#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

vendredi 28 octobre 2016

Biscuits salés au potiron et au comté



Des petits biscuits diaboliquement bons pour Halloween !


Bon, je ne vous cache pas que la fête d'Halloween est un prétexte pour vous poster cette recette...

Cette fête est charmante chez les anglo-saxons chez qui c'est une tradition, mais chez nous...

Bon, stop! Pas de polémique sur ce blog!! On n'est pas là pour ça, on est là pour se régaler!! Pas vrai?

C'est en cherchant dans mes nombreux livres de cuisine des idées de cadeaux gourmands à vous poster prochainement pour les fêtes que m'est venue l'idée de ces petits biscuits.

Je suis en effet tombée sur des petits sablés à base de betteraves dans le livre très bio de Marie Chioca "Je crée mes cadeaux gourmands". Mais la betterave (savez-vous, au passage, qu'à Lyon on appelle ça les carottes rouges ??? Marrant non?) je déteste ça...

Comme ma maman venait de me donner la moitié d'un énooOOrme potiron de son jardin, je me suis dit qu'une version au potiron devrait être beaucoup plus sympathique et me permettre d'utiliser ce délicieux cucurbitacées!

Comme en plus les enfants sont encore en vacances de la Toussaint, je me suis dit que c'était LA semaine pour vous les poster!

Ma fille n'en a fait qu'une bouchée!!

Je les avais préparés pour l'apéro du week end mais j'ai eu du mal à éviter qu'elle n'en grignote un à chaque fois qu'elle passait dans la cuisine tellement elle les a appréciés!

J'espère qu'ils vous plairont tout autant !

Si vous aimez les biscuits salés pour l'apéritif, essayez aussi les sablés aux olives, parmesan et romarin, les étoiles sablées à la truffe, les palmiers aux noisettes et au jambon ou les tuiles de parmesan.


  Biscuits salés au potiron et au comté

Biscuits salés au potiron et au comté

Ingrédients pour une cinquantaine de biscuits :

200 gr de chair de potiron
220 gr de farine
100 gr de comté
50 gr de parmesan
1 oeuf
50 gr de graines de courge
60 gr de beurre mou
1 càc de sel
Poivre
Une pincée de noix de muscade ou de quatre épices ( facultatif )

Faire cuire à la vapeur (15 mn ou 8 mn à l'autocuiseur) ou à l'eau (10 mn) la chair de potiron préalablement épluchée et coupée en morceaux.
Pendant ce temps, râper ou mixer les deux fromages finement.
Égoutter la chair de potiron dans une passoire fine et presser la chair pour retirer le maximum d'eau.
Dans un grand saladier, mettre la farine, les fromages râpés, le sel, les épices, le beurre coupé en morceaux, l'oeuf entier (sans la coquille tout de même ;-) !!) et la chair de potiron égouttée et légèrement tiédie et malaxer à la main ou au robot jusqu'à obtention d'une pâte homogène.
Concasser grossièrement les graines de courge et les ajouter à la pâte.
Malaxer à nouveau pour bien les répartir.
Former une boule et mettre au frais un quart d'heure à une demie heure pour la raffermir si c'est nécessaire.
Allumer le four à 200°.
Préparer deux plaques de pâtisserie en les couvrant de papier sulfurisé.
Fariner le plan de travail et étaler la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.
Découper des formes à l'emporte-pièces et les déposer délicatement sur les plaques.
Procéder ainsi jusqu'à épuisement de la pâte.
Enfourner les plaques pour une quinzaine de minutes.

Version Thermomix :
Mettre le parmesan en morceaux dans le bol et donner quelques coups de Turbo pour le mixer finement et débarrasser dans un petit bol.
Faire de même avec la comté.
Rincer rapidement le bol et le remplir de 500 gr d'eau.
Couper le potiron en morceaux pas trop gros.
Faire cuire les morceaux dans le panier vapeur température Varoma vit 1 pendant 20 mn.
Bien égoutter et presser la chair pour évacuer l'eau au maximum.
Remettre la chair dans le bol avec la farine, le beurre coupé en morceaux, l'oeuf, les fromages, le sel et les épices et mixer 20 sc vit 4.
Ajouter les graines de courge et mixer à nouveau 5 sec vit 3.
Faire une boule avec la pâte obtenue, la couvrir d'un film et la mettre au frais 1/4 d'heure à une demie heure pour la faire durcir.
Allumer le four à 200°.
Préparer deux plaques de pâtisserie en les couvrant de papier sulfurisé.
Sortir la pâte du frigo et l'étaler à l'aide d'un rouleau sur un plan de travail légèrement fariné.
Découper des formes dans la pâte et déposer les biscuits sur les plaques de pâtisserie.
Procéder ainsi jusqu'à épuisement de la pâte.
Enfourner pour une quinzaine de minutes.
Biscuits salés au potiron et au comté

Les secrets de la recette :

Si vous avez de jolis emporte-pièces sur le thème de l'automne ou d'Halloween ( feuilles, potiron, écureuil, etc... ) c'est le moment de les sortir et de vous en servir! Moi, j'ai pris des fleurs car je n'en avais pas, mais je ne vous cache pas que ça m'a donné envie d'en acheter d'autres ;-) !!

Bien sûr vous pouvez remplacer le potiron par n'importe quelle autre courge : potimarron, butternut, etc...

Il ne faut pas trop travailler la pâte. Dès qu'elle est homogène, stoppez le malaxage.

Il faut la mettre au frais pour qu'elle durcisse un peu pour pouvoir décoller sans problème les biscuits du plan de travail mais il ne faut pas qu'elle soit trop dure sinon elle sera difficile à étaler. Donc suivant la température de la pièce et des ingrédients et l'humidité restant dans la chair de potiron, il peut s'avérer que ce ne soit pas nécessaire. La pâte  doit être ferme mais pas dure.

On peut faire cuire le potiron à l'eau ou à la vapeur. La vapeur permet de ne pas avoir une chair trop aqueuse c'est donc mieux. Mais je ne vous cache pas que pour aller plus vite, j'ai fait cuire mon potiron à l'eau pendant que je préparais le restant de la recette (mixage des fromages notamment) au Thermomix. Comme je vous le dis souvent, le Thermomix doit pour moi être un gain de temps et on n'est pas obligé de l'utiliser. La cuisson au Thermomix à la vapeur étant plus longue qu'à l'eau, j'ai opté pour la casserole (je n'ai pas de cocotte minute et quoiqu'il arrive, vu la quantité je ne l'aurais pas utilisée...).
La prochaine fois, je pense que je ferai revenir la chair avec un peu de beurre dans une poêle pendant 10 mn. À mon avis, ce sera encore meilleur!! Si quelqu'un teste, n'hésitez pas à mettre un commentaire pour me dire le résultat ;-) !!

Il existe chez Picard de la purée de potiron déjà toute prête en galets; vous pouvez tout à fait l'utiliser pour faire ces biscuits pour aller plus vite! Dans ce cas vous n'aurez qu'à la faire décongeler et l'utiliser comme indiqué dans la recette. Ils ont aussi des dés de potiron pré-cuits que vous pouvez également utiliser, mais ils nécessiteront tout de même d'être cuits (mais moins longtemps que du potiron frais).

Pour aller plus vite vous pouvez aussi utiliser du parmesan et du comté déjà râpé que l'on trouve dans le commerce. C'est moins bien et moins savoureux mais ça rend bien service de temps en temps!

À défaut de graines de courge (on en trouve dans tous les magasins et les rayons bios car c'est un aliment excellent pour la santé. En plus ça ne coûte pas cher!), vous pouvez mettre des noisettes concassées (beaucoup plus chères... Mais délicieux!!), voire même des noix.

Surveillez la cuisson! Chaque four est différent donc vérifiez en cours de cuisson que tout se passe bien et que vos biscuits ne seront pas trop cuits.

Vous n'êtes pas obligés de mixer les deux sortes de fromages. Vous pouvez par exemple ne mettre que du comté ou pourquoi pas que du parmesan (dans ce cas, mettez un peu moins de sel...).

Faites une bonne soupe avec le restant du potiron! Si vous voulez des recettes essayez les recettes de Kélou à base de potiron comme le velouté de potiron inspiration thaïe,  le velouté de potiron, panais et patate douce, le velouté de potiron aux moules et au safran ou encore le velouté de butternut aux châtaignes !
Biscuits salés au potiron et au comté

mercredi 26 octobre 2016

Gratin de coquillettes au jambon et champignons


Pas de coquille dans cette recette, mais plein de coquillettes !!!


Voilà un plat on ne peut plus classique mais qui remporte systématiquement un franc succès !

Du plus petit au plus grand tout le monde adore le gratin de pâtes !

Bien sûr pour les plus petits 👶, les coquillettes sont une valeur sûre...

Mais les ados voraces 👦👧 n'en font aussi qu'une bouchée et pour beaucoup de parents👨👩, voire même de grands-parents 👴👵, c'est une vraie madeleine de Proust qui les ramènent directement en enfance !

Et quoi de meilleur que ces plats hyper régressifs qui font l'unanimité ???

En tous cas mes enfants en sont dingues (mon petit expatrié bristish va d'ailleurs être content de voir la recette arriver sur le blog 😉😍) et je dois dire que c'est un plat que je fais très facilement lorsqu'ils ont des copains afin de plaire au plus grand nombre.

Je vous avais déjà proposé la version luxe du gratin de pâtes avec le gratin de macaroni au foie gras, une version assez raffinée avec les lasagnes de poisson aux poireaux et deux versions très faciles et sympas que les jeunes adorent aussi avec les lasakas et le gratin de ravioles aux courgettes et au jambon.

N'hésitez pas à les tester aussi (cliquez sur leur titre pour accéder directement à la recette ou retrouvez les dans les index de recettes dans la barre du haut grise écrite en rose) !!

Gratin de coquillettes au jambon et champignons


Gratin de coquillettes au jambon et champignons

Ingrédients pour 6 à 8 personnes:

500 gr de coquillettes
150 gr de jambon fumé râpé
500 gr de champignons de Paris
50 cl de crème liquide
25 cl de lait
250 gr de comté râpé
15 gr de beurre
sel, poivre
noix de muscade (facultatif)

Allumer le four à 200°.
Mettre une grande casserole d'eau à chauffer.
Éplucher et couper les champignons et tranches.
Les faire revenir dans une poêle avec le beurre pendant environ 10 mn à feu plutôt vif en ayant pris soin de les saler et poivrer.
Faire cuire les coquillettes dans la grande casserole d'eau en ayant pris soin de la saler, suivant les instructions du sachet voire un peu moins.
2 mn avant la fin de la cuisson des champignons ajouter le jambon.
En fin de cuisson, ajouter le lait et la crème et bien gratter le fond de la poêle pour en récupérer tous les sucs.
Rectifier l'assaisonnement si nécessaire et ajouter la muscade.
Égoutter les pâtes et les mettre dans un grand plat à gratin.
Ajouter la moitié du comté râpé et bien mélanger pour le répartir.
Verser le contenu de la poêle avec les champignons, la crème et le jambon et mélanger à nouveau.
Couvrir le gratin avec le comté restant et enfourner.
Faire cuire 30 mn.
Gratin de coquillettes aux champignons et au jambon

Les secrets de la recette :

On peut réduire le temps de cuisson des pâtes d'une ou deux minutes par rapport aux instructions du sachet, sachant que de toutes façons elles vont re-cuire au four. Mais évitez, s'il vous plait, les pâtes à cuisson express que l'on trouve maintenant dans les rayons des pâtes...

N'oubliez pas de mélanger les pâtes dans l'eau une ou deux fois dans les premières minutes de cuisson afin qu'elles ne s'agglomèrent pas toutes entre elles!

Vous pouvez parfaitement utiliser un sachet de champignons surgelés (pré-coupées ou entiers version mini) pour aller plus vite. C'est un peu moins parfumé, mais je dois dire qu'il m'arrive assez fréquemment d'en utiliser lorsque je n'ai pas le temps de préparer les champignons.
Il faut dire que personnellement j'épluche les champignons de Paris (même s'ils sont bios), mais je sais que beaucoup de gens ne prennent pas cette peine; dans ce cas, ça va bien sûr beaucoup plus vite!

Concernant les champignons, il est important qu'ils commencent à légèrement grilloter dans la poêle et une fois que l'on a mis la crème de bien gratter les sucs qui se sont formés alors au fond de la poêle. C'est ce qui donnera un bon goût au gratin!

À défaut de comté râpé vous pouvez utiliser un sachet d'emmental acheté tout râpé. Là aussi, le goût ne sera forcément pas le même qu'avec du comté surtout si vous l'avez râpé vous même... Mais, je me doute bien que peu de gens prennent la peine de râper eux-même leur fromage. Moi je l'achète en promo,  je le mixe au Thermomix, je le place dans des sacs congélations et zou au congélateur! Si vous n'avez pas de Thermomix, vous pouvez parfaitement le râper au robot comme vous le faites avec les carottes et faire de même.

J'achète pour faire cette recette des sachets de jambon blanc fumé râpé (marque de distributeur ou Herta je crois...), si vous n'en trouvez pas, vous pouvez bien sûr parfaitement utiliser des tranches de jambon blanc que vous couperez en tout petits morceaux. On trouve aussi des dés de jambon ou du râpé de lardons (marque Carrefour) qui peuvent aussi faire l'affaire.

Généralement, j'utilise de la crème allégée à 15% ( bio ).

Cette recette peut tout à fait être réaliser avec des macaronis à défaut de coquillettes :
Gratin de macaroni au jambon et aux champignons
Ce plat peut se préparer à l'avance et être réchauffé. Dans ce cas, je vous recommande de rajouter au moment de le faire réchauffer, un peu de lait ou de crème liquide pour le ré-hydrater un peu.

Ce plat peut être servi en plat principal pour le soir avec une soupe ou une salade, mais vous pouvez aussi le servir en plat d'accompagnement d'une viande.

Suivant l'utilisation (plat principal ou accompagnement) et le type de convives (si ce ne sont que des ados garçons par exemple ;-) ...) vous ne nourrirez pas le même nombre de personnes.

N'attendez pas que les pâtes aient refroidi pour monter le gratin sinon elles vont s'agglomérer entre elles (surtout si vous avez fait cuire vos pâtes comme indiqué sur le paquet et pas couper la cuisson une ou deux minutes avant...) et vous aurez du mal à bien mélanger tous les ingrédients.

Gratin de coquillettes au jambon et champignons

lundi 24 octobre 2016

Tarte fine aux pommes et beurre salé


LE dessert de l'automne


Qu'y a t il de plus classique qu'une tarte aux pommes ?

Oui mais, qu'y a t il de meilleur qu'une tarte aux pommes quand elle est réussie???

C'est vrai ça, tout le monde aime la tarte aux pommes !

Et qu'y a t il de plus facile et rapide à faire qu'une tarte aux pommes ?

Oui, Messieurs-Dames ! Je dis bien rapide !! 5 mn montre en main !

Surtout celle-ci qui est vraiment sans chichi et on ne peut plus basique ( mais c'est comme ça que c'est le meilleur ;-) !! ).

Mais pour cela, il faut être équipé du bon matériel...

Il existe des pèle-pommes "magiques" qui pèlent les pommes ( jusque là tout va bien, ça semble normal pour un pèle-pommes...), les évident et les coupent en même temps, et tout ça en moins d'une minute ( cf "les secrets de la recette" ) ! C'est pas beau ça ??

Le plus long dans notre affaire sera de disposer les pommes harmonieusement sur la pâte.

Qui plus est, c'est plutôt sain comme dessert; certes quand même un peu de beurre et un peu de sucre, mais surtout beaucoup de pommes !!

Alors pourquoi se priver de ce petit plaisir ??

Pour profiter pleinement de ce fruit de saison, essayez aussi les verrines pommes-orange spéculoos, le gâteau perdu aux pommes, le gâteau crousti-fondant aux pommes sans farine, la compote pomme-caramel ou la délicieuse tarte pomme-citron meringuée !


Tarte fine aux pommes et beurre salé

Tarte fine aux pommes et beurre salé

Ingrédients pour 6 personnes :

1 pâte feuilletée pur beurre
4 à 5 belles pommes ( soit environ 800 gr )
100 gr de sucre en poudre ( soit 5 càs )
50 gr de beurre salé

Allumer le four à 220°.
Dérouler la pâte sur une plaque de pâtisserie et la piquer.
Répartir dessus 2 cuillères à soupe de sucre en poudre et enfourner 5 mn pour précuire la pâte.
Faire fondre le beurre au micro ondes 1 mn ou dans une petite casserole.
Peler les pommes et ôter les pépins.
Les couper en deux dans la longueur en leur centre puis en très fines tranches.
Sortir la pâte du four.
Répartir les pommes sur toute la surface soit en rosace soit verticalement en serrant bien et en laissant un petit centimètre au bord.
Badigeonner les pommes avec le beurre fondu à l'aide d'un pinceau.
Répartir le sucre en poudre restant ( 3 càs ) et enfourner la tarte pour 30 mn.
À la sortie du four, faire refroidir la tarte si possible sur une grille.
Tarte fine aux pommes et beurre salé

Les secrets de la recette :

Si vous en avez le courage, faites vous même votre pâte feuilletée! C'est toujours nettement meilleur ( mais je reconnais très honnêtement que c'est un peu fastidieux et que je la fais rarement... ). Avec le Thermomix c'est plus facile, suivez la recette du live de base !

Si vous achetez la pâte, je vous recommande de l'acheter chez votre pâtissier s'il est bon ( ou même au rayon boulangerie/pâtisserie des grandes surfaces ) ou de prendre celle de Picard qui s'achète par 2 ( en bloc ou pré-étalée en rond ) et qui est pour moi la meilleure pâte feuilletée du commerce.
À défaut, choisissez toujours une pâte pur beurre !
 
Si vous aimez les tartes aux pommes, je vous conseille vivement d'investir dans un pèle-pommes qui coupe en même temps les pommes en tranches dont je vous parlais dans le début de l'article! Ça coûte entre 10 et 30 euros ( modèle ICI à 12 euros ), un petit tour de manivelle, et vos pommes seront pelées et coupées en moins de 5 mn!! De quoi faire des tartes aux pommes aussi souvent que vous en avez envie!! Voilà à quoi ça ressemble :
Pèle-pommes-trancheur-évideur

Il existe aussi des pêle-pommes qui ne coupe pas les pommes ( modèle à 14 euros ICI, livré avec un coupe-pomme en quartiers très pratique aussi !), très pratique pour les compotes ou toutes les recettes où les pommes doivent être coupées en quartiers ( avec le coupe-pomme pré-cité c'est encore mieux ! ) ou en cubes. Dans cette recette on peut l'utiliser pour peler les pommes, utiliser le coupe-pommes pour couper les pommes en quartiers puis recouper les quartiers au couteau ou utiliser un évidoir pour ôter les pépins et couper les pommes au couteau. Ce pèle-pommes et l'évidoir ressemblent à ça :
Pêle-pommes + évideur

Personnellement j'ai les deux. J'utilise l'un pour les tartes l'autre pour les compotes ( et autres recettes ) car nous sommes très friands des deux ! Sinon, il vous reste la bonne vieille méthode du couteau ( ou l'économe et le couteau ) mais c'est plus long :(...

Le beurre salé fait vraiment la différence dans la recette et rehausse vraiment bien les parfums. Si vous n'en avez pas en stock, vous pouvez parfaitement utiliser du beurre doux et rajouter par dessus de la fleur de sel ( ou encore à défaut du sel non raffiné mais évitez à tout prix le sel fin !! ).

Vous pouvez sauter l'étape de la pré-cuisson de la pâte et faire cuire directement la tarte telle quelle. La pâte sera moins croustillante mais délicieuse tout de même.

Si vous voulez que la pâte reste croustillante, il est important de faire refroidir la tarte sur une grille afin que l'humidité s'évacue et ne soit pas stockée dans la pâte.

Au niveau des variétés de pommes, je vous conseille les Golden ( qui sont vraiment les pommes à tout faire ), les Reines de Reinette, ( qui ont un petit goût rustique se rapprochant un peu du coing ), les Braeburn, les Pink Lady ou les Eslar. 

On peut, si on est très gourmand, laquer la surface de la tarte avec une gelée de pommes ou de coing à la sortie du four. Je trouve cela presqu'un peu dommage quand les pommes sont bonnes, de ne pas profiter du vrai goût finement relevé par le beurre salé; mais les enfants adorent alors de temps en temps je cède lâchement et je le fais ;-)...

Pour déposer les pommes sur la pâte 2 solutions : en rosace, très joli mais pas toujours simple de faire quelque chose de bien régulier, ou bien en déposant plusieurs bandes les unes à côté des autres, un peu plus facile mais bien veiller à mettre les morceaux les plus petits à chaque extrémité pour faire quelque chose d'équilibré ( vous avez les deux exemples en photos ).
L'important étant de bien serrer les pommes.

Je préfère ne pas utiliser de moule à tarte et étaler des pommes sur quasiment toute la surface pour pleinement profiter des pommes, mais si vous préférez vous pouvez utiliser un moule ou un cercle à tarte...

Si vous n'avez pas de pinceau pour badigeonner le beurre, coupez le beurre en tout petits morceaux et répartissez le sur toute la surface de pommes.

Vous pouvez aussi faire la tarte avec une pâte sablée si vous être très gourmand ou avec une pâte brisée très finement étalée.
Tarte fine aux pommes et beurre salé

jeudi 20 octobre 2016

Truffade auvergnate ( poêlée de pommes de terre à la tomme fraîche )


C'est rustiquement bon !!


Ah la truffade...

Mes petits auvergnats en sont dingues  !

Eh oui, Kélou est lyonnaise et fière de l'être, mais son petit mari est auvergnat, et même cantalou, et ENCORE plus fier de l'être !!! Elle a donc engendré trois magnifiques petits auvergnats ( en toute modestie bien sûr 😄😜 !! ) !!

Pour les anniversaires, mes enfants ont le droit de faire leur menu, et je peux vous dire que systématiquement, la truffade est au menu de celui de ma fille !!

Rassurez vous, aucune truffe dans la truffade ( quoique... À mon avis ça doit être carrément bon avec !!! Mes petits copains des week-ends "truffe", je pense qu'on va se tester ça la prochaine fois 😉 !! Et d'ailleurs, étymologiquement parlant, la racine est la même ! ) car les plats auvergnats sont souvent des plats rustiques souvent riches... en calories pour pouvoir résister à la rudesse du climat ou des travaux des champs ou de l'étable, mais qui ne sont pas pour autant des plats DE riches, car les paysans ne l'étaient pas, donc pas de truffe dans la truffade...

La truffade est une poêlée de pommes de terre faite avec la tomme de cantal ( ou de laguiole chez les  voisins aveyronnais de l'Aubrac qui sont un peu des cousins... ) avant que ce dernier soit affiné pour devenir le célèbre fromage.

Cette poêlée est un plat traditionnel dont se nourrissait les bergers qui vivaient dans les burons, ces petites maison en pierre que l'on trouve sur les hauts plateaux auvergnats où les bergers vivaient et produisaient du fromage pendant l'estive ( la période de mai à octobre où l'on amenait les vaches 🐮 dans la montagne pour les faire paître au grand air de bonne herbe bien grasse ).

Connaissez vous ces paysages auvergnats magnifiques ? Si vous ne connaissez pas, je vous encourage vivement à aller visiter cette région où l'on trouve des panoramas à couper le souffle !! Et pour ceux qui auront le courage de l'article jusqu'au bout une petite surprise vous y attend...

Dans le même esprit essayez aussi le gratin de pommes de terre et butternut façon savoyarde !


Truffade auvergnate ( poêlée de pommes de terre à la tomme fraîche )


Truffade auvergnate

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

1, 5 kg de pommes de terre
500 gr de tomme fraîche de Cantal, Salers ou Laguiole
2 gousses d'ail
50 gr de beurre ou de gras de porc
sel, poivre
persil ( facultatif )

Éplucher les pommes de terre et les couper en cubes ou en rondelles.
Mettre le beurre ( ou le lard ) dans une grande poêle et le faire fondre.
Ajouter les pommes de terre, saler et poivrer généreusement.
Faire cuire pendant 20 mn à feu assez vif en remuant régulièrement pour permettre une cuisson homogène.
Éplucher l'ail et la râper ou la hacher finement.
5 mn avant la fin, ajouter l'ail, bien mélanger et couvrir avec un couvercle.
Pendant ce temps, découper la tomme en gros dés.
Au bout des 20 mn de cuisson des pommes de terre, répartir la tomme sur les pommes de terre, couvrir et poursuivre la cuisson encore 5 mn à feu doux pour faire fondre le fromage sans mélanger.
Retirer le couvercle et mélanger pour faire filer le fromage et bien enrober toutes les pommes de terre.
Servir sans tarder.
Truffade auvergnate

Les secrets de la recette :

Ici sur les photos, les pommes de terre sont découpées en cubes ( par ma fille 👏 ! ), mais on peut aussi découper les pommes de terre en rondelles avec un robot ou une mandoline avec une râpe pas trop fine ( pas celle pour la gratin dauphinois, un peu plus épaisse ).
Je trouve que c'est plutôt plus facile de les faire dorer correctement en cubes mais selon vos habitudes ou vos goûts vous pouvez parfaitement faire des pommes de terre en rondelles.
Voire même acheter un sachet de pommes de terre sautées surgelées pour les flemmards 😉 !! Dans ce cas, prenez des cubes XL ou rustique ou des pommes de terre en rondelles et pas les tout petits cubes...

Si votre fromager préféré n'a pas de tomme de cantal fraîche, voici celle qui convient et que l'on trouve le plus facilement dans les rayons fromagers ( pas le rayon des fromages industriels mais le rayon des fromages à la coupe ) des grandes surfaces ( bon elle n'est pas du Cantal, mais c'est mieux que rien, c'est celle que l'on utilise aussi pour faire l'aligot ) :
Tomme fraîche
Demandez à votre boucher un peu de gras de porc ou récupérez le blanc du lard ! Certes, ce n'est pas excellent pour votre cholestérol ni pour votre ligne, mais vous obtiendrez ainsi une truffade encore plus authentique ! Et au point où on en est ( je ne vais quand même pas vous faire croire que ce plat est diététique ;-) ...), on n'est pas à une deux calories près 😱😋!!!

On peut rajouter 150 gr de lard coupé en morceaux. Dans ce cas, mettez-le en même temps que le beurre ou le gras de porc et diminuer de moitié la dose de ces derniers.

Si vous servez ce plat en plat unique ( du coup pour 4 personnes ), n'oubliez pas de servir une petite salade verte en accompagnement ! Et pourquoi pas aussi un bon plat de charcuterie auvergnate 😉 ?

Sinon, c'est un accompagnement parfait pour le rôti du dimanche ( dans ce cas 6 convives devraient pouvoir s'en régaler ) !

Je n'avais pas de persil sous la main le jour où j'ai pris mes photos ( je ne suis pas une grande amatrice de persil en général à part avec les plats à base de pommes de terre ), mais vous pouvez parsemer le plat de persil ciselé. Cela va à merveille avec et apporte un peu de fraîcheur au plat !

Vous pouvez éventuellement faire cette truffade avec du cantal ou du laguiole très jeune à défaut de tomme fraîche. Elle aura à ce moment là plus de caractère.

Et pour finir, je vous fais cadeau de ces quelques photos du Cantal pour vous donner envie d'aller découvrir cette région très peu touristique et pourtant magnifique :


Des vaches Salers à l'estive
Buron au col d'Aulac

Vue du col d'Aulac sur la vallée du Falgoux et le puy Mary
Vue du puy Mary avec à droite la vallée de Cheylade et à gauche de la Santoire
Vue du puy Mary sur la brèche de Rolland, le puy de Peyre Arse et du Griou





mardi 18 octobre 2016

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique


À (la) poêle les carottes et le chou !!!


Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès !

Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, lorsque j'achetais du chou chinois ( pas facile à dire pour les palais chatouilleux 😋...), je me cantonais ( non pas le riz 😉🍚🍜... Même si certes, ce serait de circonstance !!! ) à faire ma salade de chou chinois au poulet et au sésame que nous aimons beaucoup à la maison.

J'avais envie depuis longtemps de le tester chaud et un jour je me suis lancée !

J'y suis allée "au pif"comme bien souvent, et j'ai fait bonne pioche puisque mari et enfants ont adoré.

Je l'ai déjà servi avec du poulet mariné à la sauce soja et avec des boulettes de poulet à la thaï ( je vous mettrai les recettes un de ces quatre, si vous êtes sages 😉 ! ) et les deux fois l'ensemble se mariait parfaitement. On pourrait également servir cette poêlée avec des crevettes.

Si comme moi vous aimez la cuisine aux saveurs asiatiques, vous pourriez également aimer la poêlée asiatique façon Kélou, les nouilles sautées au bœuf et aux légumes, le porc au caramel, le porc à l'ananas sauce mangue à l'aigre douce, les rouleaux de printemps, le bouillon thaï aux crevettes, .

Bref, beaucoup de recettes qui vous font voyager vers les pays du soleil levant car Kélou adore la cuisine asiatique !!

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique


Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

1 chou chinois d'environ 300 gr
6 carottes soit environ 500 gr
1 oignon blanc
1 gousse d'ail
1 morceau de gingembre frais d'environ 2 cm
2 càs d'huile d'olive
1/2 càs d'huile de sésame grillé ou toasté
1 càs de sauce soja
sel
poivre de préférence de Sechuan ou de Timut
1 càs de graines de sésame ( facultatif )
quelques pluches de coriandre fraîche ( facultatif )

Éplucher les carottes et les râper avec une grosse râpe.
Ôter les premières feuilles du chou chinois, puis le couper très finement pour obtenir de fines lamelles.
Éplucher et ciseler finement ail et oignon.
Gratter le gingembre puis le râper avec une râpe fine ou le hacher avec un bon couteau très fin.
Dans une grande poêle, faire chauffer les deux huiles, puis y faire revenir quelques minutes à feu doux oignon, ail et gingembre sans les faire colorer.
Ajouter les carottes et le chou et assaisonner avec le sel, le poivre et la sauce soja.
Faire cuire sur feu moyen pendant 5 mn à couvert, puis encore 5 mn à découvert à feu un peu plus vif en remuant régulièrement.
Au moment de servir, parsemer de graines de sésame toastées et éventuellement de coriandre fraîche.
Poêlée de carottes et chou chinois à l'asiatique

Les secrets de la recette :

Pour ceux qui ne savent pas à quoi ressemble le chou chinois, c'est un chou long de couleur allant du blanc en passant par le jaune et le vert très clair suivant sa maturité, à mi chemin entre le chou et la salade au niveau de la consistance, en voilà un exemplaire : 
Chou chinois

Comme j'adore la coriandre et que mes enfants détestent ça, je me rajoute dans mon assiette BEAUCOUP de pluches de coriandre fraîche! C'est vraiment top avec si vous aimez ça. Mais je vous conseille de la servir à part car beaucoup de gens détestent ça ( tout le monde ne peut pas être parfait 😇😄😜!! ).

Utilisez les gros trous de votre râpe pour râper les carottes sinon vous obtiendrez de la bouillie et ce ne sera pas très présentable 😒...

Suivant l'huile de sésame que vous utiliserez ( il faut que ce soit de l'huile de sésame grillé ou toasté ), il faudra peut être adapter la dose. Moi, j'utilise de l'huile de sésame bio toasté ou grillé. Mais l'huile de sésame que l'on trouve au rayon des produits asiatiques est parfois très forte en goût, d'ailleurs vous verrez que les bouteilles sont toutes petites et qu'il y a un goutte à goutte sur la bouteille ce n'est pas pour rien ;-) !

J'utilise de la sauce soja douce qui a un goût légèrement sucré et que je préfère à la traditionnelle. Faites suivant ce que vous avez en stock mais faites attention à ne pas trop saler si vous utilisez de la sauce soja classique.

Les proportions de carottes et de chou sont modulables. J'ai mis des proportions précises pour ceux qui sont perdus sans, mais très franchement, je fais en fonction de ce que j'ai au frigo.

D'ailleurs, vous aurez peut être du mal à trouver des choux chinois de petite taille ( moi je les achète en magasin bio et j'en trouve des tout petits qui me permettent de faire un seul et unique plat ), ceux que l'on trouve dans les magasins asiatiques ou en supermarchés sont souvent énormes; dans ce cas, s'il vous en reste, n'hésitez pas à tester la salade de chou chinois au poulet et au sésame. Sinon, n'hésitez pas à faire plusieurs portions de poêlée et congelez en une partie, ça se congèle très bien !

Si vous ne trouvez pas de chou chinois, vous pouvez utiliser du chou blanc, à condition de le couper vraiment très finement et de faire cuire la poêlée un peu plus longtemps.

À défaut de gingembre et d'ail frais, vous pouvez en utiliser en poudre. C'est moins bien, mais c'est mieux que de les supprimer complètement car c'est ce qui donne à la poêlée sa saveur asiatique.
 
Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

jeudi 13 octobre 2016

Gratin de poires aux pralines et aux amandes


Gratin gourmand


Aujourd'hui avec le temps bien automnal et ces pluies quasi généralisées, on a tous envie de douceur et de réconfort...

Je vous propose donc un petit dessert sans prétention mais de saison et très gourmand !! Mes enfants l'ont adoré !

Il permet de profiter des poires qui sont au top en ce moment !

L'association poire/amande n'est plus à démontrer puisqu'elle a acquis ses lettres de noblesse avec la célèbre tarte amandine aux poires qui est un grand classique de la gastronomie française !

La petite fantaisie de Kélou c'est l'ajout de la praline ! En bonne lyonnaise, c'était une évidence ;-) !

Eh oui! Ici la praline on aime ça et on l'utilise dans de nombreux desserts comme notre célèbre tarte aux pralines ou la non moins célèbre brioche à la praline !

Mais comme j'adore ça, je l'ai aussi utilisée pour en faire une galette aux pralines et au chocolat blanc,  ou le cake rose aux pralines, amandes et biscuits roses de Rheims.

Profitez aussi de la saison des poires pour tester cette délicieuse recette de mousse de poires aux Carambars ou le tiramisu poires-pain d'épices !

Gratin de poires aux pralines et aux amandes


Gratin de poires aux pralines et aux amandes

Ingrédients pour 4 personnes :

4 poires
800 gr d'eau
150 gr de sucre en poudre + 50 gr
1/2 citron
1 càc de poudre de vanille ou 2 sachets de sucre vanillé
1 oeuf
50 gr de poudre d'amande
50 gr de pralines roses concassées
1 càs de crème liquide
un peu de beurre

Faire chauffer l'eau avec 150 gr de sucre, la vanille et un demi jus de citron.
Éplucher les poires et les couper en deux et en retirer la queue et les pépins.
Les faire cuire 10 mn à couvert dans le sirop vanillé.
Pendant ce temps, préparer la crème aux amandes et allumer le four à 180°.
Dans un petit saladier, battre l'oeuf entier en omelette.
Le délayer avec une cuillère à soupe de crème liquide.
Ajouter le sucre restant, les amandes en poudre et les pralines et mélanger.
Beurrer un petit plat à gratin.
Déposer les poires côté bombé contre le plat et déposer sur chacune une grosse cuillère de mélange praliné.
Enfourner pour 20 mn.
Déguster tiède ou froid.
Gratin de poires aux pralines et aux amandes

Les secrets de la recette :

Pour que les poires tiennent bien dans le plat on peut découper le dos de la poire pour qu'il soit plat et pas bombé.

Ne choisissez pas un plat trop grand. L'idéal est un plat dans lequel rentre pile poil les poires. Ainsi elles se tiendront entre elles et vous ne perdrez pas trop trop de farce.

J'ai utilisé des poires Guyot mais c'est la fin car ce sont des poires d'été et on n'en trouvera bientôt plus. Plus tard dans la saison vous pourrez utiliser des Williams.
Il faut que vos poires soient mûres ( pour qu'elles soient goûteuses ) mais fermes afin qu'elles se tiennent à la cuisson.

Vous pouvez servir ce gratin avec une crème anglaise ou une boule de glace à vanille. Les gourmands apprécieront ;-) !

Normalement on trouve des pralines concassées un peu partout maintenant. Même la marque Vahiné que l'on trouve dans tous les supermarchés en fait !

Bien sûr, il y a différentes qualités de pralines et le résultat sera différent suivant le taux de sucre et d'amandes. Plus les pralines seront riches en amandes meilleures elles seront.
Paraît il que chez G.Detou ( à Lyon et à Paris ), ma caverne d'Ali Baba préférée ( où je ne suis pas allée depuis longtemps :_(... ), il y a plusieurs sortes de pralines avec différents taux de sucre ( Merci Anne pour l'info ;-) !! ).
La Rolls des pralines ce sont celles de François Pralus. Elles contiennent aussi des noisettes et sont vraiment de grande qualité. Je vous dis tout de suite que ce ne sont pas celles que j'ai utilisées pour faire ce dessert familial ( Comme on dit chez nous "on ne donne pas de la confiture aux cochons", même si j'adore mes petits porcelets - je sens qu'ils vont adorer cette petite boutade...- pour tous les jours, c'est un peu "too much" ). Mais si je devais faire ce gratin pour un dîner plus chic avec des amis, c'est certainement ce que je prendrais. On trouve ces délicieuses pralines dans les boutiques Pralus à Lyon, Paris et bien sûr Roanne où se trouve la maison mère. On en trouve aussi sur le site Bien manger ( tous les liens roses vous mènent vers des sites, n'hésitez pas à cliquer dessus pour plus d'infos; ces liens ne sont pas sponsorisés et ne sont là que pour vous informer ) ou sur leur site mais curieusement elles y sont plus chères....
Essayez aussi leur Praluline, une brioche très dense à haute teneur en pralines qui est à mourir !!

Si vous achetez des pralines entières, il vous faudra bien sûr les concasser soit au Thermomix, soit avec un marteau ou un rouleau à pâtisserie en les ayant au préalable enfermées dans un sac congélation ou un torchon propre pour éviter d'en retrouver dans tous les coins de la cuisine ;-) !!

Petit détail à ce propos, par rapport à mes photos où les pralines sont assez grossièrement concassées ( plus joli pour les photos ;-) ! ), il vaut mieux les concasser plus finement. Ma petite troupe trouve que c'est mieux avec des pralines plus finement écrasées.

Gratin de poires aux pralines et aux amandes

lundi 10 octobre 2016

Crumble de courgettes au chèvre


On ne se refait pas... Quand on aime les courgettes c'est pour la vie !!


Eh oui les courgettes sont de retour...

Vous ne croyiez quand même pas vous en tirer comme ça !!

Ça fait presque une semaine que vous n'avez pas eu de recettes en comportant, et presqu'un mois que je n'ai pas posté de recette dont elles soient l'élément principal !!

Devant le succès remporté par le crumble de tomates, j'étais assez pressée de vous poster cette recette avec mon aliment fétiche.

D'autant qu'elles ne seront plus très longtemps sur nos étals, alors il faut en profiter !!

J'adore les crumbles salés ! Je vous avais d'ailleurs proposé aussi un crumble de butternut qui avait eu pas mal de succès.

Les crumbles salés ont plusieurs avantages : ça permet de faire avaler plus facilement des légumes à ceux qui n'aiment pas ça, on peut les préparer à l'avance et ça peut aussi bien faire office de plat principal accompagné d'une salade que de garniture servi avec une viande. Bref, ils ont tout pour plaire !!

Concernant celui ci, je vous propose de mettre au choix du basilic ou de la menthe. Je préfère de loin et sans conteste celui à la menthe, mais mes enfants préfèrent celui au basilic alors je vous laisse le choix de faire selon vos goûts ou ce que vous avez dans votre frigo.


Crumble de courgettes au chèvre

Crumble de courgettes au chèvre et à la menthe

Ingrédients pour 6 personnes :

3 belles courgettes ( soit environ 800 gr )
1 gousse d'ail
100 gr de chèvre
20 feuilles de menthe ou 2 ou 3 beaux brins de basilic
200 gr de farine
50 gr de parmesan
100 gr de beurre mou
1 + 1 càs d'huile d'olive
sel, poivre
1 poignée de pignons de pin ( facultatif )

Allumer le four à 180°.
Laver les courgettes.
Les couper en 4 dans la longueur puis en cubes pas trop gros ( 2 cm environ ).
Éplucher l'ail et la râper ou la hacher menu.
Dans une grande poêle, mettre une cuillère à soupe d'huile d'olive et les courgettes et faire revenir 5 mn à feu plutôt vif.
Ajouter l'ail, saler et poivrer et continuer la cuisson encore 5 mn à feu plus doux et à couvert.
Pendant ce temps préparer la pâte à crumble :
Mettre la farine et le parmesan dans un saladier.
Saler légèrement et poivrer.
Découper le beurre en morceaux et les ajouter aux éléments secs avec éventuellement des pignons et une cuillère à soupe d'huile d'olive.
Malaxer avec les mains ( propres !! ) pour obtenir une pâte friable.
Lorsque les courgettes sont cuites, les mettre dans un plat à gratin.
Ciseler par dessus la menthe ou le basilic.
Couper la bûche en morceaux et l'ajouter aux courgettes.
Mélanger légèrement et délicatement le tout pour bien répartir la menthe et le chèvre.
Recouvrir avec la pâte à crumble.
Enfourner pour 30 mn.

Au Thermomix :
Allumer le four à 180°.
Cuire les courgettes à la poêle comme indiqué ci-dessus ou au Thermomix 15 mn à 100° vit 1 fonction sens inverse.
Égoutter les courgettes dans le panier si elles ont rendu de l'eau et les déposer dans un plat à gratin.
Si le parmesan n'est pas râpé, le mettre coupé en morceaux dans le bol et le mixer à coup de turbo.
Ajouter dans le bol la farine, le sel, le poivre, le beurre coupé en morceaux et l'huile d'olive et mettre 30 sec en fonction pétrin.
Ajouter les pignons si on en met et mixer 3 sec vit 4 fonction sens inverse.
Verser la pâte à crumble par dessus et enfourner pour 30 mn.


Crumble de courgettes au chèvre et basilic


Les secrets de la recette :

Si vous faites la version au basilic, je vous conseille de rajouter une gousse d'ail et de mettre une bonne dose de basilic sinon le crumble risque d'être un peu fade. Avec la menthe les proportions proposées sont parfaites ( enfin à mon goût... ).

Avec la version basilic, je vous recommande également vivement de mettre des pignons de pin. Avec la version à la menthe cela se justifie moins...

Vous pouvez manger le crumble chaud ou froid. C'est différent mais j'aime autant l'un que l'autre!

Suivant si vous aimez le fromage de chèvre, vous pouvez utiliser au choix du fromage frais et donc doux ou des fromages plus ou moins forts et secs. Moi je prends de la bûche de chèvre qui n'est ni trop forte ni trop fade et que j'ai quoi qu'il arrive, toujours dans mon frigo !

Préférez du parmesan que vous aurez vous même râpé.

Comme je vous le dis souvent, utiliser son Thermomix n'est pas une obligation...
Personnellement je l'utilise surtout pour gagner du temps ! En l'occurrence dans cette recette, je ne l'utiliserais que dans le cas où je n'ai plus de parmesan râpé maison ( généralement j'en ai toujours dans mon congélateur. J'achète des morceaux, surtout lorsqu'il est en promo, que je mixe et que je stocke dans des sacs congélation ) pour faire ma pâte à crumble afin de profiter du bol que j'ai sali pour râper mon parmesan, pendant que mes courgettes cuisent à la poêle.
Mais si vous voulez l'utiliser complètement pour faire la recette, libre à vous !!

Vous pouvez réaliser ce crumble sans gluten en remplaçant la farine de blé par 150 gr de farine de riz et 50 gr de Maïzena.

Crumble de courgettes au chèvre
Crumble de courgettes au chèvre

vendredi 7 octobre 2016

Tisane revigorante gingembre citron miel


Sus aux microbes!!  


"Allo docteur Kélou ? J'ai froid, j'ai mal à la gorge et mon nez commence à couler..."

Normal avec la dégringolade des températures à laquelle nous avons eu droit cette semaine !!

J'ai ce qu'il vous faut !! Une bonne vieille "recette de grand-mère" tout à fait délicieuse et néanmoins hyper efficace!

Dès le premier coup de fatigue, consommez tout au long de la journée cette préparation magique, vous m'en direz des nouvelles...

C'est tout bête mais je vous assure que c'est super efficace pour se requinquer et qu'en plus vous allez vous régaler !

Bien-sûr si c'est une vraie maladie et pas qu'un petit coup de mou, consultez vite votre médecin. Je ne prétends en aucune façon vous guérir avec ma tisane! Cela va sans dire... ( Mais ça va mieux en le disant ;-) !!

Mais les vertus de chacun des composants ne sont plus à démontrer ( dynamisants, antiseptiques, antioxydants, anti-inflammatoires, détoxifiants, etc... ).

Donc quand vous avez un petit coup de mou, plutôt de consommer des tonnes de médicaments , un petit coup de boost avec cette tisane, et ça repart !!

Essayez aussi le délicieux jus détox ananas-carottes-gingembre ! Une bonne façon d'ingurgiter une bonne dose de vitamines et se remettre en forme !

Je n'ai pas résisté au plaisir de mettre sur la photo le dernier livre de Gilles Legardinnier " Le premier miracle" qui vient tout juste de sortir mercredi ! La lecture de cet auteur devrait être remboursée par la sécurité sociale ;-) !!

Si le petit coup de mou est dû à votre moral, je vous recommande vivement la lecture de "Demain j'arrête" ou "Complètement cramé" !! Deux livres avec lesquels vous allez rire, être émus et qui vont vous réconciliez avec le drôle de monde dans lequel nous vivons!

Les autres bouquins sont très bien aussi, mais ces deux là sont vraiment top quand on a un coup de blues ou le moral en berne Si vous n'avez plus foi en l'Homme, lisez du Legardinnier !!

Je sors un peu du champ culinaire mais j'avais trop envie de partager avec vous mon enthousiasme vis à vis de cet auteur que j'adore !

  Tisane revigorante gingembre citron miel


Tisane revigorante gingembre citron miel

Ingrédients pour 1 litre :

1 litre d'eau
2 citrons jaunes
20 à 25 gr de gingembre frais ( soit environ 4/5 cm )
1 bâton de cannelle ( facultatif )
4 càs de miel

Laver les citrons et prélever le zeste d'un des deux à l'aide d'un économe ou d'une râpe.
Éplucher le gingembre et le râper ou le couper en morceaux.
Mettre le zeste, la cannelle et les morceaux de gingembre dans un litre d'eau dans une casserole, porter à ébullition et laisser infuser à couvert pendant 1/4 d'heure.
Presser le jus des citrons.
Passer le mélange gingembre/zeste/cannelle dans une passoire et mélanger avec le jus de citron et le miel et servir sans tarder.


Tisane revigorante gingembre citron miel
Les secrets de la recette :

Essayez aussi en remplaçant le gingembre et la cannelle par 5 ou 6 brins de thym ou de romarin. C'est moins fort et ça marche aussi très bien! Mes enfants m'en demandent à chaque fois qu'ils ne se sentent pas bien! Ça passe un peu mieux que le gingembre qui est assez fort et ça marche tout aussi bien !

Bien sûr, choisissez des aliments bios. Particulièrement les citrons dont vous allez consommer le zeste et le miel ( même si du miel totalement certifié bio c'est quasiment impossible à obtenir -vous comprenez aisément pourquoi- le fait que le miel soit étiqueté bio permet toutefois de limiter les risques et de s'assurer que le miel qu'on retrouve dans notre tasse ne soit pas issu d'une ruche qui se trouve au bord d'un champ de colza bourré de pesticide au bord d'une autoroute et des abeilles élevées par des apiculteurs pas forcément bienveillants...).

Pour profiter encore plus des vertus, râpez ou hachez très finement le zeste et le gingembre.

Veillez à ne prélever vraiment que le zeste et pas le ziste ( la peau blanche du citron qui se trouve sous le zeste) qui apportera de l'amertume.

Pour éplucher le gingembre, inutile d'utiliser un économe, grattez simplement la peau avec un couteau ou le côté d'une cuillère à café. La peau est hyper fine et ça part tout seul ! Vous éviterez ainsi du gaspillage...

Vous trouverez peut être que 4 cuillères à soupe de miel ça fait beaucoup de calories à ajouter à votre balance journalière et vous serez peut être tenter de le supprimer. Je ne vous le recommande pas car sa présence contribue aux bienfaits de la tisane. Vous pouvez néanmoins si vous le souhaitez, en retirer une cuillère.

Préférez des miels d'eucalyptus, de sapin, de thym ou de citronnier qui sont des miels particulièrement efficaces en cas de coup de froid.

Je ne mets pas systématiquement un bâton de cannelle ( si vous n'en avez pas, mettez à défaut de la cannelle en poudre mais c'est moins agréable... Généralement on trouve des bâtons de cannelle en vrac ou en sachet dans les herboristeries bien sûr, mais aussi dans les rayons tisanes des magasins bios ou des grandes surfaces rayon bio aussi. ) mais c'est un vrai plus dans la tisane ! Elle a elle aussi de nombreuses vertus, elle apaise un peu le piquant du gingembre et j'adore son petit goût épicé délicieux et subtil ( on la sens à peine pour ceux qui n'aime pas ça )!

En été, remplacez le miel par du sucre et consommez glacé ! Ça fait une super limonade très désaltérante !
tisane revigorante gingembre citron miel

mercredi 5 octobre 2016

Yaourts nature onctueux et doux


Yaourts basiques et délicieux


Je vous ai déjà donné quelques recettes fantaisie de yaourts mais pas encore la recette de base que je fais le plus souvent et que mes ogres me dévorent en moins de temps qu'il faut pour le dire !!

Ils sont tellement doux qu'on pourrait les manger tels quels sans rien ajouter !

Mais à la maison, chacun à sa version préférée : pour l'un c'est très classique avec du sucre en poudre et les petits grains qui croustillent sous la dent, pour l'autre c'est avec du sirop d'érable, encore un autre une cuillère de miel liquide et pour moi... une cuillère de la confiture du moment !!

Un régal!! Ils sont doux, onctueux, pas du tout acide, juste la bonne texture!

Bref en dehors des Fjord et de délicieuses faisselles locales,  je n'achète quasiment plus de laitages du commerce et je ne peux plus revenir aux yaourts industriels!!!

L'avantage avec ceux là, par rapport à ceux que je vous ai déjà proposés ( les yaourts au citron, les yaourts à la verveine, les yaourts à la fleur d'oranger et les yaourts aux marshmallows ), c'est qu'il plaisent à tout le monde et que personne ne se lasse.

Comme je vous le disais dans les précédentes recettes de yaourts, faire ses propres yaourts, ce n'est vraiment rien à faire et c'est vraiment nettement meilleur une fois qu'on maîtrise le truc! Le plus difficile dans la recette, c'est de trouver des pots avec des couvercles ( cf "les secrets de la recette" bien sûr pour trouver des solutions...) !!!

Yaourts nature onctueux et doux


Yaourts nature doux et onctueux

Ingrédients pour 7 à 9 pots :

1 litre de lait entier
1 yaourt nature au lait entier
1 ou 2 càs de crème liquide ou de mascarpone
1 càs de sucre en poudre ( facultatif )

Diluer la crème avec le sucre en poudre.
Ajouter le yaourt et le battre avec la crème et le sucre.
Verser le lait petit à petit par dessus tout en mélangeant.
Remplir les yaourts avec ce mélange et mettre en yaourtière pendant 8 heures, ou à four préchauffé à 40° pour 4 heures en ayant soin de recouvrir les yaourts d'un torchon épais propre, puis 4 heures dans le four éteint.
Placer au frais pendant 4 heures minimum avant de consommer.

Yaourts nature doux et onctueux
Les secrets de la recette :

Je mets une cuillère de sucre en poudre dans la recette pour adoucir et permettre à ceux qui font attention à leur ligne de les manger sans sucre ( 1 cuillère à soupe de sucre divisée en 8 ou 9 ça ne fait pas beaucoup de calorie et ça change quand même un brin la recette ). Mais ce n'est pas indispensable.

Idem pour la crème. C'est un petit truc en plus et je trouve que l'un plus l'autre améliore grandement la texture et le goût mais si vous ne voulez pas en mettre libre à vous... Par contre, je vous recommande vivement d'éviter de faire vos yaourts avec du lait demi écrémé.

Bien sûr, si vous mettez du mascarpone plutôt que de la crème liquide ( moi je mets de la légère ) vos yaourts seront plus fermes et plus gras.

On trouve aisément des pots avec couvercle au rayon des yaourtières, des pièces détachées, des services après vente ou sur internet. Sinon récupérez des pots du commerce type La Laitière et couvrez les avec du film transparent...

Suivant la taille des pots vous pourrez réaliser plus ou moins de yaourts ( La Palisse n'aurait pas dit mieux "" !! ). Généralement on en trouve entre 125 ml et 150 ml. Pour les yaourts nature, j'utilise des grands que je ne remplis pas jusqu'au bord pour pouvoir ajouter de la confiture, du miel etc... et pouvoir mélanger sans que tout déborde. Pour les parfumés des plus petits.

Je n'utilise plus ma yaourtière. Je trouve que les yaourts sont meilleurs lorsqu'ils sont réalisés au four. En ce moment comme nous n'avons pas encore rallumé le chauffage et que ma cuisine est fraîche ( 18° ), j'augmente un peu la température à 50° pour le préchauffage, puis lorsque je mets les yaourts je baisse à 45° pendant 30 mn à 1h puis je baisse à nouveau à 40° pour le restant de la cuisson.

Les yaourts sont meilleurs après 24 ou 48 h de repos au frais.

Pour plus d'infos sur la fabrication des yaourts, consultez l'article sur les recommandations de base.
Yaourts nature doux et onctueux

lundi 3 octobre 2016

Cabillaud à la sauce vierge


Comme un poisson dans les eaux des îles Vierges


Je ne poste pas très souvent de recettes de poisson...

C'est dommage car on en mange finalement assez souvent à la maison ( minimum une fois par semaine et pas que le vendredi ;-) ).

Mais il faut dire que ce n'est pas toujours évident de prendre des photos au moment de passer à table ( qui plus est le soir et de nuit... ) et comme les cuissons sont souvent "minute", pour peu que l'on mange une entrée avant, je ne vais pas me lever en plein milieu du repas pour aller faire mes photos et faire attendre tout le monde...

C'est vrai qu'en dehors des tartares de saumon en nage d'ornithogales et celui aux légumes croquants, du saumon gravlax, des lasagnes de poisson aux poireaux , de la terrine de lotte et des papillotes de chou au saumon, je ne vous ai pas postés pléthores de recettes de poisson...

Voilà donc une recette que je fais très souvent, que je prends systématiquement au restaurant quand il est à la carte et qui ferait aimer le poisson à plus d'une tête de mule qui ne veut pas y goûter "" !

J'aime beaucoup les mélanges chaud/froid comme la recette des pâtes fraîches aux tomates et à la féta que je vous avais proposé au tout début du blog.

Le côté cuit et moelleux de l'aliment chaud qui se confronte au côté croquant et frais de l'aliment cru apporte un contraste tout à fait intéressant !

Ça vous tente d'essayer ? Alors suivez moi en cuisine !

  Cabillaud à la sauce vierge

Cabillaud à la sauce vierge

Ingrédients pour 4 personnes :

500 gr de filet de cabillaud
2 tomates ( soit environ 180 gr )
1/2 courgettes ( soit environ 80 gr )
1/2 citron vert
2 grosses càs d'huile d'olive
herbes fraîches ( au choix ou en mélange ciboulette, basilic, persil, estragon, roquette, etc... )
1 petit oignon blanc ( facultatif )
sel, poivre

Laver les légumes et le citron vert.
Couper la demie courgette en tout petits dés.
Couper les tomates en deux et retirer les pépins à l'aide d'une petite cuillère.
Recouper chaque moitié en dés.
Mettre tous les petits dés de légumes dans un bol.
Saler, poivrer.
Râper la moitié du zeste du citron vert et en presser le jus.
Verser le jus du citron et 2 cuillères à soupe d'huile d'olive sur les légumes.
Ciseler les herbes par dessus.
Mélanger et placer au frais jusqu'au moment de servir.
Dans une poêle faire chauffer un peu de matière grasse.
Déposer les morceaux de poisson côté peau sur la poêle.
Faire cuire 3 mn à feu plutôt vif  ( 8 en induction ).
Puis poursuivre la cuisson 2 mn en couvrant à l'aide d'un couvercle en baissant un peu le feu ( à 6 ).
En fin de cuisson,  déposer le poisson dans le plat de service ou dans chaque assiette.
Recouvrir le filet de dés de légumes et servir le reste dans un bol à côté pour que chacun puisse se resservir si besoin.
Cabillaud à la sauce vierge

Les secrets de la recette :

Si vous le pouvez, achetez des dos de cabillaud. C'est la partie la plus noble et la meilleure du filet de cabillaud.

Avec ou sans peau ça n'a pas d'importance. Avec peau c'est plutôt plus facile à servir. Mais la plupart du temps  je prends sans peau ( les enfants n'aiment pas trop quand il y a la peau... ).

Je vous ai proposé une cuisson à la poêle mais on peut tout à fait cuire le poisson à la vapeur une dizaine de minutes ( Au Thermomix par exemple ).

J'utilise de l'huile de coco pour faire cuire mes poissons dans la poêle.
Sinon vous pouvez faire cuire avec un peu d'huile d'olive et une petite noix de beurre ou mieux dans du ghee ( beurre clarifié très utilisé en cuisine indienne: à faire soi même ou on en trouve du tout prêt dans les magasins bios en bocal ) qui est très bien pour les cuissons à la poêle.

Pour accompagner le poisson, vous pouvez servir un écrasé de pommes de terre, une purée de courgettes au basilic,  du riz ou des pommes de terre à l'eau.

Pour les herbes, faites un peu en fonction de vos goûts ou de ce que vous avez sous la main. Moi je préfère le mélange basilic et ciboulette.

Je rajoute très souvent un petit oignon blanc ciselé.Le jour où j'ai pris les photos je mangeais seule avec ma fille qui n'aime pas ça donc je n'en ai pas mis mais je préfère avec.

Si vous sevrez à l'assiette, je vous recommande de couper vos portions avant cuisson ou d'acheter le même nombre de morceaux de poisson que de convives.

On peut parsemer un peu de zeste de citron vert par dessus à la dernière minute.
Cabillaud à la sauce vierge