#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

jeudi 26 novembre 2015

Bâtonnets épicés


C'est le petit Jésus en culotte de velours !


Quoi ? Vous ne connaissez pas cette expression ??

C'est une des préférées de mon papa ;-) !! Ça veut dire que c'est tout simplement "à se damner" ( oui je sais, c'est un comble pour le petit Jésus en culotte de velours :D :D !! ), bref que c'est délicieux !

Il est temps de penser à préparer les fêtes de fin d'année ( d'où le clin d'oeil au petit Jésus pour ceux qui ne l'aurais pas compris ;-) !! ).

Eh oui ! Nous sommes à moins d'un mois de Noël et si je ne commence pas dès aujourd'hui à vous poster des recettes festives, vous n'aurez pas le temps d'anticiper et ne passerez pas les fêtes sereinement :( ...

La recette que je vous propose aujourd'hui est une recette totalement addictive !

Quand vous aurez mis la main dans le plat vous ne pourrez plus vous empêchez d'y revenir... Impossible d'y échapper, c'est trop, trop bon !!

C'est mon amie Aude qui, ayant des origines alsaciennes, m'a fait découvrir cette recette il y a plus de 15 ans ! Et depuis chaque année, c'est un incontournable des préparatifs de Noël !

Si je ne dois faire qu'une seule recette de gâteau de Noël, c'est celle ci !!

Alors, je remercie infiniment Aude pour cette merveilleuse découverte et surtout de m'avoir autorisée à la partager avec vous aujourd'hui ( vous aussi vous pouvez la remercier ;-) )!

Pour préparer Noël en avance, retrouvez également la recette du pain d'épices de Noël et les sapins meringués à la pistache.

Bâtonnets épicés

Bâtonnets épicés

Ingrédients pour une grande plaque de pâtisserie :

250 gr de farine
250 gr de sucre en poudre
4 œufs
200 gr d'amandes
50 gr de beurre
2 citrons
80 gr d'écorces d'orange confites
1 càc de cannelle
3 càc s de kirsch ( 2 + 1 )
1 càs d'eau
70 gr de sucre glace

Allumer le four à 200°.
Mélanger les œufs et le sucre pendant 10 mn.
Hacher les amandes grossièrement.
Couper les écorces d'orange en petits dés.
Prélever le zeste des citrons.
Faire fondre le beurre.
Une fois que le mélange œufs/sucre est bien mousseux, ajouter le beurre fondu refroidi, les amandes, les écorces d'orange, le zeste, la cannelle, 2 cuillères à soupe de kirsch et la farine et bien mélanger tous les ingrédients.
Mettre du papier cuisson sur une grande plaque de cuisson.
Verser la pâte sur sur la plaque et répartir uniformément pour éviter d'avoir une différence de hauteur entre le bord et le centre.
Enfourner, baisser le feu à 160°, et faire cuire 25 mn.
À l'arrêt de la minuterie laisser la plaque dans le four le temps de préparer le glaçage.
Mélanger le sucre glace avec la dernière cuillère de kirsch et une cuillère à soupe d'eau.
Bien mélanger pour obtenir un glaçage uniforme.
Sortir la plaque du four et verser le glaçage et le répartir sur toute la surface.
Découper le gâteau en bâtonnets et stocker dans une boîte quand ils ont refroidis.

Bâtonnets épicés
Les secrets de la recette :

Vous pouvez sortir le gâteau dès la fin de cuisson, mais personnellement je les aime bien croquants voilà pourquoi je les laisse encore un peu dans le four. Une demi-heure dans le four éteint c'est bien; ça permet d'assécher un peu la pâte et le gâteau est encore chaud pour être glacé.

Pour bien répartir le glaçage, utilisez un pinceau à pâtisserie.

N'attendez pas que le gâteau ait complètement refroidi pour le découper ( mais attendez que le glaçage ait pris un peu, 5 à 10 mn suffise ), sinon vous aurez du mal à le faire correctement.
Et gardez les bords pour vous ;-) !! Ils ne sont pas bien beaux donc pas top à servir, mais je trouve que ce sont les meilleurs, car les plus croustillants ! La petite récompense du travail accompli ;-) !!
Par contre attendez qu'ils aient complètement refroidi pour les sortir de la plaque et les mettre en boîte. Vous pouvez même les laisser une journée à l'air libre pour les dessécher encore un peu.
La plaque de bâtonnets épicés coupée

Le mélange oeufs/sucre doit quasiment doubler de volume et être bien mousseux. Si vous avez un robot pâtissier, il est temps de le sortir et de le mettre au boulot pendant que vous préparez le reste ! Sinon, un bon vieux batteur fera l'affaire ! À moins que vous n'ayez envie de vous faire les biscotos en utilisant un fouet à main ;-) ;-) !!!

J'utilise un petit hachoir pour broyer les amandes. Attention toutefois à ne pas les mixer ! 2 ou 3 coups et zou dans la pâte ! Il faut qu'il en reste de bons gros morceaux. C'est ça qui est bon dans ces gâteaux ! Tomber sur de bons gros morceaux d'amandes !!! Vous pouvez même en lasisser quelques unes entières.

Vous pouvez au choix soit prendre des amandes émondées soit des amandes avec peaux. J'utilise toujours des amandes non émondées bio que j'achète en vrac ( c'est moins cher ).

Utilisez toujours des citrons bio ou non traités lorsque vous en utilisez les zestes. Idem pour les écorces d'orange confites qui lorsqu'elles sont "non bio" contiennent des sulfites et des pesticides...

Vous pouvez aisément faire vous même vos écorces d'orange confites.. Il vous suffit de récupérer la peau des oranges ( bio bien sûr ), de la découper en cubes ou en lamelles, de les blanchir deux fois en changeant l'eau entre deux, puis d'ajouter aux écorces égouttées le même poids de sucre, de couvrir à hauteur d'eau et de laisser cuire une demi heure à feu doux. La peau blanche doit devenir translucide.

Ces petits gâteaux se conservent très longtemps, vous pouvez donc les préparer à l'avance pour les offrir à Noël dans des petits sachets transparents en papier cristal ou comme sur la photo dans des boules en plexi. Mélangez les avec d'autres variétés de biscuits de Noël !
Bâtonnets épicés

mardi 24 novembre 2015

Velouté avocat-coriandre-coco aux crevettes


En entrée ou en guise de "mise en bouche", ce petit velouté saura vous séduire !


Une petite recette inspirée d'un des derniers livres Thermomix sortis : "Végétales et gourmandes", un livre dans lequel il y a plein de recettes sympas que je vais m'empresser de tester et de partager avec vous !

Bien entendu, inutile d'être à tout prix équipé d'un Thermomix pour pouvoir réaliser la recette puisque je vous propose toujours les deux versions.

Cette recette ne pouvait que me plaire puisqu'elle contient trois ingrédients dont je suis une fan totale ! J'ai nommé l'avocat, la noix de coco et la coriandre !

Bien entendu comme à mon habitude, j'ai un peu "trafiqué" la recette et l'ai mise un peu "à ma sauce".

Pas de gingembre, ni ail, ni crevette dans la recette originelle, mais j'ai jugé que ces trois ingrédients iraient formidablement bien avec le reste.

J'espère que le résultat vous plaira !

Vous aimez les soupes froides ? Essayez aussi la soupe froide de poivron et le velouté glacé chou fleur-coco au saumon. Vous pouvez également essayez le velouté de courgettes au Boursin et le velouté de brocoli au gorgonzola qui seront également délicieux servis froids ou en verrines pour un cocktail ou un apéritif.

Velouté avocat-coriandre-coco aux crevettes

Velouté avocat-coriandre-coco aux crevettes

Ingrédients pour 4 personnes :

2 avocats bien mûrs
400 gr d'eau
1/2 cube de bouillon de volaille ou de légumes
12 crevettes cuites
120 gr de crème ou de lait de coco
1 gousse d'ail
1 morceau de 1 cm de gingembre frais
5 gouttes de Tabasco
1/2 citron vert
2 pincées de sel

Faire chauffer l'eau et le bouillon et couper dès que le bouillon est dissous, puis laisser refroidir.
Éplucher l'ail et le gingembre et les râper finement.
Faire de même avec le citron.
Presser le jus du 1/2 citron vert.
Ouvrir les avocats, ôter le noyau et prélever la chair à l'aide d'une cuillère à soupe.
Mettre la chair des avocats, le bouillon refroidi, la crème de coco, l'ail, le gingembre, le Tabasco, les brins de coriandre, le sel et le citron dans un récipient haut et mixer jusqu'à obtention d'un velouté bien lisse.
Placer au frais jusqu'au moment de servir.
Ôter les carapaces des crevettes.
Couper 8 queues en morceaux et les répartir dans les verrines.
Répartir le velouté bien froid par dessus, décorer avec une queue de crevette restante et quelques feuilles de coriandre.
Au Thermomix :
Éplucher l'ail et le gingembre et les jeter sur les couteaux en marche vit Turbo pour les broyer.
Ajouter l'eau et le bouillon et faire cuire 2 mn à  80° vit 3 puis laisser refroidir.
Râper le zeste et presser le jus du 1/2 citron vert.
Ouvrir les avocats en 2, ôter le noyau et prélever la chair à l'aide d'une cuillère à soupe.
Mettre la chair des avocats, la crème de coco, le Tabasco, les brins de coriandre, le sel et le citron dans le bol avec le bouillon refroidi et mixer 20 sec vit 10.
Placer au frais jusqu'au moment de servir.
Ôter les carapaces des crevettes.
Couper 8 queues en morceaux et les répartir dans les verrines.
Répartir le velouté bien froid par dessus, décorer avec une queue de crevette restante et quelques feuilles de coriandre.
Ajouter une légende


Les secrets de la recette :

Vous pouvez également servir cette soupe nature sans crevette ou bien accompagnée de lamelles ou dés de saumon fumé.

Ne tardez pas trop à servir ce velouté au risque de voir sa belle couleur verte virer au marronnasse...

Si le velouté doit attendre, je vous conseille de ne pas le mettre directement en verrines, de le stocker au frais avec les deux noyaux d'avocats à l'intérieur et filmé au contact. Et n'oubliez pas d'enlever les noyaux au moment de servir ;-) !!

Crème ou lait de coco ? À vous de choisir ! La crème de coco a un goût de noix de coco plus prononcé mais elle est plus grasse. Le lait de coco vous donnera un velouté plus léger et plus liquide mais moins goûteux. J'ai un petit penchant pour la crème, car vous savez que je suis une gourmande invétérée et que je ne suis pas très raisonnable ;-)...

Pour aller plus vite, vous pouvez "zapper" l'étape du bouillon et ne mettre que de l'eau froide. Dans ce cas, assaisonnez bien. Salez, particulièrement, car sinon vous risquez d'avoir un velouté un peu fade...

Si vous voulez servir cette recette pour l'apéritif comme "amuse-bouche", vous pourrez réaliser une douzaine de petites verrines avec ces proportions.
Velouté avocat-coriandre-coco aux crevettes

jeudi 19 novembre 2015

Moelleux marrons-chocolat sans gluten avec ou sans lactose


Marron et chocolat : Un mariage divin !


Devant le nombre grandissant d'intolérants au gluten ou de personnes qui testent pendant plusieurs mois le régime sans gluten pour en évaluer les bienfaits ( petit clin d'oeil au passage à mes copines Delphine, Mumu et Isa ;-) !! ), je m'efforce de trouver quelques alternatives afin que tout le monde puisse se régaler sans pour autant se sentir puni...

Je vous avais déjà proposé des recettes de gâteau sans gluten avec la recette du gâteau au potiron et au marron, du gâteau chocolat-courgettes sans gluten sans lactose et sans oeufs, le gâteau aux marrons d'Attie et tout dernièrement le crousti-fondant aux pommes sans farine.

Vous avez d'ailleurs une rubrique "sans gluten" dans les tags de types de plat que l'on désire cuisiner, dans la colonne de droite. N'hésitez pas à cliquer sur "sans gluten" pour retrouver d'autres idées de recettes.

Les intolérants au gluten sont souvent également intolérants au lactose.

Trouver une alternative à la fois au gluten et au lactose n'est pas chose aisée... Le résultat est souvent assez moyen ( à part bien sûr le gâteau au chocolat et au courgettes sans gluten, sans lactose et sans oeufs de Kélou bien sûr ;-) !! )...

La recette que je vous propose est donc sans gluten et je vous propose une version "avec ou sans lactose". La version "avec" n'en contient quoiqu'il arrive pas beaucoup ;-)  !

Cette recette est aussi "sans sucre ajouté", la crème de marrons et le chocolat en contenant déjà suffisamment à mon goût.

Et pour couronner le tout c'est une recette hyper simple et hyper rapide à réaliser !

Le petit plus de la recette ? Les cristaux de sel sur le dessus ! Étonnant certes, mais c'est le petit détail qui fait la différence !

Moelleux marrons-chocolat sans gluten avec ou sans lactose


Moelleux marrons-chocolat sans gluten avec ou sans lactose

Ingrédients pour 8 personnes :

Une boîte de 500 gr de crème de marrons type Faugier
200 gr de chocolat noir à pâtisser
3 oeufs
80 gr de beurre ou 100 gr de tofu soyeux ou encore 80 gr de purée de noisettes ou d'amandes
2 pincées de fleur de sel

Allumer le four à 180°.
Faire fondre le chocolat avec le beurre ( ou le tofu ) à feu très doux.
Mélanger la crème de marrons avec les oeufs entiers.
Ajouter le chocolat fondu et mélanger à nouveau.
Verser l'appareil dans un moule préalablement beurré.
Parsemer de fleur de sel et enfourner pour 25 à 30 mn.
Laisser refroidir avant de démouler.

Au Thermomix :

Allumer le four à 180°.
Mettre le beurre ( ou le tofu ) et le chocolat dans le bol et faire fondre 1 mn à 80° vit 2.
Ajouter une boîte de crème de marrons et les 2 oeufs entiers et mixer 10 sec vit 4.
Verser dans un moule et parsemer de fleur de sel.
Enfourner pour 25 à 30 mn.
À la sortie du four, laisser totalement refroidir avant de démouler.
Moelleux marrons-chocolat sans gluten avec ou sans lactose


Les secrets de la recette :

Servir avec une crème anglaise ( maison c'est encore meilleur !! ).

Pour les intolérants au lactose, remplacez la crème anglaise par une crème au soja ou à l'amande vanillée.

Adaptez le temps de cuisson suivant le moelleux désiré.

Pour être sûr de bien démouler le gâteau qui est très moelleux ( et donc pas évident à démouler... ) je vous invite à le placer une heure au frigo ( une fois le gâteau refroidi ;-) ! Ne le mettez pas chaud dans votre frigo !!! ) avant de procéder au démoulage. Par contre évitez de le servir trop froid...

Si vous n'avez pas de fleur de sel, vous pouvez éventuellement la remplacer par un sel non raffiné ( donc gris ) de qualité type sel de Guérande. Évitez par contre à tous prix le sel fin blanc basique ! Mieux vaut ne pas en mettre du tout ou en mettre un peu dans la pâte mais pas sur le dessus !

Vous pouvez utiliser du beurre demi sel, cela renforcera le côté salé du gâteau et rehaussera bien  les saveurs.

Pour les intolérants au lactose, vous aurez compris que vous devez remplacer le beurre par du tofu soyeux ou de la purée de noisettes ou d'amandes. Pour ces dernières, inutile de les faire chauffer en même temps que le chocolat.
Moelleux marrons-chocolat sans gluten avec ou sans gluten

mardi 17 novembre 2015

Gratin de ravioles à la courgette et au jambon


Carrément bon !


Voilà une recette que je veux vous poster depuis déjà un petit moment car c'est un plat que mes enfants adorent et qui se retrouve du coup très régulièrement à notre table les soirs de semaine !

Très simple à réaliser, nourrissant, complet puisqu'il contient des protéines, des légumes et des féculents, bref c'est le plat idéal pour le repas du soir afin de caler les petits morfalous qui rentrent après une bonne journée d'école !

Une vraie recette pour les mamans pressées ! Un petit clin d'oeil au passage à ma cousine Axelle qui apprécie ce genre de recettes faciles et pratiques ;-) ( et j'imagine qu'elle n'est pas la seule... ) !

Si vous aimez les ravioles, essayez aussi les ravioles aux trois saumons. Si ce sont des petits gratins faciles à faire que l'on peut préparer à l'avance que vous cherchez, consultez les délicieuses lasaka ( un mélange de lasagne et de moussaka en version express ), le gratin de pommes de terre et butternut à la raclette, le parmentier de potiron au boeuf et aux épices ou les lasagnes de poisson aux poireaux.

Gratin de ravioles à la courgette et au jambon

Gratin de ravioles aux courgettes et au jambon

Ingrédients pour 5 personnes :

500 gr de ravioles de Royan environ ( en fait 2 barquettes qui ne font pas tout à  fait 250 gr ) ou de ravioli au fromage et aux herbes ( basilic, épinards, etc... )
150 gr de jambon blanc
1 courgette d'environ 200 gr
400 gr de crème légère liquide ( soit 2 petites briques )
100 gr d'emmental râpé
sel, poivre

Allumer le four à 200°.
Émincer finement le jambon.
Laver et couper la courgette en petits dés ( en brunoise ).
Mettre les ravioles, le jambon et les courgettes dans un plat à gratin et les mélanger.
Répartir la crème par dessus.
Saler et poivrer.
Parsemer de gruyère et enfourner pour 30 mn.
Gratin de ravioles à la courgette et au jambon

Les secrets de la recette :

Vous pouvez tout aussi bien utiliser des ravioli ( non, il n'y a pas de fautes d'orthographe ! En italien le pluriel se marque par une terminaison en "i" ;-) ! ) aux épinards et à la ricotta, fromage et basilic ou toute autre variété à base de fromage et de verdure. Dans ce cas, vous serez sans doute amener à rajouter un peu de lait et prolonger la cuisson de 5 à 10 mn car les ravioli sont plus sèches et la pâte est plus épaisse que celle des ravioles. Je fais plus souvent ce gratin avec des ravioli plutôt que des ravioles qui sont assez fortes en goût et pas forcément très appréciées par les plus jeunes...

J'utilise des sachets de jambon râpé pour aller plus vite. La marque Herta en fait ainsi que la plupart des marques de distributeurs.

Vous pouvez remplacer le jambon par des lardons allumettes préalablement revenus à la poêle ou par un produit découvert à Carrefour et qui n'a pas forcément besoin d'être revenu à la poêle et qui est surtout beaucoup moins gras : le râpé de lardons.

Pour un plat plus léger, vous pouvez pré-cuire les ravioles ( valable surtout pour les ravioli ) et les courgettes dans de l'eau comme préconiser sur le sachet et ne mettre qu'une seule brique de crème légère.
C'est en fait comme ça que j'ai fait pendant des années, jusqu'au jour où ma fille s'est lancée seule dans la réalisation de ce plat en "zappant" l'étape de la cuisson à l'eau. Le gratin étant tout aussi bon, pourquoi se compliquer la tâche? le seul "hic" c'est qu'il faut rajouter un peu de liquide et une cuisson au four un peu plus longue.

Pour un gratin plus savoureux, râpez vous même votre fromage et utilisez du comté plutôt que de l'emmental.

Ne coupez pas les courgettes en trop gros dés ( 1 cm de côté environ ) sous peine d'avoir droit à "la soupe à la grimace" de la part de vos "ouailles" ! Et pour les camoufler pour les petits difficiles, râpez les !
Gratin de ravioli aux courgettes et au jambon

jeudi 12 novembre 2015

Gâteau crousti- fondant aux pommes sans farine


Pour fondre de plaisir...


Je vous propose aujourd'hui une vraie recette d'automne toute simple mais absolument délicieuse !

Un peu longue puisqu'il faut éplucher et émincer 1,5 kg de pommes, mais si on est bien équipé ( cf "les secrets de la recette" ) ça va tout seul, et quoiqu'il arrive le jeu en vaut la chandelle !

Un peu longue aussi la cuisson ( 1h30 en tout ) pour que les pommes deviennent fondantes à souhait.

Pas de farine dans ce gâteau, donc sans gluten, et surtout un vrai bon goût de pommes !

Je ne pensais pas en amenant ce gâteau sur la table qu'il aurait autant de succès !!

Alors ? Prêts à remonter les manches pour régaler vos proches ?

C'est la pleine saison des pommes ! Essayez aussi le délicieux gâteau perdu aux pommes, le gourmand 5,4,3,2,1 by Kélou, l'originale verrine pomme-orange-speculoos, l'acidulée tarte pomme citron meringuée ou la régressive compote pommes caramel.

Gâteau crousti-fondant aux pommes sans farine

Gâteau crousti-fondant aux pommes sans farine

Ingrédients pour 8 personnes :

1,5 kg de pommes ( soit environ une dizaine de pommes de taille normale )
1 oeuf 
100 gr de beurre + de quoi beurrer copieusement le moule
60 gr de sucre en poudre  + 2x2 càs
1 ou 2 càs de calvados
80 gr d'amandes effilées

Mettre le four à chauffer à 160°.
Faire fondre le beurre et le laisser refroidir.
Beurrer largement un moule à manqué.
Parsemer de 2 cuillères à soupe de sucre en poudre tout le fond et les côtés du moule.
Éplucher les pommes et les émincer en fines tranches.
Disposer les pommes en rosace dans le moule jusqu'à épuisement des pommes et bien tasser.
Mettre au four pour 30 mn.
Pendant ce temps, préparer l'appareil en mélangeant le beurre fondu, les 60 gr de sucre, l'oeuf et le calvados.
Sortir le gâteau du four au bout d'une demi-heure sans l'éteindre.
Verser l'appareil sur les pommes et ré-enfourner pour 30 mn à nouveau.
Sortir le moule du four, parsemer le gâteau avec les amandes et 2 cuillères à soupe de sucre et ré-enfourner pour à nouveau 30 mn.
Laisser refroidir avant de démouler.
Gâteau crousti-fondant aux pommes sans farine
Les secrets de la recettes :

Je vous recommande de servir ce gâteau tel quel pour profiter pleinement du goût des pommes.
Nous avons essayé avec et sans crème anglaise et très franchement, c'est bien meilleur sans ( même si dans la famille on est dingue de crème anglaise que l'on boirait d'ailleurs à la paille ;-) !! ).

J'ai utilisé des pommes Royal Gala, mais vous pouvez aussi utiliser des pommes Golden ou des Reines des Reinettes qui sont vraiment les pommes "passe-partout", ou des Belles de Boskop. Quoiqu'il arrive, il faut des pommes bien parfumées.

Pour peler les pommes, vous pouvez utiliser un pèle-pommes. Il en existe 2 sortes : un qui pèle et qui émince en même temps tout en ôtant le trognon et qui ressemble à ça ( Non ce n'est pas un engin de torture du Moyen-Âge, même si ça y ressemble ;-) !!! ) :
Pèle-pommes éminceur
Ou bien celui qui ne fait que peler les pommes et dans ce cas, ôtez le trognon avec un évideur. Le matériel qu'il vous faudra ressemble à ça :
Pèle-pommes + évideur
Personnellement, je vous recommande d'utiliser ces derniers, puis d'émincer les pommes avec une mandoline ( Attention à vos doigts !!! Vous pouvez là aussi investir, comme moi dans un gant genre cote de maille de chevalier, pour éviter les drames. Eh oui, je sais je suis vraiment super bien équipée, mais chacun son truc ! Quand certaines rêvent devant des bijoux ou des sacs à main, moi c'est devant du matériel de cuisine ;-) !!! ). C'est plus long mais cela permet d'avoir des pommes émincées très finement et ce de manière très régulière.
Sinon, utilisez un bon vieil économe et un bon vieux couteau de cuisine bien aiguisé.

Avec 2 cuillères de calvados, je trouve le gâteau meilleur ! Cela relève bien le goût des pommes. Vous n'êtes pas obligés d'investir dans une belle bouteille! On trouve au rayon "alcools" des petites flasques ( ça existe aussi en rhum, cognac, whisky, kirsh... ) qui sont parfaites pour la cuisine.
Vous pouvez aussi le supprimer si vous craignez que ce ne soit pas apprécié, notamment par les petits, mais le gâteau n'aura pas la même saveur...

Essayez, si vous en avez, d'utiliser du beurre salé qui va à merveille avec les pommes et fait bien ressortir leur goût.

Suivant la taille de moule que vous utiliserez, vous pourrez nourrir plus ou moins de monde. J'ai essayé avec un moule de 25 cm et un moule de 30 cm. Et je crois que je préfère la version grand format donc moins épaisse, qui permet de mieux cuire les pommes et d'avoir une crème liante mieux répartie.

Mieux vaut servir le gâteau, amandes sur le dessus, afin qu'elles restent croustillantes. Pour cela il vous faudra salir 2 plats de service :( :( ... Un premier pour démouler le gâteau et un deuxième pour le retourner du bon côté.
Gâteau crousti-fondant aux pommes sans farine

mardi 10 novembre 2015

Cocotte de carottes aux saucisses avec ou sans Thermomix


Un bon petit plat d'hiver qui donne bonne mine !


Voilà un plat dont mes fistons sont dingues !

Ma fille, qui a de fortes tendances végétariennes, fait du tri et ne mange que les carottes, mais pour les garçons, c'est toujours la fête lorsque ce plat est au menu !

C'est à ce jour le meilleur moyen que j'ai trouvé pour leur faire manger des carottes !

Et c'est bien connu, les carottes ça rend aimable et ça donne les fesses roses :D :D !!

Alors vous pensez bien que si je peux leur en donner le plus souvent possible !!!!!!

D'ailleurs, les petits amis qui venaient manger à la maison lorsque les enfants étaient petits, l'appréciaient aussi grandement ! Pas vrai Massissi ;-) ???  Maintenant, tu pourras comme une grande, refaire la recette à la maison  ! 

Pour retrouver d'autres plats principaux parfaits à servir en automne, consultez les recettes de rôti de porc aux pommes, rougail saucisses, colombo de porc, poulet au citron et aux olives ou encore le chou rouge aux boulettes de viandes à la suédoise.

Cocotte de carottes aux saucisses avec ou sans Thermomix

Cocotte de carottes aux saucisses

Ingrédients pour 6 personnes :

1, 5 kg de carottes
80 gr d'échalotes
10 gr de beurre
100 gr de lardons allumettes
500 gr de saucisses de Strasbourg
40 cl de vin blanc
2 feuilles de laurier
une quinzaine de branches de thym frais de 5 cm ou 1 grosse càs de thym séché
3 clous de girofle
une pincée de noix de muscade râpée ou 3 tours de moulin
2 càc de sel
poivre de préférence de Sechuan

Éplucher les échalotes et les hacher finement.
Les mettre dans une sauteuse avec le beurre et les lardons et les faire blondir.
Éplucher les carottes et les couper en fines rondelles.
Couper les saucisses en rondelles d'environ 2 cm.
Lorsque les échalotes et les lardons sont bien dorés, ajouter les carottes, le sel, les épices et les herbes et mouiller avec le vin blanc.
Couvrir avec un couvercle et faire cuire 35 mn environ.

Au Thermomix :
Émincer finement les échalotes.
Mettre dans le bol le beurre, les échalotes et les lardons.
Faire chauffer 6 mn position mijotage et température Varoma.
Pendant ce temps, éplucher les carottes et les couper en rondelles. 
Ajouter les carottes dans le bol avec le vin blanc, le sel, le poivre et tous les aromates.
Faire cuire 35 mn à 100° vit position mijotage sens inverse.
Couper les saucisses en rondelles.
10 mn avant la fin de la cuisson, ouvrir le bol, ajouter les saucisses, bien mélanger avec la spatule et remettre en route pour les 10 dernières minutes de cuisson toujours en position sens inverse.
 
Cocotte de carottes aux saucisses

Les secrets de la recette :

Personnellement je ne fais pas cette recette au Thermomix. J'ai testé plusieurs fois pour pouvoir vous mettre la version car je sais que certains sont des inconditionnels, mais je préfère la faire dans une petite cocotte ( d'où le nom de la recette ;-) ! ) ou une sauteuse ( avec couvercle c'est indispensable ).

Au Thermomix, n'oubliez pas de mettre la position "sens inverse" !! La première fois que j'ai essayé de faire cette recette au Thermomix, j'ai oublié de la remettre au moment de mettre les saucisses et j'ai failli me retrouver avec une bouillie infâme...

Au Thermomix, ne coupez pas les carottes en rondelles trop fines. Pas trop grosses non plus ;-) !! Je dirais 8 mm environ...

Pour plus de rapidité, utilisez des échalotes surgelées déjà hachées. Autant je déteste les oignons tout préparés, autant je trouve que les échalotes surgelées sont un très bon produit.

Délicieux également avec les baby carottes surgelées Picard ! Je n'ai jamais testé avec les carottes en rondelles surgelées car je n'aime pas ça et qu'on trouve des carottes toute l'année sur les étals, mais je n'ai pas trop envie de tester... Si ça vous tente, essayez et revenez me dire le résultat !

Vous pouvez également remplacer le vin blanc ( n'ayez crainte l'alcool s'évapore à la cuisson et même pour des enfants le plat ne sera pas alcoolisé ) par un bouillon de volaille ou de légumes. Dans ce cas, n'oubliez pas de diminuer la portion de sel !!! Et ajoutez une petite cuillère à café de sucre pour adoucir.

Vous pouvez remplacer les saucisses de Strasbourg par des mini saucisses ( comme sur la photo ) ou par des saucisses fumées type Montbéliard ( là aussi, ajustez la portion de sel...).

Si comme moi vous aimez le goût fumé, vous pouvez remplacer une partie du sel par du sel fumé type sel Viking de Terre exotique.

Le temps de cuisson peut varier en fonction de la variété des carottes et la taille des rondelles, mais sachez que plus ce plat sera mijoté, meilleur il sera ! 
Et comme de nombreux plats mijotés, délicieux voire meilleur réchauffé !
Cocotte de carottes aux saucisses au Thermomix

jeudi 5 novembre 2015

Crumble de butternut



Des miettes de gourmandise


Au coeur de l'automne, qui n'a pas envie de profiter de tous ces délicieux cucurbitacées aux couleurs et aux formes variées que nous offre Dame Nature ?

Bien sûr, ils font merveille servis sous forme de soupe comme dans le doux velouté de potiron inspiration thaïe ( version Thermomix ICI ) qui est en passe de devenir une des recettes les plus visitées du blog, ou comme le gourmand velouté de butternut aux chataîgnes ( version Thermomix ICI ), ou encore le réconfortant velouté de potiron, panais et patate douce ( la version Thermomix est contenue dans la même recette ).

Mais ils sont également source d'inspiration pour faire de nombreux plats tout aussi gourmands et savoureux tant en sucré ( oui, oui, j'ai bien dit en sucré ! Essayez le délicieux gâteau au potiron et aux marrons sans gluten ! Vous m'en direz des nouvelles ! ) qu'en salé.

Pour l'heure, c'est en crumble que je vous propose de tester la courge. Et plus précisément ma courge favorite, j'ai nommé la butternut !

Bien sûr, vous pourrez réaliser ce crumble avec toute autre variété et modeler ce crumble à votre image en suivant les suggestions de remplacement ( notamment pour les intolérants ) indiquées dans "les secrets de la recette".

Un petit clin d'oeil ;-) au passage à mon amie Anne-Laurence qui a eu la gentillesse de m'apporter les jolis kakis de son jardin, qui m'ont permis d'accessoiriser et illuminer les photos de la recette ! Je ne sais pas encore comment je vais les cuisiner, mais ce sera peut être l'occasion d'un prochain post...

Crumble de butternut

Crumble de butternut

Ingrédients pour 6 à 8 personnes:

1 butternut d'environ 1,5 kg
20 cl de crème liquide
2 grosses pincées de 4 épices
Sel, poivre de Sechuan

Pour le crumble:
50 gr de noisettes
50 gr de parmesan
50 gr de farine
50 gr de beurre mou

Allumer le four à 200°.
Éplucher la courge butternut et retirer les pépins à l'aide d'une cuillère à soupe.
Faire cuire la butternut coupée en cubes pendant 10 mn dans de l'eau bouillante salée ou 15 mn à la vapeur.
Concasser les noisettes et râper le parmesan.
Mettre tous les ingrédients du crumble dans un petit saladier et mélanger avec les doigts jusqu'à obtention d'une pâte sableuse.
Mettre les légumes bien égouttés dans un plat à gratin.
Assaisonner avec les épices, le sel et le poivre.
Arroser de crème liquide et répartir le crumble par dessus.
Mettre au four pendant 30 mn.

Au Thermomix:
Allumer le four à 200°.
Mettre le parmesan et les noisettes dans le bol et donner quelques coups de turbo pour les réduire en poudre.
Ajouter le beurre en morceaux et la farine et mixer 10 sec vit 10.
Débarrasser dans un bol.
Mettre 1l d'eau dans le bol.
Éplucher la courge butternut et retirer les pépins à l'aide d'une cuillère à soupe.
Couper la butternut en cubes et la placer dans le Varoma.
Faire cuire 20 mn Varoma vit 1.
Égoutter bien la butternut et la placer dans un plat à gratin.
Verser la crème par dessus.
Saler, poivrer et épicer.
Répartir la pâte à crumble sur les légumes et enfourner 30 mn.
Crumble de butternut
Les secrets de la recette :

Ce crumble peut se servir en plat principal ou en accompagnement d'une viande.

J'ai indiqué 6 à 8 personnes car les proportions ne seront pas les mêmes si vous servez ce gratin en plat principal ou... en plat d'accompagnement ;-) . Vous l'aurez donc compris, si c'est un plat principal vous pourrez servir 6 convives, si c'est un accompagnement 8 convives.

Si vous le servez en plat principal, vous pouvez aisément doubler les proportions de crumble. J'ai volontairement mis peu de crumble car je le sers généralement en accompagnement. Mais en plat unique, cela supporte un peu plus de matière et de croustillant sur le dessus.

Petite variante, surtout pour le cas du "plat unique" : ajoutez 100 gr de lardons revenus à la poêle avec une échalote émincée ou 2 tranches de jambon fumé ( type speck ) émincées ( le plat n'est alors plus végétarien bien sûr...).

Pour éplucher la butternut, utilisez soit un rasoir à légumes de bonne qualité ou bien retirez la peau au couteau après l'avoir coupé en gros morceaux ( attention à vos doigts !! ), puis recouper en petits cubes. La coupe et l'épluchage de la butternut est le point le plus compliqué de la recette...

Vous pouvez bien-sûr remplacer la butternut par tous types de courge, particulièrement le potimarron et le giraumon.

On peut aussi sauter l'étape de la pré-cuisson en mettant directement les morceaux de butternut dans le plat à gratin avec la crème. Enfournez pendant 40 mn à 180°. Puis augmentez la température à 200°, disposez le crumble par dessus et ré-enfournez pour 30 mn. Au final c'est un peu plus long, mais ça fait moins de vaisselle. Néanmoins je préfère la version que je vous ai proposé avec une pré-cuisson de la butternut.

À défaut de mélange 4 épices, vous pouvez mettre uniquement de la noix de muscade râpée ( le 4 épices en contient ainsi que du clou de girofle, du poivre et soit de la cannelle, soit du gingembre, voire les deux... Tout dépend des marques ! ) ou mieux, si vous en avez, du piment ( ou poivre ) de la Jamaïque, appelé aussi bois d'Inde aux Antilles et même parfois... 4 épices !!! Car en fait il regroupe les parfums des 4 épices à lui tout seul !! Plus, selon mon goût je trouve, celui du laurier.
Je vous en avais déjà parlé dans la recette du colombo de porc, du rôti de porc fumé à l'ananas façon jambon de Noël antillais et dans le chou rouge et boulettes de viande à la suédoise. Voilà à quoi cela ressemble :
Poivre ou piment de la Jamaïque, bois d'Inde ou 4 épices
Les noisettes peuvent être remplacées par des amandes ou moitié amandes/moitié noix.

Pour un gratin sans gluten, utilisez de la farine de sarrasin. J'ai testé et ça passe très bien car le sarrasin se marie très bien avec les noisettes.

On peut remplacer une partie du beurre par une portion égale d'huile de noisettes pour en renforcer le goût. Voire carrément le supprimer et le remplacer complètement par l"huile de noisettes pour un gratin sans lactose.

Crumble de butternut

mardi 3 novembre 2015

Salade d'endives aux myrtilles, morbier et noisettes


Salade jurassienne


La saison des endives commence à peine et celle des myrtilles s'achève...

Il est grand temps de vous proposer cette délicieuse petite salade aux accents montagnards !

Pas sûre que cette recette soit inscrite au patrimoine culturel jurassien pour autant puisqu'elle sort tout droit de mon imagination...

J'ai mis ce sous titre en raison de la présence du morbier (vous savez ce fromage avec la couche de cendre au milieu ?) et des fruits de la forêt, mais ça je pense que vous l'aviez compris ;-) !

Les merveilleuses couleurs de l'automne m'ont inspiré et transporté dans les alpages du Jura...

Il faut dire que la nature est au sommet de sa beauté en ce moment et que nous avons eu un été indien fabuleux !

Pour moi, nous venons de vivre les 15 plus beaux jours de l'année avec des lumières et des couleurs extraordinaires !

Pour profitez des endives et des myrtilles autrement, n'hésitez pas à consulter la recette de la salade d'endive à l'orange et au magret fumé, celle de la tatin d'endives au foie gras,  les pancakes aux myrtilles et les délicieux cookies aux myrtilles et au chocolat blanc qui orne la bannière du blog !

Salade d'endives aux myrtilles, morbier et noisettes

Salade d'endives aux myrtilles, morbier et noisettes

Ingrédients pour 6 personnes :

500 gr d'endives
125 gr de myrtilles
50 gr de morbier
50 gr de noisettes décortiquées
1 càc de fromage frais type St Morêt
1 càc de vinaigre de cidre
2 càs d'huile de noisettes
1 càs d'eau chaude
sel, poivre
Torréfier légèrement les noisettes à la poêle et les laisser refroidir dans un coin.
Couper le morbier en petits dés.
Préparer la sauce dans un saladier :
Écraser le fromage avec le dos d'une cuillère à soupe.
Ajouter l'eau chaude afin de détendre le fromage.
Verser le vinaigre, le sel et le poivre et mélanger.
Ajouter l'huile et émulsionner.
Ôter les premières feuilles des endives et les émincer finement.
Verser dans le saladier tous les éléments : endives, myrtilles, noisettes et fromage.
Mélanger et servir sans attendre.
Salade d'endives aux myrtilles, morbier et noisettes
Les secrets de la recette :

En dehors de la saison des myrtilles, vous pouvez les remplacer par des myrtilles séchées si vous avez la chance d'en trouver (Essayez chez G.Detou si vous habitez Lyon ou Paris... Sinon dans les magasins bios).

Pour changer, vous pouvez parfois ajouter (ou remplacer les myrtilles par) une poire coupée en dés préalablement citronnés (pour éviter qu'elle ne s'oxyde et noircisse).

Le morbier peut être remplacé par tout autre fromage à pâte cuite comme le comté, l'abondance, le beaufort, le gruyère suisse, etc...
Ou bien, pour un goût de fromage moins prononcé, par des petits fromage frais "spécial salade et apéritif" aromatisés aux noisettes et 3 noix de la marque Boursin. Un de ces petits fromages peut d'ailleurs aussi servir de base à la sauce de salade !

Pour une salade encore plus gourmande, vous pouvez rajouter des petits lardons allumettes grillés ou du râpé de jambon fumé (le plat n'est alors plus un plat végétarien...). Il existe même un mix des deux! La marque Carrefour fait un râpé de lardons avec très peu de gras, qui ne nécessite pas forcément de cuisson.

J'aime bien également rajouter dans la sauce une petite goutte de crème de vinaigre balsamique (blanc de préférence pour cette recette, mais pas forcément... Le classique passe bien aussi).

Si vous êtes pressés, vous n'êtes pas obligés de torréfier les noisettes. Mais pour moi, c'est le petit détail qui fait toute la différence et ça prend à peine 5 mn. Le tout c'est de bien les surveiller et ne pas les faire brûler... Ôtez les petites peaux qui se détachent après la cuisson.

Salade d'endives aux myrtilles, morbier et noisettes