Accéder au contenu principal

Confiture pêche-abricot


L'été en bocal


Confiture pêche-abricot
Beaucoup de gens ne prennent plus le temps de faire eux-même leurs confitures 😞...

C'est bien dommage car la qualité gustative des "confitures maison" est nettement meilleure et très franchement c'est rien à faire.

En 3/4 d'heure maximum vous vous serez concocté une petite part d'été pour cet hiver et le jeu en vaut vraiment la chandelle!

Il est encore temps de faire vos confitures car il reste encore beaucoup de fruits sur les étals et ils sont gorgés de soleil.

Question confitures, je fais rarement des confitures mono-fruit, à part la mirabelle et la framboise qui, je trouve se suffisent souvent à elles-même quand elles sont de qualité (même si je ne peux m'empêcher de mélanger aussi la framboise avec la pêche avec laquelle elle se marie à merveille!).

Pour les autres parfums, je préfère les associer pour créer de nouvelles saveurs et sublimer les goûts en les associant.

Je vous en ai d'ailleurs déjà proposées plusieurs sur le blog comme la confiture fraises-ananas, confiture pêche-verveine ou le confit de melon à l'anis.

Aujourd'hui je vous propose d'associer l'abricot avec la pêche (ou la nectarine).

L'acidité de l'un est équilibré par la douceur de l'autre et cela donne un mélange délicieux 😋!

À la maison, ces pots-là disparaissent à la vitesse grand V!

Vous voulez vous aussi essayer?

Alors à vos bassines!! Vous avez tout le week-end pour faire vos confitures 😉!!



Confiture pêche-abricot

confiture pêche-abricot

Ingrédients pour 6 à 8 pots suivant leur taille:

600 gr d'abricots
700 gr de pêches (ou de nectarines)
800 gr de sucre en poudre (de canne de préférence)
1 citron
2 càc d'agar-agar ou de pectine de fruits (facultatif)

Laver rapidement les abricots sous l'eau, les ouvrir en deux et les dénoyauter.
Éplucher les pêches, les dénoyauter et les couper en morceaux.
Presser le jus du citron.
Mettre les fruits dans une grande casserole ou une bassine à confiture avec le sucre et le jus de citron.
Mélanger avec une cuillère en bois et laisser (si possible, mais pas obligatoire) les fruits libérer leur eau et faire fondre le sucre avant de lancer la cuisson (une nuit à couvert par exemple).
Commencer la cuisson à feu moyen en remuant de temps à autres pour éviter que les fruits n'accrochent au fond.
Poursuivre la cuisson pendant une petite demie-heure à petits bouillons en réduisant le feu si la confiture fait de grosses bulles.
Deux minutes avant la fin de la cuisson, ajouter l'agar-agar et remuer pour bien le repartir.
Donner un coup de mixer si on aime les confitures lisses et sans morceaux.
Remplir les pots préalablement stérilisés jusqu'à 0,5 cm du bord, les fermer avec un couvercle puis les retourner et laisser ainsi jusqu'à complet refroidissement.
Stocker dans un endroit sec, frais et à l'abri de la lumière jusqu'à consommation.
Confiture pêche-abricot

Commentaires

  1. C'est vrai que ça doit être un bel accord de saveurs :) C'est intéressant de mettre de l'agar-agar, c'est la première fois que je vois ça !! D'habitude je vois qu'il est recommandé de mettre de la pectine, voire des pépins de citron ! (dans un nouet, pour éviter de les perdre)
    Une excellente suggestion, merci beaucoup !!
    Jane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que d'habitude on met de la pectine de fruits ou les pépins de citron ou de pomme dans une petite gaze mais très franchement, l'agar-agar est plus facile à trouver que la pectine et plus facile à manipuler que les pépins ;-). Mais tout cela n'est pas obligatoire bien-sûr! On peut très bien faire de la confiture sans ajouter de gélifiant, il faudra juste la faire cuire plus longtemps pour ne pas qu'elle soit trop liquide.

      Supprimer
  2. Moi je fais encore mes confitures maison, mais je ralentis car j'en ai plus que je n'arrive à en manger lol, bah oui, quitte à en faire autant faire de la quantité :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux les offrir si tu en as trop 😉! Les gens sont toujours contents de recevoir des produits maison quand ils sont bons!

      Supprimer
  3. MICELI VERONIQUE28 août 2017 à 22:20

    J'ai écouté ma Kelou, j'ai acheté les fruits ce we et mes 6 pots pêche abricot sont faits!! voilà une bonne provision de gourmandise pour cet hiver, je tenterais bien celle avec de la verveine mais je la trouve où la verveine fraiche?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ce n'est pas facile à trouver la verveine fraîche... Je n'en ai jamais vue en magasin. Mais tu peux les faire avec de la verveine sèche et surtout tu peux en trouver chez ta copine Kélou 😉! Je t'en donnerai un brin pour que tu puisses en faire si tu es sage 😉😂! Bisous et bonne journée ma Véro 😘

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !

Veillez à bien suivre jusqu'au bout la procédure. Ce n'est pas une erreur, il faut bien cliquer 2 fois sur "publier" !!

Merci d avoir pris le temps de me mettre un petit mot ! C'est l'essence qui me fait avancer ;-) et sans essence le moteur cale...

Posts les plus consultés de ce blog

Bouchées de radis noir au saumon et au sésame

Apéro chic et light!
Ce n'est pas parce que l'on essaye de rattraper les excès faits pendant les fêtes et que l'on fait attention à ce que l'on mange que l'on est obligé de se priver de tout!

Je vous propose donc une recette pour l'apéritif très esthétique, légère, fraîche et très facile à faire!

Une recette qui vous permettra de recevoir vos amis en les régalant sans gâcher tous les efforts de la semaine.

Bref, encore une recette qui pourrait bien devenir un de vos basiques!

Je vous la poste aujourd'hui pour que vous puissiez aller faire vos courses aujourd'hui, pour l'essayer dès ce week-end 😉.


Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou !
Je vous arrête tout de suite! Aucun rapport avec la polémique actuelle qui court dans les médias et dans le milieu footballistique... Ma quenelle à moi est totalement inoffensive et sans aucune arrière pensée.
C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps.
En mauvaise lyonnaise que je suis (forcément... Je ne suis qu'aux 3/4 lyonnaise et j'ai passé plus de la moitié de ma vie en dehors de Lyon...  Ceci explique donc sans doute cela),  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même... Shame on me 😩, oui, je sais!
Il y a quelques temps, j'ai découvert dans la gamme des quenelles Malartre, des mini-quenelles au comté absolument délicieuses 😋!

Les puristes crieront: "Au scandale 😱!!! La vraie quenelle de Lyon, c'est la quenelle au brochet!!".

C'est vrai, mais comme je ne suis pas 100% lyonnaise, je peux prendre quelques libertés, non? Et toc 😜 (ou "toque" sur un site …

Couscous facile

Direction le Maghreb
Vous êtes nombreux à me demander de poster de temps en temps des recettes de "basiques".

Le couscous en est un exemple type et chez nous tout le monde adore ça! 

Il n'est pas rare que mes enfants me demandent d'en faire un, quand je leur demande ce qui leur ferait plaisir pour leur repas d'anniversaire.

D'ailleurs, j'ai toujours dans mon congélateur la viande adéquate pour pouvoir en préparer un "au pied levé".

Le couscous est aussi un des plats favoris des français, il n'y a donc pas que chez nous qu'on en est fan...

La recette que je vous propose aujourd'hui est en plus tellement facile à réaliser (je parle de cette recette... Le vrai couscous dans les règles de l'art, "qui est bon comme là bas, dis !",  c'est une autre affaire!), que ce serait dommage de passer à côté!

Pas de matériel compliqué (c'est à dire pas de couscoussier ou de cuiseur vapeur), pas de cuisson de la semoule à la v…