#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

jeudi 29 septembre 2016

Tartinade d'artichaut aux tomates confites


Pour un apéro ensoleillé !


J'adore toutes les petites tartinades pour l'apéro et particulièrement celles à base d'artichaut !

Je vous ai d'ailleurs déjà proposé sur le blog 2 recettes de tartinades à base d'artichaut : l'artichaunade au basilic et l'artichaunade à la truffe.

Celle que je vous propose aujourd'hui est dans le même esprit que celle au basilic ( qui est un must à la maison !! ) mais avec une petite touche délicieuse de tomates confites ( ma Floflo, elle est pour toi celle là ;-) ! ).

Une gourmandise dans laquelle vous pourrez tremper des gressins, des bâtonnets de carotte, de courgette ou bien tartiner des petits toasts.

Vous pourrez également utiliser cette tartinade pour réaliser de délicieuses verrines en ajoutant au choix des dés de tomate, de courgettes crues en ajoutant pourquoi pas un peu de pesto, des sablés écrasés ( essayez avec les sablés au parmesan olives et romarin ), une chips de parmesan, etc...

Vous pouvez aussi farcir des petites tomates cerise que vous aurez préalablement évidées et les servir comme amuse-bouche.

Amusez-vous et n'hésitez pas à me faire part de vos idées pour utiliser cette tartinade, en postant un commentaire tout en bas de la recette ;-) !!


Tartinade d'artichaut aux tomates confites

Tartinade d'artichaut aux tomates confites

Ingrédients :

200 gr de fonds d'artichaut en bocal ou surgelés
100 gr de tomates confites ( ou séchées et marinées à l'huile )
1 gousse d'ail
1/2 jus de citron
2 càs d'huile d'olive
1 belle branche de basilic
sel
piment d'Espelette ( ou à défaut poivre )

Égoutter les fonds d'artichauts ou les faire cuire si nécessaire.
Éplucher la gousse d'ail.
Mettre les fonds d'artichaut, la gousse d'ail, les tomates confites, le basilic effeuillé, le sel, le piment, le jus de citron et l'huile dans un bol mixer et mixer jusqu'à obtention d'une belle pâte homogène.
Placer au frais couvert d'un film jusqu'au moment de servir.

Au Thermomix :
Éplucher l'ail.
Mettre le Thermomix en marche vit 8 et lâcher la gousse d'ail et les feuilles de basilic par l'orifice sur les couteaux en marche pour les broyer et couper le Thermomix immédiatement.
Mettre tous les autres ingrédients dans le bol : fonds d'artichaut, tomates confites, huile, jus de citron, sel et piment et mixer 20 sec vit 6.
Débarrasser dans le bol de service, couvrir et placer au frais jusqu'au moment de servir.

Tartinade d'artichaut aux tomates confites
Les secrets de la recette :

Pour cette recette ( et de nombreuses autres...) je préfère utiliser un mixer ( plongeant ou petit bol mixer pour les herbes ou autres blender par trop gros ) plutôt que mon Thermomix. Je trouve que c'est compliqué de mixer correctement des petites quantités dans le bol du Thermomix et je ressors souvent dans ces cas là mon bon vieux mixer plongeant qui est plus efficace surtout lorsque c'est pour mixer des ingrédients mous.
Mais certains "Thermomix addicts" veulent amortir leur achat ( ce qui est bien compréhensible vu le prix de l'engin ;-) ) et tout faire avec, donc je vous mets tout de même la marche à suivre.

J'utilise des fonds d'artichaut en bocal ( bien pratique et toujours dans le placard ;-) !! ) que je rince bien avant d'utiliser.
Vous pouvez aussi utiliser des fonds d'artichaut surgelés mais il vous faudra les faire cuire, puis faire refroidir avant de réaliser la recette...
Je vous déconseille l'utilisation d'artichaut frais. Certes le résultat sera sans doute encore meilleur mais quel boulot pour une simple tartinade !!!

Pour les tomates confites, vous pouvez utiliser celles que l'on trouve dans le commerce au rayon traiteur avec les tapenades, olives and co. Ou les réaliser vous même en suivant la recette qui se trouve ICI.

Vous pouvez également utiliser des tomates séchées ( la différence entre confites et séchées réside dans le fait que les tomates séchées ont vraiment totalement perdu leur eau de végétation et sont souvent réhydratées avant d'être confites dans l'huile ou utilisées ) à la condition que ces dernières aient été conservées dans de l'huile avec des aromates ( ail et herbes généralement ).

Quelques soient les tomates confites que vous utilisez, récupérez l'huile dans laquelle elles baignent et utilisez la dans la tartinade à la place de l'huile d'olive ou remplacez en une partie. Cette huile est très savoureuse et elle apportera encore plus de goût à votre tartinade!
Tartinade d'artichaut aux tomates confites

mardi 27 septembre 2016

Croque-monsieur hispano-hawaïen ( ananas-chorizo-emmental )


Au son des ukulélés et... des castagnettes!!


Un croque-monsieur qui sort des sentiers battus et qui vous fait voyager, ça vous tente ?

Eh bien avec celui ci vous ne serez pas déçus !! Il vous emmène un peu en Espagne avec le chorizo, puis sous les tropiques avec l'ananas !!

Une version sucrée-salée du croque-monsieur, tout à fait goûteuse et originale qui vous plaira si vous aimez la cuisine qui vous emmène loin, loin, loin !

Une recette faite en quinze minutes montre en main cuisson comprise, qui ravira aussi bien les ados que les adultes, et que vous pourrez servir pour un repas rapide accompagnée d'une salade ou lors d'un apéro dinatoire.

Bref une recette à adopter d'urgence !

Dans le même esprit, essayez aussi le cake perdu façon croque-monsieur  ou les toasts de pain d'épice au pruneau et à la fourme d'Ambert.

Croque monsieur hispano-hawaïen ( ananas-chorizo-emmental )

Croque hispano-hawaïen ananas chorizo emmental

Ingrédients pour 6 personnes :

6 tranches fines d'ananas
120 gr d'emmental ou de comté
150 gr de chorizo
12 tranches de pain de mie
un peu de beurre mou
quelques pincées de piment d'Espelette ( facultatif )
1 càs de pesto rosso ou de sauce tomate ( facultatif )

Allumer le four à 200° ( ou l'appareil à croque-monsieur ).
Couper le chorizo et l'emmental en tranches fines.
Couper les tranches d'ananas en morceaux.
Beurrer les tranches de pain de mie sur une face.
Prendre 6 tranches et les poser sur une plaque de pâtisserie recouverte d'un papier sulfurisé côté beurré sur la plaque.
Étaler un peu de pesto rosso ou de sauce tomate sur la face visible.
Répartir sur chaque tranche les tranches de chorizo, puis les morceaux d'ananas et enfin les tranches d'emmental.
Parsemer de piment d'Espelette et recouvrir avec les dernières tranches de pain de mie face beurré sur le dessus.
Bien appuyer avec la paume de la main ( propre !! ) pour tasser les éléments et enfourner pour 10 mn.
Croque monsieur hispano-hawaïen ananas chorizo emmental

Les secrets de la recette :

Si vous êtes équipés d'un appareil à croque-monsieur c'est le moment de le sortir! Votre croque-monsieur sera encore meilleur cuit dans un appareil spécial (cf ci dessous)!

On peut aussi les faire à la poêle ! Surtout si on est seul ou deux. Au delà, ça risque d'être un peu compliqué, mieux vaut les faire au four.
Dans ce cas, faites les dorer sur chaque face à feu assez vif (attention à ne pas les faire brûler quand même...), puis couvrir avec un couvercle et baisser le feu et laisser cuire quelques minutes (3/4 devrait suffire  pour faire fondre le fromage et unir les parfums, puis ôter le couvercle et laisser encore grilloter quelques minutes pour que le croque soit bien croustillant.

Vous pouvez pour aller plus vite, utilisez des produits tout prêts comme des tranches d'ananas en boîte ( j'aurais même tendance à préférer exceptionnellement... ), du chorizo déjà tranché et de fines tranches d'emmental toutes coupées ou à défaut du râpé.

Si votre beurre n'est pas mou, vous aurez peut être du mal à beurrer les tranches de pain de mie... Dans ce cas, je vous conseille de faire griller les tranches au préalable, puis de les beurrer et de continuer la recette comme décrit précédemment.

Essayez aussi le croque hawaïen classique en remplaçant le chorizo par des tranches de jambon blanc classique (de préférence fumé, c'est encore meilleur!!), c'est vraiment super bon!!

Lors d'un buffet ou un apéro dinatoire, coupez chaque croque en 4 afin que chacun puisse se servir avec les doigts ou piquez un cure-dent dans chaque carré.

Croque monsieur ananas chorizo emmental 

vendredi 23 septembre 2016

Gâteau au chocolat à la meringue française


Gâteau au chocolat, suite et fin...


On continue et termine la série des gâteaux au chocolat en différentes versions !

On reste avec les mêmes proportions que les deux précédentes recettes ( le gâteau au chocolat rapide et le gâteau au chocolat  au caramel ) mais on modifie quelque peu le procédé.

Ici on va battre les blancs d'oeufs en neige et les mélanger au sucre ce qui va donner la base d'une meringue française, qui se distingue de la meringue italienne dans laquelle les blancs sont montés avec un sirop de sucre à 110° minimum ( c'est avec elle que l'on fait les macarons ) et de la meringue suisse qui elle, est cuite au bain-marie avec le sucre au fur et à mesure du montage des blancs.

Cela donne un gâteau avec une petite croûte craquante ( et même cassante ) et un intérieur encore plus gourmand, onctueux, voire presque mousseux et un peu plus léger en "saveur chocolat" ( donc un peu moins écoeurant ) !

En fait pendant des années, j'utilisais la recette du gâteau au chocolat rapide mais je battais les blancs en neige, que je rajoutais à la pâte à la fin de la recette. Une étape supplémentaire qui, au final, n'apportait pas grand chose... J'ai donc arrêté de battre les blancs en neige et mis mes oeufs entiers.

Mais un jour, une fois que j'aie bien maitrisé la meringue ( j'avoue que ça m'a pris pas mal d'année :(... ), j'ai voulu réessayer en rajoutant mon sucre dans les blancs comme pour faire une meringue, pensant que peut être la texture du gâteau changerait... Et là : Alléluia !!! La différence était notable et méritait vraiment le petit supplément d'huile de coude ;-) !

Le fait d'ajouter du sucre dans les blancs, les "serre" et leur permet de tenir mieux et de conserver une texture mousseuse dans le gâteau.

Essayez ça vaut vraiment le coup ! Après une semaine de gâteau au chocolat et donc les trois recettes faites à la suite ( généralement j'en fais une isolée mais jamais les 3 groupées comme cette semaine ), c'est la recette que mes enfants ont préférée !

Et vous ? Quelle est votre version préférée ??? N'hésitez pas à me le faire savoir en mettant un commentaire tout en bas de la recette !!

Gâteau au chocolat à la meringue française

Gâteau au chocolat à la meringue
Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

200 gr de chocolat
100 gr de beurre
3 oeufs
70 gr de farine
150 gr de sucre
100 gr de crème fraîche
une bonne pincée de sel

Allumer le four à 180°.
Faire fondre le beurre et le chocolat ensemble.
Dès que le mélange est fondu, ajouter la crème fraîche et mélanger.
Séparer les blancs des jaunes d'oeufs.
Dans un cul de poule ou un robot, commencer à battre les blancs en neige avec une grosse pincée de fleur de sel et une fois qu'ils sont blancs et déjà en neige, y ajouter le sucre en poudre petit à petit tout en continuant à battre comme pour une meringue afin d'obtenir des blancs bien "serrés" formant un bec d'oiseau lorsque l'on relève le fouet.
Mélanger les jaunes au chocolat.
Ajouter la farine au mélange précédent et fouetter bien afin de ne pas avoir de grumeaux.
Verser les blancs battus et mélanger à nouveau délicatement dans un mouvement de bas en haut.
Verser l'appareil dans un moule et enfourner pour 25 mn.

Au Thermomix :

Allumer le four à 180°.
Mettre le beurre, la crème et le chocolat préalablement coupé en carrés dans le bol.
Faire tourner 6 mn à 60° vit 2.
Ajouter la farine, puis les jaunes d'oeufs et mixer 5 sec vit 4.
Vider la pâte obtenue dans un saladier et laver très soigneusement le bol et le sécher.
Mettre les blancs dans le bol avec la fleur de sel, la moitié du sucre et le fouet et faire tourner 5 mn vit 3.
Quand ils sont bien montés, rajouter l'autre moitié de sucre et tout en continuant à fouetter 3 mn vit 3.
Verser la meringue dans la pâte chocolatée et remuer délicatement sans casser les blancs.
Verser dans un moule et enfourner pour 25 mn.
Sortir du four et laisser complètement refroidir avant de démouler.

Gâteau au chocolat à la meringue française
Les secrets de la recette:

Le démoulage du gâteau est moins évident que pour les deux autres... Pour profiter de la petite croûte craquante du dessus, il faudra servir le gâteau côté croûte sur le dessus bien sûr ( sinon elle va se ramollir...).
Pour se faire, il faudra démouler le gâteau sur une première assiette, puis le retourner une nouvelle fois sur le plat de service. Vous allez forcément abîmer au passage la croûte qui va se craqueler mais ce n'est pas grave et n'altèrera en rien le goût.

Attention à ne pas trop chauffer le mélange beurre chocolat ! Faites le à feu doux ou au micro-ondes pas plus de 2 mn, et continuez à faire fondre en mélangeant.

Je vous ai mis la version Thermomix pour les "addicts" à l'engin mais personnellement je ne fais que la première partie de la recette avec... Je trouve que c'est trop long et que de toutes façons, le Thermomix n'est pas des plus performants avec les blancs d'oeufs ( à part pour faire une meringue suisse ou des oeufs à la neige parce qu'il cuit en même temps ). Pendant que le chocolat fond je monte ma meringue française avec un robot pâtissier ou au batteur. Ainsi je gagne du temps.

Mélangez les jaunes d'oeufs au mélange beurre/chocolat lorsque ce dernier est devenu tiède. Si le mélange est trop chaud, les jaunes vont cuire et former des petits grumeaux...

Comme toujours, vos ingrédients doivent être à température ambiante.

On peut aussi "sauter" l'étape de la meringue et ne pas monter les blancs en neige, c'est la recette du gâteau au chocolat rapide. Les mêmes proportions, les oeufs entiers tels quels et hop, basta on en parle plus ! Lorsque je suis pressée, c'est ce que je fais ... C'est moins bien, mais c'est déjà très bon !

Servez ce gâteau avec une crème anglaise, une chantilly ou une boule de glace à la vanille.

Pour changer, on peut aromatiser ce gâteau avec : - une cuillère à café de café soluble
                                                                                 - 50 gr de noix concassées
                                                                                 - 60 gr d'amandes en poudre
                                                                                 - de la fève de tonka râpée
                                                                                 - etc…

Il m'arrive de ne pas mettre de crème fraîche et de le faire qu'à base de beurre, dans ce cas, j'augmente la portion de beurre à 150 gr.

J'utilise du chocolat à pâtisser classique pour faire ce gâteau. Du Nestlé Dessert ou le chocolat à pâtisser bio de Auchan. J'ai déjà testé avec de meilleurs chocolats comme ceux de Valrhona ( je les réserve pour d'autres usages comme les mousses ou toutes autres recettes où le chocolat ne passe pas au four derrière ) mais c'est un peu dommage pour ce genre de gâteau et mes enfants n'aimaient pas car trop fort en chocolat...

Gâteau au chocolat à la meringue française

mercredi 21 septembre 2016

Gâteau au chocolat au caramel


Un gâteau caramellement bon !!


On continue la semaine spéciale "gâteau au chocolat" avec le gâteau au chocolat au caramel !

On garde les mêmes ingrédients et proportions que dans la recette proposée hier pour le gâteau au chocolat rapide et basique, mais la variante du jour c'est que l'on va partir d'un caramel pour réaliser le gâteau, ce qui va lui apporter une note tout à fait intéressante et super gourmande !!

Un petit goût de caramel salé en arrière goût et une texture super moelleuse !

Essayez, vous allez adorer !!

Je vous avais déjà proposé des semaines à thème comme celle-ci, avec la semaine spéciale USA avec le coleslaw, les ribs au four ou au barbecue et les potatoes, et la semaine autour de la purée de potiron et patate douce avec la recette de base, et ses déclinaisons : le parmentier de potiron au boeuf et aux épices et le parmentier de canard au potiron et à la patate douce.

Je ne sais pas si ce genre de semaine vous plait ou pas... Mais n'hésitez pas à me le faire savoir en me laissant un petit commentaire en bas de la recette pour que je sache si je dois travailler là dessus plus souvent ou si ça vous ennuie...

Gâteau au chocolat au caramel

Gâteau au chocolat au caramel

Ingrédients pour 6 peronnes :

200 gr de chocolat
100 gr de beurre
100 gr de crème fraîche
3 oeufs
70 gr de farine
150 gr de sucre
une bonne grosse pincée de fleur de sel

Allumer le four à 180°.
Mettre le sucre dans une casserole avec quelques gouttes d'eau ou de jus de citron.
Faire chauffer à feu moyen/fort ( à 8 sur une plaque à induction ) jusqu'à obtention d'un beau caramel blond.
Y ajouter la crème fraîche, si possible légèrement chauffée, et mélanger pour obtenir une belle sauce caramel.
Ajouter la fleur de sel.
Faire fondre le beurre et le chocolat ensemble soit dans une casserole à feu doux soit au micro-ondes.
Une fois fondus et unifiés, les verser dans la sauce caramel et bien lier le tout.
Battre les oeufs en omelette jusqu'à ce qu'il soient mousseux.
Verser les oeufs dans le mélange chocolat/caramel tout en mélangeant vivement pour ne pas que les oeufs cuisent.
Ajouter la farine en délayant au fouet au fur et à mesure.
Verser l'appareil obtenu dans un moule et enfourner pour 20 mn.
Laisser refroidir avant de démouler.

Au Thermomix :

Allumer le four à 180°.
Mettre le sucre dans une casserole avec quelques gouttes d'eau ou de jus de citron.
Faire chauffer à feu moyen/fort jusqu'à obtention d'un caramel.
Pendant ce temps faire chauffer la crème dans le Thermomix 1 mn à 50°.
Lorsque le caramel a atteint une belle couleur, retirer du feu et verser la crème en tournant avec une cuillère en bois pour stopper la cuisson et diluer le caramel.
Ajouter la fleur de sel.
Reprendre le bol sans le nettoyer et mettre le chocolat coupé et le beurre coupés en morceaux.
Faire fondre 5mn à 60° vit 2.
À la fin de la cuisson, ajouter le caramel et mixer 5 sec vit 4.
Puis ajouter la farine et les oeufs entiers et mixer à nouveau 5 sec vit 4.
Verser dans un moule et enfourner pour 20 mn.
Retirer du four et attendre le complet refroidissement avant de démouler.

Gâteau au chocolat au caramel

Les secrets de la recette:

Attention à ne pas trop chauffer le mélange beurre chocolat ! Faites le à feu doux ou au micro-ondes pas plus de 2 mn, et continuez à faire fondre en mélangeant.

Il est préférable de faire légèrement chauffer la crème avant de la verser dans le caramel. Cela évite le choc de température qui peut provoquer la cristallisation du caramel. Si le caramel cristallise rien de dramatique, cela ne changera rien au goût, et il devrait fondre à la cuisson du gâteau.

Faites attention aux brûlures lorsque vous introduisez la crème dans le caramel! Cela a tendance à bouillonner et vous vous pouvez recevoir des projections!! Soyez donc prudents, reculez vous un peu et procédez sans précipitation en versant tranquillement tout en mélangeant.

Le gâteau peut vous paraître pas encore tout à fait cuit à la sortie du four, mais sachez qu'il devrait durcir en refroidissant ( d'où le fait d'attendre qu'il refroidisse complètement pour le démouler ) et que si vous le faites plus cuire, il perdra de son moelleux. Si toutefois vous craignez qu'il ne soit pas tout à fait cuit ou si votre four a tendance à moins chauffer que certains ( normalement vous avez déjà du vous en rendre compte en réalisant d'autres recettes... ), vous pouvez poursuivre la cuisson 5 mn.

Pour un gâteau sans gluten, remplacez la farine par de la Maïzena ou de la farine de riz.

Comme toujours, vos ingrédients doivent être à température ambiante.

Servez ce gâteau avec une crème anglaise, une chantilly ou une boule de glace à la vanille ou de glace caramel beurre salé.

J'utilise du chocolat à pâtisser classique pour faire ce gâteau. Du Nestlé Dessert ou le chocolat à pâtisser bio de Auchan. J'ai déjà testé avec de meilleurs chocolats comme ceux de Valrhona ( je les réserve pour d'autres usages comme les mousses ou toutes autres recettes où le chocolat ne passe pas au four derrière ) mais c'est un peu dommage pour ce genre de gâteau et mes enfants n'aimaient pas car trop fort en chocolat...
Gâteau au chocolat et au caramel

mardi 20 septembre 2016

Gâteau au chocolat rapide


Une semaine très chocolat !


Je vous propose une semaine consacrée au "gâteau au chocolat" !

Une semaine avec les mêmes ingrédients, les mêmes proportions ( à la fin de la semaine vous devriez ainsi les connaître par coeur et pouvoir en faire en toutes circonstances ;-) !! ), mais un procédé un peu différent à chaque fois et donc un résultat différent !

Je vous ai déjà posté plusieurs recettes de gâteau au chocolat comme le gâteau au chocolat et aux courgettes, le gâteau aux poires et au chocolat, le double coeur coulant chocolat-framboise, la bûche au chocolat aux clémentine et au pain d'épices, le merveilleux au chocolat ou le moelleux marron-chocolat, mais jamais de recette basique...

C'est une recette que mes enfants attendent sur le blog depuis longtemps ( surtout ma fille ;-) !! ) car c'est LA recette de gâteau la plus utilisée à la maison ! Et à chaque fois qu'ils veulent en réaliser un, ils sont obligés de venir me demander les proportions...

Alors voilà, à présent mes loulous, vous pourrez vous débrouiller tout seuls !!

On commence donc la semaine avec la recette basique et rapide.

Dans les jours qui viennent je vous posterai une version au caramel et enfin une version faite avec une base de meringue ( mais toujours avec les mêmes ingrédients et les mêmes proportions ).

Pour les intolérants au gluten et au lactose vous trouverez ( comme souvent ) des alternatives dans "les secrets de la recette".

Gâteau au chocolat rapide


Gâteau au chocolat rapide

Ingrédients pour 6 personnes :

200 gr de chocolat à pâtisser
100 gr de beurre
100 gr de crème fraîche liquide
3 oeufs
70 gr de farine
150 gr de sucre
une bonne pincée de sel

Allumer le four à 180°.
Casser la tablette de chocolat en morceaux.
Faire fondre le beurre coupé en morceaux et le chocolat ensemble dans une petite casserole à feu très doux ou au micro ondes 2 mn.
Dès que le mélange est fondu, bien mélanger pour les lier ensemble et ajouter la crème et laisser tiédir.
Battre les oeufs avec le sucre et le sel jusqu'à ce que le mélange blanchisse légèrement.
Ajouter la farine et mélanger bien afin de ne pas avoir de grumeaux.
Mélanger la pâte obtenue avec le beurre, la crème et le chocolat fondu.
Verser l'appareil dans un moule et enfourner pour 20 à 25 mn.
Sortir du four et attendre que le gâteau ait complètement refroidi pour le démouler.

Au Thermomix :

Allumer le four à 180°.
Mettre le beurre et le chocolat préalablement coupé en carrés dans le bol.
Faire tourner 5 mn à 60° vit 2.
Ajouter la crème, le sucre, le sel et faire tourner 5 sec vit 4.
Ajouter la farine et en dernier les oeufs et mixer 5 sec vit 4.
Verser dans un moule et enfourner pour 20 à 25 mn.
Sortir du four et laisser complètement refroidir avant de démouler.
Gâteau au chocolat tout simple

Les secrets de la recette:

Attention à ne pas trop chauffer le mélange beurre chocolat ! Faites le à feu doux ou au micro-ondes pas plus de 2 mn, et continuez à faire fondre en mélangeant.

Comme toujours, vos ingrédients doivent être à température ambiante avant de commencer à réaliser le gâteau. Si vous utilisez des oeufs sortant du frigo par exemple, le choc thermique avec le chocolat chaud va faire cuire les oeufs et faire des grumeaux d'oeuf cuit...

Avant j'utilisais la même recette mais je battais mes blancs en neige. Je trouve que cela n'a pas un intérêt dingue donc je ne le fais plus... Mais si vous le souhaitez vous pouvez battre vos blancs en neige et les ajouter en tout dernier dans la recette.

La cuisson peut varier de plus ou moins 5 mn suivant le moule utilisé, le four et le résultat que l'on souhaite obtenir. Sachez que même si le gâteau ne vous semble pas tout à fait cuit, il durcira légèrement en refroidissant. À vous de faire vos essais pour adapter à ce que vous attendez comme résultat ( mes pauvres! Vous allez être obligés de faire des tas de gâteaux au chocolat ^^... Sauf, si par malchance, vous tombez directement sur la version qui vous convient ;-) ... Mais, vérifiez on ne sait jamais... Peut être que ce sera mieux un petit peu plus cuit, ou un peu moins, ou avec un moule plus épais ou un peu moins... Ce serait dommage de se priver ;-) !!!).

Pour une version sans gluten, remplacez la farine par de la Maïzena, de la farine de coco ou de la farine de riz.

On peut remplacer la crème fraîche par de la crème de coco pour un gâteau encore plus gourmand.
Et pour un gâteau sans lactose, remplacez également le beurre par de l'huile de coco ( ou à défaut, remplacez le beurre et la crème par l'équivalent en crème de soja, mais j'aime vraiment beaucoup moins...).

Vous pouvez, si le gâteau est à destination d'adultes, réduire la quantité de sucre à 100/120 gr.

Servez ce gâteau avec une crème anglaise, une noix de chantilly ou une boule de glace à la vanille.

Pour changer, on peut aromatiser ce gâteau avec : - une cuillère à café de café soluble
                                                                                 - 50 gr de noix concassées
                                                                                 - 60 gr d'amandes en poudre
                                                                                 - de la fève de tonka râpée
                                                                                 - des écorces d'orange confites
                                                                                 - etc…

Il m'arrive de ne pas mettre de crème fraîche ( mais je préfère avec, c'est un poil plus léger et plus moelleux), dans ce cas, j'augmente la portion de beurre à 150 gr.

J'utilise du chocolat à pâtisser classique pour faire ce gâteau. Du Nestlé Dessert ou le chocolat à pâtisser bio de Auchan. J'ai déjà testé avec de meilleurs chocolats comme ceux de Valrhona ( je les réserve pour d'autres usages comme les mousses ou toutes autres recettes où le chocolat ne passe pas au four derrière ) mais c'est un peu dommage pour ce genre de gâteau et mes enfants n'aimaient pas car trop fort en chocolat...

Vous pouvez décorer votre gâteau avec du sucre glace, de la poudre de chocolat amer, du vermicelle coloré ou chocolaté ( blanc, au lait ou noir ), du sucre en poudre coloré, de la noix de coco râpée, des paillettes d'or ( comme sur la photo ), etc...
Gâteau au chocolat simple et rapide

samedi 17 septembre 2016

Panna cotta aux figues et à la verveine


Un dessert tout en subtilité


Voilà une recette que j'ai découverte chez mon amie Christine et qui m'a tout de suite séduite !

Il faut dire que la verveine est pour moi une véritable madeleine de Proust qui me rappelle ma grand-mère... Cette recette devrait d'ailleurs pas mal plaire à mes soeurettes ;-) !!

Cette recette est inspirée d'un livre de cuisine Thermomix " Cuisinez comme les chefs" ( recette du chef David Zuddas du restaurant DZ'envies à Dijon ), que j'ai adaptée à ma façon et que je vous livre aujourd'hui car je la trouve très subtile, raffinée et vraiment hyper facile à faire !

Et comme en plus c'est la pleine saison des figues et que la verveine du jardin est au top, c'était le moment ou jamais ;-) !

J'ai fait quelques petites modifs par rapport à l'originale mais si vous voulez consulter la vraie recette vous pouvez le faire en cliquant ICI.

Si vous aimez les panna cotta essayez aussi la délicieuse panna cotta pistache griottes !
Et pour profiter des figues gorgées de soleil que l'on trouve en ce moment dans les jardins ou sur les marchés, essayez les figues confites aux épices et à l'orange, les figues rôties au chèvre, miel et romarin ou la compote automnale figues-pêches de vigne.

Panna cotta aux figues et à la verveine

Panna cotta aux figues et à la verveine

Ingrédients pour 10 petites verrines :

400 gr de crème liquide allégée
200 gr de lait
50 gr de sucre en poudre
2 branches de verveine fraîche ( soit environ une vingtaine de feuilles de belle taille )
1 càc 1/2 d'agar-agar ou 3 feuilles de gélatine
3 figues fraîches
3 figues sèches
quelques gouttes de jus de citron

Faire chauffer le lait, la crème, le sucre et la verveine dans une petite casserole pendant environ 5 mn à feu doux.
Une fois que le tout est chaud et que le sucre a fondu, ajouter l'agar-agar et poursuivre la cuisson 2 mn.
Si on met de la gélatine il faut l'avoir fait tremper au préalable dans de l'eau froide, puis l'égoutter et la faire fondre dans le mélange chaud ( inutile de faire recuire 2 mn ).
Donner un coup de mixer pour accentuer le parfum de verveine et laisser tiédir et infuser dix minutes à un quart d'heure.
Verser dans les verrines tout en passant à travers un tamis pour filtrer les feuilles mixées.
Attendre jusqu'à complet refroidissement et mettre au frais pour minimum 2 heures.
Au moment de servir, mixer les figues fraîches et sèches ensemble avec quelques gouttes de jus de citron, et déposer une cuillère de ce mélange sur chaque panna cotta.

Au Thermomix :

Verser la crème, le lait, le sucre, l'agar-agar et la verveine dans le bol et faire chauffer 10 mn à 80° vit 1.
En fin de cuisson, mixer 10 sec vit 10.
Mettre en verrine tout en filtrant à travers un tamis.
Placer les verrines au frais minimum 2 heures.
Nettoyer le bol et y mettre les figues fraîches et sèches et quelques gouttes de jus de citron.
Mixer 5 sec vit 5, racler les bords pour faire redescendre la purée et recommencer 5 sec vit 5.
Au moment de servir, déposer une cuillère de purée de figue sur chaque panna cotta et servir.
Panna cotta aux figues et à la verveine
Les secrets de la recette :

Avec la même base de panna cotta à la verveine vous pouvez varier les plaisirs en changeant de garniture en mettant par exemple une purée de pêche ou d'abricot ( légèrement cuite avec un soupçon de sucre ce sera plus goûteux ) ou bien un coulis de fruits rouges.

Hors saison, vous pouvez faire cette panna cotta avec de la verveine sèche et des figues surgelées ( maison ou chez Picard ).

Je préfère faire des petites verrines qui vont bien avec la subtilité de ce dessert mais vous pouvez faire des ramequins plus gros si vous le désirez. Dans ce cas, ces proportions devraient vous permettre de remplir environ 6 ramequins.

Pour remplir les verrines, j'utilise un entonnoir sur lequel je pose une petite passoire fine pour filtrer la verveine. Certains entonnoirs sont pourvus de filtre intégrer. Si vous en avez un il sera parfait pour cette utilisation.

J'ai allégé la recette originale en utilisant de la crème légère et du lait car je trouve cela moins écoeurant, mais si vous n'avez pas de souci de santé et que les kilos ne vous font pas peur vous pouvez tout à fait faire votre panna cotta avec de la crème liquide entière et même remplacer le lait par la même quantité de crème. 

On peut aussi si on le souhaite faire légèrement cuire les figues avant de les mixer. Personnellement je ne suis pas une grande amatrice de figues fraîches, je les préfère cuites, même si dans cette recette je les apprécie.

On peut aussi renforcer la saveur de verveine en ciselant très finement ( vraiment très finement car les feuilles de verveine peuvent être un peu coupante et du coup pas très agréable au palais... ) sur le dessus au dernier moment quelques feuilles de verveine fraîches.

Panna cotta aux figues et à la verveine

vendredi 16 septembre 2016

Les indispensables du placard


Le minimum pour bien cuisiner


Ça fait bien longtemps que j'ai commencé cet article sans jamais le terminer...

Et pourtant c'est important d'avoir dans ses placards de bonnes bases pour cuisiner !!

Un détail pour certains mais qui pour moi n'est pas anodin et peut faire toute la différence dans la réussite d'un plat.

On ne peut pas "bien cuisiner" sans un minimum...

J'ai donc passé en revue tout ce que j'avais dans mes placards, frigo, congélateur et j'ai réfléchi à tout ce dont je ne pourrais pas me passer, afin de vous faire part de tout ce qui est pour moi indispensable en précisant dans la mesure du possible leur utilisation.

C'est l'occasion de vous faire pénétrer un peu chez moi et compléter les secrets que je vous divulgue petit à petit dans chaque recette.

Ces bases permettent de se dépanner quoiqu'il arrive et toujours pouvoir cuisiner quelque chose de sympa même en cas d'imprévu !

Et à l'heure où l'un de mes enfants s'envole, cet article pourrait bien lui servir pour apprendre à faire ses courses ;-) !

Je précise que dans la mesure du possible, si j'ai le choix, j'achète toujours des produits bios. Si je n'en trouve pas, je préfère pour les fruits et légumes des produits locaux, pour les produits industriels des produits avec le moins d'additifs possible .

Voilà, j'espère que cet article vous aidera et que vous prendrez le temps de le lire jusqu'au bout même s'il est un peu long ;-) !

Les indispensables du placard

Les produits de base à avoir dans son placard

Dans mes placards il y a toujours :

Du sel souvent gris ( donc non raffiné et non traité ) gros ( pour les cuissons à l'eau ) et moulu ( pour l'assaisonnement ) de Guérande ou autre IGP ( Indication Géographique Protégée ), et de la fleur de sel ( à mettre au dernier moment sur un plat pour apporter du croustillant ou dans un dessert ). Pas de sel blanc raffiné ( surtout le blanc super fin ) chez moi !

Différentes sortes de poivre dont les deux indispensables : le poivre blanc de Penja et le poivre ( ou baies ) de Sechuan.

Des épices sans lesquels la cuisine serait bien fade...
Les épices de la gamme Terre Exotique sont mes préférés avec un gros faible pour le sel aux épices grillés et le mélange du trappeur qui sont mes deux chouchous.
J'ai bien sûr un tas d'autres épices mais voici ceux dont je ne saurais me passer : le paprika ( normal mais aussi fumé ), du cumin, de la poudre de vanille, du piment d'Espelette, du piment de Cayenne, de l'ail en poudre, de la cannelle, du curry et du gingembre en poudre.

Des herbes sèches ( et fraîches en saison ). Dans la mesure du possible, celles de mon jardin que je fais sécher moi même. Si je devais en retenir 3 ce serait : le thym, le laurier ( des feuilles et de la poudre que je mixe moi même pour mettre dans les farces ou autre ), et le romarin. Mais j'ai aussi du mal à me passer de l'origan, de bouquet garni "mixé maison" et de la verveine.

Des cubes de bouillon de volaille et de légumes bio pour servir de base aux soupes ou aux sauces. Parfois je fais mon bouillon moi-même avec une carcasse de poulet et des légumes et je le congèle, parfait pour les bouillons asiatiques !

De l'huile d'olive soit de petits producteurs pour l'assaisonnement ( ma chouchoute parce que j'ai habité juste à côté et que je la trouve délicieuse : celle du moulin d'Opio ) soit de la bio de marque de distributeur pour faire la cuisine.
De l'huile de noisette ( plus douce que la noix et néanmoins très parfumée ) pour certaines sauces de salade et de sésame grillé pour donner une touche asiatique aux poêlées ou aux tartares.

De l'huile de coco avec laquelle je fais cuire de plus en plus de chose ( notamment le poisson, le poulet et les légumes ) et que j'utilise en pâtisserie pour remplacer tout ou une partie du beurre.

Du lait et de la crème de coco ( lait que je trouve en version allégée et bio ) qui sont parfaits pour réaliser une délicieuse sauce minute ou adoucir un potage, mais aussi dans les desserts ! Je suis totalement addict !!!

La crème de vinaigre balsamique: je l'utilise à la place du vinaigre balsamique car il est plus doux et plus suave. Mais j'ai aussi du vinaigre balsamique classique, du vinaigre de vin maison et du vinaigre de cidre. Je vous passe toutes les autres sortes de vinaigres que j'ai dans mes placards avec lesquels j'adore m'amuser !!

La sauce de soja sucrée ou la douce, par définition moins fortes que la sauce soja classique. Préférez la Kikkoman.

De la moutarde forte de Dijon que je stocke au frigo une fois ouverte. 

La sauce créoline de Dame Besson: une petite madeleine de Proust de nos 3 années passées en Guadeloupe: Délicieuse avec de la viande ou du poisson grillé pour remplacer la moutarde, dans une sauce de salade ou pour relever n'importe quel plat ( je la stocke au frais après ouverture ).

De l'ail ( frais en saison et si possible rose de Lautrec hors saison ) et des oignons. J'ai aussi souvent des échalotes mais j'utilise plus souvent de l'échalote surgelée.

Des oeufs bios ( et oui je ne les conserve pas au frigo!! D'ailleurs est ce que vous les trouvez au rayon réfrigéré lorsque vous les achetez ??? ). J'en fais grande consommation car j'essaye de faire le maximum de préparations "maison".

Du lait bio entier pour faire mes yaourts et certains desserts ( crème anglaise, clafoutis, etc... ) et demi écrémé pour le reste.

De la farine de blé T 65 bio, de la fécule de maïs type Maïzena pour lier les sauces ou alléger des gâteaux.

Du bicarbonate de soude pour remplacer la levure chimique, garder leur couleur aux légumes verts ou rendre les légumes secs plus digestes.

Du sucre ( blond de canne ) bien sûr que j'achète en magasin bio en sac de 5 kg.

Du chocolat noir à pâtisser pour faire moult desserts.

De l'agar-agar ( que l'on peut remplacer par de la gélatine ) pour donner de la texture aux crèmes, terrines and co...

Différentes sortes de pâtes et de riz ( du basmati ou thaï pour accompagner les plats en sauce et du long grain étuvé pour les poêlées ou les salades de riz ).

Des olives vertes et noires.

Des boîtes de concassée de tomate bien pratique hors saison.

Des boîtes de thon nature et à la tomate.

Des bocaux de légumes secs comme les haricots rouges, pois chiches ou flageolets.

La riste d'aubergines Jean Martin, un des rares plats cuisinés que j'achète, j'en ai toujours un pot dans le placard pour les soirs de flemme ou les dîners improvisés: pour accompagner une grillade, faire une terrine rapide, une base de lasagne, accompagner des pâtes, etc...

Du lait concentré sucré pour des "desserts minute", faire des pâtes à tartiner ou des sauces.

De la crème de marron pour improviser un dessert ou tremper sa cuillère juste par gourmandise ( chuuut ne le dites à personne ;-) !! )...

Les indispensables

Dans mon frigo on trouve toujours :

De la crème fraîche liquide de préférence allégée pour la cuisine et j'ai toujours une brique d'entière pour monter une chantilly.

Du beurre doux bio normal pour la cuisine et du beurre demi sel bio en baratte pour les tartines ou les desserts ( au caramel salé par exemple ).

Du fromage blanc Fjord, parfait comme base de sauce légère et sans acidité ou faire des desserts légers.

Du St Morêt ou autre fromage frais de ce type : pour donner de l'onctuosité à une soupe, faire une tartinade, dans les pâtes à gâteaux (sucrées ou salées), pour remplacer le beurre ou la mayonnaise dans des sandwichs, des crêpes ou des wraps.

Du mascarpone pour remplacer parfois la crème fraîche car il est plus doux, moins aigre et donne plus de liant, ou pour faire des tiramisus ou des cheesecakes.

Des yaourts nature bios pour faire mes propres yaourts maison.

Du comté, de l'emmental et du parmesan que je mixe ( ou râpe si j'en ai le courage ) et que je mets ensuite en sacs congélation.

Du Boursin ( meilleur et plus onctueux que les autres marques ) cuisine ou en portions pour parfumer des soupes, des terrines, faire une sauce en un rien de temps, des dips, etc...

Une bûche de chèvre pour les tartes, les terrines de légumes, les cakes salés ou tout simplement des tartines.

De la poitrine de lard nature ou fumée sous différentes formes : soit en lanières pour barder une viande, des légumes, etc ou à faire griller pour obtenir des chips de lard, soit en allumettes pour mettre dans les plats. Quand j'ai le courage je l'achète en bloc et je la coupe moi même c'est souvent nettement meilleur !

Du chorizo. Coupé en tranches ou en dés, c'est délicieux dans un risotto, une omelette, une paëlla, une tarte, sur une soupe, etc...

Un morceau de gingembre frais pour agrémenter les plats asiatiques et surtout faire de délicieuses boissons !!

Des citrons jaunes et verts.

1 cube de levure de boulanger pour faire mes pains et surtout mes brioches !!

Des fruits secs ( oui, oui vous ne rêvez pas!!! Je les conserve au frigo dans des bocaux fermés!! Ainsi aucun risque de les voir attaquer par des bestioles ou qu'ils rancissent!! ) avec surtout du sésame, des graines de pavot, des graines de courges, des amandes ( entière et émincées ), des noisettes, des noix, des noix de cajou, des figues sèches, des abricots, des pruneaux. Mais j'ai aussi des cranberries, des baies de goji, des noix du Brésil, du gingembre confit, des cacahuètes, de la noix de coco râpée, etc... Le tout bio bien sûr car les fruits secs sont tous traités au souffre :( ( beurk !!! ) ...
Les produits indispensables

Les surgelés dont je ne peux pas me passer :

Mon magasin chouchou pour mes achats sde urgelés, c'est Picard !! J'y achète :

Les pâtes feuilletées : c'est un produit de très bonne qualité et qui est tout de même assez fastidieux à réaliser soi même.
Elles existent en bloc ou pré étalée et se vendent par 2.
J'utilise les pré-étalées pour les tourtes ou les tartes bien-sûr et les blocs pour faire des feuilletés apéritifs, des feuilletés individuels, enrober les viandes ou les poissons en croûte.

Au niveau des légumes, j'ai toujours dans mon congélateur: un sachet ( ou plus, j'en consomme tellement !! ) d'échalotes émincées, des champignons de Paris émincés ou entiers, des haricots verts extra fins, des petits pois, des épinards en branches ou mieux en feuilles, des fèves pelées et de la brunoise à la méridionale.

Questions fruits, j'ai toujours des mangues qui sont toujours parfaitement mûres et délicieuses, ce qui n'est pas évident en frais...
J'affectionne aussi particulièrement leurs petits coulis ( fruits rouges, framboises et fruits exotiques ); ils sont parfaits pour agrémenter une salade de fruits, une panacotta ou un cheesecake.
J'achète aussi très souvent des myrtilles qui sont difficiles à trouver fraîches à moins de se trouver à la montagne au mois d'août...

Au rayon poisson, j'ai toujours en stock des dos de cabillaud, des crevettes décortiquées cuites et crues et de la chair de crabe.

Pas de photo des produits surgelés pour des raisons évidentes ;-)...

..... Et les produits que vous ne trouverez jamais chez moi :

Des légumes en conserve, hormis ceux cités plus haut et des coeurs d'artichaut et de palmier.
De la mayonnaise en tube.
Des plats tout prêts surtout à base de viande hachée.
Des surimis.
Certains abats comme la langue, le coeur, la cervelle.
Du lapin.
Des concombres.
Des huîtres et bigorneaux.
Des escargots.

Voilà ! Je crois que j'ai fait le tour !! J'en ai sûrement oublié mais avec ça, vous avez déjà une bonne base et de quoi vous amusez en cuisine !!

mercredi 14 septembre 2016

Burger italien


Voyage à Little Italy !


Vous connaissez ce quartier de New-York où les couleurs vert/blanc/rouge dominent et les trattorias et épiceries gorgées de charcuteries et fromages italiens fleurissent à tous les coins de rues ??

Eh bien c'est là bas que je vous emmène aujourd'hui !!

Comme promis dans une des recettes postées la semaine dernière ( les frites de courgettes au parmesan ), voici la recette du burger italien 🍔🇮🇹!

Le classique américain 🇺🇸 revu à la mode italienne 🇮🇹!!

Une recette qui mettra toute la famille d'accord ! Du plus grand au plus petit, la famille entière sera ravie du plat du jour ( à part peut être les mamans qui font attention à leur ligne ou les récalcitrants à goûter ce type de nourriture... ) !

Les gourmands pourront les servir avec des potatoes maison et pour ceux qui veulent se donner bonne conscience, des frites de courgettes au parmesan dont je vous parlais plus haut, qui seront beaucoup plus diététiques que des frites classiques 😉 et qui vont à merveille avec ces burgers !!

Pourquoi ne pas les servir également avec des aubergines grillées au pesto pour varier les plaisirs ?

Et pour l'entrée ? Si vous démarriez le repas avec une salade à l'italienne ou un carpaccio de courgettes au basilic ? Et pour les dessert ? Pourquoi pas un cheesecake sans cuisson aux myrtilles ou une mousse au chocolat façon nord américaine ?

Pour les lyonnais amoureux de street food, je vous informe qu'aura lieu du 23 au 25 septembre dans le magnifique cadre des Subsistances le Lyon Street Food Festival ( visitez leur page Facebook en cliquant sur le lien de couleur rose pour plus d'infos ).

Burger italien


Burger à l'italienne

Ingrédients pour 1 burger :

1 pain individuel type pain à burger de préférence une ciabatta
1 steak haché de 100 gr environ
1 ou 2 tranches de mozzarella
1 poignée de roquette
1 à 3 tranches de tomate
1 càc de pesto
quelques gouttes de crème de balsamique ou balsamique normal
quelques gouttes d'huile d'olive
sel, poivre

Allumez le four à 180 °.
Laver et couper 1 à 3 tranches de tomate suivant sa taille.
Couper la mozzarella en tranches pas trop épaisses.
Couper le pain en deux et en faire griller l'intérieur sur une plancha, un grill ou au four.
Faire cuire le steak sur un grill, une plancha ou dans une poêle chaude et saler/poivrer en fin de cuisson.
Tartiner les deux faces intérieures grillées du pain avec le pesto.
Poser une tranche de mozzarella sur chacune.
Saler, poivrer et mettre au four 2 à 3 minutes le temps que la mozzarella soit un peu fondue ( mais pas trop sinon il n'en restera plus... ).
Quand le steak est cuit et la mozza légèrement fondue, monter le burger : poser sur le pain du dessous une poignée de roquette, puis le steak, puis les tranches de tomates, saler et poivrer légèrement, arroser avec quelques goutes de crème ou de vinaigre balsamique et d'huile d'olive et refermer avec le pain du dessus.
Servir sans tarder.
Burger italien et frites de courgette au parmesan

Les secrets de la recette :

Si vous en trouvez, préférez des pains individuels italiens type ciabatta ( comme vous pouvez le voir, celui de la photo n'a pas été fait avec une ciabatta mais avec un pain à burger classique...), il y en a chez Picard  mais parfois on en trouve au rayon boulangerie des supermarchés ou au rayon des pains à cuire.

Vous pouvez rajouter pour un burger encore plus gourmand : des tomates séchées, des lamelles de parmesan et quelques feuilles de basilic.

Préférez un steak haché de boucher ou "façon bouchère". Ça ne coûte souvent pas beaucoup plus cher et c'est nettement meilleur !!

Si vous avez un grill d'intérieur électrique ou une plancha utilisez le ( ou la ) pour faire griller le pain ( et éventuellement fondre la mozza, même si elle fondra moins bien qu'au four. Ça évite d'allumer le four uniquement pour faire fondre le fromage ) et le steak ensemble.

Si vous ne voulez pas allumer votre four et que vous n'êtes pas équipés de plancha ou de grill, vous pouvez faire griller les pains dans un grille-pain et déposer rapidement les mozzarellas dessus dès la sortie du grille-pain et faire cuire la viande à la poêle. Dans ce cas, ne tartinez pas les pains de pesto ( pour ne pas qu'il refroidisse le pain et profiter pleinement de la chaleur du pain grillé ), rajoutez le après sur les tranches de tomates par exemple.

Utilisez du pesto maison c'est tellement meilleur et rien à faire que les pestos que l'on trouve dans le commerce ! Vous trouverez la recette en cliquant ICI.

On trouve des mozzarellas longues qui sont plutôt destinées à être cuites et qui sont parfaites pour cette utilisation.

Si vous n'aimez pas la roquette, remplacez la par n'importe quelle salade.

Le pesto peut être remplacé par du basilic frais, un peu de parmesan râpé et éventuellement quelques pignons. Dans ce cas, huilez les pains à l'huile d'olive ( parfumée au basilic ce sera encore meilleur 😉 ) avant de monter les burgers.
Burger à l'italienne à la mozzarella, tomate, roquette et pesto

mardi 6 septembre 2016

Tarte à la tomate


Une tarte à faire rougir de plaisir !


Je continue avec mes recettes de base faciles à faire, car comme je vous l'ai déjà dit, un de mes enfants quitte le nid cette année et je m'efforce de mettre des recettes qu'il pourra refaire sans problème pour éviter de ne manger que des pâtes ou de passer sa vie dans les fast-foods...

J'ai d'ailleurs rajouter un tag "Étudiant" dans la rubrique "types de plat" dans le bas de la colonne de droite afin qu'ils puissent les retrouver facilement.

N'hésitez pas si vous avez des enfants étudiants qui vivent seuls ( ou en coloc ) à leur faire connaître le blog !

Les recettes sont dans l'ensemble très faciles et s'ils prennent le temps de lire "les secrets de la recette" ce sont de véritables leçons de cuisine qu'ils vont avoir !

La tarte à la tomate c'est vraiment un basique et personnellement, c'est une des toutes premières recettes que j'ai appris à faire !

Une recette que l'on peut servir chaude ou froide, en entrée ou en plat unique avec une salade, et que tout le monde aime ! Bref, une recette indispensable...

Dans le même esprit, essayez aussi la tarte fine courgette-chèvre-miel (tous ceux qui l'ont testé l'ont plus qu'adopter, pas vrai ma Sylvie ;-) !! ) et la flammekueche aux courgettes ( idem, c'est un devenu un basique de ceux qui l'ont testée, pas vrai Marie-C et Aude ? ) !
C'est aussi la saison pour essayer la délicieuse tarte façon salade italienne ou la savoureuse tarte aux courgettes et aux poivrons !

Tarte à la tomate

Tarte à la tomate

Ingrédients pour 6 personnes :

1 pâte feuilletée ronde
3 càc de moutarde
5 tomates ( soit entre 300 et 400 gr suivant leur taille )
1 càc bombée de thym effeuillé
50 gr d'emmental ou de comté râpé
une dizaine d'olives noires ( facultatif )
1 filet d'huile d'olive
sel, poivre

Allumer le four à 200°.
Étaler la pâte sur une plaque ou foncer* un moule à tarte.
La piquer à l'aide d'une fourchette pour éviter qu'elle ne forme des bulles d'air et ne gonfle à la cuisson.
À l'aide du dos d'une cuillère étaler sur cette pâte la moutarde.
Laver et couper les tomates en rondelles.
Les répartir sur la pâte et la moutarde.
Saler et poivrer.
Répartir le thym, les olives et arroser d'un fin filet d'huile.
Parsemer de fromage râpé et enfourner pour 30 mn.

*foncer : garnir un moule d'une pâte à tarte
Tarte à la tomate
Les secrets de la recette :

On peut faire la tarte complètement plate sans rebord comme sur la photo ( je préfère !! Il y a plus de garniture et c'est plus facile à servir !! ) ou la faire dans un moule à tarte classique avec un rebord.

Variez les plaisirs en variant le type de moutarde ! Essayez avec des moutardes aromatisées comme de la moutarde à la provençale, au piment d'Espelette, à l'estragon ( dans ce cas remplacez le thym par de l'estragon ), à l'olive noire, etc...

Préférez du comté râpé maison aux emmentals râpés des supermarchés. Le comté est plus goûteux et le fromage râpé maison bien meilleur ! Je reconnais que c'est bien pratique et j'avoue que j'achète moi aussi  de l'emmental râpé en sachet mais sincèrement essayez, vous verrez la différence et le prix n'est pas forcément plus élevé si on achète du comté en promotion.
Un conseil : achetez un bon morceau en promo, râpez le complètement au robot ( on le coupe en morceaux, dans le bol, quelques coups de turbo et c'est bon ! Il faut toutefois qu'il ne soit pas trop mou... ) ou à l'aide d'une râpe, puis mettez le dans un sac congélation en l'étalant le plus possible pour qu'il ne s'agglomère pas trop, et zou au congèl' ! Ensuite prélevez la dose qui vous convient au fur et à mesure, ça dégèle en 2 secondes.

La dose utilisée dans cette recette correspond à 3 poignées de fromage râpé environ.

À défaut, on peut aussi utiliser du parmesan, de la mozzarella ou des rondelles de bûche de chèvre si on aime ça.

J'ai un faible pour la pâte feuilletée de Picard que je trouve de très bonne qualité. Seul inconvénient, il faut la laisser dégeler et donc on ne peut pas décider à la dernière minute de faire une tarte à la tomate...

Préférez quoiqu'il arrive, une pâte feuilletée pur beurre.

Je préfère la tarte à la tomate faite avec de la pâte feuilletée mais on peut aussi à défaut, la faire avec une pâte brisée ( maison de préférence bien sûr ).

Les tomates se coupent plus facilement avec un couteau à dents. Il vaut mieux qu'elles soient bien mûres ( donc plus parfumées et moins acides ) mais pas molles, sinon c'est l'enfer à couper.

Dans la mesure du possible, préférez du thym frais ou du thym que vous aurez vous même fait sécher et effeuiller. Au moins vous saurez précisément ce que vous mettez dans votre plat. On ne sait pas toujours ce qu'il y a précisément dans les herbes toutes prêtes... Beaucoup de poussière et de branches mixées ( bof...)...

Tarte à la tomate

vendredi 2 septembre 2016

Salade ananas-fraises



Fraises 🍓et ananas 🍍? L'accord parfait !!


Vous vous demandez certainement pourquoi je vous poste une recette de fraises en ce moment...

Vous vous dites que la saison des fraises, c'est plutôt le printemps ?

Eh bien figurez vous que les fraises de fin d'été sont souvent bien meilleures ( elles reçoivent plus de soleil !! ) et plutôt moins chères que celles que l'on trouve au printemps ( surtout cette année 😩 !! ).

Dépêchez vous d'en profiter ça ne durera pas encore bien longtemps !!

L'association fraise/ananas est une association que j'affectionne particulièrement ! 

Je vous avais d'ailleurs déjà proposé une confiture fraises/ananas l'an dernier ( recette ICI ).
Je n'aurais pas le temps de vous mettre une recette de confiture cette année, mais si vous faites partie des gens qui font leurs confitures maison, je vous recommande vivement de tester également l'association pêches/fraises ! Mes enfants en sont dingues et je ne vous dis pas l'allure à laquelle défilent les pots ! Je vais déjà devoir en refaire 😩....

Vous aimez les fraises et vous voulez en profiter pendant qu'il en est encore temps ? Essayez aussi les recettes proposées dans l'article Autour des fraises, ou bien le délicieux tiramisu aux fraises, le gourmand maxi sablé breton aux fraises ou le simple mais néanmoins délicieux velouté glacé aux fraises !

Salade ananas-fraise


Salade fraise ananas

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

1 ananas
1 barquette de 500 gr de fraises
1 à 2 càs de sirop d'agave, de sucre de pommes ou à défaut de sucre en poudre
Un citron vert
1 càc de vanille en poudre ( ou quelques feuilles de menthe ciselée )

Laver rapidement les fraises sous l'eau froide.
Les équeuter et les couper en morceaux.
À l'aide d'un bon couteau, couper les deux extrémités de l'ananas puis ôter la peau.
Couper des tranches et recouper en petits morceaux.
Laver le citron vert et en prélever le zeste à l'aide d'une râpe.
Presser le jus du citron et le mélanger avec le sucre, la vanille et le zeste.
Mettre les fraises et l'ananas dans le plat de service, arroser avec le jus de citron aromatisé et mélanger délicatement sans abîmer les fruits.
Placer au frais une demie heure minimum avant de servir pour que les parfums se mélangent.
Salade fraise ananas

Les secrets de la recette :

J'ai un faible pour les fraises Charlotte et mara des bois. Elles sont vraiment très parfumées et se tiennent plutôt bien.

Choisissez vos fraises à l'odeur. Si elles sentent bon, il y a de fortes chances qu'elles le soient.

Ne les placez pas au frigo pour ne pas "casser" leur goût. Veillez donc à les acheter le plus près possible de leur consommation, car certes elles sont super bonnes en ce moment, mais elles s'abîment aussi très vite 😩....

Le jus de citron vert peut être remplacé par un jus d'orange ( dans ce cas, normalement 1 cuillère à soupe de sucre devrait suffire sauf si les fruits en manque ) ou de citron jaune ( même si ce n'est pas la saison actuellement... ) l'orange apporte de la douceur et le citron du peps et de l'acidité. À vous de voir ce que vous préférez !

Vous pouvez aussi ajouter quelques feuilles de menthe ciselée si vous aimez ça. Cela se marie également à merveille avec le tout ! Dans ce cas, oubliez la vanille...

J'aime beaucoup le sucre liquide de pomme bio Dolcedi de la marque Rigoni du Asiago ( la même qui fait une délicieuse pâte tartiner bio ) qui a un index glycémique de 22,5 ( beaucoup moins que le sucre classique...) et a un goût assez neutre ( un léger goût de pomme qui se marie avec tout et n'altère pas les autres saveurs ).
Salade de fraises et ananas au citron vert

J'ai la chance d'avoir de beaux citrons verts dans mon jardin, mon citronnier en a produits 16 !!!  Pas  mal non pour une première année et pour dire que je n'habite pas dans le sud ??? Je ne vais pas tarder à les cueillir, j'espère qu'ils vont être bons et juteux!! Regardez comme ils sont beaux :