#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

samedi 29 août 2015

Tarte aux 3 prunes, spéculoos et amandes


Une tarte qui ne compte pas pour des prunes ;-) !!


Une jolie petite tarte bien gourmande et de saison pour le déjeuner dominical, ça vous dit ?

Pour faire passer en douceur le retour de vacances et la rentrée toute proche, il n'y a rien de tel !

Qui plus est, c'est la pleine saison des prunes et il faut en profiter car dans peu de temps, elles auront quitté nos étals au profit des fruits d'automne !

Dans cette tarte, les spéculoos et les amandes rehaussent divinement le goût des prunes qui sont déjà merveilleuses, aussi bien crues, que cuites ( simplement cuites une vingtaine de minute dans un sirop de sucre léger, cela donne une petite compote délicieuse ! Un soupçon de vanille, de cannelle ou même pour plus d'originalité, de fève de tonka râpée ou de poudre de réglisse, servie avec une boule de glace à la vanille, et là... On est au paradis !! ).

Je vous propose ici de faire votre propre pâte mais si vous n'avez pas le temps ou que cela vous effraie, pas de panique ! Vous trouverez, comme d'habitude, toutes les solutions dans "Les secrets de la recette" !

Alors ? Prêts à me suivre en cuisine pour réaliser ce dessert ?

D'autres idées de desserts de saison ? Testez la soupe de pêches glacée à la verveine, le tiramisu pêches-mûres, la tarte aux fraises et à la rhubarbe, le gâteau aux abricots façon financier XXL ou les verrines façon tarte fraises-rhubarbe.

Tarte aux 3 prunes, spéculoos et amandes

Tarte aux 3 prunes, spéculoos et amandes

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

Pour la pâte à tarte :
150 gr de farine
100 gr de spéculoos
20 gr de sucre en poudre
1/2 càc de sel
90 gr de beurre mou
50 gr d'eau tiède

Pour la garniture :
300 gr de reines-claude
250 gr de quetsches
150 gr de mirabelles
1 càs de farine
2 càs de sucre en poudre ( 1 + 1 )
50 gr d'amandes effilées

Allumer le four à 200°.
Mixer finement les spéculoos dans un robot mixer. 
Mélanger la farine, la poudre de spéculoos, le sel et le sucre.
Ajouter le beurre en morceaux et l'eau et travailler la pâte au robot pâtissier ( avec la feuille ) ou à la main jusqu'à obtention d'une pâte homogène.

Avec le Thermomix :
Mettre les spéculoos dans le bol et mixer 10 sec vit 5 pour les réduire en poudre.
Ajouter la farine, le sucre, le sel, le beurre coupé en morceaux et l'eau et faire fonctionner 40 sec en fonction "pétrin" en arrêtant à mi parcours pour faire redescendre la pâte qui sera monter sur les parois.

Abaisser* la pâte et foncer* un moule ou un cercle préalablement beurré avec.
Piquer la pâte à l'aide d'une fourchette.
Répartir sur la pâte, une cuillère à soupe de farine et une de sucre en poudre.
Laver et sécher les fruits.
Les couper en deux et ôter le noyau.
Disposer les fruits de façon harmonieuse.
Tarte aux 3 prunes, spéculoos et amandes avant cuisson
Parsemer d'amandes effilées et d'une cuillère à soupe de sucre et enfourner pour 30 mn. 

*abaisser une pâte : l'étaler sur un plan de travail à l'aide d'un rouleau à pâtisserie
* foncer : disposer une pâte dans un moule ou un cercle à tarte
Tarte aux 3 prunes, spéculoos et amandes

Les secrets de la recette :

Mes gourmands ont mangé cette tarte accompagnée de crème Chantilly ! N'hésitez pas à les imiter, c'est encore meilleur ( même si vos hanches vous le reprocheront un jour ou l'autre ;-) !! Mais l'été est bientôt terminé alors... On s'en fiche !!! ) !! Une petite boule de glace à la vanille, au spéculoos ou au lait d'amande serait également parfaite également.

Si vous ne voulez pas faire votre pâte vous même ( ou que vous n'avez pas le temps... ), vous pouvez parfaitement utiliser une pâte brisée du commerce de bonne qualité et remplacer la cuillère de farine et celle de sucre ( celle qui sont sous les fruits ) par de la poudre de spéculoos. Vous aurez ainsi le goût du spéculoos sans avoir à faire votre pâte vous même.

On trouve d'ailleurs dans le commerce, de la poudre de spéculoos déjà mixés. Je n'en achète pas car elle est habituellement plus chère que les biscuits en eux même, mais ça peut être pratique, surtout si on n'est pas équipé de mixer ;-) !

Si vous faites votre pâte vous même, ne la travaillez pas trop, sinon elle risque de rétrécir à la cuisson...

Vous pouvez également remplacer la cuillère de farine ( toujours la même que ci-dessus, celle qui est sous les fruits, mais cette fois, sans supprimer celle de sucre ) par une cuillère à soupe de poudre d'amande pour renforcer le goût d'amande.

Vous n'aimez pas les spéculoos ? Qu'à cela ne tienne ! Faites une pâte brisée sucrée classique ( recette de Kélou ICI ) et suivez le reste de la recette !

Suivant les fruits que vous avez en stock, vous pouvez modifier la quantité de chaque fruit ou même carrément, soyons fous ! Prenons des risques insensés :D !! N'utiliser qu'un seul des trois fruits sur la même tarte ( Ah ben oui, mais à ce moment là, elle ne s'appellera plus "tarte aux 3 prunes" ! Ben non, et alors ?? Franchement ? Ça vous gêne ? Moi pas du tout :) :) !! ).

Pour obtenir une belle tarte, j'utilise souvent un cercle à tarte ( comme sur les photos ). Je le dépose sur une plaque préalablement recouverte de papier sulfurisé, je beurre bien mon cercle et je le fonce avec la pâte. 

N'hésitez pas à consulter tous les conseils pour réussir les tartes, dans l'article consacré à la pâte brisée sucrée !
Tarte aux 3 prunes, spéculoos et amandes

vendredi 28 août 2015

Samoussas


Ça croustille sur les papilles !


Voilà une recette que je veux vous poster depuis fort longtemps, mais... Les photos étaient trop moches pour être publiées : ( !!

C'est une recette que mes enfants adorent et que je fais généralement "au petit bonheur la chance", avec les mêmes ingrédients et épices de base certes, mais avec des petites variantes suivant ce que j'ai dans le frigo... Au pif quoi ;-) !

J'ai enfin pris le temps de la remettre à plat et de la photographier, pour vous livrer, je l'espère, la meilleure façon que j'ai de les réaliser.

En mise-en-bouche pour l'apéro ou en entrée avec une petite salade, vous ne pourrez pas résister à l'appel de ces délicieux petits trésors croustillants !

Les samoussas sont une spécialité du nord de l'Inde que l'on retrouve dans la plupart des pays bordant les rives de l'océan Indien.

Dans ma recette, j'ai remplacé les pommes de terre de la recette originale, par de la pomme ( le fruit ;-) ! ). Elle apporte la petite note sucrée qui va à merveille avec tous les plats exotiques, du fondant ( les samoussas peuvent avoir une consistance sèche parfois... ) et surtout inutile de les faire pré-cuire avant, donc une étape de moins pour les paresseux comme moi ;-) !

Inutile aussi de sortir la friteuse ! Je préfère les faire au four, ils sont ainsi moins gras et on n'empeste pas toute la maison avec les odeurs de friture !

Et pour poursuivre votre repas version "océan indien", pourquoi ne pas réaliser un délicieux rougail saucisses, cette délicieuse spécialité réunionnaise ? Un sorbet coco ou une salade exotique mangue-kiwi-ananas accompagnés de rochers coco seront parfaits pour terminer le repas !

Samoussas

Samoussas

Ingrédients pour une vingtaine de samoussas :

1 paquet de 10 feuilles de brick rondes ou un rouleau
350 gr de viande hachée  de boeuf
2 oignons moyens ou 1 gros
1 gousse d'ail
1 morceau de gingembre frais d'environ 5 gr ( soit environ 3 cm )
1 carotte
50 gr de petits pois surgelés ( soit 3 càs )
1 petite pomme
2 càc de curry
1 càc de cannelle en poudre
3 càs d'huile d'olive ( 1 pour faire revenir les oignons + 2 pour badigeonner les samoussas ) 
sel, poivre
1 blanc d'oeuf (facultatif )
coriandre fraîche ( facultatif )

Faire chauffer une petite casserole d'eau bouillante.
Éplucher la carotte  et la couper en petits dés.
Dès que l'eau bout, la saler et y jeter les petits pois et les carottes.
Laisser cuire 10 mn puis égoutter.
Éplucher et hacher l'oignon en cubes.
Mettre 1 cuillère à soupe d'huile d'olive dans une poêle avec les oignons et commencer à les faire revenir à feu doux.
Éplucher la gousse d'ail et le gingembre et les presser.
Les ajouter aux oignons et poursuivre la cuisson jusqu'à ce que ces derniers soient translucides.
Pendant ce temps, peler la pomme et la couper en petits cubes.
Dès que les oignons sont cuits, ajouter la viande hachée, la pomme, les épices, le sel et le poivre.
Bien remuer pour que la viande se délite et ne forme pas des gros paquets.
Dès que la viande n'est plus rouge, ajouter les légumes et couper le feu.
Si on aime la coriandre fraîche, c'est le moment d'en ciseler quelques brins.
Laisser tiédir un peu avant de commencer le montage des samoussas.
Allumer le four à 200°.
Couper les feuilles de brick en 2, prendre 1/2 feuille et la plier en deux pour obtenir une bande d'environ 10 cm de large.
feuille de brick coupée en 2 puis pliée en 2
Déposer un peu de pâte au bas de la bande et rabattre pour former un premier triangle.
Pliage des samoussas
Rabattre dans l'autre sens pour recouvrir le 1er triangle et reproduire l'opération en tout quatre fois.
pliage des samoussas
Fermer le samoussa en plaçant la petite bande restante à l'intérieur du triangle.
Pour plus de sécurité, vous pouvez badigeonner la petite bande de blanc d'oeuf afin de rendre la fermeture plus hermétique ( facultatif, surtout si les samoussas ont été correctement pliés ).
Déposer le sur une plaque de cuisson recouverte d'un papier sulfurisé et le badigeonner d'huile d'olive.
Renouveler l'opération jusqu'à épuisement de la farce et des feuilles de brick.
Enfourner une quinzaine de minutes.
Samoussas

Les secrets de la recette :

Les feuilles de brick sont de très fines crêpes réalisées à partir de farine et de semoule de blé, d'eau et de sel dont on se sert beaucoup dans tout le Moyen-orient ( au passage, un petit clin d'oeil ;-) à Mahine qui me demandait il y a quelques mois, des recettes à base de feuilles de brick ! ). 

On les trouve au rayon frais des pâtes à tarte en supermarchés, ou bien au rayon produits du monde non réfrigéré, ou encore dans les épiceries orientales.
Généralement, on les trouve de forme ronde, pliées en deux ou non, séparées les unes des autres par une feuille de papier.
N'oubliez pas de décoller la feuille du papier avant de déposer la farce ;-)!

Vous pouvez aussi tomber sur des rouleaux de feuilles de brick ( j'ai trouvé à Carrefour des rouleaux de 90 gr, dans ce cas il vous en faudra 2 ). N'étant pas pré-découpée, on peut en faire ce que l'on veut et surtout de la taille que l'on veut ! Pour cette recette, découpez des bandes de 10 cm de large et superposez 2 bandes l'une sur l'autre afin que ce soit plus solide.

Une fois le paquet de brick ouvert, sachez qu'il se conservera très mal car les feuilles vont rapidement se dessécher... Il faut donc travailler assez vite et ne pas ouvrir le paquet la veille pour le lendemain ou le matin pour le soir...
S'il vous en reste, pour les conserver au mieux ( quelques jours ), ne les décollez surtout pas de leur papier, replacez les dans leur sachet, chassez l'air au maximum et fermez le sachet avec un bout de scotch ou thermo-fermez si vous avez une machine.

Et pour terminer un paquet entamé s'il vous en reste, rien de plus délicieux qu'une brick à l'oeuf avec un peu de fromage râpé, accompagnée d'une salade ! Un repas du soir express qui plait à tous !

Vous pouvez remplacer la viande de boeuf par de l'agneau haché. Vous obtiendrez ainsi des samoussas encore plus goûteux et un peu moins secs ( la viande d'agneau est plus grasse ).

Les samoussas seront moins secs si vous utilisez de la viande hachée à 15 % de matière grasse plutôt que à 5%.

Normalement les samoussas sont frits dans l'huile ( cf plus haut ), mais personnellement je ne suis pas trop adepte de la friture pour ce genre de plat. Idem pour les nems que je préfère faire cuire au four plutôt que de les frire. Mais rien ne vous empêche de faire frire vos samoussas si le gras et les odeurs ne vous effraient pas...

La pomme n'est pas indispensable et il m'arrive de ne pas en mettre lorsque je n'en ai pas sous la main, mais comme je le disais en introduction, elle apporte beaucoup de moelleux et de douceur et les samoussas sont nettement meilleurs et moins secs avec.
Si vous n'aimez pas le sucré/salé, vous pouvez la remplacer, comme dans la recette originale, par une pomme de terre coupée en petits dés, cuite dans la casserole des carottes et petits pois, en commençant pas la cuisson de cette dernière ( 5 mn avant de mettre les carottes et les petits pois ).

Si vous  n'avez pas de gingembre frais sous la main, remplacez le par du gingembre en poudre ou mieux par du surgelé ( on en trouve en petites boîtes sous la même forme que les herbes surgelées ciselées, l'ail et les échalotes chez Picard ; mais je trouve qu'il est coupé un peu gros... )

Idem pour l'ail... On en trouve sous forme de poudre desséchée au rayon "épices" ou surgelée chez Picard ou au rayon "surgelés" des grandes surfaces.

Je sais que certains ne sont pas très friands de cannelle et fuient dès que ce mot est prononcé ( ;-) Zaza, Delphine, Tanguy, Catherine, Bénédicte et j'en passe... Mais pas des meilleurs !! )... Je pense pourtant que ce serait une grossière erreur de la supprimer totalement de cette recette ( Il y en a d'ailleurs parfois dans certains currys ;-) ... ). Le goût dominant est celui du curry et il apporte une touche indispensable à la réussite de la recette. À vous de voir, donc...
Samoussas

mardi 25 août 2015

Tartinade à la tomate (Pan con tomate)




Le vrai goût de la tomate


Me voici, décidément dans ma période "tomates"... Troisième recette du mois à base de tomates !!
Promis c'est la dernière ;-) ( après je m'attaque à la courgette, hi, hi !!! ) !

On continue donc la série aujourd'hui avec une recette express ultra simple découverte en Catalogne au début de l'été.

Une recette pour redécouvrir le vrai goût de la tomate !

Elle sera parfaite à servir le soir sous forme de tapas à l'apéritif ou plus surprenant, le lendemain matin au petit déjeuner pour remplacer le beurre sur les tartines, accompagnée de manchego, de jambon ou nature ( un petit clin d'oeil ;-) au passage à ma copine Christiane, l'amie allemande qui nous avait si gentiment reçus avec ses recettes super "healthy" germano-hispaniques délicieuses ! ) .

La version originale du "pan con tomate" se fait généralement avec de l'ail, en frottant simplement du pain grillé avec la gousse, puis avec une demi tomate, parsemée de sel et d'un filet d'huile d'olive.

Vous imaginez bien que l'ail au petit déjeuner ce n'est pas très glamour... Et la version de mon amie Christiane n'en comportait pas ( enfin, je crois... En tous cas je ne l'ai pas senti... ) et rendait donc à merveille le doux parfum des tomates ( c'est ce qui m'a plu dans la recette ! ).

Je vous propose donc une version adaptable à l'apéritif et au petit déjeuner : la purée de tomates d'un côté et le pain à l'ail de l'autre si on le désire.

Bien sûr, pas question dans cette recette d'utiliser des tomates sans goût ni saveur, élevées sous serres dans un substrat de terre artificielle !

Pas non plus de sel fin bas de gamme ultra raffiné ni d'huile d'olive premier prix !

La réussite de cette recette simplisme résidera dans le choix d'ingrédients de qualité.

Retrouvez aussi sur ce blog d'autres recettes de tartinade à base de légumes avec les recettes d'artichaunade au basilic, de poivronnade, l'hoummous et la tartinade de petits pois à la menthe.

Tartinade à la tomate (Pan con tomate)

Tartinade à la tomate ( Pan con tomate )


2 tomates moyennes ou une grosse ( 220 gr environ )
1 càc rase de fleur de sel
5 tours de moulin à poivre
2 càs d'huile d'olive
pain
ail ( facultatif )

Éplucher les tomates.
Ôter leur pédoncule et les couper en morceaux.
Mettre le tout dans un bol mixer avec le sel, le poivre et l'huile d'olive et bien émulsionner pour obtenir une purée de tomate très fine.

Avec le Thermomix :
Mettre les tomates préalablement épluchées dans le bol avec le sel, le poivre et l'huile d'olive et mixer 15 sec vit 5.

Servir avec du pain légèrement toasté et éventuellement frotté à l'ail.
Tartinade à la tomate ( Pan con tomate )

Les secrets de la recette :

Avec ces proportions, nous avons fait 2 apéros.

Cette tartinade ne se conserve pas très longtemps. Au delà de 3 jours, elle risque de tourner et de piquer un peu.

Ne faites pas trop griller le pain avec lequel vous allez servir cette tartinade. Le but étant de retrouver le goût de la tomate, si vous servez avec du pain trop grillé, le goût de la tomate risque d'être masqué par celui du pain. Il faut qu'il soit juste doré.
Délicieux aussi avec une baguette coupée en deux dans le sens de la longueur, puis recoupée en morceaux d'environ 10 cm ( donc plus croustillant qu'une tranche fine ).

Idem pour l'ail. Si vous frottez votre pain à l'ail, n'abusez pas trop pour ne pas masquer le goût des tomates.

Deux petits trucs pour frotter le pain à l'ail : n'ôtez qu'une partie de l'écorce de la gousse pour ne pas avoir les doigts qui empestent l'ail pendant plusieurs heures :( !
Utilisez du pain préalablement surgelé et donc dur. Si vous utilisez du pain frais, frottez le à la sortie du four.
Tranche de pain surgelée, frottée avec une gousse l'ail à moitié épluchée
Vous pouvez vous servir de cette base pour faire des bruschette ( là on passe de l'autre côté des Alpes et pas des Pyrénées, puisque ce sont des spécialités italiennes ! ) et rajouter du fromage, de la charcuterie ou d'autres légumes comme des aubergines, des courgettes ou des poivrons grillés.
Tartinade à la tomate ( Pan con tomate )


mercredi 19 août 2015

Tomates aux saveurs orientales


La pomme d'or version mauresque


Aujourd'hui, c'est une variante des classiques salades de tomates que je vous propose.

La fin de l'été approche et vous vous êtes peut-être lassés de ce légume ( ou fruit ? La bataille fait-elle toujours rage ??? Je crois que les deux sont admis… On va dire légume-fruit, comme ça tout le monde sera content ;-) !! ) pourtant si savoureux quand il est bien cultivé.

D'autant que dans les jardins potagers, la saison bat son plein et, si vous avez la chance d'en avoir un,  vous crouler peut être sous une production abondante !

Voici donc une recette pour renouveler un peu les façons de les manger.

Cette recette est le résultat d'un mix d'une recette de salade de tomates au tahini trouvée dans un livre de cuisine australien ( Eh oui ! Ça existe !!! Au risque de vous étonnez, 2 de mes livres de cuisine préférés ont été écrit par une australienne et une irlandaise! Open your mind les amis !! ;-) ! ) et d'un souvenir de délicieuses salades dégustées lors d'un voyage au Maroc.

Ces tomates feront  une parfaite entrée ou seront délicieuses pour accompagner les brochettes kefta de boeuf publiées en mai sur ce blog ( cliquez dessus pour accéder directement à la recette ).

Et pour d'autres recettes à base de tomates, allez consulter les recettes de tomates cerise caramélisées façon pomme d'amour, tomates confites maison, conchiglioni farcis au chèvre et aux tomates, salade de haricots verts, tartare de saumon aux légumes croquants, pâtes fraîches aux tomates et à la fêta, tian provençal, poulet à la méridionale et bien sûr la recette préférée des internautes sur ce blog la sauce tomate maison.

Tomates aux saveurs orientales

Tomates aux saveurs orientales

Ingrédients pour 4 personnes :

4 tomates
2 petits oignons nouveaux ou 1 gros
1 càs de graines de sésame
1 càc de tahini ( purée de sésame )
1 càs d'eau chaude
1 càs d'huile d'olive
1/2 càc de cumin en poudre
1/2 càc de sel
Poivre

Laver les tomates et les couper en rondelles.
Les déposer sur un plat plat.
Éplucher les oignons et les émincer finement.
Les répartir sur les tomates.
Préparer la sauce :
Dans un petit bol, mettre le tahini avec le sel et le poivre.
Ajouter la cuillère d'eau chaude pour diluer le tahini et faire fondre le sel.
Ajouter le cumin et l'huile d'olive et émulsionner.
Répartir la sauce sur les tomates et les oignons.
Parsemer de graines de sésame et servir sans attendre.
Tomates aux saveurs orientales

Les secrets de la recette :

Le tahini ( ou tahin ) est une purée de sésame. On la trouve au rayon bio avec les purées de fruits secs ou au rayon des produits du monde des supermarchés. Il est beaucoup utilisé dans tout le bassin méditerranéen. Je vous en avais déjà parlé dans la recette de l'hoummous.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, parsemer la salade de menthe ciselée. Je le fais parfois lorsque mes enfants ne sont pas à la table ( mes petits difficiles ;-) !!! ). C'est délicieux, apporte de la fraîcheur et renforce encore la saveur orientale !

Amusez vous avec des tomates de couleurs. Les tomates ananas, noires de Crimée, Green zébra, etc sont délicieuses !

Idem pour le sésame ! Là j'ai mis du sésame noir pour trancher sur la couleur des tomates mais vous aurez plus de facilité à trouver du blanc et vous pouvez essayer, pourquoi pas, avec du vert au wasabi ( plus difficile à trouver à part dans les magasins de produits asiatiques ) pour apporter un peu de piquant !

Il m'arrive de remplacer l'huile d'olive par de l'huile d'argent ( pas de la cosmétique !! De l'huile d'argent alimentaire ;-) ! ) pour renforcer la saveur orientale. Dans ce cas, veillez à en choisir une de qualité. Certaines ont un goût tellement prononcé qu'elles sont quasi inutilisables…

On peut aussi remplacer l'huile d'olive par de l'huile de sésame pour renforcer le goût du sésame si on aime ça.

N'attendez pas trop pour servir, sinon vos tomates vont rendre leur eau et le plat devenir tout flotteux...
Tomates aux saveurs orientales

jeudi 13 août 2015

Sacristains


Un sacré bâton !



Un petit clin d'oeil à mes enfants et à ma maman aujourd'hui !

Le sacristain est une gourmandise du midi à base de pâte feuilletée, de sucre et d'amandes.

Il tirerait son nom du bâton qui était autrefois l'attribut des sacristains dans les églises.

Les sacristains étant eux même les personnes chargées de la tenue de la sacristie ( Ah bon ??? On n'aurait pas deviné !!!! ^^ ) de la préparation des objets liturgiques et du bon déroulement des cérémonies.

Chaque année lorsque nous passons l'été chez mes parents dans le midi, il est de tradition que maman achète ces délices pour gâter ses petits enfants qui en raffolent ( et la grand-mère aussi je crois… Les grandes personnes aussi ont le droit d'être gourmandes, non??? ;-) ) !

Elle les achète mais ce n'est pourtant pas grand chose à faire, alors cette année j'ai décidé de me lancer pour la plus grande joie de tous !

Ces petits délices seront parfaits pour le goûter des enfants mais surtout pour accompagner une glace ou une salade de fruits. Vous savez le petit truc en plus pour pousser qui est souvent encore meilleur que le dessert lui même ;-) !

Pour concocter d'autres douceurs faciles à réaliser pour accompagner un dessert, n'hésitez pas à consulter sur ce blog, les recettes de galettes aux amandes, croquants aux noisettes, meringues et rochers coco.

Sacristains

Sacristains

Ingrédients pour 10 sacristains : 

500 gr de bonne pâte feuilletée
125 gr d'amandes effilées
200 gr de sucre en poudre ( 100 gr + 50 gr + 50 gr )
2 oeufs
20 gr de beurre
un soupçon de lait
une pointe de couteau de vanille en poudre ou un sachet de sucre vanillé
sel
Sucre glace ( facultatif )

Allumer le four à 180°.
Faire fondre le beurre.
Étaler la pâte sur un plan de travail fariné en un rectangle d'environ 25x40 cm.
Badigeonner la pâte avec le beurre fondu.
La parsemer avec 100 gr de sucre, la vanille et un peu de sel.
Donner un petit coup de rouleau pour faire adhérer le sucre.
Rabattre la pâte en deux ( sucre contre sucre ).
Donner un coup de rouleau pour retrouver le rectangle du début.
Séparer le blanc des jaunes d'oeufs.
Battre les blancs légèrement juste avant la neige.
Blancs d'oeufs battus pas tout à fait en neige
Ajouter 50 gr de sucre et battre encore un peu pour dissoudre le sucre et serrer un peu les blancs.
Étaler le mélange obtenu sur la pâte.
Parsemer avec les amandes effilées en les répartissant bien sur toute la pâte.
Découper 10 bandes d'environ 4 cm de large.
Découpe des sacristains
Préparer 2 plaques de pâtisserie en les recouvrant de papier sulfurisé.
Prendre une bande et la "twister" délicatement tout en la décollant et la déposer sur la plaque.
Procéder de même avec les 10 bandes.
Délayer les jaunes avec un peu de lait.
À l'aide d'un pinceau, badigeonner les sacristains avec le mélange oeuf/lait.
Saupoudrer avec le restant de sucre et enfourner pour environ 20 mn.
Sacristain twisté, doré, sucré prêt à cuire
À la sortie du four, saupoudrer éventuellement de sucre glace.
Laisser refroidir avant de retirer de la plaque.
Sacristains

Les secrets de la recette :


J'étais en panne de sucre glace le jour où j'ai réalisé la recette mais je pense qu'ils auraient été encore meilleurs saupoudrés de sucre glace.

Il faut travailler et vite et ne pas trainer ! La pâte feuilletée ramollit à grande vitesse et devient du coup très difficile à manipuler... Préparez donc bien tous vos ingrédients à porter de mains avant de commencer la recette et n'oubliez pas un des conseils numéro 1 en cuisine ( n'hésitez pas à relire l'article sur les Recommandations de base ) : toujours lire la recette jusqu'au bout ( sans oublier "les secrets de la recette" ) avant de commencer !

On peut bien sûr faire soi-même sa pâte feuilletée surtout si on est équipé d'un bon robot comme le Thermomix. La recette n'en sera que meilleure ! 

Si vous ne faites pas votre pâte vous même, je vous recommande d'acheter votre pâte chez votre boulanger-pâtissier, ou bien de l'acheter au rayon boulangerie fraîche de votre supermarché ou d'utiliser la pâte feuilletée en bloc de chez Picard. Si vous utilisez celle de Picard, il vous faudra étaler les 2 pâtes contenues dans le sachet ( 2 x 250 gr ), en rectangle un peu plus petit que suggéré dans la recette, les recouvrir de beurre, de sel et de sucre l'une et l'autre et les superposer l'une sur l'autre et redonner un coup de rouleau pour atteindre la taille de 25 x 40 cm.

Vous pouvez également faire faire des sacristains plus petits ( et donc plus nombreux ;-) !!! ) qui seront peut être plus faciles à "twister". Avec ces proportions, j'ai réussi à en faire une quarantaine. Et voilà le résultat :
Sacristains version mini
Le sel et la vanille ne sont pas indispensables mais je trouve qu'il relève bien le goût et font la différence. À vous de voir !!

Vous pouvez pour plus de gourmandise, ajouter quelques pépites de chocolat, un peu de cannelle, des écorces d'orange confites coupées en dés ou rajouter un peu de poudre d'amande au moment où l'on enduit la pâte de beurre et de sucre. 
Sacristains

mardi 11 août 2015

Tomates confites maison



Bonbons salés


Les tomates confites... Quel délice !!!

Ses utilisations sont tellement nombreuses que l'on a toujours besoin d'un petit pot de tomates confites chez soi, pas vrai?

En tous cas, à la maison, il y en a toujours un pot dans le frigo !

En apéritif, telle quelle ou accompagnée d'un morceau de fromage ou de charcuterie au bout d'un pique, dans un sandwich, sur une bruschetta, dans une salade, avec des pâtes, dans des cakes...

Bref les utilisations sont infinies et c'est souvent le petit plus, la petite touche qui fait la différence dans un plat.

Vous l'aurez compris, vous ne pourrez pas passer à côté de cette recette indispensable !

Bien sûr vous pouvez aussi les acheter toutes faites, j'en achète d'ailleurs moi aussi régulièrement en fin de saison car je n'en confis jamais assez...

Mais elles sont souvent chères et il n'est pas toujours facile d'en trouver de bonnes.

Enfin... Comme je les aime !

C'est à dire "confites" et non séchées au soleil puis placées dans l'huile ( ce sont souvent celles que l'on trouve en bocaux au rayon des "produits italiens" ).
Celles que j'aime moi, on les trouve généralement au rayon "traiteur".

Si vous souhaitez profiter des vacances et de l'été pour faire quelques conserves, n'hésitez pas à consulter les recettes de confiture de pêches-verveine, de confiture fraise-ananas, de confit de melon à l'anis et de sauce tomate ou de pesto maison.

Tomates confites maison

Tomates confites maison

Ingrédients :

400 gr de tomates de petite taille type cerises, coeur de pigeon, etc...
1 càc rase de sel
1 càc de sucre en poudre
2 grosses càs d'huile d'olive
1/2 càc d'ail en poudre
10 brins de thym frais

Allumer le four à 80°.
Laver, sécher et couper les tomates en deux.
Sur une plaque de pâtisserie, répartir une cuillère à soupe d'huile d'olive.
Déposer les tomates côté plat vers le haut.
Tomates confites maison avant cuisson
Répartir le restant d'huile d'olive de façon le plus uniforme possible.
Saler, puis sucrer et saupoudrer l'ail en poudre là aussi de façon la plus uniforme possible.
Effeuiller le thym et répartir sur les tomates.
Enfourner pour 2 heures.
Laisser refroidir dans le four.
Tomates confites maison
Les secrets de la recette :

Pour répartir de façon uniforme l'huile d'olive sur les tomates, vous pouvez utiliser un pinceau.

Pour répartir de façon uniforme le sel, le sucre et l'ail, j'ai utilisé une petite passoire dont je me suis servie comme un tamis.

Vous pouvez consommer les tomates tout de suite ou les conserver. Mais elles seront quoiqu'il arrive meilleures après quelques jours conservées dans l'huile.

Pour les conserver, placez les dans un bocal en verre préalablement stérilisé à l'eau bouillante, faites chauffer ( mais pas bouillir ! ) de l'huile d'olive et remplissez le bocal avec l'huile chaude ( faites attention de ne pas vous brûler lors de la manipulation!!! ). Retournez le pour faire le vide d'air et laisser refroidir. Personnellement je rajoute toujours quelques herbes, une gousse d'ail fraîche hachée, quelques grains de poivre et parfois un piment séché.
 
Par sécurité, je conserve mes pots au frigo ( donc l'huile fige! Il faut du coup penser à les sortir avant pour que l'huile se liquéfie à nouveau ) et je rajoute ( si besoin ) de l'huile lorsque je me sers dans le bocal ( avec un ustensile propre !! ) afin que les tomates restent toujours immergées.

Surtout ne jetez pas l'huile dans laquelle ont été conservées les tomates ! Utilisez la pour faire la vinaigrette de vos salades, pour badigeonner vos bruschette, revenir vos poêlées de légumes du soleil, etc...

Vous pouvez faire la même chose avec des tomates plus grosses que vous coupez en 4 et en prolongeant le temps de cuisson.
Veillez néanmoins à ne pas prendre des tomates trop grosses et surtout trop chargées en eau.

Vous pouvez, selon vos préférences, varier les herbes ou les mélanger : thym/romarin, origan, sarriette, basilic, etc... J'utilise la plupart du temps du thym car c'est l'herbe la plus "passe-partout", mais libre à vous de varier les plaisirs et faire vos petits essais en fonction des herbes que vous avez dans votre jardin ou selon vos goûts et préférence.
Sachez tout de même que les tomates se conserveront mieux avec des herbes contenant peu d'eau ( thym, romarin, origan...) qu'avec des herbes plus "fraîches" comme le basilic, l'estragon, etc
Tomates confites maison




Tomates confites maison