#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

jeudi 7 mai 2015

Gâteau roulé aux biscuits roses et à la confiture


Roulez jeunesse !


Voici une recette pour utiliser la confiture fraise-ananas précédemment postée.
 
Elle devrait énormément plaire aux plus jeunes pour le goûter ( d'où le sous titre ;-) ! ) .

Je suis d'ailleurs partie d'une recette ( que j'ai un peu modifié... Comme d'hab ;-) ! ) issue de mon tout premier livre de cuisine offert par ma grand-mère quand j'avais 8 ans !

Il s'agit ( pour les plus anciens qui l'ont connu... ) du fameux livre de Michel Oliver : " La pâtisserie est un jeu d'enfant", un livre illustré avec des dessins expliquant toutes les étapes et avec lequel les mesures sont exprimées en volume ( cuillères, tasses, etc...).

Eh oui ! C'est avec ce livre que j'ai fait mes premières armes !

Le livre original n'a pas survécu au temps, mais je n'ai pas résisté, dès que mes enfants ont été en âge de cuisiner, à acheter une réédition !

La petite variante que je vous propose aujourd'hui par rapport au gâteau roulé classique, c'est d'utiliser de la poudre de biscuits roses de Rheims ( je vous avais déjà proposé une recette avec cette délicieuse poudre dans le gâteau rose aux pralines, amandes et biscuits roses de Rheims que vous pouvez consulter en cliquant dessus ). Cela donne un biscuit plus fin ( dans le sens raffiné pas au niveau de l'épaisseur... ), bien moelleux et plus léger qu'avec de la farine classique !

Mais si vous n'en avez pas sous la main vous pourrez tout aussi bien faire la recette avec de la farine blanche classique en suivant les conseils donnés dans les secrets de la recette".




Gâteau roulé aux biscuits roses et à la confiture

Gâteau roulé aux biscuits roses et à la confiture

 

Ingrédients pour 4 personnes :

2 oeufs
60 gr de sucre en poudre ( 3 càs )
80 gr  de poudre de biscuits roses de Rheims ( 7 càs )
1 sachet de sucre vanillé ou 1 pointe de couteau de poudre de vanille
1/2 càc de bicarbonate de soude ou 1/2 sachet de levure chimique 
une pointe de sel
1 petit pot de confiture de fraise-ananas ( ou autres fruit rouges ) soit 125 gr
sucre glace

Allumer le four à 180°.
Séparer les blancs et les jaunes des oeufs. 
Ajouter le sucre et la vanille dans les jaunes et mélanger jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Monter les blancs en neige avec une pointe de sel.
Ajouter la farine et le bicarbonate dans le mélange oeufs/sucre et mélanger.
Verser une cuillère à soupe de blanc d'oeuf battu pour détendre un peu la pâte.
Ajouter le restant des blancs et brasser délicatement pour obtenir une pâte homogène.
Verser sur une plaque de pâtisserie recouverte de papier sulfurisé et étaler sur toute la surface.
Enfourner pour 12 mn.
Pendant ce temps, mouiller un torchon propre et bien l'essorer.
L'étendre sur le plan de travail.
À la sortie du four, retourner la plaque sur le torchon humide et retirer délicatement le papier sulfurisé.
Recouvrir immédiatement le gâteau de confiture sur toute la surface.
Toujours sans attendre, rouler le gâteau sur lui même en serrant bien.
Rouler le gâteau dans le torchon en compressant bien pour obtenir un joli roulé.
Laisser refroidir le gâteau.
Dérouler le torchon, couper les extrémités avec un bon couteau et saupoudrer avec du sucre glace avant de placer dans le plat de service.
Gâteau roulé aux biscuits roses et à la confiture
Les secrets de la recette :

J'utilise dans cette recette de la poudre de biscuits roses de Rheims de la marque Fossier ( j'adore ça ! Pas vous ? ). On en trouve parfois dans les grandes surfaces ou dans les magasins spécialisés ( j'ai trouvé la mienne chez G.Detou ). Attention toutefois, que le prix au kilo ne soit pas plus élevé que le prix des biscuits ( ce qui arrive parfois...) ! Si vous n'en trouvez pas, utilisez des biscuits roses classiques ( ça, on en trouve dans toutes les grandes surfaces !) et mixez les !

Pour réaliser le même gâteau avec une farine classique, ajoutez 20 gr ( soit 1 càs ) de sucre en poudre en plus et remplacez la poudre de biscuits roses par 80 gr de farine ( soit 5 càs ).

Dans la recette initiale ( comme vous pourrez le constater ci-dessous ), les blancs d'oeufs ne sont pas montés en neige. Quand je suis pressée, je saute cette étape, mais honnêtement, le gâteau est plus aérien et moins... "plouf-plouf" ;-) que sans oeufs battus en neige.

Pour réaliser ce gâteau, vous pouvez utiliser n'importe quelle confiture de fruits rouges !

Vous pourrez réaliser avec ces proportions une plaque d'environ 20X30 cm. Ces proportions sont parfaites pour le goûter de mes enfants qui sont 3 gros gourmands ;-) ( je vous aime mes Amours ! Si un jour vous me lisez :-( ... ) ! Et puis, pour ne rien vous cacher, je préfère les gâteaux roulés avec une pâte pas trop épaisse...
Mais n'hésitez pas à doubler les proportions. Vous obtiendrez un biscuit plus épais et étendrez la pâte sur une plaque plus grande. Et pourrez donc le servir pour plus nombreux ! 

Je vous ai proposé de garnir immédiatement ( et sans trainer s'il vous plait! Sinon le gâteau durcit en refroidissant et ne devient plus manipulable...) et de l'enrouler dans le torchon et le laisser refroidir. Une autre technique consiste à le rouler directement dans le torchon sans le garnir et à étaler la confiture une fois le roulé refroidi. À vous de voir quelle technique vous convient le mieux ! 

Ne garnissez pas les 2 ou 3 cm qui seront roulés en dernier. Si la couche est suffisante, elle devrait remonter au fil de la manipulation. Si on a garni jusqu'au bout, la confiture sort du gâteau en fin de rouleau... Ce n'est pas grave, mais ça fait moins propre ;-) !

Je vous ai donné les proportions en cuillères à soupe comme dans le livre de Michel Oliver ( pour plus de facilité ), dont je ne résiste pas à vous faire partager quelques photos ( peut être que ça évoquera pour certains des souvenirs et peut être... un brin de nostalgie, comme ça l'est pour moi... ) : 
Couverture du livre de Michel Oliver
La page du gâteau roulé appelé ici "biscuit roulé"
 


 

16 commentaires:

  1. Bénédicte de Lagny7 mai 2015 à 11:20

    Youpiiiiiiiiiiiii, tu es de retour. Merci de t'y remettre car je sais que cela te demande un travail fou!
    Ce gâteau me met l'eau à la bouche, il a l'air tellement fondant.......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Béné ! J'espère qu tout va bien là haut dans le Nôôôrd...

      Supprimer
  2. YEES!! Te voilà de retour.... Quel plaisir de voir ton email s'afficher!
    Tes invitations aux voyages culinaires me manquaient.... MERCI
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Choupi !! Peut-être pas facile de trouver les biscuits roses à Dubaï mais n'hésite pas à adapter la recette en suivant les conseils des "secrets de la recette" ! On se voit en juillet, j'espère ! Bisous !

      Supprimer
  3. Super contente que tu soies de retour !!!!!
    J'ai pensé à toi ce week end car j'ai fait ta recette du cake au pain perdu...un délice..hum!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anonyme ! Bon choix de recette le cake perdu ! Une recette adaptable à l'infini aussi bien en sucré qu'en salé !

      Supprimer
    2. oups ! j'ai oublié de signer...
      c'était Marie de Vendée !!!

      Supprimer
    3. Ah! toi aussi tu es de retour! Contente de te retrouver Marie!! Bisous et profite bien de ce long we pour faire de jolies photos !!

      Supprimer
  4. Ah enfin !!! et dire que j'ai eu peur que tu ne t'y remettes jamais ! Mais quand on est cuisinière dans l'âme, on ne peut pas s'en passer... et tant mieux pour nous.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça a bien failli... De la cuisine je n'ai jamais cessé d'en faire pendant ces 2 mois, mais j'avais grand besoin de me déconnecter et de faire autre chose ! Mais le partage me manquait... Et même si je me sens parfois un peu seule derrière mes fourneaux, mon objectif ou mon ordi, c'est quand même sympa de partager ! C'est ça la cuisine: le partage !!

      Supprimer
  5. J'ai regardé à deux fois la provenance de ton mail tant que je n'y croyais pas ... Super te revoilou!! Je pensais encore à toi ce matin en notant les ingrédients de ton fameux tiramisu aux fraises, dessert de saison que je m'apprête à faire ... Comment as tu fait pour conserver ce livre??? Je l'ai reçu de ma marraine pour mes 7 ans . Besos à partager avec ta tribu .sev

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Je savais bien que ça allait évoquer des souvenirs à certains ce bouquin!! Je pensais bien que je n'étais pas la seule à l'avoir reçu en cadeau... Comme je le dis dans le message, ce n'est pas l'original qui est parti en miettes parce que les recettes étaient accrochées avec une spirale, du coup les feuilles se sont perdues au fil du temps ( il en reste peut-être quelques unes dans la maison de vacances de mes parents...). Je l'ai donc cherché et racheté il y a quelques années! Regarde sur la Fnac ou sur Amazon... J'espère que tu es totalement remise. Bisous et bon pont du 8 !!

      Supprimer
  6. Veronique Miceli7 mai 2015 à 21:27

    Merci Kelou de revenir sur la toile avec te bonnes recettes, ce livre a marqué toute mon enfance, je pense qu'il est encore chez maman! le mien était pleins de taches tellement je l'avais utilisé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci vero! Ca me fait plaisir de voir que ce livre fait revivre des souvenirs à plusieurs personnes !

      Supprimer
  7. Super, Kélou a repris son tablier ������. Quelle belle surprise, et quelle émotion aussi de voir la couverture de ce bouquin de Michel Oliver ! J'ai toujours l'original, ainsi que ´ les hors-d'œuvres sont un jeu d'enfant ´....que de souvenirs....
    Merci Christèle pour toutes tes recettes, passées et à venir, pour tous tes bons conseils...reste à trouver du temps pour mettre en pratique.... Bisous. Anne T

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne! Eh bien je ne pensais pas que ce livre provoquerait autant d'émotions!! Vous m'en voyez ravie! bisous Anne et bon we!

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du coeur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre ( à suivre jusqu'au bout ;-) !! Ce n'est pas une erreur, il faut bien cliquer 2 fois sur "publier" !! ) :

1) Écrivez votre commentaire en plaçant votre curseur dans le cadre à la place de "Saisissez votre commentaire".
2) Ensuite identifiez-vous dans la rubrique sous le cadre à côté de "Commentaire". Si vous avez un compte Google, votre nom doit apparaitre automatiquement, dans ce cas ne touchez rien et passez à l'étape 3. Sinon cliquez sur la petite flèche à côté de "sélectionnez le profil" afin que l'on vous propose d'autres choix : saisissez votre nom ou pseudo en cliquant sur Nom/URL (ne vous occupez pas de l'URL, laissez ce champ vide si vous n'avez pas de site web).
3) Puis cliquez sur le bouton bleu "Publier"
4) Cliquez sur la case à gauche de "je ne suis pas un robot".
5) Et enfin RE-CLIQUEZ SUR LE BOUTON BLEU "Publier"

Merci d avoir pris le temps de me mettre un petit mot ! C'est l'essence qui me fait avancer ;-) et sans essence le moteur cale...