#random-posts img{float:left;margin-right:10px;border:1px solid #999;background:#FFF;width:36px;height:36px;padding:3px}

vendredi 18 mai 2018

Planteur antillais



La star des Antilles!

Planteur antillais

J'ai de tout temps adoré faire des cocktails! Le côté apprenti sorcier et potion magique sans doute 😉!

Plus jeune je faisais acheter à mes parents toutes sortes de liqueurs pour en faire pendant les vacances familiales.

Mes années passées en Guadeloupe n'ont pas atténué ma passion pour les cocktails, car quel alcool se prête mieux aux cocktails que le rhum (ne cherchez pas il n'y en a pas 😜)??

Et aux Antilles, le roi des cocktails après le punch basique rhum/sucre de canne/citron vert (Ti-punch), c'est le planteur!
Ça fait très longtemps que j'ai dans l'idée de vous poster une recette de ce cocktail mythique et c'est en voyant la recette de ma copinaute Lou du très joli blog Une aiguille dans le potage que je me suis enfin décidée à prendre des photos pour pouvoir vous poster la recette.

Le planteur est idéal pour recevoir beaucoup de monde l'été.

Il n'est pas trop alcoolisé, rafraîchissant, on peut le préparer à l'avance, on met tout dans un grand saladier et chacun se sert à sa guise, bref c'est top pour un buffet!

Le plus difficile sera de choisir les bons ingrédients pour le réaliser et d'avoir assez de place dans le frigo pour le stocker.

Alors à vos shaker les mixologistes (oui, la mixologie c'est l'art de créer des cocktails! Mais je vous rassure pas besoin de shaker pour faire un planteur -même si ça rime 😂-)!


Planteur antillais

Planteur antillais

Ingrédients pour 4 litres de cocktail, soit 20 verres, soit environ 10 personnes:


1 litre de jus de goyage
1 litre de jus d'ananas
1 litre de jus de mangue ou fruits de la passion
75 cl de rhum blanc
25 cl de rhum ambré
1 citron vert
2 càs de sirop de grenadine
1 pointe de couteau de cannelle en poudre
1 pointe de couteau de poudre de vanille
1 pointe de couteau de noix de muscade (facultatif)
10 gouttes d'Angostura (facultatif)

Laver le citron vert, râper son zeste et le presser pour en récolter le jus et les mettre dans un grand saladier.
Ajouter les épices et le sirop et bien mélanger.
Ajouter les rhums et les jus.
Mélanger tous les ingrédients du planteur et placer au frais jusqu'au moment de servir.
Servir très frais avec éventuellement quelques glaçons s'il fait chaud.
Planteur des Antilles


Les secrets de la recette:


Les proportions données sont proposées dans l'hypothèse où les convives prendront 2 verres de boisson. Ajustez suivant le public, la chaleur, la durée de l'apéritif, etc...
Pour ajuster les proportions, souvenez-vous qu'il faut 3 doses de jus de fruits de si possible 3 fruits différents, pour 3/4 de dose de rhum blanc, 1/4 de dose de rhum brun et 1/2 cuillère à soupe de sirop.

Si le punch est à destination de jeunes, vous pouvez l'alléger un peu en ajoutant un litre de jus de fruits supplémentaire.

Vous pouvez parfaitement préparer le planteur plusieurs jours à l'avance. L'idéal c'est 24 à 48 heures pour que les parfums se développent bien. Si vous le préparez à l'avance je vous recommande de remplacer les poudres d'épices par des épices entières. Pas la noix de muscade qui se dose avec parcimonie car à hautes doses ça devient un poison, mais remplacez la poudre de vanille et de cannelle par une gousse fendue en deux et un bâton légèrement concassé pour libérer les saveurs.
Si vous le préparez à la dernière minute ou le jour J, préférez les épices en poudre comme indiqué dans la recette.

Les deux jus de fruits indispensables pour le planteur sont la goyave et l'ananas (à mon goût). Pour le reste je varie, avec une préférence pour la mangue et les fruits de la passion (que l'on appelle maracuja aux Antilles). Mais vous pouvez aussi parfaitement mettre du jus d'orange (de bonne qualité) ou d'autres jus suivant vos goûts personnels.

Aux Antilles on sucre avec du sirop de sucre de canne mais aussi avec du sirop de grenadine. Je ne mets que du sirop de grenadine qui me semble amplement suffisant mais selon vos goûts ou ce que vous avez à la maison, vous pouvez mélanger les deux ou le remplacer par du sirop de canne ou un autre sirop de fruits qui se marie avec les jus utilisés (pêche par exemple).

La dose de sirop est à ajuster en fonction du degré de sucre contenu dans les jus. La plupart des recettes proposent des doses beaucoup plus importantes, moi je trouve que 2 cuillères à soupe sont suffisantes mais ça dépend des jus utilisés et du degré d'alcool du rhum.

La réussite du cocktail dépendra de la qualité des produits utilisés. Oubliez le rhum traditionnel ou industriel. Je vous recommande vivement de faire votre planteur avec du rhum agricole des Antilles. On en trouve à divers degrés d'alcool mais prenez-en un toujours au dessus de 40°. Le degré d'alcool n'est pas forcément gage de qualité mais souvent les bons rhums ont un degré élevé d'alcool. Personnellement je trouve presque dommage d'utiliser du rhum de très grande qualité pour faire du planteur. Je réserve les rhums à un degré d'alcool supérieur à 40° au Ti-punch qui révèle merveilleusement les saveurs de ces rhums là (essayez le rhum Bielle, celui du Père Labat ou le Coeur de chauffe de la distillerie Reimonenq pour faire le Ti punch). Pour le planteur je prends un rhum blanc agricole, c'est l'assurance que c'est un bon rhum fait à partir de jus de canne, contrairement au rhum industriel (le Négrita par exemple que je réserve à la cuisine) qui est fait à partir de mélasse allongée d'eau (le rhum Bologne est top et pas trop cher, c'est mon chouchou) et un rhum ambré agricole aussi (celui de la distillerie La Mauny par exemple) le tout à 40°. Le rhum ambré est un rhum élevé en fûts de chênes qui lui confère sa couleur et sa saveur.

Le dosage rhum blanc/rhum ambré peut varier. Parfois je mets un peu plus de rhum ambré (on peut aller jusqu'à moitié/moitié, certaines personnes font même leur planteur qu'au rhum ambré), parfois un peu moins. Beaucoup de gens font le planteur uniquement avec du rhum blanc mais je trouve que le rhum ambré apporte plus de rondeur et de subtilité au planteur.

Pour le jus, je prends souvent les jus de la marque Caresse antillaise que l'on trouve au rayon frais. Ils sont vraiment excellents! Ceux de la marque Caraïbos au rayon des jus traditionnels sont très bons aussi et offrent une belle variété. Sinon prenez les hauts de gammes "pur jus" des marques de distributeurs qui sont bien aussi (gamme "Sélection" chez Carrefour par exemple).

Pour les épices vous pouvez varier les plaisirs suivant vos goûts: rajoutez par exemple un peu de gingembre. Je ne mets pas systématiquement de la noix de muscade mais le "vrai" planteur en comporte quasiment toujours.

Concernant le citron vert, préférez le bio puisque vous allez en utiliser le zeste. Si vous n'en trouvez pas, avant de l'utiliser, frottez le avec du bicarbonate dissous dans de l'eau pour ôter les pesticides.

L'Angostura est un concentré à base d'écorces d'orange, d'épices et autres ingrédients naturels, fabriqué à Trinidad, aux saveurs amères que l'on trouve parfois au rayon des alcools (des toutes petites bouteilles) qui sert à relever les cocktails. Il n'est pas indispensable, d'autant que pas toujours facile à trouver, mais il apporte un peu de peps au cocktail. N'hésitez pas à investir, si vous achetez une bouteille vous en aurez pour des années (il se dose avec parcimonie, quelques gouttes suffisent, j'ai la même bouteille depuis 20 ans) et vous pourrez vous en resservir dans de nombreux cocktails! Vous pouvez en acheter en cliquant ICI.

N'ayez pas peur de faire trop de planteur! Il se congèle très bien dans des bouteilles en plastique que vous aurez pris soin de ne pas remplir à ras bord (le liquide prend plus de place lorsqu'il est surgelé et si vous remplissez à ras bord les bouchons vont sauter et le planteur se répandre dans votre congélateur...). Sinon il se conserve une semaine sans problème au frigo (sauf si vous avez mis moins d'alcool qu'indiqué) donc vous pouvez le garder pour les apéros du week-end suivant 😉 (sauf bien sûr si vous avez l'habitude de boire en semaine!).

Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter dans le punch des morceaux de fruits frais: ananas, mangue, rondelles d'orange ou de citron vert...

Pour accompagner le planteur, rien de meilleur que les accras de morue et les boudins antillais! Mais chez Kélou on fait plus souvent des accras de potiron (à faire de la chair de potiron surgelée en ce moment 😉) qui sont également délicieux et dont vous retrouverez la recette en cliquant sur le lien rose ou en cliquant ICI!


Planteur antillais

10 commentaires:

  1. Je découvre votre blog..merci pour cette recette d'un véritable punch..le notre est plus simple et je vais m'empresser de suivre votre recette. L'été est là et nous apprécions cette apéritif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la visite Lily! Chacun a sa propre recette de punch, je ne prétends donc pas avoir la véritable recette ;-). J'espère en tous cas qu'elle vous plaira!

      Supprimer
  2. Je suis d'accord avec toi il n'y a rien de mieux que le rhum pour les cocktails, c'est un délice! ce planteur me fait hyper envie avec sa jolie couleur! bisous!

    RépondreSupprimer
  3. Qu'est ce que c'est bon ça ! Avec modération bien sûr ! Bonne journée bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec modération? Tu es sûre?? C'est tellement bon ;-) !!

      Supprimer
  4. Enfin ta super recette... dégustée il y a quelques années chez toi, tu m'avais donné la recette de vive voix et bien sûr je l'avais oubliée aussi sec!!!
    Vivement les apéros de cet été pour vite l'essayer!
    Merci ma Kélou,
    Marielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui! C'est l'avantage avec le blog! Toutes les recettes que je vous ai données à l'une ou l'autre sont rassemblées ici! Plus besoin de rechercher les petits bouts de papier sur lesquels vous les aviez notées!! Bisous ma très chère amie!

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du coeur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre ( à suivre jusqu'au bout ;-) !! Ce n'est pas une erreur, il faut bien cliquer 2 fois sur "publier" !! ) :

1) Écrivez votre commentaire en plaçant votre curseur dans le cadre à la place de "Saisissez votre commentaire".
2) Ensuite identifiez-vous dans la rubrique sous le cadre à côté de "Commentaire". Si vous avez un compte Google, votre nom doit apparaitre automatiquement, dans ce cas ne touchez rien et passez à l'étape 3. Sinon cliquez sur la petite flèche à côté de "sélectionnez le profil" afin que l'on vous propose d'autres choix : saisissez votre nom ou pseudo en cliquant sur Nom/URL (ne vous occupez pas de l'URL, laissez ce champ vide si vous n'avez pas de site web).
3) Puis cliquez sur le bouton bleu "Publier"
4) Cliquez sur la case à gauche de "je ne suis pas un robot".
5) Et enfin RE-CLIQUEZ SUR LE BOUTON BLEU "Publier"

Merci d avoir pris le temps de me mettre un petit mot ! C'est l'essence qui me fait avancer ;-) et sans essence le moteur cale...