#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

jeudi 19 octobre 2017

Bananabread tout chocolat avec ou sans gluten


Le recyclage version gourmande 😋!


Dans la lignée du dernier article que je vous ai posté sur mes petits trucs et astuces anti-gaspillage (qui a d'ailleurs remporté un vif succès à ma grande et bonne surprise), je vous propose aujourd'hui une recette que l'on pourrait mettre dans cette catégorie puisqu'elle est réalisée avec des bananes très, voire trop mûres.

Le bananabread est un gâteau tout à fait délicieux très en vogue dans les milieux "healthy"!

Son principal ingrédient est donc la banane, qui confère à ce gâteau une saveur et un moelleux tout particuliers.

L'essentiel des apports en sucre et en matière grasse sont apportés par les bananes et dans celui-ci, le chocolat, ce qui en fait une gourmandise à peu près acceptable par les "ayatollahs" de la diététique.

Je vous avais déjà proposé une version aux pépites de chocolat, mais je trouve que cette version est encore plus gourmande 😋 (n'en déplaise à ma fille qui préfère la précédente 😜...).

Allez, laissez vous tenter! C'est top pour le petit déjeuner ou le goûter!

Vous verrez... Bientôt, vous ferez exprès d'oublier vos bananes dans le compotier pour faire des bananabreads 😉!


Bananabread tout chocolat avec ou sans gluten

Bananabread tout chocolat avec ou sans gluten

Ingrédients pour un cake:

3 bananes bien mûres + une pour le décor (facultatif)
100 gr de chocolat noir
2 oeufs
60 gr de beurre
120 gr de sucre en poudre
200 gr de farine
1 bouchon et demi de rhum brun ou ambré
1 càc de poudre ou d'extrait de vanille (ou 2 sachets de sucre vanillé)
1 càc de bicarbonate de soude ou 1/2 sachet de levure chimique

Allumer le four à 180°.
Beurrer un moule à cake.
Casser le chocolat en morceaux et couper le beurre également.
Les mettre dans une petite casserole sur feu doux ou 30 sec au micro-ondes pour les faire fondre.
Bien mélanger pour que le mélange continue à fondre et soit bien homogène.
Ôter la peau des bananes, les mettre en morceaux dans un bol mixer, un blender ou tout autre instrument permettant de mixer et les mixer pour en faire une purée.
Y ajouter le sucre en poudre, la vanille, le rhum et mélanger pour dissoudre les grains de sucre.
Ajouter les oeufs et battre à nouveau.
Verser la farine et le bicarbonate de soude et mélanger rapidement jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de grumeaux mais sans trop travailler la pâte.
Verser la pâte dans le moule et mettre éventuellement la quatrième banane coupée en 2, ou 4 ou en rondelles sur le dessus en les enfonçant légèrement dans la pâte.
Enfourner pour 50 mn à 1 h.
Sortir le bananabread du four et tester la cuisson et la poursuivre 5/10 mn si nécessaire.
Laisser refroidir 5 mn avant de démouler.

Au Thermomix:
Allumer le four à 180°.
Beurrer un moule à cake.
Casser le chocolat en morceaux et couper le beurre également.
Les mettre dans le bol et faire chauffer 2 mn 30 à 80° vit 1 au début puis 2 après une minute.
Ôter la peau des bananes et les couper grossièrement.
Une fois que le beurre et le chocolat ont fondu, ajouter dans le bol les bananes, le sucre en poudre, le rhum, la vanille et les oeufs et mixer 15 sec vit 5.
Ouvrir le bol, racler les parois pour faire redescendre la pâte vers les couteaux si nécessaire, ajouter la farine et le bicarbonate et mixer 5 sec vit 4.
Verser le mélange obtenu dans le moule à cake.
Placer éventuellement une banane coupée en deux dans la longueur, ou plein de rondelles sur le dessus et enfourner pour 50 mn à 1 h.
Sortir du four et attendre 5 mn avant de démouler.
Bananabread au chocolat avec ou sans gluten
Les secrets de la recette:

Il faut vraiment que les bananes soient bien mûres pour réaliser un bananabread.

Il faut minimum 250 gr de chair de banane. Suivant la taille il en faudra plus ou moins. Ici il s'agit de bananes de taille normale.

Pour décorer, on peut rajouter une banane découpée en petites rondelles ou coupée en deux (ou 4) dans le sens de la longueur et déposer les morceaux sur le dessus du cake avant d'enfourner. Ça n'est pas indispensables mais le look est sympa et les bananes confites sur le  dessus: Miam!!! C'est trop bon!!

Pour un bananabread sans gluten j'ai utilisé le mélange maison suivant: 100 gr de farine de riz, 50 gr de farine de millet, 40 gr de Maïzena et une cuillère à café de gomme de xanthane, et ai mixé le tout 15 sec vit 5 pour bien homogénéiser le tout au Thermomix.

Et pour un cake sans lactose, remplacez le beurre par 50 gr de lait de coco et une cuillère à café d'huile de coco!

Le temps de cuisson peut varier en fonction du four, du matériau du moule, de la quantité de banane, etc... Vérifiez donc la cuisson à la sortie du four en enfonçant un couteau ou mieux un pique à brochettes (pour éviter de fendre et abimer le gâteau) qui doivent ressortir sec du gâteau.

On peut rajouter une bonne pincée de cannelle en poudre et (ou) éventuellement une bonne pincée de gingembre.

On peut aussi rajouter pour plus de gourmandise des dés de gingembre confit coupés en tout petits dés.

Et les encore plus gourmands pourront parsemer le cake de sucre en poudre avant de l'enfourner (comme sur la photo ci-dessous). Ça fait une petit croûte croustillante délicieuse!

Bananbread au chocolat avec ou sans gluten

lundi 16 octobre 2017

Mes petits trucs anti-gaspi



Vive le recyclage et les économies!!


Aujourd'hui c'est la journée de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Voilà une bonne occasion pour publier cet article que j'ai dans mes tablettes depuis un certain temps et que je complète au fil de mes lectures et découvertes.

Je déteste le gaspillage, et particulièrement celui de l'eau et le gaspillage alimentaire... Sans doute le fruit de mon éducation.

Pour moi, c'est avant tout une question de respect.

Respect de la nature et de notre planète, des gens qui la cultivent, des gens qui transforment les aliments et des gens qui n'ont pas de quoi se nourrir et (ou) qui manquent d'eau.

Je ne prétends pas être irréprochable dans ce domaine et ne rédige pas cet article dans un but moralisateur, mais si chacune des personnes qui liront cet article, ne retient et applique ne serait-ce qu'une seule des astuces que je vous propose aujourd'hui (je ne les applique d'ailleurs pas toutes moi-même au quotidien, mais j'essaye...), on aura déjà un peu avancé vers un monde meilleur!

Par contre, si tout le monde se comporte comme si on avait plusieurs planètes à notre disposition et ne pense qu'à sa petite personne, nos enfants et petits-enfants ont toutes les chances (???) de vivre dans un monde totalement désenchanté, sur une planète en guerre qui ne ressemblera en rien à celle que nous connaissons aujourd'hui.

C'est en faisant des petits gestes au quotidien que l'on aura peut-être une chance de sauver notre planète.

Comme je suis très curieuse (non, inutile de m'offrir un abonnement à Gala ou Voici les potins et la vie des stars ne m'intéressent absolument pas! Ma curiosité porte plutôt sur le comment fonctionne le monde et l'Être humain) et que je lis beaucoup, j'essayerai de compléter cet article lorsque je découvrirai de nouvelles astuces (ou que certaines remonteront à la surface de ma petite cervelle), donc n'hésitez pas à venir le consulter régulièrement!

Et surtout n'hésitez pas à m'en faire découvrir vous aussi en déposant un commentaire en bas de cet article! Un blog est avant tout un lieu d'échange 😉!

Mes petits trucs anti-gaspi


Trucs anti-gaspillage

Le recyclage des déchets au jardin


Si vous avez la chance d'habiter en maison, sachez que bon nombre de vos déchets de cuisine peuvent être recyclés au jardin et vous aider à embellir votre jardin à moindre coût! Certains peuvent même repousser tout seuls comme vous le découvrirez!

Compost: Tout d'abord, je vous recommande vivement d'investir dans un composteur. Toutes les épluchures, le marc de café, les déchets de tonte, etc... viendront nourrir votre compost et vous pourrez, si vous avez la patience d'attendre, de remuer de temps en temps et d'arroser votre compost, nourrir la terre de votre jardin et obtenir des plantes généreuses et vigoureuses!Pendant des années j'ai fonctionné avec un grand saladier qui restait à côté de mon évier et dans lequel je stockais tous mes déchets alimentaires compostables, mais j'ai fini par investir dans une poubelle "spéciale compost" avec un couvercle (j'ai trouvé ça chez Botanic) et je vous recommande d'en faire de même. Car même s'il n'y a pas tellement d'odeurs, l'été avec la chaleur et la décomposition rapide des aliments, on a vite fait d'être envahi par des moucherons...
Marc de café: Le marc de café est un excellent engrais pour vos plantes particulièrement pour les hortensias, les pivoines et les tomates. Il peut aussi faire office de répulsif contre certains nuisibles comme les escargots et les limaces, et certains insectes comme les pucerons, fourmis, mouches, etc.
Coquilles d’œuf: Deux solutions pour recycler les coquilles d’œufs au jardin: soit les mixer pour obtenir une poudre fine (quand vous mixez, une odeur de chair grillée se dégage, étonnant!!) qui servira d'engrais ou que vous ajouterez à votre compost, soit les concasser grossièrement pour les parsemer autour des plantes fragiles et créer une barrière anti-limaces ou escargots. Je les laisse sécher quelques jours et les accumule dans un saladier avant de les utiliser, c'est plus facile une fois que le blanc qui reste sur les parois de la coquille est sec.
Peau de banane: Ne jetez plus vos peaux de bananes!! D'abord parce que vous risquez de faire tomber votre voisin 😂😂, et en plus parce que les rosiers adorent ça!! Les rosiers particulièrement mais aussi bien sûr toutes les plantes à fleurs et les plantes du jardin potager comme les tomates et les cucurbitacées. Chez moi, j'ai juste un petit souci, c'est que mon chien va souvent les déterrer, j'espère qu'il n'en sera pas de même chez vous 😉! Mais je persiste!!!
Épluchures de pommes de terre: Idem que pour les peaux de bananes. Enterrez les au pied de vos plantes (pas particulièrement les rosiers) pour enrichir la terre.
Eau de cuisson des légumes: Non vous n'allez pas arroser vos plantes directement avec l'eau bouillante dans laquelle vous venez de faire cuire vos légumes sinon c'est la mort assurée pour ces dernières! D'ailleurs vous pouvez le faire si vous voulez désherber vos allées... Mais si vous avez la patience de récupérer cette eau, de la laisser refroidir, vous obtiendrez une eau particulièrement riche en nutriments que vos plantes apprécieront grandement lors de leurs arrosages. Je vous avoue que 9 fois sur 10 j'oublie de le faire et que c'est qu'une fois que l'eau est partie dans le siphon que je me dis "zut" j'ai oublié... Mais c'est une astuce très efficace et économique!
Idem pour l'eau de lavage des salades!
L'eau de cuisson salée des féculents comme les pommes de terre, les pâtes ou le riz sont aussi d'excellents désherbants, surtout si elle est utilisée bouillante.
Les fruits et légumes qui repoussent tout seuls: Certains fruits et surtout légumes ont la capacité de se régénérer et de repousser si on garde certaines parties et qu'on les réactive en les faisant tremper dans de l'eau pour que se forment de nouvelles racines, puis en les replantant dans la terre. C'est le cas des carottes, salades, céleris, poireaux, fenouils, ail, oignons, ananas, gingembre, etc... Avant de jeter certains déchets, essayez donc d'en obtenir de nouveaux!
Pour en savoir plus, je vous invite à lire ces deux articles ICI ou .
Je suis en train d'essayer chez moi et ça semble marcher! Regardez ce que ça donne pour les poireaux après seulement 4 jours les pieds dans l'eau!! Pour les carottes, ça semble un peu plus long à démarrer...
Poireau en passe de renaître de ses cendres!!

Économies et recyclages en cuisine

Sachez tout d'abord que certains produits ne se périment quasiment jamais, même si la législation impose aux industriels et artisans de mettre une DLC ou DLUO sur tous les produits. Les produits concernés sont: le sel, le sucre et le vinaigre bien-sûr, puisque ce sont eux qui permettaient de conserver les aliments avant que nous ne soyons quasiment tous équipés de réfrigérateurs -voire de congélateurs-, mais il y a aussi le miel, le chocolat noir, tous les légumes secs, les pâtes le riz, les fécules, les épices (ils peuvent perdre un peu de leur goût mais sont toujours consommables, il suffit d'augmenter la dose), l'alcool, le sirop d'érable, le beurre clarifié (appelé aussi ghee), l'huile de coco et la plupart des conserves.

Nombre de produits plus périssables sont également consommables après leur date limite dans la mesure ils ont été conservés dans de bonnes conditions et que la chaîne du froid n'a pas été rompue.

Laitages:

  • Pour les laitages, comme les yaourts ou les fromages blancs, même s'ils sont périmés et que vous avez peur de les ingérer tel quel, utilisez les pour faire des pancakes, des cakes salés ou bien sûr le fameux gâteau au yaourt (une des premières recettes postées et recette n°2 du blog 😉)! 
  • N'achetez plus du fromage râpé! Râpez le vous même! C'est plus économique et surtout bien meilleur! Je le fais pour le parmesan que je mixe (au Thermomix c'est génial ou dans un bon robot), et pour le comté et l'emmental râpé (généralement je mélange les deux) que je râpe avec une râpe fixée directement sur ma boîte de conservation (j'ai trouvé ça chez Ikéa, c'est top! Elles se vendent par 2 avec 2 tailles de râpe et 2 couvercles). Avant j'utilisais le Thermomix et je mixais, mais le résultat n'était pas terrible notamment pour mélanger avec des pâtes (ça fond mal). Parfois je les stocke au congélateur dans des petits sachets bien à plat pour ne pas qu'ils s’agglomèrent, et parfois je les stocke dans des petites boîtes hermétiques au frigo. Ça dépend en fait de la saison: en été j'en utilise moins car je fais moins de gratin ou de plats qui en nécessitent, du coup je conserve plutôt mon fromage râpé au congélateur, l'hiver, la consommation est plus importante donc au frigo (mais j'en ai toujours au congèl'). 
  • Utilisez cette technique aussi pour les fromages autres (gouda, tomme, etc...) qui ont un peu trainé dans le frigo et qui commence à sécher ou à moisir: enlevez la première couche ou raclez le dessus s'il est moisi, puis râper le et zou au congélateur dans un sachet pour une utilisation ultérieure ou utilisez le pour faire une tarte au fromage, des gougères, des gratins, des pizzas, une fondue, etc...
Râpe Ikéa
  • Ne jetez plus le liquide dans lequel est conservé la mozzarella! Recyclez la en l'utilisant à la place de l'eau pour faire une pâte à pizza, dans une sauce, pour faire une mousse de mozzarella en la mixant avec la mozzarella ou tout simplement buvez-le! Le petit lait est très riche en minéraux et excellent pour la santé!
  • Des restes de fromage? Faites en des tartes, des feuilletés, des soufflés, des gougères ou faites gratiner vos gratins avec pour changer de l'éternel emmental! Vous pouvez aussi les couper en dés et en agrémenter des salades ou des soupes.
  • Pour économiser, faites vos yaourts vous même. Pour le prix d'un litre de lait et d'un seul yaourt du commerce vous pourrez faire entre 7 et 9 yaourts et les aromatiser à votre goût (et je ne vous parle pas de la fierté de les avoir fait vous même 😉😊)! Pas besoin d'investir dans une yaourtière pour ça! Consultez les nombreuses recettes de yaourts du blog: nature doux et onctueux, citron, verveine, fleur d'oranger, marshmallows, crème de marrons, et certainement plein d'autres à venir!

Le pain :

Ne jetez plus le pain sec!
  • Mixez le pour en faire de la chapelure et mettez le dans un sac de congélation ou une petite boîte et zou au congélateur (vous n'êtes obligé de la mettre au congélateur, comme elle ne contient pas d'eau, elle peut aussi se conserver à température ambiante mais moi je préfère, j'ai peur que ça prenne un goût rance ou que ça attire les mites alimentaires).
  • Vous pouvez aussi le découper en tranches fines et le faire griller (au four sur une plaque c'est mieux) pour avoir des petits toasts prêts à tartiner pour l'apéritif. Ensuite stockez les dans un sacs congélation ou une boîte et utilisez-les au fil de vos besoins.
Fruits et légumes (bios):
  • Lorsque vous utilisez un citron ou une orange, prélevez d'abord son zeste (s'il est bio bien-sûr)! Vous pouvez ensuite soit le congeler, soit le faire sécher à four doux. Je préfère le congeler, je trouve que les saveurs se conservent mieux. Pour le prélever utilisez soit : un économe si vous voulez l'utiliser pour le faire infuser (de l'eau, du lait, dans une sauce, etc...), soit une râpe fine pour parfumer un plat, un gâteau, une crème etc... Stockez les dans des petits sachets ou des petites boîtes au congélateur. Vous pouvez aussi le faire sécher au four doux pour parfumer du sel ou du sucre ou bien encore parfumer des plats. Vous pouvez aussi bien-sûr faire des écorces d'agrumes confites (pour faire des orangettes par exemple ou pour mettre dans des gâteaux: miam!). Pour cela, il faudra prélever le zeste avec le ziste (la peau blanche), les faire blanchir dans de l'eau seule pour leur ôter leur amertume et les attendrir, les égoutter, puis les faire confire lentement dans un sirop de sucre composé moitié d'eau et moitié de sucre (si possible faire cuire 10 mn, puis refroidir, puis reprendre la cuisson 10 mn, etc... jusqu'à ce que les écorces soient translucides).
  • Toujours du côté des agrumes, si dans une recette on ne vous demande d'utiliser que quelques gouttes de citron, trouez un citron à l'aide d'un cure-dent, pressez le citron pour faire sortir les quelques gouttes demandées, puis reboucher le trou avec le cure-dent pour qu'il se conserve sans difficulté.
  • Si vous coupez un citron en deux et que vous n'en utilisez qu'une moitié, pour prolonger la conservation de l'autre moitié, enduisez la de gros sel.
  • Vous pouvez également faire de délicieuses tisanes en faisant infuser des écorces d'agrumes et des épluchures de pommes ou de poires fraîches ou préalablement séchées au four doux.
  • Lorsque vous utilisez le blanc des poireaux pour faire par exemple une fondue de poireaux, plutôt que de jeter le vert, faites en une bonne soupe de poireaux ou de légumes
  • Toujours pour les poireaux, vous pouvez en couper les racines si elles sont bien belles et fraîches et les faire frire dans une poêle dans un mélange de beurre et d'huile (une petite astuce découverte dans les émissions de Norbert et Jean 😉). Vous pouvez après en recouvrir un potage ou décorer un saumon accompagné de fondue de poireaux. 

Racines de poireaux frites
  • Avec les épluchures de fruits ou de légumes, vous pouvez vous amuser à faire des chips en les aromatisant (sel, sucre, épices, etc...), puis en les faisant frire ou sécher au four, ou bien faire des petits beignets légers en les trempant dans de la pâte à tempura (juste un mélange d'eau pétillante et de farine) et en les faisant frire.
  • Avec les cosses des petits pois faites de délicieux potages ou des sauces raffinées en faisant revenir un oignon dans un peu de beurre, puis en mouillant avec un peu de jus de cuisson des petits pois et en les mixant très finement.
  • Avec les fanes des radis ou des carottes, vous pouvez réaliser des pestos ou des beurres en les mixant avec soit de l'huile d'olive, du parmesan et des fruits secs (pignons, noix, etc...) pour les les pestos soit simplement du beurre et du sel.
  • Vous pouvez également réaliser de délicieux potages avec les fanes! Personnellement je ne suis pas très fan 😂😂 des soupes de fanes de carottes, mais avec les radis c'est un régal comme la soupe de fanes de radis que je vous ai proposé il y a déjà quelques années.
  • Plutôt que de jeter les noyaux d'abricots, de cerises ou autres fruits, casser les avec un marteau et faites les macérer dans de l'alcool pendant 1 mois minimum, rajouter un sirop de sucre après macération et faites en de délicieuses liqueurs comme l'amaretto pour l'abricot.
  • Plutôt que de jeter des fruits qui sont très mûrs et commencent à s'abîmer, faites en des compotes ou des confitures (en prenant soin tout de même d'ôter les parties pourries). Chez moi c'est comme ça que naissent certains mélanges délicieux!
  • Et si vous n'avez pas fini votre ratatouille ou votre poêlée de légumes, pensez à les recycler en tarte, gratin, omelette, cake, galettes, etc... 
  • Des bananes trop mûres que personne ne veut plus manger à la maison? Faites en un bananabread! C'est une recette super "healthy" et délicieuse! Une deuxième version à venir en fin de semaine si vous êtes sages 😉! Elles peuvent également être la base de cookies, de smoothies, de glaces, de mousses ou de barres énergétiques.
Autres:
  • Avec des restes de viande ou de volaille, faites des hachis (parmentier ou autres), des farcis, des chausson, agrémentez des salades, etc...
  • Plutôt que de jeter les carcasses de poulet, les arrêtes des poissons, les carcasses de crevettes (ou autres crustacés) ou les épluchures des légumes, faites en de délicieux bouillons maison (ne mélangez pas tout en même temps hein 😉! Avec la carcasse de poulet on fait du bouillon de volaille, avec les arrêtes de poisson du fumet de poisson ou de crustacés, et avec les épluchures de légumes du bouillon de légumes)! Il suffit pour ça des les recouvrir d'eau, d'ajouter de aromates comme un bouquet garni, du sel, un oignon, une carotte et éventuellement un vert de poireau et de faire chauffer pendant au moins une heure. Ensuite on filtre et on congèle éventuellement si on ne veut pas l'utiliser tout de suite! 
  • Lorsqu'une recette ne nécessite que des jaunes d'oeufs (comme une crème anglaise par exemple), plutôt que de jeter les blancs, congelez-les pour une prochaine utilisation (meringues, macarons, financiers, rochers coco, croquants aux noisettes, palets sésame coco, et autres biscuits, ou pour faire une omelette super légère faite uniquement de blancs d'oeufs). Les jaunes d'oeufs ne supportent pas bien la congélation et vous ne pourrez pas les conserver sans les cuire au delà de 24 h recouvert d'eau fraîche et au frais impérativement car ils sont très fragiles. 
  • Lorsque vous faites une crème anglaise ou un autre dessert à base de gousse de vanille, plutôt que de jeter la gousse, nettoyez la soigneusement sous l'eau froide, puis essuyez la délicatement avec du papier absorbant et faites la sécher à l'air libre sur du papier absorbant sec pendant une petite semaine. Placez la ensuite dans votre sucre pour le parfumer ou mixer le avec un peu de sucre pour en faire du sucre vanillé (truc appris à l'école de pâtisserie de Le Nôtre). Personnellement, j'achète mon sucre bio en sac de 5 kilos que je stocke dans un gros bocal en verre, j'y mets mes gousses sèches au fur et à mesure pour parfumer mon sucre et une fois que j'en ai une dizaine, je les mixe avec un peu de sucre au Thermomix, car je trouve que c'est difficile de mixer correctement et finement des petites quantités. Il m'arrive aussi de mixer mes gousses avec du sucre et du rhum brun pour en faire de l'extrait liquide ou de mettre mes gousses usagées dans mes alcools maison comme le punch passion ou le vin de citron.
  • Lorsque vous vous préparez un bon thé plutôt que de le jeter directement après, conservez le et ré-humidifiez le tout au long de la journée, c'est ce que font les asiatiques. Vous pouvez le réutiliser jusqu'à 4 fois, il faut juste veiller à ce qu'il reste bien humide. À chaque fois que vous rajoutez de l'eau, il perd un peu plus de théine, ce qui fait qu'en fin de journée il n'y en a plus du tout et que vous n'aurez aucun problème d'insomnie! Si vous aimez le thé, n'hésitez pas à lire l'article Autour du thé (dans lequel je vous avais d'ailleurs déjà parlé de cette astuce) pour apprendre à bien le préparer et le choisir.
Redonner vie à des produits abîmés:
  • Votre salade a une sale tête et est toute ramollo?? 2 solutions: la première consiste à la faire tremper en premier lieu dans une eau tiède, puis tout de suite après dans une eau glacée (additionnée même de quelques glaçons). La deuxième consiste à la faire tremper 3/4 d'heure dans une eau additionnée d'un morceau de sucre.
  • Vos pommes ont un peu trop attendu dans le compotier et elles sont toutes ridées... comme une vieille pomme 😂😂😂? Faites bouillir un grand volume d'eau, plongez-y les pommes pendant une minute, retirez-les et laissez les refroidir, et hop! Magique, vos pommes ont retrouvé leur croquant et elles seront à nouveau toutes lisses!
  • Vos biscuits sont tout mous? Plutôt que de les jeter, passez les 20 sec au micro ou 5 mn au four.
  • On peut d'abord essayer de redonner du moelleux à un pain un peu sec en le passant rapidement sous l'eau puis en le mettant dans un four à 200° pendant 5 à 10 mn. Suivant le degré de sécheresse du pain, ça peut être quasi-miraculeux. 

Astuces et recyclage pour l'entretien de la maison:

  • Le marc de café: le marc de café est parfait pour entretenir et déboucher les canalisations. Donc plutôt que de jeter votre marc de café dans la poubelle, jeter le dans l'évier ou vos lavabos. Il est aussi parfait pour désodoriser votre frigo à l'instar du bicarbonate de soude: une petite coupelle remplie de marc dans votre frigo et adieu les odeurs!
  • La peau de banane: elle sera très efficace pour redonner du lustre au cuir de vos chaussures ou de vos canapés en cuir. Frottez les avec l'intérieur de la peau de banane et ils brilleront comme des sous neufs! Oui je sais "beurk" 😖 mais c'est très efficace! 
  • Les épluchures de pomme de terre: elles seront parfaites pour redonner du brillant à l'argenterie ou pour ôter la couche de calcaire qui se dépose sur les verres (pas tous malheureusement... une fois que c'est infiltré dans le verre c'est fichu...).
  • Lorsque vous faites votre ménage, évitez de laisser couler l'eau tout au long du nettoyage: mouillez votre éponge, "pschittez" votre produit (de préférence naturel comme le vinaigre d'alcool ou au moins un produit écologique), nettoyez votre évier, lavabo, douche, etc... Et là vous pouvez ouvrir votre robinet pour rincer. Toute l'eau que vous pourriez faire couler avant le rinçage est gaspillée.

Beauté et santé au naturel:


Eh oui! Vous avez bien lu! Outre le recyclage des produits alimentaires (usagés ou non), il y a également plein d'utilisations en cosmétique! Bien-sûr, si vous décidez d'utiliser des aliments dans ce but, il vous faudra impérativement utiliser des produits bio afin de ne pas obtenir l'effet inverse et vous "polluer" avec des pesticides...
  • Marc de café: Il peut être utiliser mélangé à un blanc d'oeuf (pour le visage) ou de l'huile d'olive (pour le corps) pour faire des gommages de peau maison (le côté abrasif des grains est parfait pour affiner et nettoyer la peau). On peut aussi en faire des masques de beauté anti-rides en le mélangeant à du blanc d'oeuf et un peu de miel. Vous pouvez également le mélanger à votre shampooing, il apportera de la brillance à votre chevelure, assainira votre cuir chevelu et ravivera la couleur des cheveux noirs.
  • Sachets de thé: Plutôt que de jeter vos sachets de thé après utilisation, congelez-les bien à plat dans des petits sachets congélation! Cela vous fera de parfait anti-cernes! Allongez-vous, déposez un sachet de thé glacé sur chacun de vos yeux et patientez une dizaine de minutes (profitez-en pour faire des respirations profondes ou de la cohérence cardiaque, ça vous détendra profondément) avant de les enlever.
  • Peau de banane: Là aussi, l'utilisation de la peau de banane peut se faire aussi en cosmétique ou plutôt comme remède naturel: déposez une peau de banane sur vos brûlures, cicatrices ou peau abîmée et laissez agir pour qu'elle se régénère. Efficace aussi sur les piqures de moustiques.
  • Les épluchures de pomme de terre: elles sont également très efficaces sur les brûlures légères, les coups de soleil et sur l'acné. Déposez simplement les épluchures comme un pansement et changez les souvent. Vous pouvez aussi les utiliser comme cataplasme anti-cernes.
  • Lorsque vous prenez une douche ou vous lavez les dents, coupez l'eau pendant le lavage. Là aussi, l'eau qui coule et part directement dans les canalisations pendant que vous vous lavez ne sert à rien et est totalement gâchée...

Si les "trucs et astuces" vous intéressent, n'hésitez pas à consulter également l'article "les recommandations de base en cuisine" qui en est également "truffé"! Vous y retrouverez d'ailleurs certaines astuces évoquées dans le présent article 😉.

Et pour terminer sur une petite note humoristique, encore un autre usage du marc de café: Lire l'avenir si vous êtes un peu sorcier ou médium 😂😂😂 bien sûr!!

vendredi 13 octobre 2017

Brioche à la praline façon "Praluline"



Un "must" à Lyon!


Connaissez-vous la Praluline de la maison Pralus?

À Lyon et dans la région (lyonnaise certes, mais surtout roannaise dont elle est originaire) c'est un "must" absolu!

Il suffit de se promener dans les Halles Paul Bocuse de Lyon pour voir que toutes les bonnes boulangeries-pâtisseries ont cherché à l'imiter, mais peut-être pas l'égaler (vous rigolez ou quoi? Vous ne croyez quand même pas que je les ai toutes testées 😜???)...

Et je ne vous parle même pas de la queue qu'il y a dans les boutiques de Pralus (qui à la base est chocolatier mais qui cartonne -entre autres- grâce à la "Praluline")!

Je vous avais déjà proposé une version de la brioche à la praline (qui vous plait d'ailleurs beaucoup car c'est une des recettes les plus visitées du blog!), et même plusieurs version de brioches parce que j'adore ça (la basique, les brioches escargot et la brioche marbrée au chocolat), mais je voulais depuis longtemps essayer de faire une version façon "Praluline".

Pas question bien sûr de chercher à concurrencer l'inimitable Praluline, mais essayer une version qui s'en rapproche, pourquoi pas??

Alors, j'ai cherché quelques tuyaux sur internet...

Bien sûr, Pralus ne dévoile pas tous ses secrets, mais j'en ai quand même découvert quelques uns!

Entre autres, que la Praluline est feuilletée, qu'elle comporte en plus des fameuses pralines aux amandes rouges des noisettes pralinées et que les proportions de beurre, de farine et de pralines sont à peu près équivalentes.

Alors je me suis lancée, j'ai tâtonné (eh oui, il me faut souvent plusieurs essais avant d'être satisfaite... Et ma "pauvre" famille est obligée de tout goûter 😩!! Inutile de vous dire qu'il y a certains plats qu'ils ne sont pas mécontents de me voir rater ou perfectionner 😉) et voilà aujourd'hui le résultat!


Brioche à la praline façon "Praluline"

Brioche à la praline façon Praluline

Ingrédients pour une brioche :

250 gr de farine
250 gr de beurre
2 oeufs
50 gr de lait
2 càs de sucre en poudre (soit environ 30 gr)
1 càc de sel
15 gr de levure de boulanger
une pointe de poudre de vanille (facultatif)
200 gr de pralines (concassées si possible, sinon les concasser)
50 gr de noisettes+1 càs de sucre en poudre

Mettre les noisettes dans une poêle avec le sucre en poudre et laisser fondre tranquillement le sucre tout en faisant naviguer les noisettes dans la poêle pour qu'elles s'enrobent petit à petit de sucre.
Une fois que les noisettes sont caramélisées, les débarrasser sur un papier cuisson et les laisser refroidir.
Une fois qu'elles sont froides les concassées grossièrement et les mettre dans un bol avec les pralines.
Tiédir légèrement le lait et y ajouter la levure émiettée et la diluer en mélangeant avec une cuillère.
Dans un robot, mettre les 2 oeufs, le lait, la vanille et le sucre et mélanger 1 mn avec la feuille.
Ajouter la farine et mélanger encore 2 mn.
Ajouter le beurre en morceaux et poursuivre le pétrissage 10 à 15 mn jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois et forme une boule.
Débarrasser la pâte dans un saladier et la couvrir d'un film transparent.
La mettre au frais pendant une nuit entière.
Le matin, mettre la pâte sur un plan de travail fariné.
Allumer le four à 60°.
L'étaler avec un rouleau sur une épaisseur d'environ 1 cm.
Répartir sur la pâte le mélange de pralines et noisettes concassées.
Passer le rouleau pour les faire pénétrer dans la pâte.
Replier la pâte en trois puis la ré-étaler.
La plier à nouveau en trois, la ré-étaler puis ramener les bords vers le centre pour former une boule.
La retourner sur une plaque de pâtisserie recouverte d'un papier sulfurisé afin que la fermeture se trouve dessous.
La mettre dans le four et la laisser lever pendant 45 mn.
Une fois la levée terminée, sans ouvrir le four, passer la température à 180° et laisser cuire 20 mn.
Puis baisser la température à 150° et poursuivre la cuisson encore 15 à 20 mn.

Au Thermomix:
Mettre la levure émiettée et le lait dans le bol et faire tourner 1 mn vit 2 à 37°.
Ajouter les oeufs et le sucre et mixer 5 sec vit 4.
Ajouter la farine et le sel et pétrir 2 mn en fonction Épi.
Ajouter le beurre mou coupé en morceaux et faire tourner 5 mn en fonction Épi.
Débarrasser la pâte dans un saladier et placer au frais pendant 12 heures environ.
Pendant ce temps préparer les noisettes pralinées:
Mettre les noisettes dans une poêle avec le sucre en poudre et laisser fondre tranquillement le sucre tout en faisant naviguer les noisettes dans la poêle pour qu'elles s'enrobent petit à petit de sucre.
Une fois que les noisettes sont caramélisées, les débarrasser sur un papier cuisson et les laisser refroidir.
Une fois qu'elles sont refroidies, les mettre dans le bol du Thermomix et donner un coup de turbo pour les concasser.
Après les 12 heures au frais, sortir la pâte du frigo.
Préparer une plaque de pâtisserie en la recouvrant de papier sulfurisé.
Légèrement fariner (on appelle cette opération "fleurer") le plan de travail, et y déposer la pâte.
L'étaler au rouleau à pâtisserie sur une épaisseur d'environ 1 cm.
Répartir les pralines de noisettes et d'amandes concassées.
Redonner un coup de rouleau pour les faire adhérer à la pâte.
Plier la pâte en trois.
Puis étaler à nouveau.
Plier de nouveau la pâte en 3 puis étaler encore.
Ramener les coins de la pâte pour former une belle boule.
Retourner la boule sur la plaque afin que la fermeture se retrouve dessous.
Mettre la brioche dans le four et allumer le four à 60°.
Laisser lever la pâte ainsi pendant 45 mn.
Une fois la levée terminée, monter la température du four à 180° et laisser cuire 20 mn.
Puis baisser la température à 150° et poursuivre la cuisson encore 15 à 20 mn.
Brioche aux pralines façon Praluline

Les secrets de la recette :

Tous les produits doivent être à température ambiante. Particulièrement, les oeufs, le lait et le beurre. Ce dernier doit être sorti au moins une heure avant afin qu'il soit mou (sans être fondu).

Choisissez des pralines de bonne qualité avec minimum 50% d'amandes. La réussite de la brioche tiendra en grande partie dans la qualité des pralines utilisées! Et sachez qu'en la matière il y a vraiment de grandes différences de qualité. La maison Pralus vend des pralines qui sont bien sûr le must (vous pouvez en acheter en cliquant ICI). Mais on trouve aussi, pour ceux qui ont la chance d'habiter Lyon ou Paris, des pralines concassées (bien pratiques) chez G.Detou (je vous en ai déjà parlé plusieurs fois et notamment dans la rubrique des bons plans du blog). Ils ont 3 types de pralines concassées, choisissez les plus chères (qui ne sont d'ailleurs pas si chères que ça puisqu'elles sont à 11 euros le kilo)!
NB: celles qui sont sur la photo ne sont pas celles que j'ai utilisées. Vous aurez compris qu'elles sont là pour le décor. Les bonnes pralines sont rarement aussi rouges.

Vous pouvez bien sûr, si vous avez la flemme de faire vos noisettes pralinées les remplacer par 50 gr de pralines (c'est comme ça que j'ai fait mon premier essai avant que je ne découvre qu'il y avait aussi des noisettes et c'était déjà super bon! Mais le goût des noisettes est une des petites touches qui changent tout!) ou par du pralin ou des noisettes pralinées tout prêts du commerce (de bonne qualité si possible).

Si vous souhaitez une brioche très feuilletée, vous pouvez rajouter des tours de pliage.
Attention toutefois à ce que la pâte ne se réchauffe pas trop et ne devienne pas difficile à manipuler!

Sachez que la boule a tendance à s'étaler lorsqu'elle gonfle dans le four (la quantité de beurre sans doute), prévoyez donc une plaque un peu plus grande ou mettez la dans un moule rond un peu plus grand.
Et ne faites pas comme moi la première fois! J'ai cherché à aplatir ma boule parce que la "Praluline" n'est pas généralement pas très gonflée, et je me suis retrouvée... avec une galette!!

Évitez si possible d'ouvrir le four entre la levée et la cuisson. Idem entre le passage de 180° à 150°.

Travaillez si possible dans une atmosphère pas trop chaude. La pâte étant très chargée en beurre, elle ramollit très vite et devient rapidement difficile à travailler.
Brioche aux pralines façon Praluline

mardi 10 octobre 2017

Poulet à la butternut, au lait de coco et au curry



Poulet automnal en mode indienne


C'est une recette automnale que je vous propose aujourd'hui.

Eh oui, c'est l'automne et avec les jolies couleurs de la saison, il est possible que mon inspiration du trimestre soit quelque peu teintée de... orange!

Il n'y a pas que les couleurs de l'automne qui vont m'influencer tout au long du trimestre, il y a aussi les fruits et légumes de saison: les carottes, les oranges, les clémentines, les mangues, les patates douces et bien-sûr toutes les courges!

Nous commencerons aujourd'hui avec une recette bien sympa qui change et que ma petite troupe a bien appréciée (et Dieu sait s'ils sont difficiles...).

Il faut dire que la butternut est la plus facile et la plus délicieuse des courges!

Sa chair est douce, pas du tout filandreuse contrairement à certaines et elle tient bien à la cuisson.

Idéale donc à utiliser dans des plats autre que les soupes!

Du côté des soupes à base de courges, je vous ai d'ailleurs déjà bien fournis, entre autres avec le velouté de potiron inspiration thaïe (que vous allez, à mon avis, comme chaque année retrouver en tête de la rubrique des "recettes qui vous plaisent le plus en ce moment" juste à côté dans la colonne de droite →), le velouté de potiron aux moules et au safran, le velouté de potiron, panais et patate douce et le velouté de butternut aux châtaignes.


Poulet à la butternut, au lait de coco et au curry

Poulet à la butternut, au lait de coco et au curry

Ingrédients pour 6 personnes:

800 gr de blanc de poulet
1 petite butternut d'environ 700 gr
1 oignon
1 échalote
1 gousse d'ail
1 morceau de gingembre frais d'environ 3 cm
1 feuille de laurier, de citronnier lime ou de combawa
200 gr de lait de coco
200 gr de crème de coco
1 grosse càs d'huile de coco, de ghee ou à défaut d'huile d'olive
3 càc bombées de curry
Sel, poivre (de préférence de Sichuan ou de Timut)
Coriandre fraîche (facultatif)
noix de coco râpée (facultatif)

Éplucher la butternut et la couper en tout petits morceaux.
La faire cuire à la vapeur pendant une quinzaine de minutes.
Pendant ce temps, éplucher ail, oignon, échalote et gingembre.
Les hacher menu.
Découper les blancs de poulet.
Dans une petite cocotte, mettre l'huile, les morceaux de poulet, l'ail, l'oignon, l'échalote et le gingembre et saler, poivrer.
Faire dorer pendant 5 mn à feu plutôt vif en remuant de temps en temps pour ne pas que ça accroche.
Ajouter le curry, la feuille de laurier ou citronnier, la butternut pré-cuite, le lait et la crème de coco, re-saler et poivrer et poursuivre la cuisson à couvert et à feu doux pendant 15 mn.
Parsemer de coriandre fraîche ciselée et de noix de coco râpée au moment de servir si on le souhaite.

Au Thermomix:
Éplucher la butternut, la couper en tout petits morceaux et les mettre dans le Varoma.
Remplir le bol de 700 gr d'eau, fermer le Thermomix, placer le Varoma par dessus et faire cuire 15 mn vit 1 température Varoma.
Pendant ce temps, éplucher ail, oignon, échalote et gingembre.
Découper les blancs de poulet.
Une fois que la butternut est cuite, mettre la butternut de côté et vider l'eau du bol.
Mettre le Thermomix en marche vitesse 10 et lâcher par l'orifice l'ail et le gingembre en stoppant quasi instantanément pour les hacher.
Ouvrir le bol, ajouter l'oignon et l'échalote et donner un coup de Turbo pour les hacher grossièrement.
Racler les parois pour faire tout redescendre vers les couteaux.
Ajouter la matière grasse, les morceaux de poulet, saler, poivrer et faire revenir 6 mn vit mijotage température Varoma fonction sens inverse.
Ajouter la butternut, le lait et la crème de coco, le laurier, le curry et un peu de sel et de poivre et faire cuire 20 mn vit mijotage, fonction sens inverse température 100°.
Poulet à la butternut, coco et curry
Les secrets de la recette:

Dans cette recette, je n'utilise le Thermomix que pour cuire la butternut à la vapeur. Ça me permet de gagner du temps et de commencer la cuisson du reste à la cocotte. Mais je sais que certains pour limiter la vaisselle et rentabiliser leur achat 😂😂 aiment bien l'utiliser, donc vous pouvez cuisiner uniquement avec votre Thermomix pour faire toute la recette mais je ne vous le recommande pas. De plus, si vous n'êtes pas équipés du dernier modèle dont le bol est plus grand je ne suis même pas sûre que tous les ingrédients rentrent dedans... Donc à vous de voir 😉!

Si vous n'avez pas de quoi cuire la butternut à la vapeur, je vous recommande de la faire précuire à l'eau en morceaux mais en la faisant cuire moins longtemps (10 mn maxi), de bien la faire égoutter et  de prolonger la cuisson avec le poulet dans le lait de coco d'au moins 5 mn pour qu'elle soit bien cuite.

Servez ce plat tel quel ou avec un riz basmati.

On peut faire la sauce uniquement avec du lait de coco mais suivant le type de lait de coco la sauce peut être un peu trop liquide; dans ce cas je vous recommande d'ajouter un tout petit peu de Maïzena en fin de cuisson pour faire épaissir la sauce.

Je trouve également que la crème de coco est plus savoureuse car son goût de coco est plus prononcé.

Ceux qui n'aiment pas la noix de coco ou qui n'en ont tout simplement pas ou plus dans leur placard peuvent à l'occasion le remplacer par de la crème fraîche liquide.

Si vous avez du mal à éplucher votre butternut ou que vous avez peur de vous couper en le faisant (c'est vrai que la chair est très dure -c'est pour ça qu'elle se tient bien à la cuisson- et que ce n'est pas toujours facile...), vous pouvez la faire cuire à la vapeur avec la peau et l'éplucher après, ce sera plus facile, il faudra juste attendre qu'elle refroidisse un peu avant de le faire.

La butternut doit restée ferme après cuisson à la vapeur! N'oubliez pas qu'elle doit encore cuire dans le lait de coco pendant 15 mn.

J'ai coupé ma butternut en cubes d'environ 2/3 cm. Si vous coupez des morceaux plus gros le temps de cuisson sera plus long.

Le ghee est un beurre clarifié très utilisé dans la cuisine indienne. Il permet de cuire à de hautes températures sans brûler (le beurre pas les aliments). On en trouve en magasin bio ou dans les épiceries indiennes.

Suivant le curry utilisé il faudra peut-être adapter la quantité. Le curry est un mélange d'épices et chaque mélange est différent. J'ai utilisé celui de Terre Exotique parce que je n'avais que ça sous la main mais ce n'est pas mon curry préféré et pourtant Dieu sait si j'adore normalement tous les produits de cette marque! Chacun ses goûts...

Poulet à la butternut, lait de coco et curry

vendredi 6 octobre 2017

Oeufs cocotte aux oeufs de lump



C'est la semaine des recettes express!!!


Vu le succès de la précédente recette (les petites crèmes minute choco-coco sans sucre et sans lactose), il semble que vous appréciez les recettes express...

En même temps c'est normal, qui ne rêve pas de régaler ses proches en 5 mn montre en main 😉?

Puisque vous aimez ça, je vous en propose encore une, mais cette fois-ci salée, qui fera son petit effet pour bien peu d'effort!

L'oeuf cocotte est une recette déclinable à l'infini (je vous avais déjà proposé une recette encore plus chic à la truffe et je vous fais d'autres suggestions comme toujours dans "les secrets de la recette"), à laquelle je ne pense pas assez alors que chez nous tout le monde adore ça chez nous!

En plus, ils peuvent aussi bien être servis au quotidien que pour un dîner plus chic (suivant ce qu'on y ajoute et comment on les sert bien sûr).

Pour accompagner une soupe, c'est un complément parfait pour un repas de soir de semaine accompagné de quelques mouillettes!

Pour un repas plus festif, on les servira en entrée joliment présentés et accessoirisés.

La difficulté c'est souvent la cuisson qui n'est pas toujours aisée, mais avec les conseils de Kélou, plus de problème!!

En plus je vous propose, 3 cuissons différentes, il y en a bien une qui vous conviendra 😉!!

Allez les "marmitons express", en cuisine! Et que ça saute!!! Dans 5 mn il n'y aura plus rien à voir dans la cuisine, juste à déguster!


Œufs cocotte aux œufs de lump 

œuf cocotte aux œufs de lump

Ingrédients pour 4 personnes:

4 oeufs
8 càs de crème semi liquide de préférence
4 càc d'oeufs de lump (soit une boîte classique)
quelques brins de ciboulette
sel, poivre
un peu de beurre

Cuisson au micro-ondes:
Beurrer les ramequins.
Mettre une cuillère à soupe de crème dans le fond de chacune et saler et poivrer.
Casser un oeuf dans chaque.
Percer avec un cure-dent chaque jaune.
Mettre les ramequins au micro-ondes pendant 20 sec.
En fin de cuisson, ajouter les oeufs de lump et ciseler par dessus un peu de ciboulette.

Au four:
Préchauffer le four à 120°.
Beurrer les ramequins.
Déposer les ramequins sur une plaque et les mettre 5 mn au four.
Mettre une cuillère à soupe de crème au fond de chaque ramequin, saler, poivrer.
Casser un oeuf dans chaque.
Recouvrir d'une cuillère à soupe de crème.
Couvrir les ramequins avec du papier d'aluminium ou d'un film passant au four et enfourner pour 15 mn.
À la sortie du four, ajouter les oeufs de lump et ciseler par dessus de la ciboulette.

Au Thermomix:
Mettre 500 gr d'eau dans le bol, le fermer et le placer sur le Thermomix.
Beurrer des ramequins.
Mettre une cuillère à soupe de crème au fond de chaque ramequin, saler, poivrer.
Casser un oeuf dans chaque.
Recouvrir d'une cuillère à soupe de crème et placer les ramequins dans le Varoma.
Les recouvrir avec un film et mettre le couvercle du Varoma.
Placer le Varoma sur le Thermomix et programmer 10 mn vit 1 fonction Varoma.
Une fois la cuisson terminée, rajouter par dessus chaque oeuf cocotte une cuillère d'oeufs de lump et un peu de ciboulette ciselée.

œuf cocotte aux œufs de lump
Les secrets de la recette:

Normalement avec les temps de cuisson que je vous propose (toujours compliqué car suivant le matériel utilisé le résultat n'est jamais le même...), la cuisson devrait être parfaite, c'est à dire le jaune coulant et le blanc juste cuit. Mais il faudra peut-être adapter selon vos goûts (ma fille par exemple fait toujours recuire car elle déteste lorsque le blanc est encore un peu tremblant, mais le risque c'est d'avoir un jaune trop cuit...) ou votre matériel (tout peut jouer, l'épaisseur des ramequins, leur composition, la température des ingrédients au départ, le type de four, etc...).

Choisissez de préférence des oeufs bios et extra-frais, et laissez les à température ambiante au moins une heure avant de faire la recette (de toutes façons les oeufs ne devraient quasiment jamais être conservés au frais sauf par temps de canicule).

Si vous maîtrisez bien la cuisson des oeufs pochés (pas toujours facile, hein😏...), vous pouvez aussi faire cette recette avec des oeufs pochés, ça vous permettra de ne rien avoir à faire à la dernière minute et d'avoir une recette entièrement froide.

Je ne beurre pas à chaque fois mes ramequins, mais il faut dire que les fois où je ne le fais pas, les ramequins sont assez difficiles à nettoyer...

La crème fraîche semi-épaisse est la texture qui convient le mieux mais très honnêtement je n'en ai pas souvent dans mon frigo car j'achète surtout bio et que ça n'existe pas en bio. De la crème liquide ou épaisse iront très bien aussi.

Pour des oeufs cocotte plus chic, remplacez les oeufs de lump par du caviar!

Vous pouvez aussi parsemez d'un peu de zeste de citron (jaune ou vert) râpé très finement (à la râpe Microplane c'est ce qu'il y a de mieux).

Les oeufs de lump peuvent être remplacés par des oeufs d'autres poissons comme des oeufs de saumon, de truite, capellan, et si vous en trouvez un produit que j'adore et qui n'est pas à proprement parler des oeufs de poissons mais plutôt de la cuisine moléculaire, des perles de hareng qui se présentent comme des oeufs de lump et qui s'appellent Arënkha.

Vous pouvez aussi les remplacer par des oeufs de cabillaud fumé ou de la poutargue (oeufs de mulet salé et séché) mais dans ce cas je vous recommande de diminuer la dose (c'est souvent très fort en goût et très salé donc une petite cuillère à café suffira) et de les diluer dans la crème avant pour en faire une sauce aromatisée.

Vous pouvez aussi mixer (pas au mixer 😱, je veux dire juste mettre les deux 😉!) oeufs de saumon et lanières de saumon fumé.

Vous pouvez également remplacer les oeufs de poisson par plein d'autres choses: des lamelles de saumon fumé, des lamelles de jambon (blanc ou fumé), des champignons préalablement revenus à la poêle dans un peu crème (j'ai fait ça hier soir juste avec des champignons de Paris et on s'est régalés!! Mais on peut utiliser d'autres champignons), du chorizo, des dés de foie gras, de légumes, etc...

Faites dorer un peu de pain (de mie ou autre), découper ensuite des petites bâtons et beurrez les pour servir avec de délicieuses mouillettes!

œuf cocotte aux œufs de lompe

mardi 3 octobre 2017

Petites crèmes minute choco-coco sans sucre et sans lactose



Crème minute pour coco et choco addict à la diète


Voici des petites crèmes réalisées en vraiment 5 mn!

Elles ont en plus le mérite d'être sans sucre et sans lactose (et même sans gluten et sans oeufs pour les intolérants et les allergiques 😉).

J'ai découvert ces petites crèmes chez ma soeur qui les achètent en grande surface sous la marque "The coconut collaborative" (une petite marque vegan britannique rigolote pas encore très connue en France) par 4 en pots de 45 gr.

Je vous ai déjà parlé de ce produit et de cette marque dans la rubrique "Bons plans" sur la page des "jolies découvertes de produits").

Ce sont de tout petits pots (contenants l'équivalent de 2 cuillères à café) qui permettent d'avoir une petite note sucrée en fin de repas sans trop alourdir la facture glycémique (un peu plus la calorique, mais bon... on ne peut pas tout avoir 😜).

Comme je ne les trouvais pas dans mon supermarché (maintenant on les trouve normalement dans tous les Carrefour) et qu'elles sont assez chères, je me suis mise en tête de les réaliser moi même.

La recette de base est simplissime et hyper rapide à réaliser.

Attention, ce sont vraiment de mini-crèmes! Elles sont en effet assez denses et des doses plus importantes ne seraient pas forcément adaptées pour une fin de repas et plus vraiment bonnes pour la ligne...

Je vous propose dans "les secrets de la recette" quelques aménagements et adaptations pour en faire des crèmes encore plus gourmandes.


Petites crèmes minute choco-coco sans sucre et sans lactose

Petites crèmes minute choco-coco sans sucre, sans lactose et sans gluten
Ingrédients pour 6 à 10 tout petits pots :
100 gr de chocolat noir
200 gr de lait de coco
100 gr de crème de coco
le zeste d'un demi citron vert (facultatif)

Faire chauffer le lait de coco dans une petite casserole.
Une fois que le lait de coco est chaud, ajouter le chocolat cassé en morceaux et mélanger pour le faire fondre.
Ajouter la crème de coco (et le zeste de citron vert finement râpé si on décide d'en mettre) et fouetter pour aérer la crème.
Verser dans des petits récipients et placer au frais jusqu'au moment de servir.

Petites crèmes minute choco-coco sans sucre et sans lactose

Les secrets de la recette:


On peut parfumer les crèmes avec le zeste d'un demi citron vert, d'un demi citron jaune ou d'une demi orange. Le plus adapté selon moi étant le citron vert.

Si vous aimez ça, vous pouvez parsemer les crèmes de noix de coco râpée ou de copeaux de noix de coco.

Si vous êtes "sugar addict" vous trouverez sans doute que ces petites crèmes ne sont pas assez sucrées (ce qui est le cas dans ma famille. À part moi, tout le monde a trouvé qu'elles manquaient de sucre). 
Je vous propose donc d'ajouter dans la casserole avec le lait de coco, une cuillère à soupe de sirop (le mieux) ou de sucre de coco (on en trouve au rayon bio) ou à défaut de sirop d'agave ou de sucre en poudre de canne classique. Et si ça ne suffit toujours pas une deuxième... Vous pouvez aussi parsemer les crèmes avec un mélange de sucre de coco et de noix de coco râpée, à la dernière minute plutôt que de l'intégrer dans la crème.

Plus vous prendrez un chocolat à pourcentage élevé de chocolat, moins votre crème sera sucré et plus elle sera "healthy".

Vous pouvez aussi remplacer le chocolat noir par du chocolat au lait pour obtenir des crèmes plus douces et plus sucrées, les enfants préfèreront (sur les photos du bas, les plus claires sont au chocolat au lait). Elles seront par contre un tout petit peu plus liquides.
Essayez aussi avec du chocolat blanc ou mieux du Dulcey leche de Valrhona. Là le sucre est bien présent et on sent bien le goût de la noix de coco, c'est super gourmand.

Pour des crèmes plus gourmandes, vous pouvez ajouter par dessus une cuillère de chantilly coco faite en battant de la crème de coco très froide avec un peu de sucre vanillé.

Pour les super gourmands un soupçon de rhum (vraiment un soupçon hein 😉!) peut aussi s'avérer intéressant.

Et pour accompagner tout ça? Des rochers coco ou des palets sésame coco bien sûr!! Made with Kelou's recipes of course 😉! Deux recettes également hyper rapides à réaliser!

Petites crèmes choco-coco express sans lactose et sans sucre