#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

mardi 31 mai 2016

Mojito à la fraise


Tchin !


Bon eh bien puisque le soleil ne se décide pas à revenir briller sur la France, Kélou vous l'apporte sur un plateau

C'est vrai ça ! On n'en peut plus de ce temps pourri!!

Mais on ne va tout de même pas se laisser abattre et perdre le moral parce que Môôonsieur le soleil préfère aller briller et faire le malin sous d'autres latitudes!!

Alors nous, on va se siroter un petit mojito bien tranquille et rira bien qui rira le dernier ! Non mais des fois!!!

Et pour lui donner encore plus de fantaisie et de chaleur, on va le rendre encore plus gourmand et coloré et on va se le faire à la fraise! Na!!

Allez ! À votre santé les amis!!

Et pour les "cocktails addict", essayez aussi le punch passion ou le délicieux jus détox ananas-carotte-gingembre sans alcool bien sûr!

Et pour accompagner tout ça ? Pourquoi pas des petits accras de potiron, des samoussas ou une tartinade de petits pois à la menth?

Mojito à la fraise

Mojito à la fraise

Ingrédients pour 6 personnes :

75 cl de jus de fraise
1 litre de limonade
40 cl de rhum blanc (marque Habana club de préférence)
3 citrons verts (bio de préférence)
minimum 10 belles branches de menthe fraîche
minimum 1 bac de glaçons
6 fraises (facultatif)

Placer tous les ingrédients séparés au minimum 2 heures au frais avant la préparation.
Laver soigneusement les citrons (même s'ils sont bios) et rincer la menthe sous l'eau froide.
Couper les citrons en 8.
Dans un broc ou un saladier assez grand pour pouvoir contenir tous les ingrédients, mettre les citrons coupées, la menthe en branche et le rhum.
Écraser avec un pilon ou une cuillère en bois solide les feuilles et les citrons pour en extraire un maximum de parfum.
Ajouter le jus de fraise, la limonade et les glaçons et mélanger.
Servir sans tarder en ajoutant éventuellement sur le bord du verre une fraise préalablement nettoyées bien sûr et fendue sur quelques centimètres avec un couteau.
Mojito à la fraise

Les secrets de la recette :

Les proportions que je vous donne, permettent bien sûr de se resservir (oui, vous verrez que c'est tellement bon que ça passe tout seul et que vous aurez très vite envie d'un deuxième verre 😉😋!! Mais attention toutefois à boire avec modération!!!).

Le mojito est meilleur s'il est préparé à la dernière minute.

On peut mettre dans chaque verre une paille, une branche de menthe, 1/8 ème de citron vert et quelques glaçons.

Le mieux est d'utiliser un pilon "spécial mojito" avec des petits picots au bout, pour écraser les feuilles et les citrons. si vous êtes amateurs, je vous invite à investir (ça ne coûte pas très cher normalement entre 4 et 10 euros. Vous pouvez en acheter en cliquant sur les liens Amazon tout en bas). Sinon, vous pouvez écraser avec le pilon de votre mortier ou une cuillère en bois assez costaude.

Je préfère le mojito fait avec du rhum Habana club. Et Dieu sait si j'aime le rhum agricole des Antilles françaises, mais pas pour la mojito... Si vous n'en avez pas, utilisez du Ron Bacardi  ou du rhum blanc agricole de Martinique ou de Guadeloupe. Évitez par contre les rhums qui ne sont pas originaires des Caraïbes...

Essayez aussi de faire ce cocktail sans alcool pour les enfants ou ceux qui ne l'apprécient pas! Vous verrez c'est délicieux aussi!
Et pour les amuser pourquoi ne pas rajouter dedans quelques fraises Tagada??

La limonade peut être remplacée par de l'eau gazeuse et du sucre en poudre ou mieux du sirop de sucre de canne (Canadou par exemple) à doser comme vous le souhaitez.

Vous ne devriez avoir aucun problème pour trouver du jus de fraise. Les marques de distributeurs en font normalement dans leur gamme supérieure, les marques Caraïbos et Pago en font également.
Veillez toutefois à utiliser un jus pas trop riche en pulpe, plus jus que nectar donc.

Vous pouvez aussi bien sûr réaliser vous même votre jus de fraise en mixant des fraises fraîches. Dans ce cas, passez le jus au tamis avant de l'utiliser.
Mojito à la fraise

vendredi 27 mai 2016

Saumon gravlax sauce citron-ciboulette



Cuit ou cru ????


Voici une recette parfaite pour les buffets d'été !

Bien sûr, vous avez sans doute plutôt l'habitude d'en manger en période de Noël, mais pourquoi ne pas changer et en faire le plat central d'un repas d'été ?

C'est une recette vraiment très fraîche qui est toujours appréciée, surtout lorsqu'il fait chaud !

Cette recette venue tout droit des pays scandinaves consiste à faire cuire ( enfin... "cuire"... Le résultat se rapprochera plutôt d'un tartare ou d'un carpaccio...) le saumon dans le sel et le sucre.

En plus ce n'est vraiment rien à faire ! Le plus dur de la recette sera d'ôter la peau du saumon ( à faire faire par le poissonnier si ça vous effraie... ) et de découper de fines tranches une fois que le saumon sera cuit par le sel et le sucre.

C'est en plus une recette que l'on peut ( et même que l'on "doit" ! ) préparer à l'avance, ce qui est bien pratique, n'est ce pas  ;-) !

Comme toujours chez Kélou, on adapte la recette suivant ses goûts et ses préférences.

Vous aimez le saumon ? Moi aussi j'adore ça ;-) ! Essayez aussi le tartare de saumon en nage d'ornithogale, le tartare de saumon aux légumes croquants, le millefeuilles grany-saumon, le velouté de chou-fleur glacé coco saumon, la salade de lentilles au saumon et aux pommes vertes, les papillotes de chou au saumon, les ravioles aux trois saumons  ou les lasagnes de poisson aux poireaux.

Saumon gravlax sauce citron-ciboulette

Saumon gravlax sauce citron-ciboulette

Ingrédients pour 6 à 10 personnes :

Pour le saumon gravlax:
2 filets de saumon de 500 gr
200 gr de gros sel
150 gr de sucre en poudre
1 càc 1/2 de poivre concassé

Options facultatives :
1 càc 1/2 de baies roses
1 càc 1/2 de graines de fenouil
1 càc 1/2 de graines de cumin ou mieux de carvi
1/2 càc de baies de genièvre concassées
1/2 bouquet d'aneth ciselé
1 petit verre de vodka à l'herbe de bison ou d'aquavit

Pour la sauce :
2 fromages blancs type Fjord
2 citrons non traités
1 bouquet de ciboulette
sel, poivre

Ôter la peau des filets de saumon si nécessaire.
Dans un petit saladier, mélanger le sel, le sucre, le poivres et les épices ou les herbes choisies.
Dans un plat creux et long  type plat à gratin, déposer un lit de ce mélange, puis déposer un filet de saumon.
Recouvrir le filet du mélange, puis du deuxième filet et terminer par un couche du mélange sel/sucre/épices.
Filmer au contact le tout avec du film alimentaire et placer au frais pour 24 heures minimum.
Au bout de 12h, vider l'eau qui s'est formée et replacer au frais.
Au bout de 24 h, retirer le sel et le sucre en passant rapidement les filets sous l'eau.
Bien éponger à l'aide d'un papier absorbant.
Découper finement à l'aide d'un bon couteau.

Au moment de servir, préparer la sauce :
Laver les citron, en prélever le zeste.
Presser le jus d'un des deux citrons.
Verser le fromage blanc dans le bol de service.
Ajouter le zeste et le jus du citron, la ciboulette ciselée, du sel et du poivre et mélanger le tout.
Servir avec le saumon gravlax et des pommes de terre à l'eau.


Saumon gravlax sauce citron-ciboulette
Les secrets de la recette :

Je vous ai mis des proportions entre 6 et 10 personnes car tout dépend si vous ferez de ce plat une entrée ou un plat principal. Vous aurez compris que si vous décidez d'en faire un plat principal, il vaudra mieux compter 6 personnes et si c'est pour une entrée 10 convives ( voire même 12 ) pourront s'en satisfaire.

Pas question dans cette recette, d'utiliser un filet de saumon d'élevage de qualité médiocre ! Choisissez un beau morceau, au minimum Label rouge, si possible bio et de belle origine. Mon chouchou à moi, c'est le saumon bio d'Irlande.

Essayez aussi de choisir des morceaux plutôt épais ( le saumon va réduire car il va perdre de l'eau ) et d'épaisseur égale. Évitez donc la queue dont l'épaisseur diminue au bout...

On trouve parfois des morceaux dont la peau est déjà enlevée. Si vous ne savez pas faire, demandez à votre poissonnier. Sinon essayez vous même ! Bien équipé d'un couteau long à lame fine bien aiguisé, vous n'aurez aucune peine. Placez le couteau, lame à l'horizontal entre la chair et la peau et séparer les deux à l'aide d'un va-et-vient en avançant lentement. Le plus dur est de commencer; dès que l'on peut tenir la peau, ça se fait tout seul !

Vérifier en passant la main sur le filet qu'il ne reste aucune arrête. S'il en reste, ôtez les à l'aide d'une pince à épiler en les redressant en passant le doigt "à rebrousse poil"  (si je puis m'exprimer ainsi :D !!! ).

Pour couper les tranches à la fin, on peut s'aider en plaçant les filets une grosse demi heure au congélateur afin que la chair soit un peu plus dure ( un truc à utiliser aussi pour faire des carpaccios de boeuf ;-)  ).

Certaines personnes laissent la peau pendant la macération et l'ôte en découpant les tranches ( dans ce cas mettre la peau à l'extérieur et mettre le poisson chair contre chair ). C'est possible aussi. Votre saumon sera un peu plus cru mais on peut l'apprécier aussi un peu moins cuit par le sel.

Vous pouvez aussi utiliser un seul gros filet de saumon au lieu de 2.

Utilisez un bon gros sel également. Un sel de Guérande non raffiné par exemple. Et oubliez à tout prix le sel fin qui va s'introduire trop rapidement dans la chair du poisson et la rendre trop salée...

Les options sont facultatives. Vous pouvez vous contenter de sel, sucre et poivre ou bien mettre un ou plusieurs ( dans ce cas réduisez un peu les doses ) des parfums suivant ce que vous aimez.
On peut aussi mettre des zestes de citron râpé ( jaune ou vert ) mais comme j'en mets déjà dans la sauce je n'en rajoute pas dans le mélange.

Me concernant j'ai utilisé du poivre ( ou baies ) de Timut. Vous pouvez également utiliser du poivre ( ou baies ) de Sechuan, un poivre fumé ou encore du piment de la Jamaïque ( appelé aussi bois d'Inde aux Antilles ou 4 épices ailleurs ). Si vous n'avez rien de tout cela, un poivre classique de bonne qualité fera l'affaire aussi.

Concernant le fromage blanc, j'utilise toujours du Fjord de Danone, mais vous pouvez utiliser tout autre fromage blanc à partir du moment où il n'est pas acide ( Perle de lait de Yoplait, les fromages blancs à base de brebis sont aussi très doux, le fromage blanc bio 20% de matière grasse en pot de la marque distributeur Auchan, etc...). Évitez les fromages blancs allégés qui eux apportent de l'acidité.

À la maison, on adore le manger accompagner de pommes de terre à l'eau ! Mais vous pouvez le servir avec des crackers suédois, des blinis ( recettes des blinis au sarrasin sans gluten ICI ), du pain grillé, une salade verte, une salade de courgettes crues marinées ( remplacez par exemple le parmesan de cette recette par du saumon), de l'avocat finement tranché, etc...

Utilisez de préférence du citron bio ! À défaut utilisez du citron non traité...

Vous pouvez aussi servir le saumon gravlax avec une sauce que l'on trouve Ikéa à base de moutarde sucrée et d'aneth ( appelée Sas senap&dill ). Le petit côté aigre doux est très agréable avec le saumon gravlax!

Délicieux également avec un mélange raifort/crème fraîche ( ou Fjord ) ou pour ceux qui aiment les choses relevées du wasabi.

Une idée d'apéro original ( cf la photo ) : faites cuire à l'eau salée des petites pommes de terre primeur type ratte du Touquet grenailles ou pommes de terre de l'île de Ré, coupez leur base et leur sommet, déposez sur le plat de service, une petite tranche de saumon gravlax et un peu de sauce sur le dessus, un zeste de citron ou une pluche de ciboulette et zou !
Saumon gravlax servi sur une pomme de terre et une sauce citron-ciboulette

jeudi 19 mai 2016

Porc aux poivrons


1-2-3 soleil !


Encore un plat que mes garçons adorent et qui met du soleil dans l'assiette alors que l'on attend avec impatience qu'il prenne définitivement ses quartiers d'été ( je parle du soleil ;-) ) !

Un plat en sauce dans le même esprit que le poulet à la provençale que je vous ai posté le mois dernier ou que le poulet au citron et aux olives posté dans les premiers temps du blog.

Vite fait, bien fait, voilà un petit plat bien parfumé et très bon marché que vous pourrez servir avec du riz, des pâtes ou des pommes de terre.

Un plat polyvalent qui fera aussi bien l'affaire pour les repas de tous les jours que lorsque vous voulez recevoir sans chichi en préparant tout à l'avance et que vous pourrez adapter avec n'importe quelle autre viande blanche.

Bref, une recette indispensable à avoir dans ses tablettes ;-) !

Pour mettre encore plus de soleil dans votre assiette et partir encore plus loin, essayez aussi le colombo de porc à l'antillaise, le porc à à l'ananas sauce mangue à l'aigre douce et le porc au caramel à l'asiatique.

Porc aux poivrons


Porc aux poivrons

Ingrédients pour 6 personnes :

6 escalopes ou échines de porc ou  800 à 900 gr de sauté de porc
300 gr de poivrons rouges (1 gros ou 2 petits )
150 gr d'oignons  (1 ou 2 suivant leur taille)
1 gousse d'ail
2 càs de farine ou de Maïzena
4 càs d'huile d'olive
50 cl d'eau
1 cube de bouillon de volaille ou 1 càs de bouillon en poudre ou du bouillon maison
1 càs de paprika ( de préférence fumé, appelé aussi Pimenton de la Vera )
une bonne pincée de piment d'Espelette ( facultatif )
sel ( si possible le sel aux épices grillés de Terre Exotique )

Éplucher et émincer finement l'oignon.
Laver et découper le poivron en fines lanières également.
Dans un faitout, mettre 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, les oignons et les poivrons et les faire revenir à feu doux jusqu'à ce que les oignons deviennent translucides ( environ 10 mn).
Pendant ce temps, couper le porc en fines lanières.
Fariner légèrement les lanières obtenues.
Éplucher et hacher l'ail.
Lorsque les oignons et les poivrons sont cuits, les débarrasser dans une assiette.
Sans laver le faitout, mettre l'huile d'olive restante, augmenter le feu et une fois que l'huile est chaude, verser le porc.
Le faire revenir à feu plutôt vif jusqu'à ce qu'il dore légèrement (5 mn à peu près).
Baisser le feu, ajouter les oignons et poivrons, l'ail, les épices, le bouillon, saler légèrement et mouiller avec l'eau.
Bien mélanger.
Couvrir et laisser mijoter une dizaine de minutes.
Ôter le couvercle et continuer la cuisson encore 10 mn en remuant de temps à autres.
Porc aux poivrons


Les secrets de la recette :

Pour ceux qui ne mangent pas de porc vous pouvez sans souci le remplacer par du blanc de poulet ou du quasi de veau.

Trois options facultatives pour changer de la recette de base :                                                                               
-Ajoutez des olives vertes en fin de cuisson ( ce que je fais quasi systématiquement ).
-Ajoutez une cuillère à café de concentré de tomates pour lier et parfumé encore plus la sauce.
-Remplacez les poivrons rouges par des poivrons verts.

On peut aussi ajouter une cuillère à café de sucre lorsque l'on fait revenir les oignons et les poivrons pour apporter un peu de douceur et de rondeur au plat et qu'il passe mieux auprès des plus jeunes qui pourraient craindre la légère amertume des poivrons.

Le paprika fumé est une de mes épices fétiches ! On l'utilise pour fabriquer le chorizo. Si vous aimez le chorizo je vous incite vivement à investir dans cette épice délicieuse ! On la trouve aussi sous l'appellation "pimenton de la vera".
Si vous n'en trouvez pas ou ne souhaitez pas investir, un paprika classique fera aussi très bien l'affaire.

On trouve parfois au rayon boucherie des supermarchés des barquettes toutes prêtes de sauté de porc déjà coupé en fines lanières. Bien pratique ;-) ! Si vous en trouvez n'hésitez pas !

Encore meilleur réchauffé comme tous les plats en sauce ;-) !


Porc aux poivrons

jeudi 12 mai 2016

Palets sésame-coco


Du soleil dans les biscuits... à défaut de l'avoir dans le ciel :( !!


La recette du jour est inspirée par une petite douceur que l'on m'a servie avec un café lors d'un récent déjeuner à St Jean Cap Ferrat.

Une petite douceur dans l'esprit du nougat chinois. Vous savez ces petites barres au sésame, les rares produits sucrés que l'on trouve dans les rayons de produits asiatiques.

La différence avec le vrai nougat chinois c'est que ces petites tuiles sont beaucoup moins sucrées et surtout que le sésame est marié avec la noix de coco, et ce mélange est vraiment divin !

En les mettant au point, je pensais à ma copine Steph ;-), qui est addict aux galettes aux amandes et qui en fait presqu'à chaque fois qu'elle reçoit ;-) !

Je me disais que peut être ces petites tuiles les remplaceraient bientôt sur sa table...

Il se trouve qu'elle était là le soir où je les ai servies pour la première fois ( je les avais servies avec les îles flottantes aux fruits rouges, une recette que je vous ai postée il y a 15 jours...) et qu'elle les a validées !

Alors, les voilà à présent sur le blog !! Qu'est ce qu'on dit ??? Merci Steph !!! :D

Si vous n'avez pas encore testé les galettes aux amandes essayez les vite ! Dans le même esprit, essayez aussi les croquants aux noisettes et les rochers coco qui tous deux sont également vraiment délicieux !

Palets sésame-coco

Palets sésame-coco

Ingrédients pour environ 30 palets :

80 gr de sucre en poudre
80 gr de graines de sésame
30 gr de noix de coco râpée
1 grosse càs d'huile de coco vierge soit environ 25 gr
un blanc d'oeuf
1 pincée de fleur de sel
Palets sésame-coco
Allumer le four à 180°.
Faire fondre légèrement l'huile de coco.
Mélanger bien tous les ingrédients de la recette dans un saladier.
Déposer des petits tas de pâte à l'aide d'une cuillère à café sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Écraser les avec le dos de la cuillère pour former les palets.
Enfourner pour une douzaine de minutes.
Sortir du four et attendre que les biscuits refroidissent pour les retirer de la plaque et les manipuler.

Les secrets de la recette :

J'ai utilisé du sésame blond pour faire cette recette, mais il existe aussi du sésame noir ( normalement dans les magasins asiatiques ou bios, en tous cas en région lyonnaise, sans problème chez Satoriz ou Paristore ) avec lequel on peut s'amuser à surprendre ses invités ! Surtout dans cette recette où le contraste avec la noix de coco blanche est intéressant. Je tâcherai de vous mettre une petite photo un de ces quatre ;-) !

L'huile vierge de coco se trouve aussi sans problème en magasin bio ou même au rayon "bio" ou "huiles" des supermarchés. Ne cherchez pas des bouteilles, cela se présente en pot et ressemble plus à une pâte qu'à de l'huile. Vous n'aurez aucun problème pour la réutiliser en l'utilisant pour remplacer le gras ( huile d'olive ou beurre) dans des poêlées de légumes, de poulet ou de crevettes, pour huiler vos moules lorsque vous faites des gâteaux, pour remplacer une partie ou tout le gras de vos recettes de gâteaux, etc... Bref, si comme moi vous êtes "addict" à la noix coco, c'est un investissement ( pas si chère que ça d'ailleurs, puisque ça vaut entre 12 et 25 euros le kilo, mais vous la trouverez plutôt en pot de 300 à 500 gr et vous en aurez quand même pour un bout de temps ) que vous ne regretterez pas ! ( en tous cas, moi, je ne peux plus m'en passer ;-) ! ).

Choisissez la bien "vierge" ( c'est à dire pas transformée et pas désodorisée ) car il en existe de la "désodorisée" et elles n'ont pas le goût de noix de coco que l'on recherche dans cette recette.

Si vous ne voulez pas acheter d'huile de coco, remplacez la par la même quantité de beurre. Le résultat ne sera forcément pas le même puisque l'huile de coco apporte aussi un goût de noix de coco plus prononcé, mais ce sera aussi très bon !

Pour obtenir des palets bien ronds et bien réguliers, utilisez un moule silicone avec des empreintes type mini tartelettes.

Pour éviter que la pâte ne colle à la cuillère lorsque vous aplatissez la pâte, trempez la dans de l'eau froide.

Palets sésame-coco

jeudi 5 mai 2016

Sablés parmesan, olives et romarin


Biscuits ensoleillés


Dans le même esprit que les les sablés truffés que je vous avais proposés au moment Noël, je vous poste aujourd'hui cette recette de sablés aux saveurs ensoleillées.

Avec le beau soleil que nous avons depuis quelques jours et le magnifique week end prolongé qui s'annonce, les envies d'apéro commencent à nous titiller les papilles, pas vrai ? En tous cas c'est mon cas ;-) !!

Alors quoi de mieux que ces petits sablés aux olives pour l'accompagner ??

Pour d'autres idées à grignoter lors des apéros estivaux, n'hésitez pas à consulter les recettes d'artichaunade au basilic, tartinade de thon à la tomate, tartinade de petits pois à la menthe, poivronnade, hoummous, les rillettes de sardines au citron et bien sûr le pan con tomate que vous pourrez préparer dès que les tomates de jardin seront revenus sur les étals.

Bon, je vous laisse, je file vers le sud pour aller les déguster sous le soleil marseillais avec un bon petit rosé bien frais ( quel poète cette Kélou ! Voilà t'y pas qu'elle écrit en faisant des rimes maintenant ;-) !!! ) !!

Bon pont de l'Ascension à tous !

Sablés parmesan, olives et romarin


Sablés parmesan, olives et romarin

Ingrédients pour environ 35 sablés :

80 gr de parmesan
80 gr de farine
40 gr d'huile d'olive
40 gr d'eau
20 gr d'olives noires
1 belle branche de romarin

Hacher les olives grossièrement.
Râper le parmesan.
Mélanger la farine, le parmesan, l'huile et l'eau dans un saladier pour obtenir une pâte style pâte à tarte.
Y ajouter les olives hachées et le romarin ciselé et malaxer à nouveau rapidement pour bien les répartir.
Prendre un film transparent et verser la pâte dessus.
Former un boudin à l'aide du film et le mettre au frais au moins une heure ( ou 20 à 30 mn mn au congélateur ) pour que la pâte durcisse.
Le boudin de pâte sortant du froid prêt pour la découpe
Allumer le four à 200°.
Sortir le boudin du frigo.
Garnir deux plaques à pâtisserie de papier cuisson.
Couper le boudin en tranches d'environ 5 mm et les déposer sur les plaques en prenant soin de les espacer.
Enfourner 12 à 15 mn.
Laisser refroidir avant de les manipuler.

Au Thermomix :
Mettre les olives dans le bol et donner un coup de Turbo pour les hacher grossièrement.
Débarrasser dans un petit bol.
Mettre le parmesan et le romarin dans le bol et le mixer finement à coup de Turbo.
Ajouter la farine, l'huile et l'eau et mixer 15 sec vit 5.
Ajouter les olives et mixer 8 sec vit 3 en fonction sens inverse.
Prendre un film transparent et verser la pâte dessus.
Former un boudin à l'aide du film et le mettre au frais au moins une heure ( ou 20 à 30 mn au congélateur ) pour que la pâte durcisse.
Allumer le four à 200°.
Sortir le boudin du frigo.
Garnir deux plaques à pâtisserie de papier cuisson.
Couper le boudin en tranches d'environ  5 mm et les déposer sur les plaques en prenant soin de les espacer.
Enfourner 12 à 15 mn.
Laisser refroidir avant de les manipuler.
Sablés parmesan, olives et romarin

Les secrets de la recette :

J'ai trouvé dans mon magasin bio des olives séchées coupées en lamelles (de la marque "Direct producteurs" qui vend des fruits secs ). Elles sont parfaites pour cette recette et prête à l'emploi.

Ne travaillez pas trop la pâte. Il faut juste qu'elle devienne homogène, qu'elle se tienne et ressemble à une pâte à tarte. Si vous la travaillez trop elle va se rétracter à la cuisson et devenir dure.

Utilisez un bon couteau pour découper les rondelles, sinon vos biscuits risquent de ne pas rester ronds et surtout cela risque d'être compliqué à découper surtout lorsque le couteau rencontrera des olives... Mais au besoin, rien ne vous empêche après de les retravailler pour leur donner une jolie forme sur la plaque.

On peut faire des sablés encore plus... "sablés" en remplaçant l'huile d'olive et l'eau par 80 gr de beurre. J'avais réaliser mes sablés comme ça la première fois, mais j'ai trouvé que, même s'ils étaient délicieux, ils étaient un "poil" gras et trop friables.
Sablés parmesan, olives et romarin

mardi 3 mai 2016

Quiche aux oignons


Vous allez en pleurer de joie !


Voilà une petite quiche toute simple mais vraiment sympa ! Même ceux qui n'aiment pas les oignons vont y prendre goût ;-) !

Rien d'original certes, mais mes fistons l'adorent, alors comme j'essaye de consigner sur le blog les recettes qu'ils auront envie de refaire plus tard, je vous la livre aujourd'hui...

Accompagnée d'une salade, c'est vraiment un repas parfait pour un dej' entre copines ou pour le repas du soir des loulous !

Chez nous, on la préfère froide, ce qui permet de la préparer à l'avance, mais elle sera également très bonne chaude en accompagnement d'une soupe par exemple.

Retrouvez d'autres délicieuses recettes de tartes salées estivales en consultant les recettes de flammekhueche aux courgettes, tarte fine courgettes-chèvre-miel, tatin d'oignons à la féta, et l'irrésistible et jolie tarte façon salade italienne.

Quiche aux oignons

Quiche aux oignons

Ingrédients pour 6 personnes :

1 pâte feuilletée
800 gr d'oignons
30 gr de beurre
2 oeufs
200 ml de crème liquide
1 grosse càs de sucre en poudre
sel, poivre

Allumer le four à 180°.
Étaler la pâte et foncer un moule ou un cercle à tarte avec.
Piquer le fond et placer au frais une quinzaine de minute.
Pendant ce temps, éplucher et émincer finement les oignons.
Dans une grande poêle, faire fondre le beurre.
Ajouter les oignons, le sucre, le sel et faire cuire à feu doux pendant environ 20 mn jusqu'à ce que les oignons soient devenus translucides et commencent à caraméliser légèrement.
10 minutes avant la fin de la cuisson des oignons, enfourner le fond de tarte pour le faire pré-cuire à blanc*. Si possible placer dessus un papier sulfurisé recouvert de billes d'argile, de légumes secs ou d'une chaîne spéciale cuisson à blanc.
Préparer la crème:
Battre les deux oeufs en omelette.
Ajouter la crème, du sel et du poivre et battre à nouveau.
Lorsque les oignons sont cuits, sortir la pâte du four et les disposer sur la pâte.
Verser la crème par dessus et enfourner pour encore 25 mn.

*Cuire une pâte à tarte à blanc : cuire la pâte seule sans sa garniture afin que la pâte soit bien cuite et plus croustillante notamment dessous.
Quiche aux oignons

Les secrets de la recette :

Il est important que le feu soit doux sous la poêle. Les oignons doivent confire tranquillement et ne pas brûler.

Je trouve qu'elle est meilleure avec une pâte feuilletée mais vous pouvez utiliser également une pâte brisée salée.

Je préfère cette tarte pas trop cuite, mais peut être la préfèrerez vous un peu plus cuite, dans ce cas, faites plutôt cuire 30 mn ou augmentez la température du four à 200°.

Pour la cuisson de la pâte à blanc, je vous invite à consulter l'article sur les recommandations de base à la rubrique "tartes".

Vous pouvez aussi sauter le stade de la cuisson à blanc et cuire la tarte directement en une seule fois. Ce sera moins bien et ne vous fera pas forcément gagner du temps puisque la pâte précuit pendant que les oignons dorent, mais ça m'arrive aussi de le faire quand je suis un peu pressée et que j'ai oublié de mettre ma pâte à cuire ;-)... Dans ce cas, faites la cuire 30 à 35 mn.

Si vous êtes équipés d'un Thermomix, vous pouvez l'utiliser pour émincer ( 5 sec vit 5 en deux fois car grosse quantité ) les oignons et les cuire, mais je préfère nettement le résultat obtenu avec des oignons émincés à la main ( ou à la mandoline ) et cuit à la poêle ( compliqué d'obtenir des oignons vraiment bien confits au Thermomix, surtout avec de telles quantités... ).
Ce n'est pas parce qu'on est équipé d'un Thermomix que l'on doit s'en servir à tout bout de champ pour le rentabiliser, telle est ma devise ;-) ! C'est vrai qu'il est topissime pour réaliser des soupes, des pâtes, des sauces, cuire à la vapeur, mais pour d'autres choses, le résultat est bien meilleur avec les méthodes classiques !
Quiche aux oignons