Accéder au contenu principal

Couronne de Noël tressée à la praline

Matin de Noël enchanté 

Pour ajouter de la magie à la magie du matin de Noël, je vous propose aujourd'hui une recette de brioche en forme de couronne.
Une fois de plus c'est à la praline que j'ai choisi de la farcir.
Voici donc après la brioche à la praline classique et la brioche à la praline façon Praluline, une troisième version avec cette couronne tressée dans le même esprit que la brioche marbrée au chocolat que je vous avais proposé il y a deux ans.
De quoi se réveiller tout en douceur et en gourmandise le matin du grand jour!

Couronne de Noël tressée à la praline

Ingrédients pour une grosse brioche :

120 gr de beurre mou
1/2 cube de levure de boulanger fraîche (soit 22 gr environ)
500 gr de farine
150 gr de lait
20 gr de sucre en poudre
1 œuf + 1 jaune
1 càc de sel
1 pointe de couteau de poudre de vanille
1 bouchon d'alcool d'orange type Cointreau ou bien de rhum ambré
1 càs de lait
Pour la pâte à la praline:
100 gr de pralines concassées
100 ml de crème épaisse ou mascarpone

Faire chauffer la crème avec les pralines concassées en mélangeant pour éviter que ça n'accroche et ne déborde en tout 5 minutes.
Mettre de côté et laisser complètement refroidir.
Délayer la levure dans le lait préalablement légèrement tiédi. Ajouter l’œuf, la vanille, l'alcool et le sucre et mélanger pour dissoudre le sucre. Puis ajouter la farine, le beurre coupé en morceaux et le sel et pétrir jusqu'à obtention d'une belle boule de pâte. Laisser lever la pâte obtenue sous un linge dans un endroit tiède pendant 1h.
Rompre la pâte en essayant d'introduire un peu d'air dedans tout en reformant une belle boule.
Mettre au réfrigérateur entre 1h et une nuit en couvrant avec un film au contact pour éviter que la pâte ne se dessèche.
Sortir la pâte et la déposer sur un plan de travail fariné.
L'étaler le plus finement possible en un rectangle d'une longueur de minimum 60 cm.
Étaler la pâte à la praline sur toute la surface.

Rouler la pâte sur elle même pour obtenir un gros boudin plutôt serré.

Fendre le boudin en deux dans toute sa longueur avec un bon couteau.

Tresser les deux morceaux ensemble en tirant la pâte un peu vers soi, la mettre en rond pour former une couronne et souder les deux extrémités.
Placer la tresse obtenue sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Laisser lever une heure recouvert d'un linge propre.
Allumer le four à 160°.
Mélanger le jaune d’œuf restant avec le lait.
Dorer la couronne à l'aide d'un pinceau et enfourner pour 35 mn.
Laisser totalement refroidir avant de consommer.

Au Thermomix :
Mettre la levure émiettée dans le bol avec le lait et faire tourner 1 mn à 37° vit 3.
Ajouter l’œuf, le sucre et les arômes et mixer 15 sec vit 3.
Ajouter le beurre mou coupé en morceaux, la farine et le sel et faire tourner 5 mn en fonction Épi.
Puis suivre la suite de la recette dans la version classique ci-dessus.

Les secrets de la recette :

  • Vous n'êtes pas obligés de faire une couronne, vous pouvez aussi faire une tresse classique sans lui donner la forme d'une couronne. En dehors de la période de Noël je fais généralement une tresse classique. Dans ce cas je vous recommande de découper le boudin en 3 et de les tresser comme ci-dessous.
  • N'oubliez pas que la température du lait quand on ajoute la farine ne doit pas excéder 37° au risque d'annuler les propriétés de la levure de boulanger.
  • Je préfère utiliser de la levure fraîche mais vous pouvez parfaitement utiliser de la levure sèche si vous en avez l'habitude.
  • Les gourmandes peuvent rajouter quelques pralines concassées en plus avant de rouler la pâte. Certains de mes gourmands trouvent que ça manque presqu'un peu de pralines mais je pense que c'est parce que j'utilise des pralines avec une fine couche de sucre (les pralines de qualité médiocre sont composées essentiellement de sucre avec très peu d'amandes, les miennes c'est le contraire), du coup la brioche n'est pas trop sucrée (à mon goût juste ce qu'il faut, mais certains "sugar addict" pourraient en vouloir plus).
  • Il peut s'avérer nécessaire de faire légèrement tiédir la crème à la praline si elle a trop durci (suivant la dose de sucre contenu dans les pralines ou le temps de cuisson de la crème), mais attention à ne pas la faire trop ramollir et ne pas la verser tiède ou chaude sinon il risque d'être compliqué de tresser la brioche.
  • Pour que la pâte lève bien, il faut que la pièce ait une température agréable et la couvrir avec un linge propre. Généralement je fais lever mes pâtes sur les radiateurs ou dans le four à peine tiède (pas trop sinon la pâte ramollit trop, lève trop vite puis s'effondre, pré-chauffé à 40° c'est bien) éteint avec la porte entre ouverte.
  • Je ne fends pas complètement le boudin sur toute sa longueur au début pour que ce soit plus facile à tresser, je laisse 5 cm en haut que je recoupe une fois la tresse réalisée pour pouvoir tresser les 5 cm restant et souder les deux morceaux de la couronne une fois mise en forme.
  • Pour éviter qu'elle ne s’affaisse ou perde sa forme bien ronde je vous recommande de placer un cercle beurré un peu plus grand que la couronne ou de la mettre dans un moule rond à peine plus grand pendant la pousse. Ce n'est pas indispensable mais si la couronne lève trop et trop vite elle peut se déformer.
  • Surveillez la cuisson pour que la brioche ne brûle pas. Comme elle contient beaucoup de sucre à la surface, le dessus peut rapidement caraméliser et il peut s'avérer être nécessaire de baisser la température à 150° les 5 ou 10 dernières minutes.
  • La brioche est meilleure servie complètement froide contrairement à d'autres viennoiseries.

Commentaires

  1. rhoooo je ne résiste pas à l'appel de la praline, ni à celui de la brioche d'ailleurs!!! bisous

    RépondreSupprimer
  2. Wahou, là tu te doutes bien que j'allais craquer aussi. Mon dieu elle est magnifique celle là j'ai hâte de la faire, pour la bonne cause je suis obligée de la tester avant que tout le monde arrive. Merci à toi et bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coquine ;-) ! Tu ne rates pas une occasion pour te régaler toi!! Et bien évidemment, quand j'ai posté cette recette j'ai pensé à toi et je me suis doutée qu'elle allait te combler ;-) ! Bisous

      Supprimer
  3. hummm ! Quel bonheur ! je viens manger chez toi quand tu veux :-) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah si tu n'habitais pas si loin, je t'inviterais avec grand plaisir! Gros bisous Catherine!

      Supprimer
  4. quelle belle brioche gourmande ! quel délicieux matin de Noël ! j'espère avoir le temps de faire une brioche pendant les vacances, c'est tellement agréable ! en espérant qu'elle soit aussi réussie que la tienne ! bonne journée bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le plaisir des matins de Noël gourmands ;-)... Bisous Lolo

      Supprimer
  5. Waouh.... tout ce que j'adore, parfait pour un week-end à la montagne !!!
    Merci pour cette petite merveille!
    Laurence C

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurence pour ce retour enjoué! C'est vrai que c'est vraiment parfait pour un petit dej ou un goûter au coin du feu à Flaine ;-) ! Bonne année avec un joli bébé très bientôt ;-) !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

Les recettes qui vous plaisent en ce moment

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

Couscous facile

Quenelles au comté

Bouchées de radis noir au saumon et au sésame

Cake noisettes et farine de châtaigne (sans gluten et sans lactose)