#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

vendredi 29 avril 2016

Salade roquette-fraise-tomate-mozzarella



La fraise rougit de plaisir d'être mariée à la tomate dans cette petite salade 😊 !


Voilà un mélange que je n'aurais jamais osé faire avant de goûter cette délicieuse salade chez mon amie Anne l'année dernière! Merciiii pour cette découverte!!

Eh bien j'ai eu bien tort de ne pas essayer cette recette que je voyais passer dans les magazines plus tôt, car ce mélange est vraiment délicieux, très frais et, ce qui n'est pas pour me déplaire, original!

N'ayant pas eu la recette, j'ai fait à ma façon et apporter quelques petites modifications par rapport à la recette initiale (je mémoire la salade originelle était faite avec de la féta et peut tout à fait l'être d'ailleurs cf "les secrets de la recette").

N'hésitez pas à essayer pour surprendre votre palais... Et vos convives! Vous verrez vous ne serez pas déçus !

Pour d'autres jolies salades printanières, n'hésitez pas à tester la salade de roquette-courgette-tomate à l'italienne, la salade haricots, la salade folle aux figues marinées et aux pignons, la macédoine aux oeufs et la salade de boulghour aux fèves et au poulet façon taboulé.

Salade roquette-fraise-tomate-mozzarella

Salade roquette-fraise-tomate-mozzarella

Ingrédients pour 6 à 8 personnes:


1 sachet de 125 gr de roquette
250 gr de tomates cerise
125 gr de fraises
120 gr de billes de mozzarella
Une quinzaine de feuilles de menthe
Une dizaine de feuilles de basilic
1 càs de crème de vinaigre balsamique
2 càs d'huile de pistache, de courge ou d'huile d'olive
1 trait de jus de citron vert (facultatif)
sel
poivre ou baies roses concassées
1 à 2 càs de graines de courge, de pistaches ou de pignons de pin (facultatif)

Laver rapidement sous l'eau et équeuter les fraises et les tomates.
Bien égoutter les billes de mozzarella.
Préparer la sauce en mélangeant la crème de balsamique avec le sel, le poivre et éventuellement quelques gouttes de jus de citron vert.
Émulsionner progressivement avec l'huile et mettre de côté.
Dans un saladier ou des petites coupes individuelles, déposer la roquette.
Répartir par dessus de façon harmonieuse les fraises, tomates et billes de mozzarella coupées en deux.
Ciseler finement par dessus la menthe et le basilic.
Parsemer éventuellement de graines de courge ou des fruits secs choisis.
Au moment de servir, répartir par dessus la sauce en l'ayant au préalable ré-émulsionner.
Salade fraise-tomate-mozzarela

Les secrets de la recette :

Comme je le disais en introduction, la mozzarella peut parfaitement être remplacée par de la féta (un demi morceau coupé en cubes devrait faire l'affaire).

Si vous n'aimez pas le côté poivré de la roquette, essayez avec de la mâche.

Évitez de placer vos fraises et vos tomates au frigo! Ce sont deux fruits qui perdent leur saveur au contact du froid et que l'on doit stocker à température ambiante (fraîche certes mais pas au frigo, à la cave par exemple).

Cette salade est vraiment très jolie servie à l'assiette (ou dans des petites coupes comme sur les photos). Dans ce cas, ne remuez pas la salade, répartissez simplement la sauce par dessus.

Si vous servez en saladier, vous serez obliger de remuer la salade pour que la sauce soit bien répartie, mais veillez à la remuer de façon délicate pour ne pas écraser les fraises!

Si vous n'avez pas de crème de balsamique, utilisez un vinaigre balsamique de bonne facture ou faites la vous même en faisant réduire du vinaigre balsamique (pas forcément de très bonne qualité dans ce cas, là ce serait dommage...) dans une petite casserole avec une pointe de sucre jusqu'à ce qu'il devienne sirupeux (n'oubliez pas de le laisser refroidir avant de l'utiliser 😉!!).

La petite touche de citron vert n'est pas indispensable et je ne la mets pas systématiquement (cela dépend de si j'en ai en stock ou pas...), mais elle permet de relever délicatement la saveur des fruits.

Si vous appréciez les baies roses (c'est assez particulier et beaucoup de gens n'aiment pas ça, notamment  les enfants...) vous pouvez remplacer le poivre par quelques baies concassées (n'oubliez pas de les concassées sinon c'est un peu "hard"...).

J'utilise beaucoup les graines de courge en ce moment dont j'adore la belle couleur verte et leur petit goût délicieux. Elles sont par ailleurs très bon marché et excellentes pour la santé! Surtout en comparaison des pignons 😩 !!

J'ai un gros faible pour l'huile de pistache qui est une huile très raffinée (et assez chère) que je n'utilise qu'à froid pour les salades, les tartares ou les carpaccios. Si vous en avez voilà un bon moyen de l'utiliser! Sinon une bonne huile d'olive ou une huile de pépins de courge (plus facile à trouver en magasin bio) feront très bien l'affaire!

Vous pouvez essayer de parsemer la salade de julienne de vinaigre de framboise de la marque French Cooker (de très bons amis 😍) si vous en trouvez. Je pense que cela doit très bien aller avec cette salade!
Salade fraise-tomate-mozzarela

mardi 26 avril 2016

Île flottante aux fruits rouges et aux pistaches


La possibilité d'une île !


Voici un dessert tout en légèreté, facile à faire et malgré tout très gourmand !

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j'adore les oeufs à la neige classique, c'est vraiment un dessert dont je ne me lasse pas !

On peut pourtant apporter quelques variantes aux oeufs à la neige.

Les servir sur un coulis de fruits est un bon moyen de se faire plaisir en fin de repas sans alourdir trop la facture calorique ;-) !

Je vous les propose aujourd'hui sur un coulis de fruits rouges car c'est la saison et qu'en plus c'est la version que je préfère, mais on peut varier les plaisirs à l'infini ( cf comme toujours dans "les secrets de la recette" ) !

Et si vous serviez ces délicieuses îles flottantes avec des galettes aux amandes, des mini financiers, des petites meringues parfumées ou des sablés au thé et au citron ?

Si vous souhaitez profiter pleinement des fraises de saison, consultez l'article "Autour des fraises", le maxi sablé breton aux fraises, le tiramisu aux fraises, la tarte aux fraises et à la rhubarbe, les délicieux petits muffins fraise/citron et la confiture fraise/ananas qui est juste topissime !

Bon appétit !!

Île flottante aux fruits rouges et aux pistaches


Île flottante aux fruits rouges et aux pistaches

Ingrédients pour 6 personnes :


500 gr de fraises
2 sachets de coulis de framboise Picard
5 càs de sirop de cassis ou fruits rouges divers
6 blancs d'oeufs
Quelques gouttes de jus de citron
2 càs de sucre en poudre ( 1 pour les blancs et 1 pour les pistaches )
25 gr de pistaches
6 framboises pour la déco ( facultatif ) 


Nettoyer rapidement les fraises sous l'eau.
Les mettre dans un bol mixer ou blender avec le sirop, quelques gouttes de jus de citron et les deux sachets de coulis Picard et mixer finement.
Verser dans des petites coupes individuelles et placer au frais.
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs.
Mettre de côté les jaunes pour une autre recette.
Battre les blancs en neige ferme avec une goutte de citron.
En fin de processus, ajouter une cuillère à soupe de sucre pour les serrer.
Mettre une casserole d'eau à chauffer et une fois l'eau bouillante, déposer une grosse cuillère de blancs et laisser cuire une minute avant de retourner et faire cuire à nouveau une minute ( cf d'autres techniques dans "les secrets de la recette" ).
Déposer ensuite sur un chiffon propre et laisser refroidir.
Procéder de même pour le restant des blancs afin d'obtenir 6 belles îles flottantes.
Les déposer ensuite délicatement dans les coupelles de coulis et placer au frais jusqu'au moment de servir.
Dans une petite poêle, mettre les pistaches et les torréfier légèrement ( dès qu'elles dégagent une odeur ).
Ajouter ensuite la cuillère de sucre restante et continuer la cuisson jusqu'à caramélisation.
Verser le tout sur un papier sulfurisé et laisser refroidir.
Au moment de servir, parsemer de pistaches et éventuellement d'une framboise et servir sans tarder.

Au Thermomix :
Mettre les fraises nettoyées, le coulis, le jus de citron et le sirop dans le bol et mixer 20 sec en augmentant progressivement la vitesse au fil des secondes pour arriver à 10. Si besoin prolonger.
Débarrasser le coulis dans des coupes individuelles et bien nettoyer et sécher le bol ( très important ).
Mettre le sucre dans le bol et donner quelques coups de turbo pour le réduire en poudre comme du sucre glace.
Insérer le fouet dans le bol.
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs.
Mettre les blancs dans le Thermomix et garder les jaunes pour un autre usage.
Ajouter quelques gouttes de jus de citron et faire chauffer le Thermomix 6 mn à 70° vit 3,5.
En fin de cuisson, prélever délicatement le blanc monté cuit, et en déposer dans chaque coupe sur le coulis.
Placer au frais jusqu'au moment de servir.
Dans une petite poêle, mettre les pistaches et les torréfier légèrement.
Ajouter une cuillère à soupe de sucre et continuer la cuisson jusqu'à caramélisation.
Verser sur un papier sulfurisé et laisser refroidir avant de garnir les îles flottantes avec les pistaches caramélisées.

Île flottante aux fruits rouges et aux pistaches


Les secrets de la recette :

N'oubliez pas que les oeufs doivent être à température ambiante pour monter sans problème ! Des oeufs qui sortent directement du frigo ( je vous rappelle que personnellement je ne les stocke pas au frigo ) auront beaucoup de peine à monter en neige ( N'hésitez pas à consulter l'article sur les Recommandations de base pour tout savoir sur les blancs d'oeufs )...

Quand je dis quelques gouttes de jus de citron, c'est vraiment de 2 à 4 petites gouttes pas plus ! N'allez pas mettre un demi jus !! Ces quelques gouttes permettent de relever les parfums du coulis et d'aider les blancs en neige à monter. Mais si vous en mettez trop, le coulis sera trop acide et les blancs ne monteront pas car il y aura trop d'humidité...

Les pistaches caramélisées ne doivent pas être préparées trop longtemps à l'avance car elles ont tendance à ramollir si l'atmosphère est chaude et humide, ce qui est souvent le cas dans une cuisine ;-)...
Attention à ne pas les faire trop cuire !! Si elles brûlent elles vont prendre de l'amertume... Au prix des pistaches ce serait dommage ;-) ! Si cela vous effraye de les faire brûler, sautez l'étape de torréfaction et faites les directement caraméliser avec le sucre.

Vous pouvez aussi faire cuire les blancs d'oeufs au micro-ondes si vous en êtes équipés. C'est beaucoup plus rapide et très facile. Il suffit de prendre une assiette creuse type assiette à soupe, de la remplir d'eau à moitié, de déposer le blanc d'oeuf et de mettre 10 à 15 secondes au micro-ondes. ensuite on procède comme à la casserole, on dépose le blanc sur un linge propre pour l'égoutter.

On peut aussi les faire cuire au four dans un moule en silicone ( par exemple dans des demi sphères si vous en avez, ce sera très joli, sinon des moules en silicone genre ramequins ou gros muffins ou pourquoi pas des coeurs, des fleurs ou des étoiles ? ) pendant 3/4 mn à 180°.

Vous pouvez aussi parfaitement faire une seule et grande île à partager dans un grand plat. dans ce cas, je vous recommande la cuisson des oeufs au four dans un grand moule beurré ou au Thermomix.

Si vous trouvez dans le commerce de très bons coulis délivrés en grand quantité n'hésitez pas à les utiliser pour faire un dessert ultra rapide !

On peut ajouter quelques myrtilles dans le coulis et même en parsemer sur le blanc en neige pour apporter un peu de croquant et de fraîcheur.

Pour d'autres versions d'îles flottantes fruitées, essayez avec un coulis de kiwis ou de fruits exotiques ( mangue/ananas/passion ).

On peut aussi remplacer les pistaches par des amandes ( entières, concassées ou effilées ) ou de la noix de coco râpée ( pour la version exotique c'est top ! ).
Île flottante aux fruits rouges et aux pistaches

mercredi 20 avril 2016

Yaourts aux marschmallows avec ou sans yaourtière


Des yaourts très régressifs 😋


Comme je vous l'ai dit il y a peu, ma nouvelle lubie, ce sont les yaourts!

Pour beaucoup d'entre vous, faire vos yaourts "maison", vous n'y songiez même pas?

Et pourtant... C'est si simple ! Pas besoin de yaourtière, avec votre four vous pouvez parfaitement faire vos propres yaourts! Je dirais même qu'on les réussi presque mieux au four qu'en yaourtière! Et en plus on peut en faire en plus grand nombre 😉 !

Mais bon si vous avez une yaourtière, utilisez la, c'est quand même pratique de ne pas avoir à calculer les temps de chauffe et de repos. Et puis c'est dommage qu'elle dorme toute seule au fond de votre cave ou de votre grenier 😴 !

Alors pourquoi se priver???

Et puis quel plaisir de pouvoir aromatiser ses yaourts à sa guise!!

Je vous avais proposé mon test le plus réussi jusque là avec les yaourts au citron, je vous propose aujourd'hui la toute première version qui m'a remis le pied à l'étrier pour faire mes yaourts, la version aux marshmallows.

Bon pas très bio tout ça, je l'avoue, mais si le lait et le yaourt de base le sont... On va dire pour se donner bonne conscience que les dégâts sont moindres 😜!! Oh et puis zut!! Il faut bien se faire plaisir de temps en temps 😊!!!

Vous pouvez utiliser les marshmallows en cuisine dans de nombreuses préparations. Essayez par exemple le délicieux et hyper régressif Triple C ( Carambars-Chamallow-Cocopops ).

Yaourts aux marschmallows avec ou sans yaourtière

Yaourts aux marshmallows avec ou sans yaourtière

Ingrédients pour 9 pots :

1 litre de lait entier
1 yaourt entier nature
30 marschmallows

Mettre le lait dans une casserole avec les marschmallows et faire chauffer à feu doux en remuant régulièrement pour faire fondre les marshcmallows.
Une fois que les marschmallows sont tous fondus, couper le feu et laisser complètement refroidir.
Verser le yaourt nature dans un saladier et le mélanger avec un fouet.
Délayer en versant le lait froid par dessus petit à petit.
Remplir les pots avec ce mélange et mettre les pots dans la yaourtière sans leurs couvercles.
Fermer la yaourtière et mettre en marche pour 8 heures.
Sans yaourtière, allumer le four à 40°, déposer les yaourts sur une plaque de pâtisserie et les enfourner pour 4 heures.
Au bout de 4 heures arrêter le four et laisser les yaourts à l'intérieur pendant encore 6 heures.
Sortir les yaourts et placer les yaourts au moins 4 heures au frais avant de les déguster.
Yaourts aux marshmallows

Les secrets de la recette :

Préférez toujours du lait entier pour faire vos yaourts. Le résultat ne sera jamais aussi bien avec du lait 1/2 écrémé et encore moins avec du écrémé...

Si vous utilisez du lait frais et non pasteurisé n'oubliez pas de le faire bouillir (puis refroidir complètement) pour éliminer les éventuelles bactéries avant de l'utiliser.

La durée de prise des yaourts peut varier en fonction de la température ambiante de la pièce dans laquelle ils sont préparés. Sachez néanmoins que plus ils resteront longtemps dans la yaourtière ou le four, plus ils seront acides.

On peut ajouter au mélange 1 cuillère à soupe de lait en poudre pour faciliter la prise. Personnellement je n'en ajoute pas car je n'ai aucun problème de prise (l'utilisation du lait entier je pense) et que je n'aime pas trop le goût du lait en poudre... Je trouve qu'il y a un petit arrière goût.

Il est vraiment important de ne pas mélanger le yaourt avec le lait encore chaud! La chaleur risque d'anéantir les ferments contenus dans le yaourt et vos yaourts ne prendront pas... Si vous avez un thermomètre, assurez vous que le lait est redescendu en dessous de 40°.

On peut utiliser un yaourt maison pour ensemencer la fournée suivante. Dans ce cas, vous ne pourrez pas faire plus de 4 fournées d'affilée. Après ce temps, les yaourts ne contiennent plus assez de ferments.
Personnellement, je préfère assurer et n'utiliser que des yaourts du commerce pour ensemencer mes yaourts maison, ainsi pas de souci de prise !

Les yaourts sont meilleurs dégustés le lendemain voire le surlendemain, si vous avez la patience d'attendre...

Concernant les marschmallows, je préfère de loin les Chamallows de la marque Haribo.
Yaourts aux marshmallows

lundi 18 avril 2016

Poulet à la provençale (tomate, champignons et olives vertes)


Un petit plat bien parfumé


Voilà déjà un moment que je ne vous ai pas posté de recettes de plat principal.

Il faut dire que devant le peu d'intérêt que suscite le blog depuis quelques mois, la motivation est en chute libre :( ...

Mais je m'accroche malgré tout, notamment parce que certains de mes enfants ne sont pas loin de quitter le nid et que j'espère que le blog leur servira de base pour cuisiner les petits plats qu'ils apprécient à la maison.

Ce blog est donc la version moderne des cahiers dans lesquels nos grands-mères consignaient avec amour leurs recettes.

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt nos poulets ;-) !

Le poulet à la méridionale est devenu, chez ceux qui l'ont testé, un must qu'ils font régulièrement.

Vous aviez aussi beaucoup appréciez la version express du tajine de poulet au citron.

La recette que je vous propose aujourd'hui est à mi chemin entre les deux. Une recette facile et rapide pour tous les jours ou pour recevoir au bon goût du midi. Bref encore un bon basique !


Poulet à la provençale (tomate, champignons et olives vertes)

Poulet à la provençale-tomate, champignons et olives vertes-

Ingrédients pour 4 personnes :

600 gr de blanc de poulet
200 gr de champignons de Paris
100 gr d'olives vertes
Sauce tomate cuisinée ( maison recette ICI
1 verre d'eau ( l'équivalent du pot de sauce tomate vide )
1 càs de concentré de tomate
1 oignon d'environ
2 càs d'huile d'olive
5 cl de vin blanc
1 càc de sucre
2 feuilles de laurier
5 brins de thym ( ou une càs de thym séché )
sel, poivre
piment d'Espelette ( facultatif )

Éplucher et émincer finement l'oignon.
Nettoyer rapidement les champignons et les émincer.
Découper les blancs de poulet en petits morceaux.
Faire chauffer dans une sauteuse une cuillère d'huile d'olive avec les oignons et les champignons émincés et faire revenir 5 mn.
Débarrasser dans une assiette.
Reprendre la même poêle et faire revenir à feu vif le poulet  avec l'autre cuillère d'huile d'olive.
Dès que le poulet est légèrement doré, déglacez avec le vin blanc et gratter le fond pour récupérer les sucs.
Ajoutez la sauce tomate, les oignons/champignons, le concentré de tomate, l'eau, le thym et le laurier.
Assaisonner avec le sel, le sucre, le poivre et le piment d'Espelette.
Faire cuire 5 mn à découvert à feu moyen, puis couvrir et continuer la cuisson 10 mn à feu doux.
2 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les olives vertes préalablement égouttées.
Poulet à la provençale (tomate, champignons, olives)
Les secrets de la recette :

Servez ce poulet accompagné de riz, de pâtes type tagliatelle ou de pommes de terre vapeur.

Le piment d'Espelette peut être remplacé par du piment de Cayenne ou quelques gouttes de Tabasco si vous aimez les plats relevés.

Si vous aimez le goût fumé, vous pouvez ajouter à la recette un peu de paprika fumé, appelé aussi pimenton de la Vera ( l'épice utilisée pour faire le chorizo ), vous en trouverez dans la gamme de Terre Exotique dans les épiceries fines  ou chez Bien manger.

Le sucre n'est pas indispensable mais il permet d'enlever l'acidité que pourrait apporter la tomate.

On peut utiliser des champignons surgelés plutôt que des frais mais dans ce cas leur cuisson risque d'être plus longue car ils vont rendre beaucoup d'eau. Je vous conseille donc de les cuire à part et de les ajouter une fois que les oignons sont revenus.

Préférez une sauce tomate maison c'est tellement meilleur ! La preuve ? C'est la recette du blog qui est la plus visitée !!

Si vous n'avez pas de sauce tomate cuisinée, vous pouvez utiliser une boîte de tomates concassées ou un coulis nature. Dans ce cas, rajouter une gousse d'ail hachée, mettez un peu plus de thym, d'huile d'olive et d'oignon et prolongez le mijotage de 5/10 mn.

De la même façon, je fais mon osso bucco. Le poulet peut donc être remplacé par du jarret de veau. Il faudra juste fariner les morceaux de veau avant de les faire revenir, doubler les portions de liquide ( vin, sauce et concentré de tomate et eau ) et d'oignon et surtout prolonger la cuisson d'une demi heure environ. Essayez c'est vraiment délicieux !! Et n'oubliez pas de déguster la moelle qui se trouve dans l'os, c'est ce qu'il y a de meilleur ;-) !!

Vous pouvez aussi faire ce plat avec du sauté de porc ( à faire cuire un peu plus longtemps pour une viande pas trop dure ) ou même du poisson blanc type cabillaud ( à l'inverse, la cuisson devra alors être beaucoup plus rapide sous peine d'obtenir de la charpie... ).
Poulet à la provençale (tomate, champignons et olives vertes)

vendredi 15 avril 2016

Muffins à la banane et aux pépites de chocolat


Pour donner la banane à tout le monde !


Ça fait longtemps que je ne vous ai pas posté de recettes de muffins...

Celle ci attendait pourtant depuis longtemps dans les brouillons mais mes photos étaient tellement moches qu'il fallait à tout prix que j'en refasse de nouvelles plus alléchantes.

Eh bien voilà, c'est chose faite !

Avec les vacances de Pâques, je me suis dit que vous auriez peut être un peu plus de temps pour faire des goûters à votre petite famille, et peut être même que ça pourrait occuper les petits marmitons qui tournent comme des lions en cage ne sachant pas comment passer le temps ;-) !!

En plus, c'est une recette "anti gaspi", car elle permet d'écouler les bananes trop mûres que plus personne ne veut manger ( même si elles sont encore "nickel" à l'intérieur :( ... ). Vous voyez ce que je veux dire... Et ne me dites pas que chez vous, les enfants mangent les bananes qui ont noirci, je ne vous croirai pas "" !!!

Pour d'autres recettes de muffins, consultez aussi les recettes de muffins aux Carambars, muffins fraise-citron et muffins pralinés.
Vous pouvez aussi essayer des dérivés des muffins comme les cupcarrotcake coco-citron vert, les double coeur coulant chocolat-framboise et le traditionnel et délicieux gâteau au yaourt en version mini avec plein d'idées pour le customiser dans les "secrets de la recette"!

Muffins à la banane et aux pépites de chocolat

Muffins à la banane et aux pépites de chocolat

Ingrédients pour une quinzaine de muffins :

3 bananes
300 gr de farine
200 gr de sucre
125 gr de fromage blanc
50 gr de beurre fondu refroidi ou mou
3 oeufs
100 gr de pépites de chocolat
1 càc de vanille en poudre ou 2 sachets de sucre vanillé
1/2 bouchon de rhum
1 càc de bicarbonate de soude ou 1/2 sachet de levure chimique
1 pincée de sel

Allumer le four à 180°.
Réserver 1/2 banane pour la déco et mixer le reste des bananes avec le sucre.
Ajouter le fromage blanc, le beurre, le rhum, la vanille et les oeufs entiers et bien mélanger.
Ajouter la farine, le sel et le bicarbonate et bien mélanger mais pas trop.
Mettre les pépites de chocolat puis mélanger à nouveau rapidement.
Verser dans des petits moules à muffins et placer sur le dessus de chacun une rondelle de banane.
 Enfourner pour 30 mn.

Au Thermomix :
Alluemr le four à 180°.
Mixer les 2 bananes 1/2 avec le sucre 10 sec vit 5.
Ajouter le fromage blanc, le beurre mou coupé en morceaux ( ou fondu et refroidi ), le rhum, la vanille et les oeufs et faire tourner 5 sec vit 5.
Ajouter la farine, le sel et le bicarbonate de soude et mixer 8 sec vit 3.
Ajouter les pépites de chocolat et mixer 5 sec vit 3 fonction sens inverse.
Verser dans les moules à muffins, ajouter une rondelle de banane et enfourner pour 30 mn.
Muffins à la banane et aux pépites de chocolat
Les secrets de la recette :

La recette est réalisée avec 3 belles bananes. Si vos bananes sont petites, vous en utiliserez 4 dont une pour la déco.

Pour que les muffins lèvent bien et ne soient pas tout "raplaplats", il ne faut pas trop "travailler" la pâte. Même si la pâte n'est pas parfaitement lisse et qu'il reste quelques petits grumeaux, ce n'est pas grave.

Utilisez des bananes bien mûres qui sont beaucoup plus goûteuses. Comme je vous le disais en introduction, c'est d'ailleurs un bon moyen pour utiliser les bananes un peu trop mûres que personne ne veut plus manger ;-) !

Le fromage blanc apporte plus d'onctuosité mais il peut parfaitement  être remplacé par un yaourt.

Comme je vous le disais dans l'article "recommandations de base", je n'utilise plus depuis longtemps de levure chimique. Le bicarbonate de soude est bien plus économique et tout aussi efficace ! De plus il peut servir à de nombreux usages ( cf l'article pré cité ).

Si vous n'avez pas de pépites de chocolat, hachez grossièrement 100 gr de chocolat à l'aide d'un bon couteau.

Si vous aimez le rhum vous pouvez sans problème augmenter la dose à un bouchon complet. Par contre, utilisez bien du rhum brun ou ambré et pas du rhum blanc qui est réservé à la boisson.

Si vous en avez, vous pouvez essayez aussi de remplacer la poudre de vanille par de la fève de tonka râpée ou même 1/2 cuillère à café de la cannelle.
Muffins à la banane et aux pépites de chocolat

samedi 9 avril 2016

Cheesecake sans cuisson aux myrtilles et au citron


Quand New-York s'invite dans les Alpes...


Le temps des fêtes de famille bât son plein, et vous êtes peut être à la recherche de recettes de jolis desserts frais pour orner votre buffet ou bien terminer le repas.

Je vous propose donc aujourd'hui une recette de cheesecake sans cuisson très facile à réaliser.

La version du jour est à la myrtille mais libre à vous après d'adapter la recette avec des fruits de saison comme actuellement les fraises qui pointent le bout de leurs nez sur nos étals.

Vous pouvez même le réaliser nature ( enfin n'oubliez pas les parfums de citron et de vanille sinon votre cheesecake sera bien fade ;-)...), sans fruit, et le servir avec un coulis.

Si vous cherchez d'autres idées de desserts festifs, essayez aussi le merveilleux au chocolat, le banoffee, la bûche exotique citron vert-coco ou le rainbowcake.

Et si vous aimez les myrtilles essayez la salade d'endives myrtilles et noisettes, les cookies myrtilles et chocolat blanc et les pancakes aux myrtilles.

Cheesecake sans cuisson aux myrtilles et au citron

Cheesecake sans cuisson aux myrtilles et au citron

Ingrédients pour 10/12 pers:

1 paquet de biscuits sablés d'environ 220 gr
75 gr de beurre
200 gr de sucre (20 gr + 180 gr)
300 gr de mascarpone
300 gr de fromage frais type St Morêt
2 càs de crème liquide
le zeste d'un citron jaune râpé
1 pointe de couteau de poudre de vanille ou une càs de sucre vanillé
1 sachet de 450 gr de myrtilles sauvages surgelées ou en bocal au naturel
2 feuilles de gélatine (ou de l'agar agar cf "les secrets")
une barquette de 125 gr de myrtilles fraîches (facultatif)

Mixer les biscuits (au Thermomix 15 sec vit 5) et les mélanger avec le beurre mou.
Étaler la pâte obtenue au fond d'un moule à charnière et bien tasser avec le dos d'une cuillère à soupe.
Disposer sur la pâte les myrtilles (bien les égoutter au préalable si elles sont en bocal) et les saupoudrer  de 20 gr de  sucre en poudre.
Mettre les 2 feuilles de gélatine à ramollir dans de l'eau.
Mélanger le mascarpone, le fromage frais, le zeste de citron, la vanille et le sucre restant (180 gr) et battre le tout jusqu'à obtention d'un mélange homogène.
Faire chauffer la crème, y  faire fondre la gélatine égouttée et l'ajouter au mélange précédent.
Verser la préparation sur les myrtilles et mettre au frais minimum 4 heures.
Au moment de servir, décorer avec les myrtilles fraîches.
Cheesecake sans cuisson aux myrtilles et au citron

Les secrets de la recette :

Pour faire un cheesecake, il vaut mieux être équipé d'un moule à charnière avec fond amovible ou d'un cercle à gâteau. Le fond du cheesecake (le mélange de biscuit écrasé et de beurre) n'est pas franchement "démoulable"...
J'utilise donc soit un cercle à gâteau que mets directement dans mon plat de service soit un moule à charnière dont le fond est en céramique et le tour en silicone. Je peux ainsi couper dedans sans risque. C'est un moule de la marque Lekué.

Si vous n'avez pas de moule à charnière, utilisez un cercle à pâtisser un peu haut ( pas ceux que l'on utilise pour faire les tartes ) ou faites le dans un moule classique mais ne cherchez pas à le démouler.

Autre solution, le faire dans des verres comme on le fait pour un tiramisu...

Utilisez un citron bio ou non traité.

Délicieux également avec un citron vert pour changer un peu !

Sortir le beurre une heure avant, afin qu'il soit bien mou.

Concernant les biscuits utilisez de préférence des biscuits anglais type Mac Vities ou Digestive ( plus difficile à trouver...) ou bien des sablés bretons ou des sablés au citron.

La gélatine peut être remplacer par de l'agar agar. Dans ce cas, mettez en 1 cuillère à café, et augmentez la dose de crème (l'équivalent de 10 cl) que vous ferez bouillir pour activer la prise de l'agar agar.

Le mascarpone peut être remplacé par du fromage blanc pour obtenir un dessert plus léger, mais dans ce cas, il faudra rajouter 2 feuilles de gélatine (pour ne rien vous cacher, le cheesecake de la photo est fait avec du fromage blanc; il était délicieux mais il s'est un peu effondré...).

On peut aussi faire un glaçage avec de la confiture de myrtilles légèrement chauffée dans laquelle on fait fondre une feuille de gélatine.

Fraises, framboises, pêches, abricots, etc... Tous les fruits d'été se prêtent parfaitement à cette recette !
Cheesecake sans cuisson aux myrtilles et au citron