Accéder au contenu principal

Parmentier de potiron au boeuf et aux épices

1er Tiroir...


Comme promis dans mon post précédent, voici la première déclinaison à partir de la purée de potiron et patate douce que je vous ai postée hier .

Cette recette est celle que je vous propose en tant que "plat pour tous les jours".

Demain, vous aurez droit à la recette "des grands jours" qui est encore plus facile à faire que celle-ci !

Le goût des épices utilisées dans cette recette, se marie particulièrement bien avec celui légèrement sucré du potiron et de la patate douce.

Essayez, vous allez adorer!


Parmentier de potiron au bœuf et aux épices

Parmentier de potiron au boeuf et aux épices

Ingrédients pour 6 personnes  :

Pour la purée:

Cliquez ICI pour voir la recette de la purée de potiron et patate douce

Pour le hachis:

1 oignon
1 échalote
1 gousse d'ail
20 gr de beurre
500 gr de viande de boeuf hachée
1 càc de bouillon en poudre
1 pointe de 4 épices
1 petite pointe de cumin en poudre
1/2 càc de bouquet garni en poudre
1/2 verre d'eau
sel, poivre
80 gr de chapelure


Allumer le four à 200°.
Éplucher et émincer finement l'oignon et l'échalote.
Faire revenir à feu doux dans une poêle avec 10 gr de beurre.
Éplucher l'ail, la presser et l'ajouter au mélange précédent.
Lorsque ces éléments ont pris une belle couleur dorée, ajouter la viande hachée.
Ajouter les épices, les herbes, le sel et le poivre et faire revenir tout en remuant sans cesse pour "casser" la viande pendant 3 mn.
Parsemer de bouillon en poudre, verser l'eau et laisser mijoter une dizaine de minute.
Une fois le hachis cuit, le verser dans un plat à gratin, verser la purée par dessus et saupoudrer de chapelure.
Couper les 10 gr de beurre restant en tout petits dés et les éparpiller sur le gratin.
Enfourner 25 mn.

Parmentier de potiron au boeuf et aux épices

Les secrets de la recette :

Détachez un peu les fils de viande avec les doigts avant de la verser dans la poêle chaude et ne cessez pas de remuer, surtout au début, sinon vous aurez de gros morceaux de viande "agglomérés" pas très agréables en bouche...

Si vous n'avez pas de bouquet garni en poudre, mettez une feuille de laurier et un brin de thym et pensez à les retirer avant de mettre la viande dans le plat à gratin.

Le mélange 4 épices (qui est un mélange de muscade, cannelle, clou de girofle, gingembre et quelques fois de poivre) est à doser selon les goûts de chacun, mais il doit y en avoir plus que du cumin ( d'où la 1/2 pointe de cumin... ).
Si vous n'avez pas de 4 épices, vous pouvez mettre un peu de cannelle, de noix de muscade (ça normalement, tout le monde en a dans son placard...) et si vous en avez du gingembre en poudre (pas de gingembre frais, ça risque d'être trop fort dans cette recette...).
Oubliez le clou de girofle... Trop compliqué de le broyer et si vous le mettez entier vous ne le retrouverez pas au milieu de la viande, et celui qui tombera dessus, risque de vous maudire!!!!
Vous pouvez aussi, si vous en avez, mettre du poivre ou piment de la Jamaïque (appelé aussi bois d'Inde dans les Antilles françaises) moulu, que l'on appelle aussi 4 épices car il en a les parfums.

Pour le bouillon, vous pouvez utiliser du bouillon de poule ou de légumes au choix. Si vous n'en avez pas "en poudre", utilisez 1/2 cube écrasé et dilué au préalable dans le 1/2 verre d'eau que vous aurez fait chauffer avant.

La viande a fini de mijoter lorsque l'eau du bouillon s'est évaporée.

Vous pouvez bien sûr réaliser votre chapelure vous même en mixant du pain dur ou des biscottes. Ce sera bien meilleur que la chapelure toute prête achetée dans le commerce qui, je trouve, a un petit arrière goût...

Commentaires

En ce moment vous aimez:

Planteur antillais

La star des Antilles! J'ai de tout temps adoré faire des cocktails! Le côté apprenti sorcier et potion magique sans doute 😉!

Sapinette (liqueur de jeunes pousses de sapin)

Ça sent le sapin! Là je sens que vous allez me prendre pour une folle dingue, et vous n'aurez pas totalement tort, mais j'assume ce petit grain de folie!

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!
Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, lorsque j'achetais du chou chinois (pas facile à dire pour les palais chatouilleux), je me cantonais (non pas le riz... Même si, certes, ce serait de circonstance !!!) à faire ma salade de chou chinois au poulet et au sésame que nous aimons beaucoup à la maison.

Sauce chien antillaise pour barbecue

Une sauce qui a du mordant !
Ah la sauce chien...

Qu'est ce que c'est que cette bête ? Qu'est ce qui se cache derrière ce nom bizarre  ???

Eh bien c'est une sauce antillaise que j'adore, bien relevée, mais pas trop, et qui agrémente à merveille toutes les grillades !

Une sauce légère, ce qui ne gâche rien, qui va avec tout et qui est donc indispensable pour l'été !

Ce n'est pas une marinade, c'est vraiment une sauce d'accompagnement.

Elle fait merveille sur un poisson grillé, une viande, des brochettes, voire même des légumes et je ne vous parle même pas du délice sur une langouste grillée au barbecue  ! Bon ça fait pas loin de 20 ans que je n'en ai pas mangé mais quel souvenir les langoustes à la sauce chien !!!!

Je parie que cette petite sauce va rapidement devenir le basique de votre été !

Alors? Prêts à décoller pour les Antilles ??? Direction la cuisine pour préparer cette petite sauce dont vous me direz des nouvelles !!!

N'hésitez pas…

Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même... Il y a quelques temps, j'ai découvert dans la gamme des quenelles Malartre, des mini-quenelles au comté absolument délicieuses.
Comme je n'arrive plus à les trouver j'ai décidé de "bricoler" une recette pour essayer de m'approcher au plus près de ce que j'avais goûté et apprécié et voilà le résultat!

Cerises au vinaigre

Vite, vite avant la fin du temps des cerises!!!
Voici une recette aux allures un peu "vintage" mais tout à fait originale et délicieuse!

Elle sent bon les armoires à provisions des grands-mères dans lesquelles s'entassaient pots et bocaux en tout genre!

J'avais déjà fait des tomates et des griottes au vinaigre en guise de condiment, mais je dois dire que j'ai été très agréablement surprise lorsque l'on m'a offert un pot de cerises au vinaigre en me disant que ça se servait à l'apéritif (merci Alix pour cette découverte 😊).

Une recette pour l'apéro donc à grignoter comme des olives (le petit côté sucré/salé et aigre-doux est tout à fait intéressant!) ou à servir pour accompagner de la charcuterie ou de la viande froide comme des cornichons.

J'essayerais bien aussi avec du fromage à la façon des basques qui servent de la confiture de cerises noires avec le fromage de brebis!

Vraiment très facile et rapide à faire, c'est un bon moyen …