Accéder au contenu principal

Chutney de figues


"Figues" suite et fin

Chutney de figues

On termine cette semaine spéciale "figues" avec une recette incontournable sur les tables de fin d'année!

Pour manger avec le foie gras, le chutney est un "must", un accessoire indispensable.

La petite touche aigre-douce va venir "casser" et contre-balancer le côté gras du foie.

Et le chutney de figues est des plus appréciés dans ces circonstances.


Il était donc normal que je vous poste cette recette que l'on peut parfaitement faire avec des figues surgelées au moment de Noël, mais qu'il est quand même plus logique de faire en ce moment, en pleine saison des figues.

D'autant que cette année les figues ont été tellement abreuvées de soleil qu'elles sont particulièrement savoureuses, alors profitons-en!

Profitons-en aussi pour faire de la confiture de figues à l'orange ou pour congeler des petites barquettes de figues confites à l'orange et aux épices ou de compote de figue-pêche de vigne! Ce sera tellement bon de pouvoir ressortir un peu de soleil au cœur de l'hiver 😉!



Chutney de figues

Chutney de figues

Ingrédients pour 4 ou 5 petits pots:

400 gr de figues bien mûres
2 petits oignons violets ou 1 gros (80 gr environ)
1 càs d'huile d'olive
2 càs de miel
1 càs de sucre en poudre
1 petite càc de sel
2 càs de vinaigre de cidre
1 càs de vinaigre balsamique
1 pincée de poudre de gingembre ou une pointe de gingembre frais râpé
1 pincée de cannelle en poudre
1 pincée de 4 épices (facultatif)
Quelques tours de moulin de poivre (de Sechuan de préférence)
2 brins de thym (facultatif)
1 càs de raisins secs (facultatif)
1 càs de pignons de pin ou de noix concassées (facultatif)

Éplucher les oignons et les émincer finement.
Mettre l'huile dans une casserole avec les oignons émincés et les faire cuire jusqu'à ce qu'ils deviennent translucides (5 mn environ).
Laver les figues et les couper en 4.
Les ajouter aux oignons.
Ajouter tous les épices et aromates (vinaigres, sucre, miel, sel, poivre, épices, thym et éventuellement fruits secs) et faire cuire à feu doux pendant  15 à 25 mn.
Verser dans des petits pots préalablement stérilisés, fermer et retourner immédiatement.

Chutney de figues

Les secrets de la recette:


Le chutney peut être servi avec du foie gras bien sûr, mais vous pouvez aussi le déguster avec de la viande rouge ou blanche froide à la place des cornichons, mais aussi avec de la viande chaude (avec un magret de canard miam 😋!), avec de la charcuterie, du fromage, etc...

Je mets toujours mon chutney dans des petits pots pour éviter le gaspillage, car généralement, on sort un chutney pour une occasion particulière et on ne s'en ressert pas ensuite... Quoiqu'il arrive conservez le au frais une fois entamé et n'utilisez que des ustensiles parfaitement propre pour le prélever (si vous laissez un morceau de nourriture dans le pot, c'est sûr qu'il moisira...).

La conservation du chutney est variable suivant le taux de sucre, le temps de cuisson et le type de vinaigre utilisé. Pour assurer sa conservation, je vous conseille soit de les stériliser (pas de souci de stockage dans ce cas là) soit de les stocker au frigo (un peu embêtant car ça prend de la place), soit encore de les surgeler et de les sortir au fur et à mesure.

Concernant les épices, je varie les plaisirs. Concernant la cannelle et le gingembre c'est systématique, mais pour le reste parfois c'est du 4 épices, parfois un peu de piment, parfois de la badiane, etc...

Je ne rajoute pas systématiquement non plus de fruits secs mais parfois pour plus de gourmandise ou pour changer un peu la texture je rajoute des raisins secs et parfois même des pignons de pins ou des morceaux de noix.

Vous pouvez bien sûr remplacer les oignons violets par des oignons jaunes classiques.

Si vous n'avez pas de miel vous pouvez ne mettre que du sucre en poudre, dans ce cas, mettez-en 4 cuillères à soupe, le miel ayant un pouvoir sucrant supérieur au sucre.
Si au contraire vous ne voulez sucrer qu'avec du miel, mettez-en 2 cuillères et demi.

J'aime bien mélanger le vinaigre de cidre (ou de miel parfois) avec le vinaigre balsamique. L'un apportant son acidité fruité et l'autre de la rondeur. Mais si vous n'avez pas les deux en stock, n'en mettez qu'un bien-sûr.
Et si vous n'avez ni l'un ni l'autre remplacez les par le vinaigre que vous avez en stock.

Chutney de figues

Commentaires

  1. Voilà de quoi accompagner joliment le foie gras à noël ! Un délice ! Bonne journée bises

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même... Il y a quelques temps, j'ai découvert dans la gamme des quenelles Malartre, des mini-quenelles au comté absolument délicieuses.
Comme je n'arrive plus à les trouver j'ai décidé de "bricoler" une recette pour essayer de m'approcher au plus près de ce que j'avais goûté et apprécié et voilà le résultat!

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!
Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, lorsque j'achetais du chou chinois (pas facile à dire pour les palais chatouilleux), je me cantonais (non pas le riz... Même si, certes, ce serait de circonstance !!!) à faire ma salade de chou chinois au poulet et au sésame que nous aimons beaucoup à la maison.

Pain cocotte à l'épeautre et aux 5 graines

Ça croustille sur les papilles! Je ne vous propose pas très souvent des recettes de boulange...
Pourtant c'est une cuisine très amusante à faire, un peu magique et au final assez facile quand on a trouvé la bonne technique.

Fromages blancs faisselles maison

Mes petites expériences Je profite d'une petite accalmie dans la consultation du blog pour publier une recette qui, j'en ai conscience, ne s'adresse certainement pas à un large lectorat.
Eh oui, de nos jours, quel hurluberlu autre que moi va se lancer dans la confection de faisselles maison??
Ça me permet ainsi de compléter mon petit carnet de recettes perso, une des raisons pour lesquelles j'ai créé ce blog.
Et puis, qui sait... Peut-être existe-t-il d'autres hurluberlus parmi mes lecteurs 😉...

Yaourts au lait de coco avec ou sans yaourtière

Douceur des îles Ça fait bien longtemps que je ne vous aie pas proposé de recettes de yaourts.
Ceux-ci ont été plébiscités à la maison et je vous recommande vivement de les tester!

Polenta crémeuse

Douceur italienne Connaissez-vous la polenta?
C'est une semoule fine de maïs dont les italiens sont très friands.
Ça peut tout aussi bien être délicieux que très moyen si elle n'est pas bien cuisinée. On peut la préparer en  différentes textures qui va du plus ou moins liquide, au plus ou moins ferme. Personnellement je l'aime soit en bâtonnets revenus à la poêle dans du beurre, soit comme je vous la propose aujourd'hui en polenta crémeuse.
C'est un accompagnement parfait pour une viande en sauce, un rôti ou toute autre viande et peut même compléter une soupe lors d'un soir de semaine automnal ou hivernal en guise de plat principal, servie seule quand elle est bien préparée, ou accompagnée d'une bonne tranche de jambon de pays.