#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

vendredi 5 février 2016

Bouillon thaï aux crevettes


I need you so !!!


Vous aimez Recettes gourmandes by Kélou ?

Alors aidez moi à diffuser le blog auprès de votre entourage, allez "liker" la page Facebook, partagez y les recettes qui vous plaisent !
Vous avez un compte Pinterest ou Instagram ? Faites de même !

J'ai besoin de vous pour faire grandir la communauté de gourmands qui suivent mes aventures culinaires !

Mes statistiques sont en chutes libres depuis 10 jours et ces dernières étant mon seul et unique salaire, dans ces cas là, je ne vous cache pas que je me sens horriblement seule et abandonnée derrière mon écran et que j'ai vraiment envie... de tout arrêter...

Passons à la recette du jour !

La semaine prochaine est riche en évènement : Nouvel an chinois, Mardi gras et Saint Valentin !

Pour nombre d'asiatiques, nous entrerons lundi dans l'année du singe, l'occasion de vous proposer une recette d'inspiration extrème-orientale et plus précisément thaïe !

Une recette très simple à réaliser mais tout à fait raffinée !

Et pour compléter votre repas asiatique, consultez aussi les recettes de porc à l'ananas sauce mangue à l'aigre douceporc au caramel, nouilles asiatiques sautés au boeuf et aux légumes et la poêlée asiatique façon Kélou et la salade de chou chinois au sésame et au poulet.

Bouillon thaï aux crevettes

Bouillon thaï aux crevettes

Ingrédients pour 8 personnes :

1 litre de bouillon de poulet maison ou à défaut reconstitué avec 2 cubes
24 crevettes crues décortiquées
8 champignons de Paris ou de shitakés
3 cm de gingembre
1 brique de 200 ml de lait de coco
1 brin de citronnelle
1 oignon frais, une cive ou une cébette
2 càs de Nuoc man
1 càs d'huile d'olive ou de ghee
1 bouquet de coriandre fraîche ( facultatif )
1/2 citron vert ( facultatif )
1 petit piment rouge ( facultatif )
1 feuille de citronnier ( facultatif )

Éplucher le morceau de gingembre et le haché finement.
Couper le pied des champignons, les nettoyer et les émincer.
Ôter la première enveloppe dure de la citronnelle, puis l'émincer très finement en biais.
Séparer l'oignon ou la cébette de sa tige.
Hacher finement l'oignon et émincer la tige verte.
Prélever la moitié du zeste du citron et prélever la moitié du jus.
Émincer très finement le piment en prenant soin d'enlever les graines.
Faire suer dans une casserole quelques minutes l'oignon et le gingembre haché avec un peu d'huile d'olive.
Ajouter le bouillon, les champignons, le brin de citronnelle émincé, le nuoc man, la feuille de citronnier et faire chauffer une dizaine de minutes.
Retirer la feuille de citronnier.
Ajouter au bouillon les crevettes, le zeste et le jus de citron, la tige de cébette émincée et le lait de coco et prolonger la cuisson 2 minutes.
Au moment de servir, parsemez de piment et de coriandre ciselée.
Bouillon thaï aux crevettes
Les secrets de la recette :

La recette sera bien meilleure si vous réalisez vous même votre bouillon de poulet ( ou de poule ou de volaille c'est pareil ) !
Pour se faire rien de plus simple ! Récupérez une carcasse de poulet ( après avoir mangé un poulet rôti par exemple ), mettez la dans une grande marmite avec un oignon émincé, une carotte, éventuellement un poireau ou ( et ) une branche de céleri émincé, une gousse d'ail, un bouquet garni, du sel et du poivre, couvrez à hauteur d'eau et laissez frémir gentiment pendant 3 heures. Le secret c'est de ne pas dépasser le frémissement, rien ne sert de faire bouillir à gros bouillon. Le bouillon se congèle très bien et peut servir à de nombreuses recettes, alors ne jetez plus jamais vos carcasses et réalisez vous même votre bouillon !!

Si vous ne voulez pas faire vous même votre bouillon, utilisez les bouillon-cubes du commerce type Knorr, Maggi and co ( ou mieux "bios" qui contiendront moins de cochonneries du type glutamate, adjuvants  and co ...) et reconstituez le en suivant les instructions ( généralement 2 cubes pour 1 litre d'eau ).

Les crevettes peuvent être remplacées par un blanc de poulet coupé en petits morceaux. Dans ce cas, introduisez le dans la recette plus tôt, afin que le poulet soit cuit, 5 mn avant la fin de la fin de cuisson par exemple.

Je vous conseille de servir la coriandre et le piment à part. Certaines personnes détestant purement et simplement la coriandre et d'autres ( quoique souvent les mêmes ;-) !! ) étant très sensibles à la force du piment.

On peut aussi utiliser des crevettes déjà cuites mais ne les faîtes surtout pas trop cuire au risque qu'elles deviennent cahoutchouteuses...

Concernant la citronnelle, utilisez de la citronnelle fraîche ! Si vous n'utilisez pas tout, elle se conserve très bien dans le bas du frigo ou congelez la.
Il faut également retirer les 2 extrémités ( la partie dure côté racine et la partie un peu sèche vers la tête ) et la (ou les ) première feuille, l'émincer très finement et l'émincer en biais afin de ne rencontrer aucune difficulté pour l'émincer aisément.
Si vous n'aimez pas la texture de la citronnelle, vous pouvez aussi parfumer votre bouillon avec une tige coupée en deux dans le sens de la longueur et la retirer avant de servir en même temps que la feuille de citronnier.
On trouve aussi de la citronnelle déshydratée. Vous pouvez l'utiliser mais dans ce cas, il faudra la retirer du bouillon car elle restera dure... Je vous invite donc à la placer dans une boule à thé ou une fine gaze et à la retirer en fin de cuisson.

Le gingembre s'épluche très facilement simplement en grattant sa peau avec un couteau ou même le manche d'une cuillère.
A votre convenance, vous pouvez le hacher finement ou le râper.
On peut aussi utiliser du gingembre surgelé ( bien que généralement il soit haché trop grossièrement... ) en en utilisant une cuillère à soupe mais je vous déconseille le gingembre en poudre.

Si vous trouvez de la cébette, c'est mieux que l'oignon frais.

En début de cuisson, le gingembre et l'oignon n'ont pas besoin de cuire seuls très longtemps, 2 mn suffiront avant d'incorporer le bouillon. Il s'agit juste d'exalter leur parfum avant de les "noyer" dans le bouillon.

On trouve les feuilles de citronnier dans les magasins asiatiques en frais ou surgelé ou dans certaines épiceries fines ( dans ce cas en déshydraté ou en poudre ) . Vous pouvez aussi utiliser une feuille de votre propre citronnier s'il n'a pas subi de traitement. Les feuilles de combawa ( que l'on trouve également en poudre, dans ce cas une pincée suffira ) sont également parfaites pour ce bouillon !

Le ghee est un beurre clarifié indien que je trouve en magasin bio.

Bouillon thaï aux crevettes

17 commentaires:

  1. Super, à nouveau une recette exotique, qui me tente énormément (bien vu le bouillon bio, plus rapide que le 'maison', pour lequel je n'ai pas la patience...). Merci Christèle, bisous. Anne T

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'elle te plaira ;-) ! Bisous Anne et merci pour ton petit mot!

      Supprimer
  2. La cuisine Thaï , ma passion :) merci Christele

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est celle que tu as mangé à la maison la dernière fois que tu es venue ;-) !

      Supprimer
  3. super ta recette ! j'adore la cuisine asiatique !!!
    Marie 85

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci fidèle Marie ! Ravie de te contenter ;-) !! Bisous et bon week end !

      Supprimer
  4. Super recette, comme beaucoup d'autres. Je cuisine beaucoup plus depuis que je suis ton blog ! Surtout n'arrête pas. Edith

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes encouragements Edith! On va essayer de s'accrocher ;-) !

      Supprimer
  5. Merci pour cette touche d'originalité... encore et toujours sourced'insparation !!
    Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et merci pour le commentaire Laurence ;-) ! Et bon ski !!!

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Très simple et délicieux en effet ;-) !!

      Supprimer
  7. pas très fan de cuisine asiatique mais fan de ton blog, je vais liker et partager de ce pas !

    RépondreSupprimer
  8. Délicieuse recette comme toujours. Nous nous sommes régalés! Merci kelou 😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien Chloé ! Ravie que tu aies régalé ta petite famille grâce à cette recette 😉!

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du coeur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre ( à suivre jusqu'au bout ;-) !! Ce n'est pas une erreur, il faut bien cliquer 2 fois sur "publier" !! ) :

1) Écrivez votre commentaire en plaçant votre curseur dans le cadre à la place de "Saisissez votre commentaire".
2) Ensuite identifiez-vous dans la rubrique sous le cadre à côté de "Commentaire". Si vous avez un compte Google, votre nom doit apparaitre automatiquement, dans ce cas ne touchez rien et passez à l'étape 3. Sinon cliquez sur la petite flèche à côté de "sélectionnez le profil" afin que l'on vous propose d'autres choix : saisissez votre nom ou pseudo en cliquant sur Nom/URL (ne vous occupez pas de l'URL, laissez ce champ vide si vous n'avez pas de site web).
3) Puis cliquez sur le bouton bleu "Publier"
4) Cochez la case pour prouver que vous n'êtes pas un robot.
5) Et enfin RE-CLIQUEZ SUR LE BOUTON BLEU "Publier"

Merci d avoir pris le temps de me mettre un petit mot ! C'est l'essence qui me fait avancer ;-) et sans essence le moteur cale...