Accéder au contenu principal

Confiture de mirabelles


Une confiture en or

Confiture de mirabelles


Je vous propose aujourd'hui la reine des confitures à mes yeux!

C'est la seule confiture "mono-fruit" (enfin mise à part la mûre sauvage) que je prépare chaque année coûte que coûte.

Le parfum des mirabelles est tellement riche et subtil (comme celui de la mûre) qu'il se suffit à lui seul.


Lorsque je faisais mes études loin de chez moi, ma grand-mère me mettait toujours de côté quelques pots parce qu'elle savait que c'était mon péché mignon et ma confiture préférée.

Cette confiture est donc une véritable Madeleine de Proust pour moi.

J'ai mis longtemps à convertir ma petite famille à cette confiture parce qu'ils n'aiment que les confitures mixées et surtout pas avec les peaux épaisses des prunes. 

Mais maintenant qu'ils ont accepté d'y goûter, c'est devenue une de leur préférée et les pots defilent à vitesse grand V!

Dépêchez vous de profiter de l'éphémère saison des mirabelles pour vous mettre en cuisine et faire le plein de délicieuses confitures pour l'hiver. Vous ne le regretterez pas 😉!


Confiture de mirabelles


Ingrédients pour 5 ou 6 pots:

1 kg de mirabelles
600 à 700 gr de sucre en poudre
1 citron

Laver les mirabelles et les dénoyauter.
Presser le jus du citron.
Mettre les mirabelles dénoyautées dans une grande casserole avec le sucre et le jus de citron.
Laisser si possible les fruits s'imprégner du sucre pendant une nuit à couvert (ou au moins quelques heures).
Le lendemain, retirer le couvercle, mélanger et mettre le feu sous la casserole.
Laisser cuire environ 25 mn à feu doux en remuant de temps à autres pour éviter que la confiture n'attache au fond.
Verser la confiture dans des pots préalablement stérilisés, les boucher avec un couvercle puis les retourner et les laisser ainsi jusqu'à complet refroidissement.




Les secrets de la recette:

Généralement je fais de la confiture de mirabelle sans rien ajouter car j'aime le goût pur des mirabelles. Mais comme j'aime toujours faire des petits essais, j'ai déjà essayé plusieurs versions très réussies en ajoutant au choix: un peu de poudre de vanille, de la fève de tonka râpée ou bien encore un peu de gingembre en poudre ou fraîchement râpé. Ces 3 épices se marient particulièrement bien avec la mirabelle. Vous pouvez donc essayer avec l'un d'eux pour varier les plaisirs.

Adaptez la dose de sucre selon vos goûts et la qualité des fruits. Normalement les bonnes mirabelles bien mûres sont assez riches en sucre et ne nécessitent pas plus de 600 gr de sucre pour un kilo (pas moins sinon vous risquez d'avoir des soucis de conservation...), mais si vous aimez les confitures bien sucrées et bien fermes ou que vos mirabelles sont peu parfumées et pas très mûres vous pouvez augmenter la quantité de sucre (même au delà de 700 gr).

Si vous décidez de faire de plus grande quantité n'oubliez pas d'adapter le temps de cuisson en le prolongeant un peu.

Normalement je ne mixe pas cette confiture mais si vous le souhaitez vous pouvez donner un coup de mixer pour que l'on ne sente plus du tout les peaux des fruits.



Commentaires

  1. Hello Kélou, merci pour cette recette de délicieuse confiture de mirabelles au gingembre...une réussite et surtout sympa de partager😙

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je t'en prie! Merci à toi pour ce retour et de savoir dire "merci" ;-) !

      Supprimer

Publier un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Sapinette (liqueur de jeunes pousses de sapin)

Ça sent le sapin! Là je sens que vous allez me prendre pour une folle dingue, et vous n'aurez pas totalement tort, mais j'assume ce petit grain de folie!

Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même... Il y a quelques temps, j'ai découvert dans la gamme des quenelles Malartre, des mini-quenelles au comté absolument délicieuses.
Comme je n'arrive plus à les trouver j'ai décidé de "bricoler" une recette pour essayer de m'approcher au plus près de ce que j'avais goûté et apprécié et voilà le résultat!

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!
Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, lorsque j'achetais du chou chinois (pas facile à dire pour les palais chatouilleux), je me cantonais (non pas le riz... Même si, certes, ce serait de circonstance !!!) à faire ma salade de chou chinois au poulet et au sésame que nous aimons beaucoup à la maison.

Pain cocotte à l'épeautre et aux 5 graines

Ça croustille sur les papilles! Je ne vous propose pas très souvent des recettes de boulange...
Pourtant c'est une cuisine très amusante à faire, un peu magique et au final assez facile quand on a trouvé la bonne technique.

Planteur antillais

La star des Antilles! J'ai de tout temps adoré faire des cocktails! Le côté apprenti sorcier et potion magique sans doute 😉!

Fromages blancs faisselles maison

Mes petites expériences Je profite d'une petite accalmie dans la consultation du blog pour publier une recette qui, j'en ai conscience, ne s'adresse certainement pas à un large lectorat.