Accéder au contenu principal

Ginger beer (bière au gingembre)

Ginger beer

Du peps dans ma bouteille!

C'est une boisson sans alcool très rafraîchissante que je vous propose de réaliser aujourd'hui.
Une boisson idéale pour l'été pour se faire plaisir et se faire du bien avec le gingembre dont les vertus ne sont plus à démontrer.
Cette boisson est une boisson très ancienne originaire de la Jamaïque qui a été popularisée par les Anglais qui en sont très friands (c'est d'ailleurs en Angleterre que je l'ai découverte sous la marque Fever tree).
Le principe est de faire fermenter du gingembre grossièrement haché dans de l'eau avec un peu de sucre, de jus de citron (pas obligatoire mais moi j'aime bien avec) et un peu de levure de boulanger.
Cela donne une boisson naturellement et légèrement pétillante.
Servie glacée elle est vraiment très désaltérante, peu sucrée et vivifiante!
Essayez vite! Si vous aimez le gingembre vous allez vous régaler!
Dans le même esprit, essayez aussi sur ce blog le sirop de gingembre qui vous permettra de faire régulièrement de délicieux ginger ale en y ajoutant juste un peu d'eau pétillante.

Ginger beer (bière au gingembre)

Bière au gingembre

Ingrédients pour un peu plus d'un litre:

1 bouteille d'eau minérale en bouteille plastique d'un peu plus de 1 litre (1,25 ou 1,5 l)
de 75 gr à 120 gr de sucre en poudre (ou 100 gr de sirop d'agave)
60 à 90 gr de gingembre frais et bio de préférence
1 citron vert ou jaune
Une grosse pincée de levure de boulanger

Retirer 250 gr d'eau à la bouteille.
Presser le jus du citron.
Bien laver le gingembre et le hacher finement sans l'éplucher.
Le mettre dans la bouteille avec le sucre, le jus de citron et la levure.
Fermer la bouteille et la secouer pour bien mélanger le tout.
La laisser à température ambiante entre 12 et 48 h suivant la température et la levure.
Bière de gingembre en cours de fermentation
Lorsque la bouteille est devenue dure et que des petites bulles apparaissent à la surface de l'eau, l'ouvrir avec précaution et filtrer le liquide obtenu et le mettre dans une bouteille.
Placer la boisson au minimum 2 heures au frais avant de servir bien bien frais.
Ginger beer (bière de gingembre)

Les secrets de la recette:

  • Il est important d'utiliser une bouteille en plastique car la pression générée par la levure pourrait provoquer des dégâts si vous utilisez une bouteille en verre (explosion!!!).
  • Il est important aussi d'utiliser de l'eau ne contenant pas de chlore  qui pourrait altérer la fermentation. Utilisez de préférence de l'eau de source ou minérale (non gazeuse bien-sûr!). Sinon utilisez l'eau du robinet et laissez s'évaporer le chlore qu'elle contient en laissant une bouteille ouverte pendant 12 heures.
  • Si vous n'utilisez pas du gingembre bio, vous pouvez l'éplucher. Vous pouvez également l'éplucher si vous comptez le réutiliser dans une autre recette.
  • Lorsque vous ouvrez la bouteille, ne la secouez pas juste avant, et faites le avec précaution en laissant le gaz s'évaporer progressivement en ouvrant petit à petit le bouchon. Faites le également dans votre évier (c'est l'expérience qui parle! Lors de la réalisation de ma première ginger beer j'ai pris une "ginger beer shower" et j'ai failli repeindre la cuisine 😂😂!!!).
  • Une fois la boisson fermentée, je la filtre et la mets dans une bouteille de limonade en verre récupérée. Dès que l'on met la boisson au frais, la fermentation cesse et il n'y a plus de risque de surpression.
  • J'utilise de la levure de boulanger déshydratée en sachet. J'ai essayé avec un morceau de cube de levure mais je trouve que l'on sent trop le goût de la levure...
  • Le sucre se dose suivant les goûts et la taille de la bouteille utilisée. Pour une bouteille de Salvetat je mets 75 gr je trouve que c'est bien dosé. Si la bouteille fait 1,5 litres vous pouvez en mettre un peu plus. Idem si vous aimez les boissons plus sucrées (mais ne dépassez pas 120 gr, enfin... à mon goût). J'utilise souvent du sirop d'agave qui rend la boisson moins calorique et plus saine mais les gourmands et ceux qui ont la chance de ne pas avoir à surveiller leur ligne préfèreront le sucre car la boisson fermente mieux avec du sucre classique. Vous pouvez aussi sucrer avec d'autres types de sucre: miel d’acacia, sucre de coco, xylitol, etc... Pas question par contre de supprimer complètement le sucre, levure et sucre provoquant la fermentation.
  • Suivant votre amour du gingembre et votre sensibilité au feu de ce dernier, mettez en plus au moins. Sachez aussi que plus vous le hacherez finement, plus il libérera de parfum.
  • Côté citron, j'ai un faible pour le citron vert que je trouve moins acide et dont j'adore le parfum. Mais là aussi c'est selon les goûts de chacun (ou ce que l'on a en stock).
  • Comme je n'aime pas le gaspillage, je refais une tournée avec le gingembre en le faisant infuser une deuxième fois dans de l'eau chaude pendant 15 mn (pour mieux en extraire les parfums qui restent) avant de l'ajouter au reste de la préparation.
  • Sinon, je réutilise le gingembre en le hachant plus menu dans un plat en réalisant une marinade pour du poulet, des crevettes ou du porc par exemple.
Et si vous ne voulez pas vous lancer dans la réalisation de ginger beer maison, n'hésitez pas à tester celle de Fever tree qui est super bonne (il y a d'autres marques que l'on trouve parfois au rayon "produits du monde" mais je ne les ai pas toutes testées)! Vous en trouverez parfois dans certains magasins ou dans les supermarchés (j'en ai déjà achetée à Auchan et dans une cave à vins).

Ginger beer

Commentaires

  1. Oui, oui, encore une recette Kelou qui me plait beaucoup. Je vais me lancer, c'est certain! J'adoooore le ginger beer. Tes recette me donnent toujours envie. Tu es la meilleure Kelou.
    P.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément!! On dirait presque que je lis dans tes pensées dis donc :D !! En tous cas, j'en suis plus que ravie ;-) !!

      Supprimer
  2. Justement j’ai repéré cette recette il y a quelque jours dans u livre et je me disais que je devrais tester!! je sens que tu vas me faire craquer!! bisous!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que je vais te faire craquer ;-) !! Essaye, tu verras c'est très sympa et rigolo à faire! Bisous et bon week-end!

      Supprimer
  3. sympa de faire sa bière maison!!!! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ce n'est pas vraiment de la bière... C'est une boisson fermentée, je pense que ça se rapproche plus du kéfir de fruits que de la bière ;-) ! Biz

      Supprimer
  4. ah oui ça doit pas être mal ça ! je vais essayer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui essaye!! Tu vas voir c'est très sympa et agréable quand il fait chaud!!

      Supprimer
  5. j'avais noté votre recette découverte par une amie sur FB. Je l'ai goûtée chez une amie cet été et c'est un coup de coeur !!!cela m'a rappelé le Canada...
    un grand merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que c'est une boisson dont sont très friands les anglo-saxons (enfin les canadiens sont quand même un peu des français exilés :D)! N'hésitez pas à faire connaître le blog autour de vous à votre tour ;-) ! Merci d'avance!

      Supprimer
  6. Je viens de réaliser votre recette en grande quantité (8 litres) pour un repas festif ce week-end ! Après fermentation j'y ajouterai vodka, concombre et menthe pour faire des cocktails "Moscow Mule" ;)
    Je ne manquerai pas de vous faire un retour ! Merci !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

Poêlée de chou chinois et carotte à l'asiatique À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!

Quenelles au comté

Quenelles au comté Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même...

Gigot de 7 heures

Gigot de 7 heures Patience et longueur de temps... Ça vous rappelle quelque chose?? Oui!!! C'est bien ça ! C'est la morale de la fable de La Fontaine "Le lion et le rat", la suite de la citation étant "font plus que force ni que rage"!! Bon je vous rassure, pas de recette à base de rat et encore moins de lion 😝!

Olives maison

Olives maison Éloge à la lenteur Voilà plusieurs années que je veux vous poster cette recette et chaque année je m'y prends trop tard... Je ramasse souvent mes olives en décembre et à cette période j'ai bien d'autres recettes à vous poster que celle-ci...  Je me décide donc un peu plus tôt cette année! Je ne sais pas si vous avez déjà envisagé de faire vos propres olives maison, mais c'est tellement facile à faire et délicieux qu'il faut absolument que vous testiez! Même ceux qui n'ont pas d'olivier dans leur jardin ou sur leur balcon peuvent se lancer car on en trouve à présent des fraîches chez les primeurs. La seule contrainte c'est qu'il faut être un tout petit peu patient...

Mini burgers au saumon fumé

Mini burgers au saumon fumé Burgers nordiques Une recette festive pour vos buffets ou apéritifs à venir, ça vous dit ?

Potimarrons farcis façon tartiflette

Potimarron des cimes Me voici de retour sur la toile après une grosse vilaine grippe qui m'a mise complètement KO. Pour récupérer et affronter le froid des pistes de ski, je vous propose aujourd'hui une recette qui permet de profiter des joies de la montagne sans (trop) culpabiliser. C'est vrai que si en plus du fromage, de la crème et du lard, on rajoute des pommes de terre ou des pâtes, on atteint des sommets caloriques!! Avec le potimarron on se fait juste un tout petit peu moins mal, on se régale tout autant et on coche un légume réglementaire quotidien!