Accéder au contenu principal

Eau de figuier à la fleur d'oranger


J'ai mis le sud en bouteille!
Eau de figue à la fleur d'oranger

Je suis de plus en plus intéressée par la cuisine que l'on appelle "sauvage" qui est assez tendance en ce moment. Pas de panique, la cuisine sauvage ce n'est pas le retour à l'âge de pierre!!

C'est en fait une cuisine qui utilise les plantes sauvages et tout ce que la nature met à notre disposition.

Et je peux vous dire que quand on commence à s'intéresser à la chose, elle en met des choses à notre disposition!!!

Je rêve de faire un stage pour apprendre à distinguer les plantes comestibles de celles qui ne le sont pas et savoir comment les utiliser!

C'est sur le blog d'Hélène du très joli blog Green me up que j'ai découvert que l'on pouvait utiliser les feuilles de figuier.

Je suis dingue de l'odeur qu'elles dégagent, et dans les parfums d'intérieur, bougies et autres, je craque régulièrement pour ce parfum.

On retrouve tout à fait le goût de l'odeur dans cette eau parfumée (je ne sais pas comment expliqué autrement...), un parfum à la fois frais et subtil.

Hélène fait infuser ses feuilles de figuier à chaud, mais j'ai choisi de le faire à froid pour conserver justement ce goût subtil pas trop présent, et j'ai eu envie d'y ajouter un soupçon d'eau de fleur d'oranger qui se marie si bien avec la figue.

Au final, curieusement, comme me l'a fait remarquer mon fils, ça donne une eau dont le goût ressemble un petit peu à l'eau de coco (pour une coco-addict comme moi, inutile de vous dire que c'est plutôt un bon point!) avec un léger goût de miel.

Enfin bref, il faut que vous essayiez pour vous rendre compte si vous avez un figuier dans votre jardin!

C'est si facile et si frais que je suis sûre que cette boisson va devenir votre hit de l'été!

  Eau de figuier à la fleur d'oranger


Eau de figue à la fleur d'oranger

Ingrédients pour une bouteille de 75 cl:

75 cl d'eau
1 belle feuille de figuier fraîche
1 ou 2 càs d'eau de fleur d'oranger
1 càs de sirop d'agave ou 1 càc de miel

Rincer la feuille de figuier sous l'eau froide.
La déchirer ou la découper en retirant les grosses nervures de la feuille.
Mettre les morceaux dans une carafe ou une bouteille à large ouverture.
Ajouter l'eau de fleur d'oranger et l'élément sucrant et compléter avec de l'eau jusqu'en haut de la bouteille en laissant un espace pour pouvoir agiter le contenu.
Bien secouer et mettre au frais pour minimum 2 heures avant de consommer.
Eau de figue à la fleur d'oranger

Les secrets de la recette:


Généralement les feuilles de figuier sont assez grosses et 1 devrait suffire à diffuser son parfum subtil sans apporter d'amertume. Si vos feuilles sont petites, utilisez-en 2. Je ne cherche pas à obtenir une infusion mais une eau subtilement parfumée.

Bien entendu, il vous faudra utiliser des feuilles de figuier non-traité -cela va sans dire mais ça va mieux en le disant!!-.

Utiliser une carafe ou une bouteille à large ouverture pour pouvoir retirer les feuilles en fin d'infusion.

Cette eau se consomme dans les 4 jours suivant le début de l'infusion, mais il y a toutes les chances pour qu'il n'en reste plus au bout d'une journée 😉!

Vous pouvez laisser les feuilles dans la bouteille. L'eau prendra un peu plus de goût au fil des heures et devrait finir par tomber au fond (suivant leur épaisseur).

Vous n'êtes pas obligés de sucrer la boisson. Quoiqu'il arrive la dose est infime et on ne sent pas le sucre mais si vous le souhaitez, supprimez le complètement.

Et pour ceux qui n'ont ni sirop d'agave, ni miel sous la main, vous pouvez bien-sûr les remplacer par du sucre en poudre classique et ajuster selon vos goûts.

Si vous voulez sucrer mais diminuer encore la facture glycémique, sucrez avec de la stévia ou mieux avec du xylitol (édulcorant fait à base de bois de bouleau). Vous pouvez aussi utiliser de l'aspartame mais je ne vous le recommande pas.

Vous aurez peut-être du mal à trouver de la véritable eau de fleur d'oranger. La plupart du temps c'est de l'arôme que l'on trouve (Vahiné par exemple). L'arôme a un goût beaucoup plus puissant que l'eau dont le parfum est beaucoup plus subtil. Suivant ce que vous utiliserez, il faudra donc adapter le dosage en fonction de ce que vous utilisez et bien-sûr selon votre goût. J'utilise celle de la marque Terre Exotique ma marque fétiche en matière d'épices (vous en trouverez ICI).

La feuille de figuier est tonifiante et a des vertus laxatives, veillez donc à ne pas en consommer de trop grosses quantités. Elle a aussi des vertus fluidifiantes et est recommandée en cas de douleurs menstruelles.

Si vous le souhaitez, vous pouvez parfaitement essayer la méthode d'Hélène en faisant chauffer l'eau et en mettant une feuille de figuier par verre/tasse. Vous obtiendrez ainsi plutôt une infusion qui aura une jolie couleur verte, que vous pourrez parfaitement boire chaude ou glacée en rajoutant ou non de l'eau de fleur d'oranger ou en essayant la version d'Hélène avec de la vanille qui est délicieuse aussi!

Infusion glacée à la fleur d'oranger

Commentaires

  1. Une jolie et originale découverte ! Merci ! Bonne journée bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pour moi aussi! Ça va devenir ma boisson de l'été ;-) !!

      Supprimer
  2. tu pique ma curiosité là!!!! bisous

    RépondreSupprimer
  3. Une chance j'ai un figuier dans mon jardin... Je vais essayer de suite, super idée. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas si tu as la chance d'avoir un figuier dans ton jardin ;-) !!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même... Il y a quelques temps, j'ai découvert dans la gamme des quenelles Malartre, des mini-quenelles au comté absolument délicieuses.
Comme je n'arrive plus à les trouver j'ai décidé de "bricoler" une recette pour essayer de m'approcher au plus près de ce que j'avais goûté et apprécié et voilà le résultat!

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!
Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, lorsque j'achetais du chou chinois (pas facile à dire pour les palais chatouilleux), je me cantonais (non pas le riz... Même si, certes, ce serait de circonstance !!!) à faire ma salade de chou chinois au poulet et au sésame que nous aimons beaucoup à la maison.

Pain cocotte à l'épeautre et aux 5 graines

Ça croustille sur les papilles! Je ne vous propose pas très souvent des recettes de boulange...
Pourtant c'est une cuisine très amusante à faire, un peu magique et au final assez facile quand on a trouvé la bonne technique.

Fromages blancs faisselles maison

Mes petites expériences Je profite d'une petite accalmie dans la consultation du blog pour publier une recette qui, j'en ai conscience, ne s'adresse certainement pas à un large lectorat.
Eh oui, de nos jours, quel hurluberlu autre que moi va se lancer dans la confection de faisselles maison??
Ça me permet ainsi de compléter mon petit carnet de recettes perso, une des raisons pour lesquelles j'ai créé ce blog.
Et puis, qui sait... Peut-être existe-t-il d'autres hurluberlus parmi mes lecteurs 😉...

Yaourts au lait de coco avec ou sans yaourtière

Douceur des îles Ça fait bien longtemps que je ne vous aie pas proposé de recettes de yaourts.
Ceux-ci ont été plébiscités à la maison et je vous recommande vivement de les tester!

Polenta crémeuse

Douceur italienne Connaissez-vous la polenta?
C'est une semoule fine de maïs dont les italiens sont très friands.
Ça peut tout aussi bien être délicieux que très moyen si elle n'est pas bien cuisinée. On peut la préparer en  différentes textures qui va du plus ou moins liquide, au plus ou moins ferme. Personnellement je l'aime soit en bâtonnets revenus à la poêle dans du beurre, soit comme je vous la propose aujourd'hui en polenta crémeuse.
C'est un accompagnement parfait pour une viande en sauce, un rôti ou toute autre viande et peut même compléter une soupe lors d'un soir de semaine automnal ou hivernal en guise de plat principal, servie seule quand elle est bien préparée, ou accompagnée d'une bonne tranche de jambon de pays.