Accéder au contenu principal

Merveilleux au chocolat


Dingue de chocolat !

Vous voulez épater vos amis ? Leur servir un gâteau digne d'un pâtissier ?
J'ai LA recette qu'il vous faut !
Je me suis inspirée d'un gâteau délicieux que l'on trouve.... à Carrefour ! Oui, oui, vous avez bien lu ! À Carrefour ! Là bas, ils l'appellent "le Trianon".
C'est le gâteau que je commande en version XL pour les occasions où l'on est très nombreux et où je ne peux pas assurer de A à Z (eh oui! Ça m'arrive ;-) !! ).
Eh bien moi, en toute modestie bien-sûr ;-) , je vais l'appeler "le merveilleux au chocolat" (qui n'a rien à voir avec les merveilleux de Fred découverts depuis que la recette a été publiée... Si j'avais su je n'aurais pas pris ce nom...)! 
Essayez le, vous aussi vous allez l'adorer ! Pas si compliqué à faire en plus !

Merveilleux au chocolat


Ingrédients pour 8 à 12 personnes : 

Pour la dacquoise:
3 blancs d’œufs
75gr de sucre glace
45 gr de noisettes en poudre
30 gr d'amandes en poudre 
1 grosse pincée de sel
Pour la mousse:
200 gr de chocolat noir
4 œufs
4 feuilles de gélatine
50 gr de sucre en poudre
250 ml de crème fleurette entière
Pour la déco:
5 étuis de 2 crêpes dentelle (soit 10 crêpes dentelle)

Préparer la dacquoise:
Allumer le four à 180°.
Battre les blancs en neige avec la pincée de sel.
Ajouter le sucre glace et continuer à battre pour les serrer.
Arrêter le fouet et ajouter les poudres de noisette et d'amande.
Beurrer un cercle à pâtisser, un cadre ou un moule à charnière.
Mettre au fond du moule du papier sulfurisé.
Verser la préparation et enfourner pour 20 mn.
Sortir la dacquoise et la laisser refroidir.
Préparer la mousse:
Faire tremper les feuilles gélatine dans de l'eau froide pour la ramollir.
Faire fondre le chocolat avec 50 ml de crème.
Une fois fondu, ajouter la gélatine bien égouttée et mélanger pour la faire fondre dans le mélange encore chaud.  Séparer les blancs des jaunes d’œufs.
Battre les blancs en neige bien fermes.
Ajouter le sucre pour les serrer.
Une fois que le chocolat a bien tiédi, le mélanger aux jaunes.
Ajouter ensuite les blancs battus avec le sucre.
Battre le reste de la crème fraîche (les 200 ml) en chantilly et l'ajouter au mélange précédant.
Verser cette mousse sur le biscuit-dacquoise dans un cercle ou un cadre à pâtisser, et mettre au frais pendant au moins 4 heures.
Écraser les crêpes dentelle.
Décorer le gâteau avec les crêpes dentelle.
Retirer le cercle et servir.

NB: après avoir refait plusieurs fois cette recette, j'ai modifié la quantité de crème de la recette initiale qui était de 220 ml, pour la passer à 250 ml de crème, car il était très compliqué de faire fondre le chocolat et la gélatine dans seulement 20 ml de crème. Impossible aussi de remplacer la gélatine par de l'agar-agar. Avec 50 ml c'est plus facile et on peut même prélever la moitié pour faire fondre la gélatine (ou l'agar-agar) et garder l'autre moitié pour faire fondre le chocolat (comme cela m'a été suggéré en commentaire). Me concernant je préfère faire fondre le chocolat dans la totalité des 50 ml (plus facile de faire fondre le chocolat), puis faire fondre dans le mélange des deux la gélatine égouttée.

Les secrets de la recette :

  • La dacquoise est une version simplifiée du macaron qui peut servir de base pour de nombreux dessert à base de mousse.
  • Pour une dacquoise encore plus goûteuse, torréfiez légèrement vos amandes et vos noisettes avant de continuer la recette comme indiqué.
  • Veillez à ce que le mélange chocolat-crème soit suffisamment chaud pour que la gélatine puisse y fondre. Si la gélatine ne fond pas, remettez sur feu doux quelques secondes sans cesser de tourner.
  • La pincée de sel pour aider à monter les blancs en neige peut être remplacée par quelques gouttes de jus de citron ou une pincée de bicarbonate de soude. Personnellement je préfère le sel qui relève bien les saveurs casse le côté sucré, mais si vous devez faire attention à votre consommation de sel n'hésitez pas à changer.
  • Pour changer, on peut rajouter sur la dacquoise 1 ou 2 cuillères à soupe de confiture d'orange, de mandarine ou de framboises ou même des framboises fraîches ou des suprêmes (les quartiers pelés à vif donc sans la peau blanche) d'orange ou de mandarine, avant de verser la mousse.
  • On peut également parfumer la mousse avec une cuillère à soupe de Cointreau ou 1 cuillère à café d'arôme de café.
  • Pour arriver à bien monter la crème en chantilly, il faut impérativement utiliser de la crème liquide à 30% de matière grasse et utiliser de la crème très froide. Il vaut également mieux la monter dans un saladier en métal très froid qui conduit mieux le froid.
  • Le moule idéal est le cadre carré ou le cercle qui ressemblent à de gros emporte-pièces. Si vous n'en avez pas, utilisez un moule à charnière carré ou rond.Si vous n'en avez pas non plus, essayez de réaliser ce gâteau dans une verrine en faisant cuire la dacquoise dans n'importe quel moule, puis en la découpant à la taille de vos verres, puis en la plaçant au fond avant d'y verser votre mousse. N'essayez pas de le réaliser dans d'autres moules car vous auriez vraiment beaucoup de mal à le démouler. Pour aider au démoulage, même avec les cadres ou cercles, n'hésitez pas à utiliser, si vous en trouver, un film plastique rigide que vous ferez adhérer au moule et que vous n'aurez plus qu'à décoller une fois le cercle ou le cadre enlevé.
  • Ne démoulez pas votre gâteau trop tôt au risque de le voir.... s'effondrer... Et gardez le au frais jusqu'au dernier moment, surtout en été !
  • Pour plus de facilité: démoulez la dacquoise en passant un couteau le long du moule avant de mettre la mousse, ôtez le papier sulfurisé, placez la dacquoise dans le plat de service, remettez le cercle et enfin la mousse. Mettez au frais jusqu'au moment de servir. Puis décorez avec les crêpes dentelle, avant de passer un couteau, dont vous aurez préalablement passé la lame sous l'eau chaude, et retirez délicatement le cercle.
  • Ne mettez pas les crêpes dentelle trop tôt, sinon elles vont ramollir. Mettez les avant de passer à table par exemple. Vous pouvez aussi utiliser des crêpes dentelle au chocolat, encore plus gourmandes (mais plus riches) et qui elles, ne ramolliront pas.
  • Je vous recommande vivement de servir ce gâteau accompagné d'une crème anglaise. Elle sublimera parfaitement ce gâteau.


Commentaires

  1. Grâce à cette recette j'ai épaté mes amis !!!
    Essayez c'est si facile.
    Merci et bonne poursuite, j'attends la suite !!!
    Bizz. BA.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Béa pour ce commentaire! Biz

      Supprimer
    2. j'aimerais remplacer la gélatine par de l'agar agar, que me conseilles-tu?

      Supprimer
    3. L'agar agar doit bouillir quasiment 2 mn pour développer ses qualités gélifiantes. Je te conseille donc de faire bouillir la crème avec 1/2 càc d'agar agar, puis d'y faire fondre le chocolat après arrêt de la cuisson ( la température de la crème devrait suffire à le faire fondre en remuant régulièrement ), puis de laisser tiédir le tout avant de poursuivre la recette.

      Supprimer
    4. MERCI Kelou ;-)) l'agar agar est super en cuisine mais il faut savoir le doser car son pouvoir gélifiant est très puissant. Je préfère éviter la gélatine faite à base de tissus conjonctifs (peaux) ou d'os d'animaux (principalement porc, bœuf, poisson), l'ager agar est obtenu à partir d'algues rouges. Bizzz

      Supprimer
    5. Tu as tout à fait raison Delphine! Moi aussi, dans la mesure du possible j'utilise de l'agar agar bio (il paraît même que c'est le secret minceur des japonaises ;-)...), mais il faut reconnaître que c'est moins facile à manipuler et à doser que la gélatine... J'espère que ça ira avec ces recommandations ( qui ne sont pas garanties à 100%...) Passe de bonnes fêtes!

      Supprimer
    6. enfin !!!! je me suis lancée!!!! mais gros stress avec l'agar agar qu'il est impossible de faire bouillir dans 20 ml de crème. En le mélangeant au chocolat ça a formé une pâte terriblement difficile à travailler et je pense que ça a déstabilisé les blancs . Bref, ce n'était pas vraiment pris mais terriblement bon!!! pour les 91 ans de mon beau-père, tout le monde a adoré, merci encore de changer nos menus avec tes excellentes recettes <3

      Supprimer
    7. Oh lala ma pauvre!!! C'est vrai que je n'avais pas réalisé en te répondant précédemment que la quantité de crème était si minime.... Voilà certainement la raison pour laquelle je l'avais moi même faite avec de la gélatine et pas de l'agar agar... Car comme je te le disais moi aussi dans la mesure du possible j'en utilise, mais je ne suis pas aussi "puriste" que toi. Ma gourmandise est trop grande!! Peut être aurait il fallut augmenter la quantité de crème quitte à mettre plus d'agar agar et ne pas avoir la même texture de gâteau... Désolée de t'avoir mal conseillée....

      Supprimer
  2. Nous avons testé ta recette avec mon groupe cuisine....franc succès , ce qui m'a permis de faire de la pub pour ton super blog!
    Nous avions envisagé d'utiliser de l'agar agar mais vu les commentaires de Delphine nous avons évité :)
    Résultat magnifique et délicieux (top aussi avec des crêpes dentelles au chocolat)
    Marielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est sympa de me faire de la pub!! J'ai besoin de vous tous pour faire grandir la communauté des gourmands Kélou addicts ;-) !! Les crêpes dentelle au chocolat doivent mieux résister à l'humidité et rester bien croustillantes: bonne idée!! Merci pour ce retour! Bisous ma belle!

      Supprimer
  3. Bonjour,
    Très s bonne recette que je viens de réaliser.
    Si je peux me permettre de vous donner un conseil,..délayéz toujours votre geletine dans un liquide chaud( ici la crème) avant de l'introduire dans le chocolat. Nettement plus facile et aucun risque de grumeaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les conseils sont bons à prendre! Donc oui vous pouvez vous permettre 😉! J'avais mélangé la gélatine au mélange crème/chocolat qui est chaud aussi parce qu'il y n'y avait qu'une toute petite quantité de crème présente pour aider à la fonte du chocolat. Mais la prochaine fois j'essayerai de faire fondre la gélatine dans la crème comme vous le proposez. Mais dans ce cas j'imagine que vous prélevez une partie de la crème que l'on monte en chantilly pour faire fondre le chocolat?

      Supprimer
  4. Je n'avais pas vu votre question. En fait je prends un peu de crème qui sert à fondre le chocolat, il en faut très peu..
    Un autre petit tuyau..achetez du rhodoïd pour cercler l'intérieur de votre moule, super facile pour démouler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui merci pour le complément d'info! J'en ai acheté il y a longtemps mais je ne pense pas toujours à l'utiliser ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

Les recettes qui vous plaisent en ce moment

Polenta crémeuse

Quenelles au comté

Couscous facile

Planteur antillais

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

Mini burgers au saumon fumé