Accéder au contenu principal

Purée de panais


Purée de panais

Une purée de quand j'étais pas née...

Oh le jeu de mots à la noix!! Shame on you Kélou!!!
Connaissez-vous le panais? Ce légume ancien oublié était très populaire au Moyen-âge et il revient sur les étals depuis quelques années; il ressemble à une grosse carotte blanche (cf photo dans "les secrets de la recette").
Son goût n'est pas facile à décrire, mais les palais curieux et délicats devraient apprécier son petit goût fin et sucré.
Je vous propose de le découvrir sous la forme d'une purée toute simple qui sera parfaite pour accompagner une bonne viande juteuse!

 Purée de panais

Purée de panais

Ingrédients pour 5 personnes :

3 panais (350 gr environ)
2 grosses pommes de terre (450 gr environ)
300 gr de lait
50 gr de crème liquide
40 gr de beurre
1 càc de sel, poivre de Sechuan

Éplucher les panais et les pommes de terre et les couper en cubes.
Mettre le lait, la crème, le sel, le poivre et les légumes dans une grande casserole.
Faire cuire 20 à 25 mn à feu doux.
Égoutter les légumes tout en récupérant le lait.
Écraser (ou passer) les légumes avec un presse-purée, tout en délayant petit à petit avec le lait chaud récupéré.
Ajouter le beurre coupé en morceaux et bien mélanger.
Servir sans attendre.

Au Thermomix:
Éplucher les panais et les pommes de terre et les couper en cubes.
Fixer le fouet dans le bol.
Mettre le lait, la crème, le sel, le poivre et les légumes dans le bol.
Faire cuire 25 mn à 100° vit 1 fonction sens inverse.
À l'arrêt de la minuterie, enlever le fouet et la fonction sens inverse, ajouter le beurre coupé en morceaux et mixer 30 sec vit 4.

Les secrets de la recette :

  • Pour vous aidez à les dénicher sur les étals, voilà à quoi ressemble les panais :
Panais
  • Ceux-ci sont un peu joufflus à la base et très fins au bout, et ressemblent du coup presque plus à des navets qu'à des carottes... Si vous avez le choix, choisissez les de taille moyenne. Petits, ils se dessècheront très rapidement et trop gros, ils seront un peu fibreux avec le coeur dur et un peu trop fort en goût.
  • Ne les éplucher pas trop longtemps à l'avance. Comme les pommes de terre, ils ont tendance à s'oxyder. Donc si vous vous voulez vraiment vous avancer, faites comme pour les pommes de terre, laissez les dans un bain d'eau additionnée d'un demi jus de citron.
  • Cette recette sera délicieuse pour accompagner une viande comme je vous le disais plus haut, mais aussi du boudin, avec lequel le petit goût sucré du panais fera merveille!
  • Si le goût vous a plu et que vous souhaitez réutiliser les panais dans d'autres recettes, pensez à en faire des soupes, à en mettre dans des pots au feu, des potées, des couscous, des tajines, etc...
  • Le temps de cuisson dépendra de la grosseur des cubes que vous aurez réalisés... Il faut qu'ils soient suffisamment cuits pour s'écraser facilement. Un petit coup de fourchette dans un morceau, si les dents de la fourchette ont du mal à s'enfoncer dans la chair et résistent, prolongez la cuisson de quelques minutes.
  • Un presse-purée, ça ressemble à ça :
Presse-purée
ou à ça :
Presse-purée
  • Si vous n'avez pas de presse-purée (ça coûte 3 ou 4 euros dans tous les supermarchés), vous pouvez aussi utiliser un moulin à légumes, si vous en avez un... Personnellement je préfère le presse-purée: moins de vaisselle, moins d'huile de coude et plus facile à utiliser! Mais le moulin à légumes permet de faire une purée plus fine. À vous de voir donc! Vous pouvez faire votre choix et en acheter en cliquant ICI.
  • Si vous n'avez ni l'un ni l'autre, vous pouvez utiliser une grosse fourchette et en dernier recours, si vous avez vraiment une grosse flemme (c'est pas bien) votre mixer plongeant; mais sachez que la purée de pommes de terre n'apprécie pas du tout trop d'être travaillée au mixer plongeant car elle devient élastique. Comme elle est mélangée au panais, on peut éventuellement l'utiliser mais dans ce cas, n'insistez pas trop, mixez par petits coups et dès que les légumes sont écrasés, stoppez!
  • La purée est meilleure servie sans être réchauffée. Si toutefois vous n'avez pas le choix, stockez la à température ambiante en y faisant adhérer un film plastique pour éviter qu'une croute ne se forme.

Commentaires

  1. Très original, je garde de côté merci !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le commentaire miss Malakoff! Bonne soirée!

      Supprimer
  2. Avec du poivre de Sechuan, c'est une très bonne idée !!! Je viens de découvrir votre site, vos recettes sont alléchantes, j'adore les légumes, les herbes fraîches, les épices. Je vais me faire une joie de tester vos recettes ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue sur le blog! Je suis ravie que le site vous ait séduit! À très bientôt et n'hésitez pas à me faire des petits retours régulièrement 😉! Bonne journée

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même... Il y a quelques temps, j'ai découvert dans la gamme des quenelles Malartre, des mini-quenelles au comté absolument délicieuses.
Comme je n'arrive plus à les trouver j'ai décidé de "bricoler" une recette pour essayer de m'approcher au plus près de ce que j'avais goûté et apprécié et voilà le résultat!

Pain cocotte à l'épeautre et aux 5 graines

Ça croustille sur les papilles! Je ne vous propose pas très souvent des recettes de boulange...
Pourtant c'est une cuisine très amusante à faire, un peu magique et au final assez facile quand on a trouvé la bonne technique.

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!
Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, lorsque j'achetais du chou chinois (pas facile à dire pour les palais chatouilleux), je me cantonais (non pas le riz... Même si, certes, ce serait de circonstance !!!) à faire ma salade de chou chinois au poulet et au sésame que nous aimons beaucoup à la maison.

Fromages blancs faisselles maison

Mes petites expériences Je profite d'une petite accalmie dans la consultation du blog pour publier une recette qui, j'en ai conscience, ne s'adresse certainement pas à un large lectorat.
Eh oui, de nos jours, quel hurluberlu autre que moi va se lancer dans la confection de faisselles maison??
Ça me permet ainsi de compléter mon petit carnet de recettes perso, une des raisons pour lesquelles j'ai créé ce blog.
Et puis, qui sait... Peut-être existe-t-il d'autres hurluberlus parmi mes lecteurs 😉...

Polenta crémeuse

Douceur italienne Connaissez-vous la polenta?
C'est une semoule fine de maïs dont les italiens sont très friands.
Ça peut tout aussi bien être délicieux que très moyen si elle n'est pas bien cuisinée. On peut la préparer en  différentes textures qui va du plus ou moins liquide, au plus ou moins ferme. Personnellement je l'aime soit en bâtonnets revenus à la poêle dans du beurre, soit comme je vous la propose aujourd'hui en polenta crémeuse.
C'est un accompagnement parfait pour une viande en sauce, un rôti ou toute autre viande et peut même compléter une soupe lors d'un soir de semaine automnal ou hivernal en guise de plat principal, servie seule quand elle est bien préparée, ou accompagnée d'une bonne tranche de jambon de pays.

Yaourts au lait de coco avec ou sans yaourtière

Douceur des îles Ça fait bien longtemps que je ne vous aie pas proposé de recettes de yaourts.
Ceux-ci ont été plébiscités à la maison et je vous recommande vivement de les tester!