Accéder au contenu principal

Riz vénéré à l'ail et aux tomates confites

Black rice

Avant de vous proposer des recettes pour les fêtes de fin d'année, je voulais vous proposer cette recette que ma maman nous fait souvent l'été lorsque la tribu est réunie et qui plait vraiment à tout le monde.
Le plus difficile dans la recette sera de trouver du riz vénéré mais vous pouvez parfaitement la réaliser avec d'autres riz plus courants.
Pour ceux qui ne connaissent pas le riz vénéré, c'est un riz complet qui arbore une belle couleur noire, qui peut virer un peu au violet à la cuisson, qui a un délicieux goût de pain chaud, un petit arrière goût de noisette et une texture à la fois ferme et fondante. Bref il a tout pour plaire!
Je sais que je vous ai déjà publié il y a peu, une recette de poêlée de riz (la poêlée de riz et lentilles aux épices) mais ça fait trop longtemps que je veux partager celle-ci avec vous.
Elle sera parfaite pour accompagner un barbecue l'été mais aussi pour apporter un peu de soleil au cœur des saisons plus fraîches pour accompagner un bon filet mignon, un rôti ou un poisson, ou simplement tel quel pour compléter une soupe ou une salade pour un soir de semaine.

Riz vénéré à l'ail et aux tomates confites

Ingrédients pour 4 à 6 personnes:

400 gr de riz vénéré
125 gr de tomates confites à l'huile
2 gousses d'ail
1 oignon (de préférence rouge)
4 càs d'huile d'olive
800 gr d'eau
sel
poivre ou piment d'Espelette

Éplucher l'oignon et l'ail.
Émincer finement l'oignon et hacher l'ail.
Mettre l'huile d'olive dans une grande poêle et commencer à faire chauffer.
Une fois l'huile chaude y faire revenir un peu l'oignon.
Une fois qu'il est translucide, ajouter le riz et l'ail et bien mélanger pour nacrer* tous les grains de riz.
Ajouter l'eau et le sel.
Faire cuire environ 45 mn (à adapter en fonction des riz) en surveillant le niveau d'eau et en mélangeant régulièrement.
10 mn avant la fin de la cuisson, ajouter les tomates confites.

*nacrer: enrober tous les grains de riz d'une matière grasse chaude jusqu'à ce qu'il devienne translucide.

Les secrets de la recette:

  • Suivant le type de riz vénéré, il faudra peut-être adapter le temps de cuisson. Le mien cuit en 45 mn, mais certains cuisent beaucoup plus rapidement.
  • J'utilise des tomates confites car je n'aime pas trop les tomates séchées, mais vous pouvez parfaitement utiliser des tomates séchées réhydratées ou marinées si vous aimez ça (ma maman fait d'ailleurs sa poêlée avec des tomates séchées). Tomates cerises ou quartiers de tomates, peu importe, c'est comme vous voulez. Vous pouvez au choix les laisser telles quelles ou les ciseler finement.
  • Pour plus de saveur, vous pouvez remplacer une partie de l'huile d'olive par de l'huile dans laquelle baignent les tomates.
  • Comme je vous le disais en introduction, vous pouvez faire cette poêlée avec d'autres variétés de riz. Dans ce cas, n'oubliez pas d'adapter le temps de cuisson. Si vous devez prendre un autre riz, le riz qui se rapprochera le plus du riz vénéré au niveau de la texture est le riz long étuvé, mais vous pouvez aussi utiliser d'autres riz selon vos habitudes de consommation (certains auront besoin d'être rincés, d'autres d'une cuisson courte ou encore plus longue, etc...) .
  • Surveillez le niveau d'eau et rajoutez en petit à petit si besoin (de la chaude voire même bouillante, pour ne pas interrompre la cuisson). Suivant le riz, le type de poêle et la puissance du feu, il peut s'avérer nécessaire d'en rajouter. Et si l'eau n'est pas totalement évaporée au bout de 45 mn, augmentez la puissance et prolongez la cuisson quelques minutes jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus.
  • L'oignon est facultatif. Personnellement j'adore l'oignon dans les poêlées de riz mais il me semble que ma maman n'en met pas.
  • Parfois je rajoute un peu de thym frais, cela va parfaitement avec.
  • Vous pouvez aussi remplacer l'eau par un bouillon de légumes ou de volaille, particulièrement si vous utilisez un riz classique (long grain, basmati, etc...), la poêlée sera encore plus parfumée. Mais si vous utilisez du riz vénéré je trouve que c'est dommage car le bouillon va masquer un peu le goût subtile du riz vénéré.
  • Vous pouvez parfaitement faire ce riz à l'avance et le faire réchauffer, c'est presque encore meilleur car le riz grillotte au fond de la poêle.
  • Pour en faire un plat complet, vous pouvez rajouter quelques anneaux d'encornets, des pétoncles, des crevettes ou quelques morceaux de blanc de poulet émincés 10 mn avant la fin de la cuisson, ou encore ajouter au moment de servir quelques pétales de jambon cru ou fumé.

Commentaires

  1. j'aime beaucoup ce riz, encore faut il arriver à en trouver!!! bisous

    RépondreSupprimer
  2. Il y en a au rayon bio et au rayon produit d'Italie chez Leclerc à 3,13 € les 500 G

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

Poêlée de chou chinois et carotte à l'asiatique À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!

Quenelles au comté

Quenelles au comté Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même...

Gigot de 7 heures

Gigot de 7 heures Patience et longueur de temps... Ça vous rappelle quelque chose?? Oui!!! C'est bien ça ! C'est la morale de la fable de La Fontaine "Le lion et le rat", la suite de la citation étant "font plus que force ni que rage"!! Bon je vous rassure, pas de recette à base de rat et encore moins de lion 😝!

Olives maison

Olives maison Éloge à la lenteur Voilà plusieurs années que je veux vous poster cette recette et chaque année je m'y prends trop tard... Je ramasse souvent mes olives en décembre et à cette période j'ai bien d'autres recettes à vous poster que celle-ci...  Je me décide donc un peu plus tôt cette année! Je ne sais pas si vous avez déjà envisagé de faire vos propres olives maison, mais c'est tellement facile à faire et délicieux qu'il faut absolument que vous testiez! Même ceux qui n'ont pas d'olivier dans leur jardin ou sur leur balcon peuvent se lancer car on en trouve à présent des fraîches chez les primeurs. La seule contrainte c'est qu'il faut être un tout petit peu patient...

Potimarrons farcis façon tartiflette

Potimarron des cimes Me voici de retour sur la toile après une grosse vilaine grippe qui m'a mise complètement KO. Pour récupérer et affronter le froid des pistes de ski, je vous propose aujourd'hui une recette qui permet de profiter des joies de la montagne sans (trop) culpabiliser. C'est vrai que si en plus du fromage, de la crème et du lard, on rajoute des pommes de terre ou des pâtes, on atteint des sommets caloriques!! Avec le potimarron on se fait juste un tout petit peu moins mal, on se régale tout autant et on coche un légume réglementaire quotidien!

Tatins d'endive au foie gras

Un délice renversant ! On termine la semaine avec une troisième recette festive au foie gras ! À la maison, on n'est pas trop fan des endives cuites, et je n'en fais quasiment jamais... Mais je dois dire que les tatins que j'avais dégustées il y a 2 ou 3 ans dans un restau m'ont fait changer d'avis ! Elles n'étaient pas associées au foie gras (ça c'est le petit plus de Kélou), mais c'était néanmoins un vrai régal ! Une entrée qui change et qui en épatera plus d'un !