'est délicieux, le mariage griottes/pistache très réussi. Le seul hic : même en ayant attendu longtemps, ça a tendance à se mélanger lorsque l'on verse la panna cota sur la compotée... Tu as peut être une astuce ? En tout cas bravo et merci pour cette nouvelle recette ! . Bises. Anne T

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire Anne!
      C'est vrai que ça a un peu tendance à se mélanger un peu quand on commence à verser la crème sur les griottes... Il faut bien attendre que la crème soit tiède voire froide, et que les griottes soient bien froides et que la gélatine ait pris (celle des griottes pas de la crème...), et verser vraiment tout doucement en faisant descendre la crème sur les bords de la verrine. Ou bien tu peux rajouter un peu de gélatine dans la compotée de griottes si le côté gélatineux ne te gêne pas...

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du coeur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre ( à suivre jusqu'au bout ;-) !! Ce n'est pas une erreur, il faut bien cliquer 2 fois sur "publier" !! ) :

1) Écrivez votre commentaire en plaçant votre curseur dans le cadre à la place de "Saisissez votre commentaire".
2) Ensuite identifiez-vous dans la rubrique sous le cadre à côté de "Commentaire". Si vous avez un compte Google, votre nom doit apparaitre automatiquement, dans ce cas ne touchez rien et passez à l'étape 3. Sinon cliquez sur la petite flèche à côté de "sélectionnez le profil" afin que l'on vous propose d'autres choix : saisissez votre nom ou pseudo en cliquant sur Nom/URL (ne vous occupez pas de l'URL, laissez ce champ vide si vous n'avez pas de site web).
3) Puis cliquez sur le bouton bleu "Publier"
4) Cochez la case pour prouver que vous n'êtes pas un robot.
5) Et enfin RE-CLIQUEZ SUR LE BOUTON BLEU "Publier"

Merci d avoir pris le temps de me mettre un petit mot ! C'est l'essence qui me fait avancer ;-) et sans essence le moteur cale...