Accéder au contenu principal

Bûche au chocolat, aux clémentines et au pain d'épices



C'est fort en chocolat !


Pas de Noël sans bûche !

Ne comptez pas sur moi pour vous proposer une bûche à base de crème au beurre, je déteste ça...

Par contre, le chocolat, c'est une autre affaire! Je ne sais pas si c'est sa composition et sa richesse en magnésium ou quoi, mais je suis "addict" !

Et la recette que je vous propose aujourd'hui, du chocolat, elle en est riche ! Surtout que celle-ci je l'ai réalisée avec du chocolat noir Valrhona  Guanaja à 70% !

C'est une recette que vous pourrez préparer à l'avance et vous consacrez ainsi le jour J à la préparation du reste du repas.

Vous pourrez en outre réutiliser la recette de pain d'épices que je vous ai postée la semaine dernière.

Pour les amoureux de chocolat vous pouvez terminer votre repas en confectionnant également un délicieux et aérien dessert : le merveilleux au chocolat.

 Bûche au chocolat, aux clémentines et au pain d'épices


Bûche au chocolat, aux clémentines et au pain d'épices

 




Ingrédients pour 12 à 15 personnes :


500 gr de chocolat noir
55 cl de crème liquide entière 
350 gr de pain d'épices
2 clémentines confites ( ou 100 gr d'écorces d'orange confite )
5 clémentines fraîches ( ou 2 ou 3 oranges )
3 càs de liqueur de mandarine ( ou d'alcool d'orange type Cointreau ou Grand Marnier )

Faire fondre le chocolat avec 5 cl de crème fraîche.
Laisser tiédir.
Hacher les clémentines confites finement.
Presser le jus des clémentines.
Découper le pain d'épices en tranches.
Battre la crème en chantilly.
Mélanger le chocolat fondu avec la chantilly et les clémentines hachées.
Prendre un moule à cake et le chemiser avec un film fraîcheur.
Verser la moitié de la préparation au chocolat.
Tremper les tranches de pain d'épices dans le mélange liqueur et jus de clémentines et les déposer sur le chocolat.
Verser le reste de chocolat et lisser la préparation.
Terminer par une couche de pain d'épice trempé dans le jus de clémentines et de liqueur.
Bien tasser et couvrir du film plastique.
Placer au frais jusqu'au moment de servir ( au minimum 4 heures ).
Bûche au chocolat, aux clémentines et au pain d'épices

Les secrets de la recette :

J'ai réalisé cette bûche avec des clémentines car je trouve que le goût est plus subtil et raffiné que celui de l'écorce d'orange ( que j'adore au demeurant ! ), mais vous pouvez tout aussi bien la réaliser à l'orange, les produits étant plus courant et donc plus facile à trouver ( cf plus les proportions entre parenthèses ).

Vous pouvez faire vous même vos clémentines confites ou vos écorces d'orange. Pour cela, prélevez l'écorce des oranges et découpez la en lamelles ( pour les clémentines les laisser entières ), les blanchir deux fois dans de l'eau bouillante ( dans deux eaux successives ), égouttez, coupez les clémentines en 6,puis faire cuire les zestes ou les quartiers dans un mélange d'eau et de sucre à raison d'autant de sucre que le poids d'écorces ou de fruits, recouvert d'eau à hauteur, le tout pendant environ 30 mn à feu doux. Laissez refroidir et faites sécher sur une grille.

Vous pouvez décorer la bûche avec des demi clémentines confites, avec des écorces d'orange confites ( ou non, avec des rubans de zeste ça peut aussi être très joli! ), en décorant avec des bâtons de cannelle, des étoiles de badiane, du sucre doré ou en parsemant la bûche de pain d'épices mixé préalablement séché au four ou au grille-pain ( ou de speculoos broyés pour aller plus vite ).

Comme je vous le disais plus haut,  j'ai réalisé la recette avec du chocolat noir Valrhona  Guanaja à 70%, mais le goût du chocolat est vraiment très puissant et masque presque un peu le goût des agrumes. Je l'avais déjà réalisé avec un chocolat plus "commun" type Nestlé dessert, et je pense que c'est plus "passe-partout". À moins d'avoir affaire à des vrais adeptes et connaisseurs en chocolat, préférez un chocolat moins riche en cacao. Si vous voulez rester dans une gamme de qualité comme Valrhona, préférez le Caraïbe à 66%, un peu plus doux.

Ne montez pas la crème en chantilly trop ferme sinon vous obtiendrez un appareil trop ferme et difficile à travailler et la bûche risque d'être un peu trop compacte. 
D'ailleurs, si je devais refaire cette bûche, je pense que j'allègerai un peu la texture en ajoutant 2 oeufs à la préparation : les jaunes mélangés au chocolat et les blancs battus en neige à rajouter après avoir mélanger avec la crème.

Pour faire adhérer le film plastique au parois du moule, passez votre moule sous l'eau. 

Servez cette bûche accompagnée de crème anglaise parfumée à la vanille et à l'alcool d'orange ( 1 ou 2 càs pas plus ). Vous pouvez également proposer une salade d'agrumes en complément pour rafraîchir un peu le tout et "faire glisser".

Mon moule était assez grand ( 29 cm de long, 11 de large et 9 de haut )pour 12, il vaut mieux !!! Peut-être n'aurez vous pas de moule assez grand et serez-vous obligé de faire 2 bûches plus petites pour 6 chacune. Dans ce cas, il vous faudra certainement adapter les proportions, notamment de pain d'épices, d'alcool et et de jus. Prévoyez-en  donc un peu plus.

J'ai utilisé un reste de pain d'épices de Noël mais un pain d'épices "lambda" du commerce conviendra tout aussi bien. L'important est que les tranches aient à peu près la largeur du moule, sinon vous serez obligé de tricher et de faire du découpage et du rafistolage, ce qui en soit n'est pas grave et ne changera en rien le goût, c'est juste plus compliqué...
Bûche au chocolat, aux clémentines et au pain d'épices

Commentaires

  1. Merci pour cette recette. Un délice ! J'ai adoré l'association chocolat, pain d'épices, oranges / clémentines.
    Bonne année 2015 sous le signe de nouvelles aventures culinaires !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Camille!! Décidément tu es ma plus fidèle lectrice et meilleure testeuse de recettes ;-) ! Merci pour ta fidélité et ta persévérance à me poster des commentaires! Meilleurs voeux à toi et tes proches !

      Supprimer
  2. Normal : Tu m'as remise sur le chemin de ma cuisine !!! il faut bien que je t'exprime ma reconnaissance :)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Sapinette (liqueur de jeunes pousses de sapin)

Ça sent le sapin! Là je sens que vous allez me prendre pour une folle dingue, et vous n'aurez pas totalement tort, mais j'assume ce petit grain de folie!

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!
Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, lorsque j'achetais du chou chinois (pas facile à dire pour les palais chatouilleux), je me cantonais (non pas le riz... Même si, certes, ce serait de circonstance !!!) à faire ma salade de chou chinois au poulet et au sésame que nous aimons beaucoup à la maison.

Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même... Il y a quelques temps, j'ai découvert dans la gamme des quenelles Malartre, des mini-quenelles au comté absolument délicieuses.
Comme je n'arrive plus à les trouver j'ai décidé de "bricoler" une recette pour essayer de m'approcher au plus près de ce que j'avais goûté et apprécié et voilà le résultat!

Planteur antillais

La star des Antilles! J'ai de tout temps adoré faire des cocktails! Le côté apprenti sorcier et potion magique sans doute 😉!

Pain cocotte à l'épeautre et aux 5 graines

Ça croustille sur les papilles! Je ne vous propose pas très souvent des recettes de boulange...
Pourtant c'est une cuisine très amusante à faire, un peu magique et au final assez facile quand on a trouvé la bonne technique.

Fromages blancs faisselles maison

Mes petites expériences Je profite d'une petite accalmie dans la consultation du blog pour publier une recette qui, j'en ai conscience, ne s'adresse certainement pas à un large lectorat.