Accéder au contenu principal

Poêlée asiatique façon Kélou


Un petit plat d'inspiration asiatique :


Trois jours sans recette...

Pauvres petits lecteurs abandonnés par leur new blogueuse préférée...

Me voici de retour après un week-end loin de mes pénates sans accès à internet et sans ordinateur...

J'aurais pu aujourd'hui vous proposer un aligot, un pounti, un chou farci ou toute autre spécialité de la magnifique région d'Auvergne où j'ai passé le week-end (je ne serais pas en train de vous raconter un peu ma vie là???)...

Eh bien non!

C'est une recette inspirée d'une poêlée Picard qui existait il y a quelques années (mais que l'on ne trouve malheureusement plus), que je vous propose aujourd'hui.



Un vrai plat complet que mes enfants adorent.


Une recette vite faite-bien faite idéale pour un soir de semaine!

Ça vous tente? Alors en s'envole en direction des pays du soleil levant!





Poêlée asiatique façon Kélou

Poêlée asiatique façon Kélou

Ingrédients :

2 belles escalopes de poulet
1 oignon
1 échalote
1 gousse d'ail
1cm de gingembre frais
300 gr de riz thaï ou basmati
300 gr de petits pois surgelés
10 gr de champignons noirs séchés
environ un litre d'eau tiède ou chaude
2 petites càc d'huile de sésame
1 càs d'huile d'olive
1 ou 2 càs de sauce soja douce
sel, poivre de Sechuan

Faire tremper les champignons noirs dans un peu d'eau tiède.
Découper le poulet en petits cubes ou en petites lanières.
Éplucher l'ail, l'oignon et l'échalote.
Émincer l'oignon et l'échalote finement.
Presser l'ail et le gingembre ou les couper en tout petits dés.
Dans une poêle ou un wok, mettre une cuillère à soupe d'huile d'olive et quelques gouttes d'huile de sésame et faire revenir l'échalote et l'oignon jusqu'à ce qu'ils soient translucides.
Ajouter l'ail et le gingembre, faire revenir une minute supplémentaire.
Débarrasser dans une assiette ou tout autre récipient.
Dans la même poêle, faire revenir les morceaux de poulet avec une cuillère d'huile de sésame, jusqu'à légère coloration puis mouiller avec un peu de sauce soja.
Retirer du feu et débarrasser avec les échalotes et les oignons.
Toujours dans la même poêle, faire revenir le riz avec la deuxième cuillère d'huile de sésame, pendant une ou deux minutes.
Ajouter 1/2 litre d'eau, un peu de sel et laisser cuire 8 min.
Puis rajouter 1/2 litre d'eau, les petits pois, les champignon noirs (que vous aurez pris soin d'émincer au préalable).
Faire cuire encore 10 min et ajouter le mélange poulet-ail-échalote-oignon-gingembre mis de côté et faire cuire de nouveau pendant 2 minutes.
Rectifier l'assaisonnement avec de la sauce soja et un peu de poivre (de Sechuan de préférence).

Les secrets de la recette:

On peut également réaliser cette recette en cuisant séparément, le riz à l'eau, les petits pois à la vapeur et le poulet à la poêle comme indiqué, et réunir tous les ingrédients pour la poêlée finale.

L'huile de sésame peut avoir un goût très puissant; l'huile que l'on trouve en magasin bio (celle que j'utilise) a un goût moins prononcé. Je prends de l'huile de sésame toastée sinon elle n'a pas la saveur asiatique recherchée. Si vous utilisez de l'huile de sésame asiatique, allez y doucement, baissez la quantité indiquée, quitte à en rajouter un peu à la fin si le plat n'est pas assez goûteux.

Idem pour la sauce soja. Dans la recette, je vous recommande de la "douce" pour cette raison, mais vous pouvez bien sûr utiliser de la sauce soja normale si vous aimez ça en adaptant la quantité pour ne pas que le plat soit trop salé.

Vous pouvez aussi remplacer les champignons noirs par des champignons de Paris ou des champignons shitakés frais si vous en trouvez (en magasins bio ou asiatiques).

J'utilise des petits pois surgelés mais si vous en trouvez des frais c'est encore mieux! N'oubliez pas alors de les ajouter 2 minutes plus tôt au risque qu'ils ne soient pas cuits... Par contre, par pitié, pas de boîtes!!

Pour l'ail et le gingembre, vous pouvez au choix utiliser une râpe, un presse-ail ou un couteau.

Si vous n'avez pas de gingembre frais vous pouvez le remplacer par une demi cuillères à café de gingembre déshydraté en poudre. Idem pour l'ail. Ou bien utilisez du surgelé...

Si besoin, vous pouvez mouiller avec un peu plus d'eau, les quantités sont données à titre indicatif, l'eau s'évaporera peut être plus vite chez vous si votre feu est plus vif ( ou moins vite... à ce moment là augmentez le feu et prolongez la cuisson jusqu'à évaporation complète de l'eau ).
Quand vous rajoutez de l'eau, essayez d'utiliser de l'eau tiède ou chaude pour éviter de faire redescendre la température du plat.

Commentaires