Accéder au contenu principal

Petits cakes aux pruneaux, au lard et au chèvre

Petites bouchées sucrées-salées

Chic c'est la saison des apéritifs dînatoires !Quoi de plus agréable que de prendre un verre avec des amis sur une terrasse, dans un jardin ou au bord d'une piscine en dégustant des petites bouchées délicieuses? Pas vrai?
Eh bien voici, une petite recette qui devrait vous satisfaire!
Ce sont des petits cakes goûteux à souhait, que l'on avale en un rien de temps tellement ils sont bons!
En version maxi accompagnée d'une petite salade verte, cette recette peut aussi très bien faire office de repas complet.

Petits cakes aux pruneaux, au lard et au chèvre

Petits cakes aux pruneaux, au lard et et au chèvre

Ingrédients :

1 yaourt nature
200 gr de fromage frais type St Morêt ou Kiri
4 œufs
200 gr de farine
100 gr de pruneaux
120 gr de tranches fines de poitrine de porc nature ou fumée
1/2 bûche de chèvre (environ 65 gr)
50 gr d'emmental ou comté râpé
1/2 sachet de levure chimique ou 1 petite càc de bicarbonate de soude
quelques branches de thym
sel, poivre

Allumer le four à 180°.
Mélanger d'abord tous les ingrédients liquides: le yaourt, le fromage frais et les oeufs entiers.
Ajouter délicatement la farine, le sel, le poivre et la levure(le bicarbonate) à la préparation précédente.
Découper les pruneaux et le chèvre en petits dés et la poitrine en lamelles.
Ajouter le gruyère râpé et les éléments que l'on vient de découper en gardant quelques lamelles de poitrine pour mettre sur le dessus des petits cakes.
Saler, poivrer et ajouter le thym frais effeuillé.
Remplir les petits moules, ajouter une lamelle de poitrine sur le dessus et les placer au four pour 25 mn.
Laisser refroidir avant de déguster.

Les secrets de la recette:
  • Utilisez des petits moules en silicone pour faciliter le démoulage.
  • Pour un goût plus prononcé, utilisez de la poitrine fumée.
  • J'utilise des yaourts de brebis qui sont plus doux (moins acide) que les yaourts au lait de vache mais libre à vous d'utiliser ce qui vous chante. Vous pouvez même, pour éviter le gaspillage, utiliser des yaourts périmés (pas trop quand même).
  • Je préfère utiliser du bicarbonate de soude plutôt que de la levure chimique (plus naturel).
  • Préférez du thym frais au thym séché, c'est plus agréable en bouche.
  • La bûche de chèvre peut bien sûr être remplacée par n'importe quel chèvre goûteux ou par du comté.
  • Vous pouvez aussi faire une version maxi dans un moule à cake et le servir en tranches pour un buffet dînatoire ou en plat principal avec une salade verte pour un repas du soir. Dans ce cas prolonger la cuisson; au total faites cuire 45 à 50 mn.
  • Ces petits cakes peuvent parfaitement se congeler pour préparer une soirée à l'avance ou simplement en avoir toujours en stock pour un apéro imprévu. Ils se décongèlent très rapidement à l'air libre ou apprécieront un petit passage au four de 5 mn avant d'être servis.

Commentaires

En ce moment vous aimez:

Planteur antillais

La star des Antilles! J'ai de tout temps adoré faire des cocktails! Le côté apprenti sorcier et potion magique sans doute 😉!

Vin de figues

J'adore depuis toujours faire des alcools "maison"!
Cela réveille sans doute en moi mon côté sorcière, me donnant l'impression de préparer des potions magiques"" !!

Sauce chien antillaise pour barbecue

Une sauce qui a du mordant ! Ah la sauce chien...
Qu'est ce que c'est que cette bête ? Qu'est ce qui se cache derrière ce nom bizarre  ???

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!

Gâteau au chocolat aux courgettes sans gluten sans lactose et sans œufs

Prenez des risques!! Étonnement assuré! Et voici comme promis, la recette étonnante du gâteau au chocolat et aux courgettes sans lactose, sans gluten et sans œufs!!
Ça vous épate, hein???

Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou !
C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même...