Accéder au contenu principal

Vin de figues




J'adore depuis toujours faire des alcools "maison"!
Cela réveille sans doute en moi mon côté sorcière, me donnant l'impression de préparer des potions magiques"" !!
À moins que ce ne soit ma peur de manquer qui me pousse à stocker confitures, sauces tomates, alcools, et autres préparations maison...
C'est grave Docteur????
En tous cas, je ne sais pas si c'est grave, mais c'est super bon de retrouver tout au long de l'année les petits plaisirs estivaux!
Vous trouverez sur le blog plusieurs recettes d'alcools "maison" comme l’indétrônable punch passion, le rhum arrangé à l'ananas, la sapinette ou encore le vin de citron.
Et pour les amateurs de figues, n'oublier pas de tester la délicieuse eau de figuier à la fleur d'oranger, la salade folle de figues marinées au vinaigre balsamique, la salade automnale figues, noix et bleu et et la confiture de figues à l'orange!

Vin de figues


Ingrédients pour environ 2 bouteilles:

12 figues fraîches
5 feuilles de figuier fraîches
300 gr d'alcool à 90 ou 95° pur
2 bouteilles de vin rouge soit 150 cl
1 morceau de zeste d'orange
1 gousse de vanille
1 bâton de cannelle (facultatif)
400 gr de sucre en poudre

Laver les figues et les feuilles sous l'eau froide.
Ouvrir les figues en 4 et déchiqueter les feuilles en petits morceaux.
Les mettre dans un bocal avec la vanille fendue, le zeste d'orange et la cannelle et les recouvrir d'alcool.
Fermer le bocal et laisser macérer le tout une semaine à l’abri de la lumière.
Au bout d'une semaine.
Faire chauffer le vin rouge avec le sucre et mélanger jusqu'à complète dissolution du sucre.
Laisser totalement refroidir avant de mélanger avec l'alcool macéré aux figues et aux feuilles préalablement filtré.
Mettre en bouteilles et bouchonner.


Les secrets de la recette:

  • Pas facile de trouver de l'alcool à 90 ou 95°... Il faut souvent traverser les frontières et particulièrement celle de l'Italie. Si vous n'en trouvez pas, utiliser l'alcool de fruits à 40 ou 45° que l'on trouve dans le commerce en doublant la portion d'alcool, mais sachez que le résultat n'aura rien à voir. L'alcool à 90 ou 95° extrait beaucoup mieux les parfums que l'alcool de fruits classiques. Attention toutefois à ne pas utiliser de l'alcool à 90° modifié que l'on trouve en pharmacie ou dans les rayons de parapharmacie. Je parle bien d’alcool pur et non modifié!
  • Je vous conseille d'utiliser un vin rouge charpenté et chargé de soleil comme un vin du Languedoc, de Provence ou de la vallée du Rhône. Vous pouvez aussi faire ce vin avec un vin rosé, mais personnellement je trouve que c'est plus gourmand et rond avec un vin rouge.
  • Pour le zeste d'orange, je prélève une bande d'une dizaine de centimètre à l'aide d'un économe sur une orange bio préalablement lavée. Il m'arrive aussi de le remplacer par une cuillère à soupe ou deux d'eau de fleur d'oranger ou par un zeste de citron.
  • Si vous n'avez pas de figuier chez vous, vous en trouverez certainement en bord de route ou des branches qui dépassent et pourrez en chiper 5 feuilles sans gêner personne.


Commentaires

  1. c'est la classe de servir ton vin aux invité en disant "c'est fait maison"!!!! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À la maison il y a du choix de ce côté là, chaque année je fais de nouveaux essais 😉😘

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même... Il y a quelques temps, j'ai découvert dans la gamme des quenelles Malartre, des mini-quenelles au comté absolument délicieuses.
Comme je n'arrive plus à les trouver j'ai décidé de "bricoler" une recette pour essayer de m'approcher au plus près de ce que j'avais goûté et apprécié et voilà le résultat!

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!
Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, lorsque j'achetais du chou chinois (pas facile à dire pour les palais chatouilleux), je me cantonais (non pas le riz... Même si, certes, ce serait de circonstance !!!) à faire ma salade de chou chinois au poulet et au sésame que nous aimons beaucoup à la maison.

Pain cocotte à l'épeautre et aux 5 graines

Ça croustille sur les papilles! Je ne vous propose pas très souvent des recettes de boulange...
Pourtant c'est une cuisine très amusante à faire, un peu magique et au final assez facile quand on a trouvé la bonne technique.

Fromages blancs faisselles maison

Mes petites expériences Je profite d'une petite accalmie dans la consultation du blog pour publier une recette qui, j'en ai conscience, ne s'adresse certainement pas à un large lectorat.
Eh oui, de nos jours, quel hurluberlu autre que moi va se lancer dans la confection de faisselles maison??
Ça me permet ainsi de compléter mon petit carnet de recettes perso, une des raisons pour lesquelles j'ai créé ce blog.
Et puis, qui sait... Peut-être existe-t-il d'autres hurluberlus parmi mes lecteurs 😉...

Yaourts au lait de coco avec ou sans yaourtière

Douceur des îles Ça fait bien longtemps que je ne vous aie pas proposé de recettes de yaourts.
Ceux-ci ont été plébiscités à la maison et je vous recommande vivement de les tester!

Polenta crémeuse

Douceur italienne Connaissez-vous la polenta?
C'est une semoule fine de maïs dont les italiens sont très friands.
Ça peut tout aussi bien être délicieux que très moyen si elle n'est pas bien cuisinée. On peut la préparer en  différentes textures qui va du plus ou moins liquide, au plus ou moins ferme. Personnellement je l'aime soit en bâtonnets revenus à la poêle dans du beurre, soit comme je vous la propose aujourd'hui en polenta crémeuse.
C'est un accompagnement parfait pour une viande en sauce, un rôti ou toute autre viande et peut même compléter une soupe lors d'un soir de semaine automnal ou hivernal en guise de plat principal, servie seule quand elle est bien préparée, ou accompagnée d'une bonne tranche de jambon de pays.