#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

mercredi 28 juin 2017

Salade de lentilles et tomates


Une bonne base pour l'été



Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, mais par les temps qui courent je n'ai pas trop envie de manger "chaud"...

Avec cette chaleur, les soupes glacées et les salades sont mes mets favoris.

Je vous avais déjà proposé une salade de lentilles avec la salade de lentilles au saumon et aux pommes vertes, mais pas encore de salade de lentilles plus "basique".

Cette salade est une des favorites de la maison. Mes enfants l'adorent (si, si je vous assure, ils adorent les lentilles 😍)!!

L'avantage avec cette salade c'est qu'on n'est pas obligés de faire grand chose avec. Les lentilles sont riches en protéines et nourrissantes; donc pour le soir: un melon ou un gaspacho, la p'tite salade de lentilles et tomates, un fruit ou un laitage et zou! Tout le monde au lit!

Le secret d'une bonne salade de lentilles réside dans la cuisson de ces dernières et de son assaisonnement.

Il faut que les lentilles restent encore craquantes. Si elles sont trop cuites et que c'est de la bouillie ce n'est vraiment pas terrible et ça se transforme en plat de cantine...

Si la sauce n'est pas bien relevée ce n'est pas terrible non plus...

Voici donc comment on fait la salade de lentilles chez Kélou!

Ps: Pour ceux qui auraient envie de me donner leur avis sur le blog pour m'aider à progresser et savoir quelles sont vos attentes, et qui n'ont pas encore eu le temps de répondre au petit sondage que je vous ai proposé ce week-end, vous pouvez encore y répondre jusqu'à la fin de la semaine en cliquant ICI.


Salade de lentilles et tomates

Salade de lentilles et tomates

Ingrédients pour 4 personnes:

300 gr de lentilles vertes du Puy
250 gr de tomates cerise ou 4 tomates Roma
1 ou 2 oignons frais
Une trentaine de brins de ciboulette
1 càs de moutarde
1 càs de vinaigre de vin rouge
3 càs d'huile d'olive
1 càs d'eau
sel, poivre
1 pincée de bicarbonate de soude (facultatif)
1 càc de sauce Créoline (facultatif)
quelques brins de persil (facultatif)

Rincer les lentilles sous l'eau.
Les mettre dans une grande casserole d'eau froide.
Mettre sur feu moyen et laisser cuire 25 mn en remuant une ou deux fois en ajoutant une pincée de bicarbonate de soude.
5 mn avant la fin de la cuisson saler l'eau.
Bien égoutter les lentilles et les laisser refroidir.
Préparer la sauce vinaigrette:
Mélanger dans le saladier de service la moutarde avec le sel, le poivre, le vinaigre et l'eau.
Ajouter l'huile progressivement tout en battant jusqu'à ce que la vinaigrette soit bien homogène.
Laver les tomates cerises ou les tomates Roma.
Couper les tomates cerises en deux ou les Roma (épépinées) en cubes et les mettre dans le saladier.
Éplucher l'oignon blanc et le ciseler.
L'ajouter aux tomates.
Ciseler les herbes finement par dessus.
Ajouter la sauce Créoline éventuellement.
Verser les lentilles une fois qu'elles sont refroidies.
Bien mélanger et placer au frais jusqu'au moment servir.
Salade de lentilles aux tomates

Les secrets de la recette :

Il vaut mieux commencer la cuisson des lentilles "à froid". Si vous n'avez pas bien lu la recette et que vous avez fait bouillir votre eau, faites les cuire 20 mn seulement.

Goûtez vos lentilles pour vérifier leur cuisson. Il faut qu'elles restent fermes mais qu'elles soient cuites malgré tout 😉! Suivant le type de lentilles, la quantité d'eau, la puissance du feu sous la casserole ce temps peut varier d'une cuisine à l'autre.

Le bicarbonate de soude n'est pas obligatoire mais il favorise la cuisson et rend les lentilles plus digestes.

Vous pouvez utiliser une huile et (ou) un vinaigre parfumé pour faire votre sauce vinaigrette. À l'ail ou au basilic par exemple pour l'huile; à l'échalote ou à l'estragon pour le vinaigre.

Ne négligez pas la moutarde et utilisez de la moutarde forte de Dijon! Une sauce bien moutardée est un des secrets de réussite de la salade!

Je ne suis pas une dingue du persil, mais dans cette salade il m'arrive parfois d'en mettre, d'autant que c'est excellent à la santé!

Je vous ai déjà parlé de nombreuses fois de la sauce Créoline. pour en savoir plus sur cette sauce, consultez la rubrique sur mes produits 'coups de coeur"!

Suivant la taille des oignons frais (en botte avec tige), mettez en un ou 2 (voire même pas du tout si vous n'aimez pas les oignons crus mais pour moi c'est aussi ça qui rend la salade bonne!).
Si vous aimez ça et que les tiges ne sont pas trop grosses, vous pouvez également rajouter un peu du vert ciselé.

Vous pouvez d'ailleurs remplacer les oignons blancs par de la cive ou des cébettes.

Je vous parle régulièrement (cf l'article sur les Indispensables du placard) de la sauce Créoline qui est un mélange d'oignons ciselés, de piment antillais, d'huile et de vinaigre (vous pouvez en trouver en cliquant sur le lien rose) que j'utilise énormément au quotidien et particulièrement l'été. C'est une spécialité de Guadeloupe.
Salade de lentilles, tomates et ciboulette

samedi 24 juin 2017

Cerises au vinaigre


Vite, vite avant la fin du temps des cerises!!!


Voici une recette aux allures un peu "vintage" mais tout à fait originale et délicieuse!

Elle sent bon les armoires à provisions des grands-mères dans lesquelles s'entassaient pots et bocaux en tout genre!

J'avais déjà fait des tomates et des griottes au vinaigre en guise de condiment, mais je dois dire que j'ai été très agréablement surprise lorsque l'on m'a offert un pot de cerises au vinaigre en me disant que ça se servait à l'apéritif (merci Alix pour cette découverte 😊).

Une recette pour l'apéro donc à grignoter comme des olives (le petit côté sucré/salé et aigre-doux est tout à fait intéressant!) ou à servir pour accompagner de la charcuterie ou de la viande froide comme des cornichons.

J'essayerais bien aussi avec du fromage à la façon des basques qui servent de la confiture de cerises noires avec le fromage de brebis!

Vraiment très facile et rapide à faire, c'est un bon moyen de garder encore un peu le goût de l'été et un peu de soleil lorsque les mauvais jours arriveront.

Le seul "hic" de la recette c'est qu'il va falloir être un peu patients... Car, non vous ne pourrez pas tester vos cerises tout de suite!!
Il faudra attendre un peu afin qu'elles maturent et se gorgent de vinaigre (et encore là je vous mets une version express où les cerises ne marinent qu'une semaine grâce au fait de chauffer les cerises et le vinaigre...).

Alors? Avez-vous vous aussi envie de garder un peu de soleil pour cet hiver et tester cette délicieuse recette?

Cerises au vinaigre


Cerises au vinaigre

Ingrédients :

500 gr de cerises type bigarreaux
350 gr de vinaigre de vin rouge
4 càs de sucre en poudre soit environ 70 gr
1/2 càc de sel
1 ou 2 feuilles de laurier
5 grains de poivre classique (blanc ou noir ou encore de Sechuan)
5 grains de poivre (piment) de la Jamaïque (appelé aussi quatre-épices ou bois d'inde)
1/2 fève de tonka râpée (facultatif)

Laver et stériliser un bocal ou un (ou des) gros pot vide.
Laver et équeuter les cerises.
Les mettre dans une casserole avec le sucre, le sel, le poivre, les épices et le vinaigre et porter le tout presque à ébullition.
Une fois que le vinaigre commence à dégager un peu de vapeur c'est qu'il est chaud.
Mettre alors en bocal encore chaud et boucher immédiatement.
Une fois que le pot a refroidi, le placer dans un endroit sec et sombre et laisser entreposer au minimum une semaine avant de consommer.
Cerises au vinaigre

Les secrets de la recette :

Vous pouvez utiliser d'autres cerises que des bigarreaux voire même des griottes mais je préfère avec de bons gros bigarreaux bien goûteux! Veillez toutefois à utiliser des cerises bien fermes et bien mures.

Il faut que les cerises soient parfaitement recouvertes de vinaigre. Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à en rajouter un peu (mais normalement vous devriez en avoir plutôt trop que pas assez... Dans ce cas, conservez le pour déglacer par exemple un magret de canard).

Attention toutefois à ce que le vinaigre ne touche pas le couvercle (ou le caoutchouc si vous utilisez un bocal type "Le Parfait"), sinon l'acidité du vinaigre va "attaquer" un peu le couvercle et le rendre plus vraiment étanche....

Utilisez un vinaigre de vin rouge de bonne qualité, c'est vraiment important pour la réussite de la recette! Je ne saurais pas vous recommander une marque plutôt qu'une autre car j'ai un vinaigrier et je fais moi même mon vinaigre donc je n'en achète pas... Je suis d'ailleurs prête à en donner un peu aux vrais fidèles supporters de Kélou lyonnais 😍 (désolée pour les autres mais ça risque d'être un peu compliqué 😩...) qui sont actifs sur le blog (c'est à dire qui commentent les recettes, "likent" et partagent sur les réseaux sociaux). La seule chose que je pourrais vous dire pour vous aider c'est d'en prendre un bien foncé et coloré (pas trop transparent comme les vinaigres bas de gamme).
À défaut de bon vinaigre de vin, je vous invite à mélanger à part égal votre vinaigre de vin basique avec du vinaigre de Banyuls (la Rolls des vinaigres de vin! Pas facile à trouver et cher mais en cliquant sur le lien rose intégré vous pourrez en acheter sur le site Bienmanger.com) ou à défaut un bon vinaigre de Xérès.

Ne jetez pas les queues de cerises! Faites les sécher et conservez les pour en faire de délicieuses tisanes! La tisane de queues de cerises est diurétique et excellente pour la rétention d'eau!

Ces cerises se conservent de nombreux mois à l'abri de la lumière. Une fois le bocal entamé, conservez le tout de même au frais par précaution.

En dehors d'utiliser ces cerises à l'apéritif ou comme condiment pour accompagner de la charcuterie, vous pourrez aussi les servir en accompagnement d'un magret de canard grillé ou d'un foie gras.

Le poivre ou piment de la Jamaïque, appelé aussi bois d'inde aux Antilles françaises ou encore quatre-épices, sont des petites baies de la famille des myrtes qui ont un goût à la fois de clou de girofle, de muscade, de laurier (d'ailleurs aux Antilles on utilise les feuilles à la place du laurier dans les plats) et un tout petit peu de cannelle. Je vous recommande vivement d'en acheter car elles font merveilles dans toutes les marinades et les plats en sauce! Pour ceux qui n'aiment pas ce qui est fort, ces baies n'ont rien de piquant et je ne sais pas pourquoi on les appelle "piment"... Elles sont surtout très parfumées. Si vous n'en avez pas ou ne voulez pas investir, remplacez le par les épices auxquelles il  ressemble (ceux que je vous ai cités).

On peut s'amuser à varier les plaisirs en changeant les épices et les herbes: essayez pourquoi pas avec de la badiane, de la cannelle, des clous de girofle, un peu de muscade (pas trop car la muscade est toxique à haute dose!!), du thym frais, du romarin, de la sauge, etc... Mettez plus de l'un ou de l'autre suivant vos goûts, amusez-vous!! Et surtout, si un de vos essais est top, revenez-nous en faire part en laissant un commentaire au bas de la recette!!!

Cerises au vinaigre de vin rouge



Petit sondage pour répondre au mieux à vos attentes



Petit sondage pour répondre au mieux à vos attentes



Auriez-vous la gentillesse de prendre quelques minutes pour répondre à un petit sondage qui me permettra de mieux cerner vos attentes vis à vis du blog et d'avancer dans ma façon de l'aborder?

Pour ce faire, rien de plus simple cliquer sur le lien ICI !

Pour vous remercier, je vous poste une petite recette de cerises au vinaigre qui sont très rapides à faire et délicieuses à l'apéritif ou pour accompagner de la charcuterie!

Je vous remercie par avance pour le temps que vous voudrez bien me consacrer et je vous souhaite un excellent week-end 😎!

vendredi 16 juin 2017

Taboulé fraîcheur pamplemousse, crevettes, menthe, grenade et cranberries


Pour vous faire patienter


Comme je vous le disais hier, je suis en train de préparer mon retour...

Mais comme je ne suis pas encore totalement prête, pour vous faire patienter (enfin... Je ne sais pas qui, de vous ou de moi, est le plus impatient 😜!!! Donc NOUS faire patienter 😊...), je vous propose en avant goût, une petite recette parfaite pour les grosses chaleurs!

Une recette haute en couleurs pleine de peps, de saveurs et de vitamines!

Comme toujours, des idées pour adapter la recette selon vos goûts ou ce que vous avez dans vos placards dans "les secrets de la recette"!

Dans le même esprit je vous avais déjà proposé la salade de boulghour au poulet et aux fèves façon taboulé, la salade de boulghour abricots-pignons-féta, ou dans un autre genre, pour ceux qui ne craignent pas le sucré-salé, les verrines avocat-mangue-crevettes ou la salade de chou-cranberries-lardons-orange-cajou. Vous n'avez qu'à cliquer sur le titre de la recette qui vous inspire pour y accéder directement (tout ce qui est écrit en rose dans les articles sont des liens "clicables" qui vous emmènent directement sur une autre page).

Je vous souhaite un très beau week-end 😎 et je vous dis à très bientôt 😘!!!


  Taboulé fraîcheur pamplemousse, crevettes, menthe, grenade et cranberries

Taboulé fraîcheur pamplemousse, crevettes, menthe, grenade et cranberries

Ingrédients pour 4 à 6 personnes:

200 gr de graine de couscous moyenne
2 pamplemousses roses
300 à 400 gr de crevettes roses entières cuites
1/2 grenade
2 càs de cranberries séchées
2 belles branches de menthe fraîche
2 càs d'huile d'olive
1 càs de crème de vinaigre de mangue de framboise ou de balsamique blanc
sel, poivre
5 gouttes de Tabasco (facultatif)

Mettre la graine de couscous dans une passoire et la rincer sous l'eau pour bien l'humidifier.
La verser ensuite dans le saladier de service.
Ciseler finement par dessus les brins de menthe.
Y ajouter les cranberries et les graines de grenade.
Ôter la tête et la carapace des crevettes pour ne récupérer que les queues.
Enlever le boyau s'il y en a un et couper les queues en 3 ou 4 suivant leur taille.
Les ajouter à la semoule.
Peler l'un des pamplemousses à vif et en prélever les suprêmes (quartiers sans la peau blanche).
Les couper en gros dés et les ajouter à la semoule avec le jus produit.
Presser les peaux qui comportent encore de la pulpe pour récupérer encore un peu plus de jus et l'ajouter à la semoule.
Presser le jus de l'autre pamplemousse.
Ajouter au jus récolté, du sel, du poivre, du Tabasco, le vinaigre et l'huile, et bien mélanger.
Verser la sauce obtenue sur le couscous et les fruits et bien mélanger le tout.
Placer au frais minimum 2 heures avant de servir.
Taboulé pamplemousse, crevettes, menthe, grenade et cranberries


Les secrets de la recette :

Cette recette doit être servie très fraîche!!

Elle sera parfaite pour accompagner un tartare de poisson.

Pour une recette encore plus "healthy" et sans gluten, on peut remplacer le couscous par du quinoa préalablement rincé et cuit.

Pour être encore, encore plus "healthy", les cranberries peuvent être remplacées par des baies de goji. 

Mon mari n'étant pas très fan de la consistance du couscous qu'il trouve trop sec, j'ai testé aussi avec des petites pâtes perles (mini boules comme sur la photo ci-dessous. On en trouve normalement sans problème au rayon pâtes des supermarchés). Vous pouvez donc aussi remplacer le couscous par des petites pâtes perles. On pourrait aussi utiliser des petites pâtes "langues d'oiseau" qui ont la forme de petits grains de riz. Dans ces 2 cas, faites les cuire comme indiqué sur le paquet et laissez les refroidir avant de faire la salade.

Les crevettes sont facultatives. La salade est aussi délicieuse sans.

Je préfère utiliser de la crème de vinaigre dans cette recette, car il y a déjà pas mal d'acidité avec le pamplemousse et la grenade. Si vous n'en avez pas sous le coude remplacez la par du vinaigre de cidre ou un autre vinaigre de fruit cité (mangue ou framboise) et ajoutez éventuellement un peu de sucre ou de sirop d'agave pour casser l'acidité ou faites le réduire en le chauffant pour obtenir un sirop.

Utilisez une plaque avec une rigole pour peler et couper les pamplemousses. Sinon vous aurez du jus partout sur votre plan de travail  et vous perdrez tout le précieux jus pour la salade!

Pour prélever les graines de grenades sans souci, avant de l'ouvrir, il faut taper un peu partout sur la peau de la grenade avec une cuillère en bois pour aider les grains à s'en détacher.

La grenade peut être remplacée par une barquette de groseilles.

Les branches de menthe doivent contenir au minimum 20 belles feuilles.

Si vous n'aimez pas la menthe, remplacez la par un mélange de basilic et de ciboulette ou de coriandre fraîche.

Je comptais vous mettre 3 petites vidéos (une des nouveautés de "Kélou le retour"😊!!!) pour vous montrer comment peler à vif et prélever les suprêmes d'un pamplemousse, comment ouvrir et prélever les graines de grenade et comment décortiquer une crevette et enlever son boyau mais n'étant pas satisfaite de ce que j'avais fait (au bout de 2 grenades et 2 pamplemousses j'étais à court de matière première 😩...) et étant totalement débutante en vidéo et surtout à la façon de les exploiter, je vous invite à revenir visiter la recette dans quelques temps si ça vous intéresse!

Salade de pâtes perles aux cranberries, grenade, pamplemousse, menthe et crevettes



jeudi 15 juin 2017

Retour en vue



Surprise 😊!!!

Retour en vue


Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux ou qui viennent souvent sur le blog ont sans doute compris qu'il se passait quelque chose et qu'il y avait peut-être une "ouverture" pour que Kélou revienne sur la toile.

Eh oui! Bloguer me manque trop 😩...

Je suis donc en train d'essayer de trouver un moyen pour continuer à faire ce que j'aime sans que cela engendre trop de frustration pour moi.

Pour ne rien vous cacher, je suis en train d'essayer de trouver des solutions pour gagner un peu d'argent avec mon blog, car, ça va peut-être vous étonner (et sans vouloir faire pleurer dans les chaumières...), mais pendant 3 ans et demi où j'ai partagé avec vous mes recettes, je n'ai pas gagné un centime malgré la somme ÉNORME de travail...

Le but quand j'ai ouvert ce blog n'était pas du tout de gagner de l'argent.
Je voulais partager et échanger mes trucs et astuces et mes recettes avec mes amis qui me demandaient régulièrement comment j'avais fait ceci ou cela.

J'espérais aussi secrètement et naïvement être "repérée" par une marque alimentaire qui m'aurait proposé quelques missions ponctuelles pour lui mettre au point des recettes, faire des photos culinaires ou rédiger des articles pour leur propre site (je suis beaucoup trop timide pour aller frapper aux portes et me vendre... Alors j'attendais que ça tombe du ciel...). Mais je suis arrivée un peu tard sur "le marché" et "faire son trou" dans le monde très concurrentiel des blogs de cuisine: pas facile!

Je me suis quand même laissée prendre au jeu, j'adorais ce que je faisais, je m'investissais toujours plus et cette activité est devenue TRÈS chronophage!

Mais à la longue je me suis essoufflée car je n'ai pas réussi à installer un échange bi-lattéral avec vous (si quand même avec quelques unes fidèles d'entre vous 😍, que je vais être ravie de retrouver et d'échanger à nouveau!!), ce qui m'aurait permis de me nourrir un peu (le coeur). Alors j'ai craqué et j'ai tout envoyé balader (pas fière la Kélou 😞...)...

Cette longue période d'absence m'a permis de prendre un peu de recul.

Après tout, "tout travail mérite salaire", et il n'y a pas de honte quand on travail avec coeur et ardeur à avoir une petite rétribution!

J'ai donc pris le blog sous un autre angle et cherché comment faisaient mes collègues blogueurs pour arriver à vivre de leur passion (je le savais déjà mais j'ai pris le temps d'aller voir tout ça d'un peu plus près).

À la base tous les blogueurs sont des passionnés et ont démarré leur blog par amour de ce qu'il partage. Mais quand la passion devient dévorante et qu'elle finit par remplir les journées il faut trouver des solutions pour arriver à en vivre.
Et il n'y a pas de mystère, les blogueurs vivent de la publicité qu'ils font pour des marques, soit en faisant des articles sponsorisés (si jamais j'en viens à cela, vous serez toujours prévenus dans l'article concerné), soit en insérant des liens commerciaux vers des produits.
Autres solutions: vendre des tutos ou des livres papier ou numériques, ou rendre certaines rubriques de leur blog payantes avec un espace membre.
Sinon, leur blog est une vitrine pour montrer qui ils sont et de quoi ils sont capables, et ils travaillent en "free lance" pour des marques comme je vous l'ai expliqué plus haut.

Depuis le début du blog, je vous parle régulièrement dans "les secrets de la recette" de produits que j'aime particulièrement pour vous les faire découvrir ou vous les recommander par rapport à d'autres parce que je les trouve bien.
Je vais à présent faire en sorte que ce genre de liens contiennent, quand ce sera possible, des codes qui feront que si vous cliquez dessus et commandez un produit, je toucherai une petite commission (oui je vous rassure ce n'est pas demain que je vais faire fortune avec mon blog... Avec des produits alimentaires les commissions ne vont pas chercher loin et il faudrait que vous achetiez beaucoup beaucoup de produits via mes liens pour que j'arrive à me dégager une rémunération décente!).

Je préfère être honnête avec vous et vous prévenir (j'ai d'ailleurs déjà commencé avec des liens vers Amazon dans la rubrique "culturelle"), mais sachez que quoiqu'il arrive, je ne vous recommanderai jamais un produit (ou une marque) dans lequel je ne crois pas ou dans un but uniquement financier.

Le retour se prépare donc, mais je ne suis pas encore en mesure de vous dire quand aura lieu le retour définitif. Pour vous faire patienter, je vous mettrai peut-être, si vous êtes bien sages, dans les jours qui viennent, une petite recette 😉!

Si vous avez des suggestions, des besoins ou des envies par rapport au blog, n'hésitez pas à me le faire savoir en utilisant la zone de commentaires tout en bas de cet article ou en utilisant le formulaire de contact dans la colonne de gauche.
Je réaliserai peut être prochainement un petit sondage pour savoir quelles sont vos attentes vis à vis du blog.

Pour ceux qui ne l'ont pas encore remarqué, j'ai fait pas mal de transformations sur le blog et d'autres sont encore à venir.

J'ai par exemple, supprimé les rubriques Thermomix et rassemblé en une seule et unique recette les deux versions; ce qui me semblait plus simple pour vous y retrouver.

J'ai aussi rajouter 3 nouvelles rubriques évolutives: une rubrique où je partage avec vous mes bonnes adresses, une où je vous fais découvrir des produits "coup de coeur" et une dernière où je vous propose des nourritures culturelles (aussi bien livres de cuisine que romans ou films).

Je vous invite à venir consulter régulièrement ces nouvelles rubriques que j'alimenterai bien-sûr au fil de mes découvertes (ou de mes souvenirs).

Si vous avez un compte Facebook, n'hésitez pas à "liker" ma page (en cliquant sur le bouton en haut de la colonne de gauche par exemple! Encore une nouvelle fonction ajoutée au blog 😉! Ou en vous rendant sur ma page en cliquant sur les liens roses de ce paragraphe) afin d'être mis au courant de mes nouvelles découvertes dans ces 3 rubriques!

Sur Facebook, je partage aussi depuis quelques temps d'autres choses que mes recettes.
Des recettes (d'autres sites) qui me plaisent, des découvertes de produits, de matériel ou de resto, bref tout ce qui a un lien avec la cuisine et qui me plait!
Encore plus de raisons d'aller "liker" ma page!!

Vous avez également comme nouveauté, un bouton avec un pouce en bas de chaque recette, qui vous permet de montrer que vous aimez cette recette.

Voilà! J'espère que vous serez contents de me voir revenir sur la toile et que ce long article de "mise au point" ne vous aura pas trop ennuyé, mais il me semblait important de vous expliquer les choses telles qu'elles sont.

Je vous dis à très bientôt!!

Ps: Comme je travaille beaucoup en ce moment sur l'aspect "technique" du blog et que je suis totalement autodidacte en la matière, n'hésitez pas à me signaler si vous remarquez un problème! Merci par avance!