Accéder au contenu principal

Cailles aux griottes


Pour changer du traditionnel gigot d'agneau


Cailles aux griottes

Et si, pour changer du classique gigot pascal vous proposiez à vos convives des petits zozios délicieusement accompagnés d'une sauce parfumée et de fruits acidulés?

C'est un plat très facile et rapide à mettre en œuvre, que je faisais très souvent quand j'ai commencé à cuisiner et que je n'avais pas refait depuis trèèès longtemps.

Ravie d'avoir retrouver ce petit plat bien sympathique, je me suis dit que peut-être, certains d'entre vous en ont assez de faire toujours la même chose pour le repas pascal et que c'était une recette sympa à vous proposer durant cette semaine de préparatifs de la fête de Pâques!
Par ailleurs, c'est un plat plutôt économique par rapport au gigot d'agneau, car pour acheter un gigot d'agneau de lait de bonne qualité pour une grande tablée, il faut parfois investir une grosse somme 😩...
Les cailles sont elles bien meilleur marché!

N'ayez crainte si vous trouvez généralement que les cailles sont un peu sèches, ici, comme elles sont cuites dans le jus des griottes, elles sont vraiment très tendres.

Alors? Prêts à changer vos habitudes? Suivez moi donc en cuisine!!


Cailles aux griottes

Cailles aux griottes

Ingrédients pour 6 personnes:

6 cailles
1 bocal d'environ 700 gr de griottes dénoyautées au sirop (370 gr égouttées)
2 échalotes ou 3 càs d'échalotes surgelées ciselées
2 càs de vinaigre de framboise (ou à défaut vinaigre de Banyuls ou de vin rouge maison)
1 càs de Kirsch
10 gr de beurre
1 càs d'huile d'olive
1 feuilles de laurier
1/2 fève de tonka (facultatif)
1 càs de fécule de maïs
sel
poivre (de Sechuan de préférence)

Couper les têtes et les ailes des cailles si nécessaire.
Dans une petite cocotte, faire fondre le beurre avec l'huile d'olive.
Une fois que le tout est chaud, y faire dorer les cailles sur toutes leurs faces, ainsi que les échalotes.
Une fois que le tout est bien doré, déglacer avec le vinaigre et le Kirsch.
Saler, poivrer et râper la moitié d'une fève de tonka.
Verser le bocal de griottes avec son jus.
Ajouter la feuille de laurier et laisser cuire à feu moyen une vingtaine de minutes.
Au bout des 20 mn, retirer les cailles et les griottes à l'aide d'une écumoire.
Mettre une cuillère à soupe de fécule de maïs dans un petit bol et la délayer avec 4 cuillères à soupe de jus.
Remettre ce mélange dans la cocotte, mélanger et faire réduire les jus de griottes pendant une dizaine de minutes.
Remettre les cailles et les griottes quelques minutes avant la fin pour les réchauffer et servir.

Cailles aux griottes et nid de pâtes fraîches

Les secrets de la recette:

Je sers généralement ces cailles avec des pâtes fraîches. L'inconvénient des pâtes fraîches est qu'il faut vraiment les faire au tout dernier moment et les faire très peu cuire sinon elles collent et c'est la cata...
Vous pouvez sinon les accompagner de polenta crémeuse ou pourquoi pas d'un gratin de pommes de terre ou d'une purée de pommes de terre.

Je fais ce plat de préférence avec des griottes mais à défaut on peut aussi utiliser des cerises.

Si vous ne trouvez pas pile-poil le même grammage de bocal, prenez ce que vous trouvez. On n'est pas à 3 griottes près et s'il y a moins de jus, faites réduire un peu moins longtemps.

On peut aussi utiliser des griottes surgelées mais vous n'aurez pas de base de jus. Il faudra donc adapter la recette en supprimant toute la fin de la recette (toute la phase de réduction de la sauce). Je l'ai déjà fait mais je trouve que les cailles sont moins sèches et plus moelleuses cuites dans le sirop (qui est très peu sucré rassurez vous).

Alors évidemment, si des petits font partie de la tablée, mes petites cailles ne seront pas forcément adaptées... À moins que vous ne trouviez des cailles désossées ou des filets ou que vous ne demandiez à votre volailler de le faire pour vous. Ça peut aussi être valable pour les adultes 😉.

Choisissez quoiqu'il arrive des cailles dodues. Rappelez-vous qu'il n'y a pas énormément de viande sur les cailles et qu'il faudra peut-être en prévoir une deux supplémentaires pour les gros mangeurs.

Vous pouvez bien-sûr adapter la recette en remplaçant les cailles par d'autres volatiles (je pense aux chasseurs notamment...).

Je mets de la fève de tonka, une épice que j'aime beaucoup et qui va particulièrement bien avec les cerises. Si vous n'en trouvez pas et que vous souhaitez tester vous pouvez en trouver en cliquant ICI.

Retirez la feuille de laurier avant de servir.
Cailles aux griottes cerises

Commentaires

  1. Alors, j'ai goûté, c'est hyper bon et la chair des cailles reste hyper moelleuse grâce au fait qu'elles cuisent dans le jus des griottes. Je vous le conseille. Essayer c'est l'adopter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celle qui est en photo est peut-être celle que tu as mangé ;-) !! Merci pour ton retour Dinou!!

      Supprimer
  2. Super recette, tu as raison on peut aussi varier du traditionnel gigot et là c'est une belle alternative! bisous

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ces petites cailles ! une belle idée d'association ! Bonne journée bises

    RépondreSupprimer
  4. Oui tout à fait! Ça se marie à merveille!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!
Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, lorsque j'achetais du chou chinois (pas facile à dire pour les palais chatouilleux), je me cantonais (non pas le riz... Même si, certes, ce serait de circonstance !!!) à faire ma salade de chou chinois au poulet et au sésame que nous aimons beaucoup à la maison.J'avais envie depuis longtemps de le tester chaud et un jour je me suis lancée!
J'y suis allée "au pif"comme bien souvent, et j'ai fait bonne pioche puisque mari et enfants ont adoré.

Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même... Il y a quelques temps, j'ai découvert dans la gamme des quenelles Malartre, des mini-quenelles au comté absolument délicieuses.
Comme je n'arrive plus à les trouver j'ai décidé de "bricoler" une recette pour essayer de m'approcher au plus près de ce que j'avais goûté et apprécié et voilà le résultat!

Planteur antillais

La star des Antilles!
J'ai de tout temps adoré faire des cocktails! Le côté apprenti sorcier et potion magique sans doute 😉!

Plus jeune je faisais acheter à mes parents toutes sortes de liqueurs pour en faire pendant les vacances familiales.

Mes années passées en Guadeloupe n'ont pas atténué ma passion pour les cocktails, car quel alcool se prête mieux aux cocktails que le rhum (ne cherchez pas il n'y en a pas 😜)??

Et aux Antilles, le roi des cocktails après le punch basique rhum/sucre de canne/citron vert (Ti-punch), c'est le planteur!

Gigot de 7 heures

Patience et longueur de temps...
Ça vous rappelle quelque chose?? Oui!!! C'est bien ça ! C'est la morale de la fable de La Fontaine "Le lion et le rat", la suite de la citation étant "font plus que force ni que rage"!!
Bon je vous rassure, pas de recette à base de rat et encore moins de lion 😝!
Peut-être aurais-je dû choisir la fable "Le loup et l'agneau" pour la recette du jour, mais la morale en question -"La raison du plus fort est toujours la meilleure"- ne collait pas du tout avec la recette de gigot que je vous propose aujourd'hui...

Mini burgers au saumon fumé

Burgers nordiques Une recette festive pour vos buffets ou apéritifs à venir, ça vous dit ?
Eh bien je pense que ce burger revisité devrait plaire autant aux petits qu'aux grands !
La viande est remplacée par du saumon fumé, met de fêtes par excellence, et le ketchup par une délicieuse petite sauce au citron et à la ciboulette.
Avec ces mini burgers c'est la succès assuré!

Yaourts au lait de coco avec ou sans yaourtière

Douceur des îles Ça fait bien longtemps que je ne vous aie pas proposé de recettes de yaourts.

Ceux-ci ont été plébiscités à la maison et je vous recommande vivement de les tester!

Après les yaourts au citronaux marshmallowsà la verveinenature doux et onctueux et à la fleur d'oranger, voici à présent les yaourts au lait de coco!

Ce ne sont pas des yaourts vegan 100% au lait de coco que je vous propose, mais bien des yaourts au lait de vache parfumés au lait de coco.

D'ailleurs je ne suis pas sûre que les desserts 100% lait de coco puissent portés l'appellation "yaourt"...

Je me doute bien que bon nombre d'entre vous ne veulent même pas entendre parler de faire leurs yaourts "maison" et se demandent pourquoi je m'escrime à poster ce genre de recettes...

Mais sincèrement, vu comme c'est facile et délicieux, je continue (je vous rappelle, que je fais mes yaourts au four, donc inutile d'investir dans une yaourtière...)!

D'autant…