#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

lundi 6 octobre 2014

Figues rôties au chèvre, miel et romarin


Une recette à rendre chèvre !


Vite, vite avant que les figues aient quitté nos étals !!

Voici LA recette que je réalise depuis un mois à chaque apéro !

C'est une recette très facile à réaliser, que vous pourrez servir aussi bien lors de l'apéritif, comme mise en bouche, que pour une petite entrée festive, accompagnée d'une salade.

Même ceux qui ne sont pas fanas de figues fraîches ( ce qui est mon cas, je les préfère sèches... ) apprécieront !

Les saveurs se marient entre elles à merveille et cette recette sera vraiment réalisée en deux temps trois mouvements !

Pour les fanas de figues, n'hésitez pas à aller consulter la recette de la salade folle aux figues marinées et aux pignons postée au tout début du blog. Elle est à base de figues sèches marinées dans du vinaigre balsamique et c'est un régal aussi !




Figues rôties au chèvre, miel et romarin

Figues rôties au chèvre, miel et romarin

 

Ingrédients pour 4 personnes :

4 figues violettes
30 gr de bûche de chèvre type Soignon ou n'importe quel autre chèvre mi sec
1 càc de miel liquide
4 pointes de romarin frais
Poivre de Sechuan

Allumer le four à 220°.
Passer les figues sous l'eau pour les laver.
Couper le pédoncule et les fendre en croix sur le dessus.
Figue sans pédoncule et coupée en croix
 Écarter légèrement les 4 morceaux de la figue et poivrer l'intérieur.
Les figues ouvertes en fleur et poivrées
Répartir délicatement la cuillère à café de miel dans les 4 figues.
Couper une tranche de bûche de chèvre d'environ 2 cm de large et couper la en 4.
Déposer un morceau de chèvre dans chaque figue.
Planter un brin de romarin et enfourner pour 10 mn.
Figue rôtie au chèvre, miel et romarin

Les secrets de la recette :

Choisissez des figues mûres mais pas trop... Sinon elles seront difficilement manipulables. Si elles sont très mûres réduisez le temps de cuisson...

Sachez que les figues se conservent assez mal, ne les achetez donc pas trop à l'avance.

Je vous recommande du miel liquide par souci de facilité, mais si vous n'en avez que du crémeux ça ira très bien aussi mais ce sera plus difficile à répartir dans les figues...

Si vous en avez, préférez du miel de romarin ou du miel de lavande pour renforcer le côté méridional.

Pour le romarin, choisissez le frais, fin et jeune si possible. Si vous n'en avez pas, je vous conseille de le ciseler et de le mettre dans la figue avec le miel et le poivre. Ce sera moins joli, certes, mais si votre romarin est vieux ou sec ce sera très désagréable à manger... Vous pouvez quoiqu'il arrive, renforcez le goût du romarin ( si vous aimez ça ) en en rajoutant un peu du ciselé sous le chèvre à l'intérieur de la figue.

Si vous n'avez pas de bûche de chèvre sous la main, remplacez la par tout autre chèvre goûteux ( éviter les chèvres frais qui n'ont pas assez de goût et risquent de rendre le plat fade...) ou bien par un cube de féta.

Il peut s'avérer judicieux de saler légèrement les figues suivant le fromage que l'on utilise. Si le fromage n'est pas très salé, salez les au moment où vous les poivrez, les figues seront ainsi plus goûteuses.

Placez vos figues sur du papier sulfurisé pour les faire cuire, vous n'aurez ainsi aucun souci pour les servir.

Si vous les servez en amuse-bouche, attendez un peu avant de servir, sinon vos invités risquent de se brûler.
Choisissez des figues pas trop grosses ( les gens n'en feront qu'une bouchée, donc si la figue est trop grosse, cela risque d'être un peu périlleux à manger... )
Pour faciliter la tâche de vos hôtes, servez ces figues dans des cuillères ou des mini assiettes ( comme sur la photo du haut ) et n'oubliez pas les petites serviettes ;-) !

Si vous servez ces figues en entrée, accompagnez les d'une petite salade de mesclun ( avec quelques feuilles de roquette dedans pour apporter un peu de piquant ! ) assaisonnée de crème de balsamique et d'un mélange d'huile d'olive et de noisettes, et parsemez la de quelques pignons de pin grillés.
Vous pouvez aussi, pour grossir un peu l'entrée, déposer les figues sur un toast de pain avant de les enfourner ou bien pour une entrée plus chic enfermer la figue dans une feuille de brick.
Figue rôtie au chèvre, miel et romarin servie en entrée accompagnée d'une salade

2 commentaires:

  1. Celle la je l'ai faite. C'est à tomber!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci soerette! Tu vois que tu sais mettre des commentaires ;-) !

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du coeur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre ( à suivre jusqu'au bout ;-) !! Ce n'est pas une erreur, il faut bien cliquer 2 fois sur "publier" !! ) :

1) Écrivez votre commentaire en plaçant votre curseur dans le cadre à la place de "Saisissez votre commentaire".
2) Ensuite identifiez-vous dans la rubrique sous le cadre à côté de "Commentaire". Si vous avez un compte Google, votre nom doit apparaitre automatiquement, dans ce cas ne touchez rien et passez à l'étape 3. Sinon cliquez sur la petite flèche à côté de "sélectionnez le profil" afin que l'on vous propose d'autres choix : saisissez votre nom ou pseudo en cliquant sur Nom/URL (ne vous occupez pas de l'URL, laissez ce champ vide si vous n'avez pas de site web).
3) Puis cliquez sur le bouton bleu "Publier"
4) Cliquez sur la case à gauche de "je ne suis pas un robot".
5) Et enfin RE-CLIQUEZ SUR LE BOUTON BLEU "Publier"

Merci d avoir pris le temps de me mettre un petit mot ! C'est l'essence qui me fait avancer ;-) et sans essence le moteur cale...