#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

vendredi 30 octobre 2015

Velouté de carotte légèrement épicé avec ou sans Thermomix


Par ici la bonne soupe !


La soupe de carottes = banale ?

Non ! La soupe de carottes, quand c'est bien préparé ça peut devenir un vrai régal et une entrée tout à fait raffinée !!

Le velouté que je vous propose aujourd'hui est légèrement épicé pour relever le goût de la carotte mais pas trop pour en garder encore le bon goût.

Comme je suis une épices-addict ( la cuisine sans épice, c'est triste et fade... ), il m'arrive fréquemment d'épicer plus et de remplacer la crème fraîche par de la crème de coco pour partir loin, loin, loin... Sans bouger de chez moi  ;-) !! Eh oui, je suis un peu casanière...

Et comme je suis également une soupe-addict, vous retrouvez sur ce site de nombreuses recettes de soupe comme toutes ces soupes de saison : le velouté de courgette au Boursin, le velouté de potiron inspiration thaïe, le velouté de butternut aux châtaignes, le velouté de panais aux poires et aux châtaignes, le velouté de potiron, panais et patate douce, le velouté de brocoli au gorgonzola et le velouté glacé chou-fleur-coco au saumon.

Velouté de carotte légèrement épicé avec ou sans Thermomix

Velouté de carotte légèrement épicé

Ingrédients pour 6 personnes :

600 gr de carottes
1 pomme de terre ( soit environ 150 gr )
60 gr d'échalotes ( ou 2 càs d'échalotes ciselées surgelées )
1 morceau de gingembre frais d'environ 2 cm
15 gr de beurre
50 gr de crème liquide
2 càc de sel
poivre
1/2 càc de cumin
1/2 càc de cardamone moulue ( facultatif )

Éplucher et émincer les échalotes.
Dans une casserole, faire fondre le beurre et faire revenir les échalotes jusqu'à ce qu'elles blondissent.
Éplucher le gingembre et le hacher. 
L'ajouter avec les épices aux échalotes au bout de 2 mn.
Pendant ce temps, éplucher les carottes, les couper en rondelles, et la pomme de terre en cubes .
Quand les échalotes ont pris une belle couleur blonde, ajouter les légumes, saler et mouiller à hauteur d'eau. 
Faire cuire 25 mn à partir de la reprise de l'ébullition.
En fin de cuisson, ajouter la crème fraîche et mixer finement.

Avec le Thermomix :

Éplucher les carottes, la pomme de terre, les échalotes et le gingembre.
Mettre les échalotes et le gingembre dans le bol et donner un coup de turbo pour les hacher.
Ajouter le beurre et faire cuire 5 mn en position mijotage température Varoma.
Pendant ce temps couper les carottes en rondelles et les pommes de terre en petits cubes.
À l'arrêt de la minuterie, ajouter les légumes, 700 gr d'eau, le sel, le poivre et les épices et faire cuire 25 mn vit 2 th 100°.
En fin de cuisson, ajouter la crème et mixer 1 mn vit 10 avec le gobelet mesureur pour éviter les projections.
Velouté de carotte légèrement épicé


Les secrets de la recette :

Pour un velouté sans lactose, remplacez la crème fraîche par une crème végétale type lait ( ou crème ) de coco ( j'adooooore !!!!! ), crème de riz, d'amande ou de soja, et le beurre par une cuillère à soupe d'huile d'olive ou de noisette.

Vous pouvez rajouter un peu d'eau si vous aimez la soupe plus liquide et moins consistante.

Pour renforcer le goût des épices, vous pouvez utiliser à la place du sel, le sel aux épices grillées de Terre exotique. c'est un de mes chouchous que j'ai un peu tendance à utiliser à toutes les sauces !! Je l'achète d'ailleurs en sachet de 500 gr ( sur le site ou chez G.Detou ) car j'en utilise quasiment quotidiennement.

Pas de gingembre frais en stock ? Un gingembre en poudre de bonne qualité fera aussi parfaitement l'affaire !

Si vous aimez le cumin ( moi j'adore :D mais mon mari n'en est vraiment pas fan  : ( alors j'y vais mollo... ) vous pouvez aller jusqu'à une cuillère à café complète.

Essayez aussi en ajoutant un jus d'orange : Carotte et orange font très bon ménage !

Vous pouvez servir ce délicieux velouté avec de la coriandre fraîche ciselée. Mais là aussi, attention au palais délicat ( ou plutôt difficile ;-) !!! ) ! Tout le monde n'aime pas la coriandre et il vaut mieux la servir séparément...

Vous pouvez également servir avec une chips faite d'une tranche de lard ( ou une tranche de pancetta, de coppa, de bacon etc...) grillée, plantée dans le bol ou la verrine.
 
Velouté de carotte légèrement épicé

mercredi 28 octobre 2015

Compote pomme-poire-gingembre avec ou sans Thermomix


Pomme, pêche, poire, abricot, y en a 2 de trop !


Comme je vous le disais le mois dernier, lorsque l'automne arrive, l'envie de soupe et de compote me gagne!

Et qui dit automne, dit aussi pommes et poires, qui sont vraiment les deux fruits de saison par excellence !

Quand ces deux derniers sont réveillés par une pointe de gingembre, de miel et de citron cela donne une petite compote automnale certes, mais ensoleillée et tout a fait subtile et délicieuse !

Sur le plan diététique ( petit clin d'oeil ;-) à Laura au passage ), elle est tout à fait honorable puisqu'elle n'est sucrée que par le sucre des fruits, le ( tout petit morceau de ) gingembre confit et une cuillère de miel.

Alors ? Tentés par cette sympathique petite compote ?

Pour retrouver sur ce blog d'autres recettes de compote ( ou à base de ), n'hésitez pas à cliquer sur les recettes suivantes : compote pommes-caramel, compote automnale figues-pêches de vigne, verrine pomme-orange-speculoos, et la verrine façon tarte fraise-rhubarbe ( mais qu'il vous faudra réaliser en cette saison avec des fruits congelés... ).

Compote pomme-poire-gingembre avec ou sans Thermomix

Compote pomme-poire-gingembre

Ingrédients pour 5 personnes :

3 poires
3 pommes
1/2 jus de citron
2 càs d'eau
1 càs de miel ou 1 1/2 de sucre en poudre
1 cube de gingembre confit
1 pointe de couteau de cardamone en poudre ( facultatif )

Presser le jus du demi citron.
Éplucher les fruits et ôter leurs pépins.
Les couper en morceaux, les mettre dans une casserole et les citronner avec le demi jus de citron.
Ajouter l'eau, le miel et le cube de gingembre confit ( et éventuellement la cardamone ).
Couvrir et faire cuire 15 à 20 mn en remuant de temps à autres.
Ôter le couvercle pour les 3 dernières minutes de cuisson.
Mixer finement.
Laisser refroidir et placer au frais jusqu'au moment de servir.

Avec le Thermomix :

Éplucher les pommes et les poires, les couper en morceaux et les mettre dans le bol.
Presser le jus du demi citron.
Ajouter dans le bol l'eau, le jus de citron, le miel et le gingembre et faire cuire 15 mn à 100° vit 2.
En fin de cuisson, mixer 10 sec vit 8 en n'oubliant pas de mettre le gobelet pour éviter les projections.
Laisser refroidir dans un saladier et mettre au frais jusqu'au moment de servir.

Compote pomme-poire-gingembre au Thermomix
Les secrets de la recette :

Servez avec des speculoos qui iront à merveille avec cette compote légèrement épicée !

Remuez surtout au début de la cuisson. Tant que les fruits n'ont pas commencé à cuire et donc à rendre leur eau ( d'où le couvercle ;-) qui sert aussi à avoir une cuisson des fruits plus uniforme ), il y a des risques que ça accroche au fond de la casserole. Après le risque est moindre...

Je préfère utiliser du gingembre confit qui apporte une petite touche en plus. Je l'achète au poids en libre service dans mon magasin bio, comme ça je peux acheter la quantité qui me convient ( on en trouve aussi au rayon "produits du monde" avec les produits asiatiques ). Je le conserve après dans un pot en verre ( de récupération bien nettoyé et stérilisé ) dans mon frigo afin qu'il ne dessèche pas. C'est délicieux à grignoter comme ça pour le café si on n'a pas le palet trop sensible ( ça pique un peu !! Mais quand on aime, qu'est ce que c'est bon !! Pas vrai ma p'tite mère ;-) ?? Ben quoi ? On a bien le droit de faire un petit clin d'oeil à sa maman de temps en temps !! ) et délicieux également dans une mousse ou un gâteau au chocolat.

Si vous ne trouvez pas de gingembre confit ou ne souhaitez pas en acheter ( dommage :(... ), utilisez du gingembre frais râpé ou sec en poudre (1 càc ).

Je mets le jus de citron dans la casserole en premier et j'enrobe les fruits au fur et à mesure que je les mets afin d'éviter l'oxydation.

Suivant le type de poires et de pommes utilisées et la force du feu, le temps de cuisson peut varier de plus ou moins cinq minutes. Vérifier la cuisson à l'oeil ou en plantant un couteau dans les fruits. S'ils sont cuits il n'y aura aucune résistance car ils seront mous et donc cuits à point pour la compote. Au fil de la cuisson, vous devriez d'ailleurs voir les fruits réduire tout seuls en purée.

On peut, si on le souhaite ( ou si on n'est pas équipé... ), ne pas mixer les fruits en fin de cuisson. Dans ce cas, je vous recommande de hacher le gingembre en petits morceaux avant de le mettre dans la casserole.

Il m'arrive parfois ( d'où le "facultatif" ) de rajouter une pointe de couteau ( ou une petite capsule ) de cardamone pour changer un peu. Cela se marie parfaitement avec les poires et le gingembre.
Compote pomme-poire-gingembre

jeudi 22 octobre 2015

Blinis au sarrasin ( sans gluten )


La crêpe des tsars ou la star des crêpes ;-) !


Je vous avais proposé en début de mois la recette du tarama maison.

Je me devais donc de vous proposer dans la foulée la recette des blinis afin de pouvoir profiter pleinement de cette recette !

La recette de blinis que je vous propose est à base de farine de sarrasin et donc sans gluten ( ça c'est pour les nombreux amis intolérants ;-) ! Et pour les intolérants au lactose aussi cf "les secrets de la recette"... ).

Je ne sais pas pourquoi, mais aussi loin que je me souvienne, les recettes de blinis se faisait avec de la farine de sarrasin ( que l'on avait d'ailleurs du mal à trouver à l'époque... Eh oui, je suis très, très vieille ;-) !! ).

Je ne sais pas si les vrais se font avec du blé ou du sarrasin mais toujours est il que le sarrasin se marie à merveille avec les poissons fumés tel le saumon, le tarama, les oeufs de poissons tel les oeufs de lump et le caviar ( pour ceux qui aiment ça et ont la chance d'en manger parfois ;-) ! ).

Il apporte une petit acidité tout à fait intéressante !

D'ailleurs les galettes bretonnes ( les crêpes salées, pas les sablés... ) sont à base de sarrasin et sont délicieuses avec tous ces produits de la mer ( si le saumon, qui est à la fois un poisson d'eau douce et de mer, est considéré comme tel ;-) ... ).

Et pour faire encore plus russe, servez avec une vodka à l'herbe de bison de bonne qualité ( ou avec une aquavit suédoise c'est bien aussi ) bien frappée ( à boire avec modération bien sûr !! Mais quand on voit  la taille des verres à vodka, y a pas de risque ;-) ! ) ! Vous verrez c'est divin ! Et comme c'est servi glacé, on ne sent même pas les degrés d'alcool ;-)  ( et c'est pas pour ça qu'il faut en boire plus... ) !!

Trêve de parenthèses, voici la recette !

Blinis au sarrasin ( sans gluten )

Blinis au sarrasin ( sans gluten )

Ingrédients pour environ une quinzaine de blinis :

200 gr de farine de sarrasin
2 oeufs
25 cl de lait
20 gr de beurre fondu + pour la cuisson des blinis
1/2 cube de levure de boulanger ou 1/2 sachet de levure sans gluten
1/2 càc de sel

Faire fondre le beurre et le laisser refroidir.
Émietter la levure.
Verser le lait très légèrement tiédi sur la levure tout en mélangeant pour la diluer.
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs.
Mettre la farine dans un bol avec les jaunes d'oeufs.
Mélanger et délayer en versant petit à petit le beurre fondu.
Verser le mélange lait/levure sur le mélange précédent tout en continuant à tourner afin d'obtenir une pâte homogène.
Laisser reposer une heure sous un linge propre.
Au moment de passer à table, battre les blancs d'oeufs en neige avec une bonne pincée de sel.
Mélanger délicatement les blancs d'oeufs battus avec la pâte à blinis.
Faire chauffer une poêle.
Mettre un peu de beurre dans la poêle puis verser des petites louches de pâte.
Au bout de 2 mn environ ( en fait lorsque la crêpe se couvre de petits trous ), retourner les blinis et les faire cuire encore 2 mn sur l'autre face.
Débarrasser dans une assiette et continuer jusqu'à épuisement de la pâte.
Servir sans attendre ou laisser au chaud à couvert dans un four chauffer à 100°.

Avec le Thermomix :
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs.
Mettre le beurre, le lait et la levure dans le bol et faire chauffer 1 mn à 37° vit 3.
Ajouter la farine de sarrasin, le sel et les jaunes d'oeufs et mixer 20 sec vit 4.
Verser la pâte obtenue dans un saladier.
Faire lever la pâte obtenue 1 heure à couvert dans un endroit tiède.
Au moment de faire les blinis.
Mettre les blancs dans le bol bien propre avec le fouet.
Battre les blancs en neige en faisant tourner 2 mn vit 4.
Ajouter les blancs en neige obtenus sur la pâte qui doit avoir doublé de volume et mélanger délicatement.
Faire cuire les blinis à la poêle comme indiqué ci-dessus.
Blinis au sarrasin ( sans gluten )


Les secrets de la recette :

Vous pouvez bien sûr réaliser ces blinis avec de la farine de froment classique. Ou bien mélanger les deux types de farine à portions égales.

Si vous voulez faire des blinis également sans lactose, remplacer le lait par de l'eau ou du lait de soja, et le beurre par une cuillère à soupe de tofu soyeux.

Pour des blinis moins denses et plus fins, ajoutez 10 cl de lait.

Le beurre peut aussi carrément être supprimé. Les blinis sont plus gourmands avec, mais ça marche aussi très bien sans !

Pas de levure de boulanger à la maison ? Remplacez une partie du lait par de la bière ( 10 cl ).

Un peu pressé ? Sautez l'étape des blancs en neige et ajoutez vos oeufs entiers tels quels au moment où vous mettez les jaunes. Ça marche aussi très bien comme ça. Les blancs montés en neige apportent un peu de légèreté mais ne sont pas indispensables dans la réussite de la recette.

Il existe des petites poêles spéciales pour réaliser les blinis qui permettent d'obtenir des blinis bien réguliers. Pour aller plus vite, vous pouvez utiliser une grande poêle dans laquelle vous ferez cuire plusieurs blinis en même temps.

Le temps de cuisson dépendra bien sûr du type de poêle utilisée et de la température. Il faut démarrer avec une poêle bien chaude. C'est comme pour les crêpes, si la poêle n'est pas assez chaude, les premières risquent d'être ratées... Pour savoir quand les retournés, il faut qu'apparaissent la surface des petits trous.

Les blinis seront meilleurs servis tièdes ou chauds. Vous pouvez les conserver au chaud dans un four chauffé à 100°, emballés dans un papier d'aluminium ou bien les faire réchauffer rapidement à la poêle ou dans un grille-pain au moment de servir.

Pour un cocktail ou un apéro, vous pouvez réaliser des mini-blinis qui seront fort appréciés avec du tarama ( recette du tarama maison ICI ), des oeufs de lump ou du saumon fumé.

Et pour mettre entre le blinis et la garniture ? Un peu de crème épaisse pas trop aigre, du mascarpone, ou une petite sauce fait à base de Fjord, de ciboulette et de citron : Miam !!

Il vous reste des blinis ( c'est possible car ces blinis sont assez consistants, peut être plus qu'avec une farine classique... ) mais plus de poisson fumé ou d'oeufs de poissons ? Garnissez les selon votre inspiration comme des galettes bretonnes ! Du jambon, du fromage, des épinards, des champignons à la crème, des lardons, etc... Un petit tour au four, et accompagnés d'une salade, un petit repas du soir vite fait bien fait !

Blinis au sarrasin ( sans gluten )

mardi 20 octobre 2015

Pâte de coing avec ou sans Thermomix


La pâte de Proust !


Eh oui ! Pour moi, la pâte de coing c'est une véritable "madeleine de Proust" !

Pour moi, ce sont de doux souvenirs des goûters chez mes grands-parents...

Nous la mangions avec de belles tranches de pain de campagne et c'était un régal !

Mon grand-père avait de nombreux arbres fruitiers dont bien sûr des cognassiers ( non ce n'est pas un gros mot ;- ! C'est juste le nom des arbres qui portent les coings ;-) ).

Et quand venait l'automne, ma grand-mère se mettait en cuisine avec toutes les bonnes âmes qui voulaient bien lui donner un coup de main ( eh oui, travailler les coings, c'est du boulot !! ), pour réaliser des kilos et des kilos de pâte de coing !!

Cette pâte de coing était moulée dans des assiettes creuses, stockées dans les placards de la cuisine et dans la souillarde. Et comme elles étaient conservées à l'air libre, il se formait sur la surface une petite croûte de sucre délicieuse !

L'assiette présentée sur la photo est précisément un exemplaire authentique dans lesquelles la pâte de coing de ma grand-mère était faite.

Je remercie au passage ma tante qui a eu la gentillesse de me donner une de ces assiettes que je garde comme un trésor de guerre et à laquelle je tiens autant qu'à la prunelle de mes yeux !!

Un petit coucou aussi à mes frère ( pas de faute je n'en ai qu'un ;-) ! ), soeurs, cousins, cousines à qui je dédie cette recette et pour qui j'espère faire revivre quelques souvenirs émouvants du "bon vieux temps"...

Pendant longtemps, j'ai fait ma pâte de façon traditionnelle, c'est à dire en épluchant mes coings, en les faisant cuire à l'eau puis en faisant dessécher la pâte à la casserole en tournant des heures à la cuillère en bois ( je ne vous dis pas dans quel état fini le bras... et tout ça en recevant des éclaboussures de pâte brûlante !!! Ah ça se mérite la pâte de coing !!! ). Un boulot de titan !!
( Bon mais je ne voudrais pas faire peur à ceux qui ne sont pas équipés du Thermomix, car ça vaut le coup de se décarcasser !! ).

Puis j'ai appris qu'on n'était pas obligé d'éplucher les coings...

Puis j'ai eu un Thermomix... J'ai commencé par faire cuire mes coings à l'eau et continué la suite de la recette au Thermomix, mais je n'étais pas convaincue par le résultat car le Thermomix peine à évacuer l'eau par son tout petit trou ( c'est d'ailleurs pour ça que je ne fais jamais mes confitures avec ) ...

À force de tatonner et de faire des essais, je pense avoir trouvé la solution facile et inratable.

Bien sûr, pour ceux qui ne sont pas équipés d'un Thermomix, je vous mets la recette classique qui demande un peu d'huile de coude certes, mais qui vous permettra de réaliser aussi une délicieuse gelée de coing ( cf "les secrets de la recette" ), chance que n'auront pas ceux qui feront leur pâte de coing au Thermomix ;-) !

Pâte de coing avec ou sans Thermomix 

Pâte de coing avec ou sans Thermomix

Ingrédients pour environ 4 assiettes creuses ou 4 plaques de 20x20 cm: 

1 kg de coings épépinés ( pour moi ça a fait 5 coings )
800 gr de sucre en poudre
1 jus de citron
1 càc d'agar agar ou 3 feuilles de gélatine préalablement ramollie dans de l'eau froide
eau

Laver, couper en 4 et épépinés les coings.
Les mettre dans une grande casserole et les recouvrir à hauteur d'eau, ajouter le jus de citron et les faire cuire 15 à 20 mn à partir de l'ébullition ( il faut qu'il soient bien tendres ).
Bien les égoutter ( en ayant soin de récupérer le jus si on souhaite faire de la gelée de coing ).
Remettre le coing dans la casserole.
Mixer les quartiers de coing cuits.
Ajouter le sucre et l'agar agar.
Mélanger et faire cuire à feu plutôt vif ( mais pas trop pour ne pas que ça brûle...) en tournant sans cesse à partir de la reprise de l'ébullition avec une cuillère en bois jusqu'à ce que la pâte se dessèche et se décolle un peu des bords de la casserole et colle à la cuillère.
Cela prendra environ 30 mn ( tout dépend du taux d'humidité des coings et de la puissance du feu ).
Verser dans des moules ou des assiettes creuses, démouler si besoin au bout de 2 heures au moins et faire sécher à l'air libre entre 48 heures et une semaine.

Au Thermomix :
Bien nettoyer les coings sous l'eau en les frottant.
Les couper en 4, ôter le coeur avec les pépins puis recouper en morceaux pas trop gros.
Mettre dans le bol les morceaux de coing avec le jus du citron et 50 gr d'eau.
Faire cuire 20 mn à 100° vit 1.
Mixer 1 mn vit 10.
Ajouter le sucre et l'agar agar et faire cuire 40 mn en position varoma vit 4 en plaçant le panier sur le couvercle pour éviter les projections.
À la fin de la cuisson verser la pâte obtenue dans des moules, démouler au bout de 2 heures et faire sécher au moins 48 heures.
Pâte de coing avec ou sans Thermomix

Les secrets de la recette :

Vous n'êtes pas obligés de mettre de gélifiant, mais personnellement, je préfère en mettre car il permet d'avoir un temps de cuisson moins long et une pâte d'une bonne consistance et qui du coup se conserve mieux. Normalement avec un gélifiant, si la pâte a été cuite correctement, 48 heures de séchage suffisent. En temps normal ça peut être une semaine...

Si vous ne mettez pas de gélifiant, rajoutez un peu de sucre. Normalement, dans la recette classique,  il faut mettre autant de sucre que de fruit. Le gélifiant permet donc aussi de mettre un peu moins de sucre.

La pâte de coing, conservée dans de bonnes conditions et bien séchée ( c'est à dire pas emballée tout de suite, filmée dans du film transparent, et placée au frigo ) peut se conserver plusieurs mois ( voire même tout l'hiver... Il m'est même arrivé d'en consommer une oubliée, l'été suivant et cela sans aucun souci !).

Vous pouvez également la congeler. C'est ce que fait ma maman car elle ne la fait pas beaucoup dessécher ( moi je l'aime bien cuite, quand elle a pris une belle couleur rouge orangé et plutôt sèche, donc pas besoin de la congeler, elle se conserve très bien ).

Si vous faites votre pâte de façon classique sans Thermomix, ne jetez surtout pas l'eau de cuisson des coings ! Avec vous pouvez réaliser une délicieuse gelée de coing ! Pour cela rien de plus simple : pesez l'eau de cuisson, ajoutez-y le même poids en sucre, une gousse de vanille grattée, un jus de citron, éventuellement 1 càc d'agar agar  et remettez sur le feu. Comptez 30 à 40 mn après la reprise de l'ébullition. Mettez en pots et retournez pour faire le vide d'air.
Pour aider la prise, vous pouvez rajouter les pépins des citrons et des coings enfermés dans une gaze stérile ou dans une boule à thé.
Cette gelée sera délicieuse sur les tartines du matin bien sûr, mais elle sera aussi parfaite pour "laquer" le dessus d'une tarte aux pommes !

Si vous aimez, vous pouvez saupoudrer votre pâte de coing de sucre en poudre. Personnellement je trouve cela beaucoup trop sucré mais si vous souhaitez les offrir et les mettre dans des petites boîtes de présentation vous n'aurez pas tellement le choix... C'est le seul moyen pour que les pâtes ne se collent pas entre elles.

Pour servir la pâte de coing, en dehors de nature ou pour le goûter avec du pain, je vous recommande de la servir sur un plateau de fromage ou à l'apéritif avec un dé de foie gras ou de fromage de brebis : C'est juste divin !!
Pâte de coing avec ou sans Thermomix

jeudi 15 octobre 2015

Tiramisu poire-pain d'épices


Tiramisu de saison


La recette que je vous propose aujourd'hui est inspirée de plusieurs recettes présentées lors d'un concours de cuisine de mon village.

Un petit mix des recettes qui m'ont le plus plu, mises à la sauce Kélou !

J'adore les tiramisus !

Je vous avais déjà proposé une recette de tiramisu aux fraises ( c'était même la toute première recette postée sur ce blog ! ) qui avait eu un grand succès grâce à sa parution dans le magazine Simple Things du mois de juillet.

Je vous avais également proposé une version de fin d'été avec le tiramisu pêches-mûres.

Eh bien cette fois ci, c'est une version automnale que je vous propose !

Les poires cuites se marient à merveille avec le pain d'épice gorgé de sirop de poire épicé relevé d'amaretto et avec la crème toute légère grâce à l'association de mascarpone et de crème anglaise.

En plus c'est une recette assez rapide à faire puisque je vous propose d'utiliser une brique toute prête.

Bien sûr la recette sera encore meilleure si elle est réalisée avec une crème anglaise maison ( y a rien de meilleur qu'une crème anglaise maison de toutes façons !! Je la boirais à la paille tellement j'aime ça ;-) !! ).

Tiramisu poire-pain d'épices

Tiramisu poire-pain d'épices

Ingrédients pour 4 personnes :

Pour les poires au sirop :
2 poires
1/4 de litre d'eau
1/2 jus de citron
50 gr de sucre
1/2 fève de tonka ou ( et ) 1/2 gousse de vanille
2 càs d'amaretto
Pour la crème et le reste de la recette :
240 gr de mascarpone
30 gr de sucre en poudre
25 cl de crème anglaise en brique ou mieux maison
une pointe de couteau de vanille en poudre ou 1 sachet de sucre vanillé
4 tranches de pain d'épices
chocolat en poudre non sucré type Van Houtten

Faire chauffer l'eau avec le sucre, le jus de citron et la fève de tonka râpée ( ou la gousse de vanille fendue ).
Pendant ce temps, éplucher les poires et les couper en petits morceaux.
Les ajouter au sirop et faire cuire une dizaine de minutes.
Laisser refroidir.
Préparer la crème :
Détendre le mascarpone avec le sucre en poudre et la vanille.
Ajouter la crème anglaise et bien mélanger pour obtenir une crème bien homogène.
Montage du tiramisu :
Prélever 4 cuillères à soupe du sirop qui a servi à cuire les poires.
Y ajouter l'amaretto et mélanger.
Tremper les tranches de pain d'épices dans ce sirop alcoolisé et en placer une au fond de chaque verrine.
Recouvrir avec les poires au sirop égouttées.
Verser la crème et placer au frais au moins 4 heures.
Au moment de passer à table, saupoudrer chaque verrine avec le cacao amer.
Tiramisu poire-pain d'épice



Les secrets de la recette :

Le tiramisu gagne toujours à avoir attendu et donc reposer au frais au minimum une demie journée, voire à être préparé la veille pour le lendemain.

Sortez le mascarpone au moins une heure avant de vous mettre en cuisine afin qu'il soit facile à travailler.

Généralement j'utilise des poires William ou Conférence qui ont une bonne tenue à la cuisson et sont suffisamment goûteuses.

Concernant les parfums je vous ai indiqué de mettre de la fève de Tonka qui ressemble à ça :
Fèves de tonka
ou 1/2 gousse de vanille car je sais que la fève de tonka n'est pas toujours facile à trouver même si c'est un ingrédient qui se démocratise un peu. Les miennes viennent de chez Terre Exotique. On en trouve également chez G.Detou et certainement dans de nombreuses épiceries fines.
Vous pouvez aussi mettre les deux pour donner encore plus de goût à vos poires.

Le tiramisu sera bien sûr bien meilleur avec une crème anglaise maison, mais il sera aussi bien pratique, d'utiliser une petite brique de crème toute prête de bonne qualité pour réaliser un dessert vite fait bien fait à la dernière minute !

Vous pouvez remplacer le pain d'épice par des spéculoos pour changer un peu, ce sera tout autant délicieux !

  
Tiramisu poire-pain d'épices


mardi 13 octobre 2015

Epinards béchamel comme à la maison


Pour devenir fort comme Popeye !


Pour vous les épinards ce sont des souvenirs de cantine atroces ? Le pire cauchemar culinaire pour petits et grands ?

Et bien sûr, dans le fond, vous aimeriez vous réconcilier avec les épinards et les faire apprécier à votre petite famille parce que vous savez que c'est bon pour la santé...

Alors testez cette recette !

Chez moi j'en ai toujours un qui fait de la résistance ( mais c'est dans la tête... Il est buté comme un âne, ce gosse :D :D  !! ) mais les deux autres adorent ça !

Bon, je reconnais que l'épinard perd un peu de son côté hyper diététique mais au final, vous aurez tout de même réussi à faire manger des légumes ( qui plus est 1 kg d'épinards !! ) à votre troupe !

Et si vraiment ça résiste encore, essayez l'un ( ou les 2 !! ) des deux avant-derniers "secrets de recette" !

D'autres recettes 100% légumes de saison? Essayez aussi la purée de panais (version Thermomix ICI ) la purée de potiron et patate douce (version Thermomix ICI ), ou la purée de courgettes au basilic ( version Thermomix ICI ).

Épinards béchamel comme à la maison

Épinards comme à la maison

Ingrédients pour 4 personnes:

1 sachet de 1 kg d'épinards surgelés ( hachés, en branches ou mieux en feuilles )
500 gr d'eau
1 càs de gros sel
30 gr de beurre
1/2 litre de lait
60 gr de farine
1cc de sel fin
poivre, muscade râpée
4 oeufs
4 tranches de pain ou un sachet de croûtons tout prêts
10 gr de beurre et 1 càc d'huile

Faire cuire les oeufs 5 mn dans de l'eau frémissante pour des oeufs mollets, 10 mn pour des oeufs durs.
Les faire refroidir dans de l'eau froide.
Faire cuire les épinards dans l'eau salée pendant 8 mn à couvert.
Bien les égoutter.
Pendant ce temps préparer la béchamel :
Faire fondre le beurre dans une casserole.
Ajouter la farine et bien mélanger hors du feu afin d'obtenir ce qu'on appelle un roux.
Remettre sur feu doux et délayer petit à petit avec le lait tout en tournant sans arrêt avec une cuillère en bois jusqu'à obtention d'une belle béchamel.
Saler, poivrer.
Ajouter les épinards égouttés, la muscade râpée et mixer la préparation.
Découper le pain en cubes.
Faire fondre le beurre dans une poêle avec l'huile.
Lorsque le mélange est chaud, ajouter le pain et le faire dorer sur toutes les faces.
Écaler les oeufs et servir les épinards bien chaud accompagnés des oeufs durs et des croûtons.

Avec le Thermomix :
Faire cuire les épinards et les oeufs :
Mettre les oeufs dans le panier cuisson, les épinards dans le Varoma, 500 gr d'eau avec 1 càs de gros sel dans le bol et programmer 15 mn en fonction Varoma vit 1.
Vider l'eau et mettre les épinards de côté à égoutter si nécessaire.
Faire refroidir les oeufs dans un grand bol d'eau froide avant de les écaler.
Mettre tous les ingrédients de la béchamel dans le bol ( beurre, lait, farine, sel fin, poivre et muscade ) et faire cuire 7 mn à 80° vit 3, puis 4 au bout d'1 mn.
Ajouter les épinards égouttés.
Mixer 20 sec vit 6.
Couper les tranches de pain en petits cubes.
Faire revenir des dés de pain dans une poêle avec un peu de beurre et d'huile.
Servir les épinards chauds accompagnés d'un oeuf mollet ou dur et parsemés de croûtons.
épinards béchamel comme à la maison

Les secrets de la recette :

Ces épinards seront encore meilleurs servis avec des oeufs pochés ! Je le fais rarement car c'est plus compliqué que de faire des oeufs mollets ou durs et que c'est vraiment un plat que je fais au quotidien sans chichi pour les soirs de semaine, mais si vous avez le temps essayez, c'est bien meilleur avec le jaune qui coule dans épinards !

Vous pouvez bien-sûr utiliser des épinards frais si vous avez le courage de les laver et surtout de les éplucher ( c'est à dire ôter la branche centrale )! Ce sera forcément meilleur qu'avec des épinards surgelés, mais on n'a pas tous le temps ni l'envie de pratiquer l'épinard frais ;-)...
Dans ce cas, faites les "tomber" ( cuire rapidement à la poêle ) dans un peu de beurre et mixez les avec la béchamel. Vous pouvez aussi les faire cuire 10 mn dans de l'eau bouillante salée.

J'ai découvert chez Picard les feuilles d'épinard ( ce sont de petites feuilles, elles sont entières et presqu'utilisables comme des fraîches ). Elles ne sont pas données par rapport aux épinards en branches ou hachés ( pas loin du double...) mais ils sont nettement meilleurs ! L'inconvénient de ce produit : il n'existe pas la version bio.... Dommage, car les épinards sont typiquement le genre de produit qu'il est intéressant d'acheter en bio car ces petites feuilles fragiles absorbent à merveille pesticides et autres produits réjouissants !

Pour aller plus vite, je fais cuire mes épinards ( qui cuisent beaucoup plus vite à la casserole qu'à la vapeur...) et mes oeufs à la casserole pendant que le Thermomix fait la béchamel. Comme certains veulent à tout prix rentabiliser leur engin, je vous ai mis une version entièrement Thermomix, mais perso je préfère gagner du temps pour pouvoir faire autre chose ;-) ! Donc chez moi, les 3 ( et même les 4 puisqu'il y a aussi les croûtons ! ) cuisent en même temps!

Faites en sorte comme ( presque  ) toujours que vos ingrédients ne soient pas trop froids, surtout le lait et les oeufs ( qui je vous le rappelle doivent être conservés à température ambiante normalement, hors températures extérieures élevées bien sûr... ).

On peut aussi ajouter ( ou remplacer les croutons par ) des tranches de poitrine grillées. 

Pour changer et varier les plaisirs, il m'arrive d'ajouter une cuillère à café de curry ou deux portions de Boursin dans la béchamel.

Il vous reste des épinards ? Recyclez les en une délicieuse tarte aux épinards ! Ajoutez 2 oeufs battus en omelette, du chèvre ou de l'emmental râpé, éventuellement quelques lardons, versez sur une pâte brisée et zou au four pour 30 mn !!

vendredi 9 octobre 2015

Pois chiches à l'indienne



Sur la route des Indes...


Le plat que je vous propose aujourd'hui est un excellent plat "veggie" !

Les nutritionnistes sont tous d'accord pour dire que l'on ne mange pas assez de légumineuses ( comme les pois chiches ;-) ! Mais aussi les lentilles, toutes les sortes de haricots secs, les fèves, le soja... ) et nous invitent à en consommer beaucoup plus souvent car ce sont d'excellentes sources de protéines végétales.

Mais légumes secs ne riment pas forcément avec tristesse ou fadeur.

Car c'est un plat riche en saveurs et plein de soleil que je vous poste aujourd'hui !

Un plat comme je les aime ! Épicés ( y a qu'à voir la liste des épices ;) ! Mais ne prenez pas peur et consultez "les secrets de la recette" si vous n'avez pas tous les épices listés ) et doux à la fois ( la noix de coco, y a rien de mieux pour apporter de la douceur ! ) !!

Et quand en plus c'est bon pour la santé, on fonce en cuisine pour préparer ce plat indien mis à la sauce Kélou !

Et si comme moi, vous aimez les plats aux saveurs exotiques, consultez ( en cliquant dessus ) les recettes de porc à l'ananas sauce mangue à l'aigre douce,  porc au caramel, colombo de porc, rougail saucisses, poêlée asiatique façon Kélou, nouilles asiatiques sautées au boeuf et aux légumes.

Pois chiches à l'indienne


Pois chiche à l'indienne

Ingrédients pour 6 personnes :

500 gr de pois chiches
1 oignon
1 gousse d'ail
200 gr de feuilles d'épinard frais ou surgelées 
2 càs d'huile d'olive
200 gr de lait ou de crème de coco
1/2 litre d'eau
4 càc de curry
2 càc de curcuma
1 bonne pincée de cannelle
1 càc de cumin en poudre
1/2 càc de coriandre en grains ou en poudre
1/2 càc de piments
1 tour de moulin de muscade
3 càc de graines de moutarde ( facultatif )
2 càc de sel fin
1 cube de bouillon de légumes
du poivre de Sechuan
coriandre fraîche ( facultatif )

Faire revenir l'oignon et l'ail dans l'huile d'olive pendant 5 mn à feu doux.
Ajouter les épices et laisser 1 mn supplémentaire.
Mettre les pois chiches, l'eau et le bouillon et laisser mijoter pendant 30 mn.
10 mn avant la fin de la cuisson mettre les épinards et le lait de coco.
Au moment de servir parsemer de coriandre fraîche ciselée ( facultatif ).
Pois chiches à l'indienne

Les secrets de la recette :

Si on utilise des pois chiches secs, les faire tremper la veille dans un grand bol d'eau. Rincer l'eau plusieurs fois et faire cuire une heure dans de l'eau bouillante salée, rincer à nouveau, ôter à la main la petite peau blanche, avant de commencer la recette.

Pour plus de facilité, utilisez des pois chiches déjà cuits en boîte. Mais ne négligez pas le rinçage pour autant ! Tant que l'eau mousse, il faut rincer.

Si vous n'avez pas tous les épices listés dans la recette et n'êtes pas prêts à investir, contentez vous de curry, de cumin et d'une pincée de cannelle ( ces 3 là normalement vous devez les avoir en stock ! sinon investissez car ce sont vraiment des basiques !! ).

Si vous utilisez de la coriandre en graines et pas en poudre, placez les dans une petite boule à thé ou une petite gaze afin de pouvoir la retirer aisément en fin de cuisson.

Lait ou crème de coco à vous de voir ! La crème de coco est plus parfumée, plus onctueuse mais aussi plus grasse...

Si vous en trouvez ( et vous ne devriez pas avoir trop de mal car c'est la saison ), préférez des feuilles d'épinards frais et de préférence des pousses ( on en trouve même en sachet au rayon "salades toutes prêtes", alors pas d'excuses ! ).
Si vous utilisez des épinards surgelés, préférez les épinards en feuilles ( et pas en branches ) comme celles que fait Picard. Un produit un peu plus cher que les épinards en branches mais nettement meilleur !

Vous pouvez servir ce plat avec un peu de riz basmati pour profiter pleinement du jus. Par ailleurs, l'association céréales et légumineuses est fortement recommandée par les nutritionnistes car elle permet de compléter les apports d'acides aminés dont les uns et les autres sont dépourvus.

On peut rajouter quelques noix de cajou pour plus de croquant.
Pois chiches à l'indienne

mardi 6 octobre 2015

Gâteau au chocolat et aux poires


C'est fort en chocolat !


Oh, vous, je sens qu'avec ce temps maussade et automnal qui plombe le moral, vous avez besoin de vous faire chouchouter et dorloter ! Pas vrai ??

Et pour se faire, quoi de mieux qu'un bon gâteau gourmand et généreux !

L'association poire/chocolat est toujours une valeur sûre ( vous vous souvenez de la pub sensuelle pour le chocolat Nestlé dessert ? ;-) ) !

Je vous avais déjà proposé une recette associant ces deux éléments avec la recette du cake poire-amandes-chocolat.

La recette a d'ailleurs très longtemps été une des recettes préférées de mes lecteurs et une des plus consultées du blog, particulièrement la version Thermomix !

Allez ! Laissez vous tenter et essayez vite cette recette, certes riche, mais ô combien délicieuse et réconfortante !

Vous aimez les poires ? Essayez la en version salée avec l'original velouté de panais, aux poires et aux châtaignes ou en version sucrée avec la délicieuse mousse de poires aux Carambars.

Gâteau au chocolat et aux poires 

Gâteau au chocolat et aux poires

Ingrédients pour 8 personnes :

Pour la cuisson des poires :
4 poires
150 gr de sucre en poudre
1/2 litre d'eau
1/2 gousse de vanille ou 1/2 fève de tonka râpée
2 càs d'alcool de poire ( facultatif )
Pour le gâteau au chocolat :
200 gr de chocolat noir à pâtisser
100 gr de beurre
150 gr de sucre en poudre
3 oeufs
50 gr de crème liquide
50 gr de farine
50 gr de poudre d'amande 
une bonne pincée de fleur de sel

Mettre l'eau, le sucre et la vanille ( ou la fève de tonka râpée ) dans une casserole et porter à ébullition.
Pendant ce temps, éplucher les poires et en couper 3 en 2.
La 4 ème, la laisser entière et ôter délicatement le trognon par le bas tout en laissant la queue.
Mettre les poires dans le sirop chaud et laisser cuire une quinzaine de minutes en tournant régulièrement les poires qui ne sont pas immergées.
Une fois les poires cuites ajouter l'alcool de poire et laisser refroidir dans le sirop. 
Allumer le four à 180°.
Faire fondre le chocolat avec le beurre à feu doux ou 2 mn au micro ondes.
Dans un saladier, mélanger le sucre avec les oeufs et battre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter la farine, la poudre d'amande et le sel et mélanger à nouveau.
Verser la crème dans le mélange beurre/chocolat pour le refroidir légèrement.
Mélanger les deux préparations et verser dans un moule beurré.
Sortir les poires du sirop.
Disposer les demi poires en rosace et la poire entière au milieu.
Enfourner pour 35 mn.
Laisser refroidir avant de démouler.
Gâteau au chocolat et aux poires

Les secrets de la recette :

L'alcool de poire n'est pas indispensable mais il relève bien le goût de la poire qui parfois devient très léger, voire fade à la cuisson. Vous pouvez aussi le remplacer par de l'amaretto.

Vous pouvez mettre de la vanille ET de la fève de tonka pour des poires plus parfumées.

Je vous recommande d'utiliser un moule à charnière ( si vous en avez un... ), qui vous facilitera grandement le démoulage ! Sans, il sera compliqué de démouler le gâteau sans abimer la poire entière du milieu. Dans ce cas, je vous suggère de couper toutes les poires en quatre ou en 6, de les disposer en rosace et d'oublier la petite fantaisie qui consiste à laisser une poire entière au milieu.
Gâteau au chocolat et aux poires


Choisissez des poires qui tiennent bien à la cuisson comme des Williams pas trop mûres ou des Conférences.

Pour un bon goût d'amande vous pouvez torréfier légèrement la poudre d'amande à la poêle ou au four. Stoppez la cuisson dès qu'une bonne odeur ce dégage.

Pour le chocolat, choisissez un chocolat à 52% minimum type Nestlé dessert noir classique, mais évitez les chocolats avec un taux très élevé ( au delà de 70% ). J'ai remarqué que lorsque j'utilise du très bon chocolat avec un fort taux de cacao ( comme les Valrhona ), les gâteaux font beaucoup moins l'unanimité ( notamment auprès des jeunes )... Réservez ces chocolats de grande qualité pour la confection de bonbons chocolatés ou pour les desserts ne nécessitant pas de cuisson au four comme les mousses, les crèmes etc...

Pour plus de gourmandise, servez ce gâteau accompagné d'une crème anglaise, d'une boule de glace à la vanille ou de sorbet à la poire ou d'une crème fouettée.

Gâteau au chocolat et aux poires

vendredi 2 octobre 2015

Tarama maison


Caviar grec


Ah le tarama maison... Rien à voir avec le tarama que l'on trouve dans le commerce !!

Le goût pourrait même surprendre ceux qui ne connaissent que les taramas bien roses et bien gras que l'on trouve au rayon saurisserie des grandes surfaces. 

La difficulté de la recette ? Trouver une poche d'oeufs de cabillaud fumés ( ou d'oeufs de mulet puisqu'à l'origine le tarama se faisait avec des oeufs de mulet appelé aussi poutargue ou boutargue ).

Eh oui, ce n'est pas si simple...

Suite à la demande de mon amie Anne ;-) de poster ma recette de tarama, cela faisait des mois que j'en cherchais et j'ai enfin fini par en trouver chez Auchan !

Mon tarama diffère grandement des recettes que l'on trouve habituellement sur le web ou dans les livres de cuisine.

Ici pas de mie de pain trempée dans du lait, ni d'huile, mais du beurre, du fromage blanc et... du sucre ! Tout cela pour contrebalancer le côté très salé et amer des oeufs de cabillauds fumés.

Je vous propose donc de tester ma version en espérant qu'elle vous séduira !

Retrouvez d'autres recettes de tartinades pour l'apéritif à base de poisson, en consultant les recettes de rillettes de sardines au citron ou de tartinade de thon à la tomate

Tarama maison

Tarama maison

Ingrédients :

150 gr d'oeufs de cabillaud fumés
50 gr de beurre mou
100 gr de fromage blanc onctueux type Fjord 
1/2 càc de sucre en poudre
le zeste d'1/2 citron

Ouvrir la poche d'oeufs de cabillaud et tirer délicatement la peau et les veines. 
Poche d'oeufs de cabillaud déshabillée ;-)
Couper la chair en morceaux et la mettre dans un bol large et pas trop haut.
Ajouter le beurre mou en morceaux et le sucre et écraser à l'aide d'une fourchette tout en essayant d'homogénéiser le tout.
Une fois que les oeufs et le beurre sont entièrement mêlés, ajouter le fromage blanc et battre à l'aide d'un fouet pour lier le fromage au mélange précédent.
Terminer en ajoutant le zeste d'un demi citron.

Avec le Thermomix :
Retirer la peau de la poche d'oeufs et couper le lobe en morceaux.
Prélever le zeste du demi citron.
Mettre tous les ingrédients dans le bol et mixer 15 sec vit 5.
Tarama maison

Les secrets de la recette :

Les oeufs de cabillaud fumé ne sont pas faciles à trouver... On les trouve parfois au rayon saurisserie ou poissonnerie des grandes surfaces.
Voilà à quoi cela ressemble :
Poche d'oeufs de cabillaud fumés
Comme je vous le disais en introduction, vous pouvez également faire votre tarama avec de la poutargue ( ou boutargue ), une poche d'oeufs de mulet salée et séchée ( contrairement aux oeufs de cabillaud qui sont souvent fumés ) et enrobée de cire. Le goût est plutôt plus raffiné mais elle est plus chère que les oeufs de cabillaud; peut-être aurez-vous moins de mal à en trouver...

Vous pouvez aussi essayez de faire du tarama sur cette même base de recette ( sans le sucre ), avec des tranches de saumon fumé. Le résultat sera également délicieux !

Servir avec des blinis, des toasts de pain grillés ou avec des bâtonnets de légumes.
Tarama servi avec des bâtonnets de légumes

Essayez aussi pour accompagner des pommes de terre à l'eau toutes simples.

La présence de sucre peut surprendre, mais elle permet de contrebalancer le côté amer et très salé des oeufs de cabillaud fumés, je vous recommande donc de ne pas le supprimer.

Vous pouvez éventuellement remplacer le mélange beurre/fromage blanc par un pot de mascarpone qui rendra encore plus doux votre tarama.

Je préfère mettre le zeste du citron pour en avoir le goût sans l'amertume. Si vous aimez l'amertume vous pouvez servir avec un filet de jus de citron à la dernière minute.

Filmez au contact pour stocker au frigo afin que le tarama ne se dessèche pas.
Tarama maison