Accéder au contenu principal

Poulet à la crème et aux champignons


Un basique pour Noël

Je ne pensais pas avoir le temps de vous poster cette recette mais j'ai miraculeusement trouvé un petit créneau entre deux valises, pour le faire "just in time"!
Ça fait tellement longtemps que je veux la poster que ce sera fait 😉.

C'est vraiment un basique de Noël chez nous; on switche une année sur deux avec le gratin de fruits de mer au safran (avec des queues de langouste pour cette occasion 😋).
Chez ma maman, généralement on fait la vraie version du poulet aux morilles et au vin jaune.
Mais là c'est une version simplifiée qui peut se servir tout au long de l'année, que l'on peut faire au four ou sur le feu et que l'on customise en version plus festive pour Noël si on le souhaite.
On peut ne mettre que des morilles, varier les champignons ou les mélanger comme bon nous semble. Moi j'aime bien toujours mettre quelques champignons de Paris que je fais légèrement dorer avec les échalotes pour donner un peu plus de goût, mais libre à vous d'adapter la recette pour faire une version plus noble avec uniquement des morilles et du vin jaune, ou pourquoi pas avec de la truffe?
Je vous souhaite de très joyeuses fêtes de fin d'année et je vous dis à l'année prochaine en pleine forme!

Poulet à la crème et aux champignons

Ingrédients pour 6 personnes:

1 beau poulet découpé en morceaux ou 6 cuisses
1 barquette de champignons de Paris de 250 grs (ou plus)
40 gr de morilles ou trompettes de la mort séchées ou autres
2 belles échalotes
20 cl de vin blanc
2 x 20 cl d'eau bouillante
50 cl de crème liquide
40 gr de beurre (2 x 20 gr)
1 grosse cuillère à soupe de Maïzena (ou à défaut de farine)
sel, poivre

Mettre les champignons séchés dans un bol et faire chauffer 20 cl d'eau.
Verser l'eau bouillante sur les champignons séchés et les laisser à tremper pour les faire gonfler.
Au bout de 15 mn dans l'eau,  les égoutter, les passer sous un filet d'eau pour éliminer un maximum de sable, puis les remettre de nouveau à gonfler dans 20 cl d'eau bouillante.
Dans un fait-tout, faire fondre 20 gr de beurre et ajouter les cuisses pour les faire dorer sur toutes les faces à feu plutôt vif.
Pendant ce temps, éplucher les échalotes et les hacher.
Éplucher les champignons frais et les émincés.
Une fois que les cuisses sont bien dorées, couper le feu et les retirer du fait-tout en les mettant de côté dans une assiette.
Remettre 20 gr de beurre dans la cocotte et mettre les échalotes hachées à dorer.
Au bout d'une minute ajouter les champignons émincés et faire cuire en mélangeant de temps en temps environ 5 mn, jusqu'à ce que le tout soit légèrement doré.
Une fois les champignons et échalotes cuits, remettre les cuisses de poulet dans la cocotte.
Mouiller le poulet et les champignons avec le vin blanc, laisser évaporer les vapeurs d'alcool une minute.
Parsemer de Maïzena, saler, poivrer et mélanger.
Égoutter les morilles en récupérant l'eau.
Ajouter dans la cocotte la crème fraîche, l'eau des champignons, mélanger à nouveau et faire cuire à feu très doux environ 30 mn, ou mettre au four préalablement chauffé à 160° avec le couvercle pendant 30 mn également.
Ajouter les morilles et poursuivre la cuisson encore 5 mn, juste le temps qu'elles prennent le goût de la sauce et qu'elles se réchauffent.
Servir sans tarder.

Les secrets de la recette:

  • En version festive, je vous recommande de choisir une volaille de qualité. Plutôt que du poulet, choisissez une belle volaille de Bresse, un chapon ou autre poulet ou volaille de qualité ou d'Appellation d'Origine Protégée.
  • Pour vous simplifier la tâche, demander à votre volailler ou votre boucher de vous la découper. Ou bien acheter de belles cuisses bien charnues.
  • N'étant pas trop fan de vin jaune et vu son prix j'utilise un vin blanc classique sec ou doux suivant ce que j'ai en stock. Pour le "vrai" poulet aux morilles, normalement on utilise du vin jaune du Jura que l'on sert également en accompagnement.
  • Je trouve que le riz blanc longs grains étuvé (non parfumé, pas de Basmati ou de thaï) est ce qui va le mieux avec le poulet à la crème et aux champignons. Mais vous pouvez aussi servir avec des pâtes fraîches (attention toutefois avec les pâtes fraîches car c'est compliqué à servir quand on est nombreux...), avec une polenta crémeuse (recette ICI) ou bien pour ceux qui veulent servir des légumes, vous pouvez servir des haricots verts avec leur version festive en fagots enrobés de lard.
  • Pour les champignons, je vous recommande les morilles ou les trompettes de la mort en version "séchée" mais vous pouvez aussi utiliser des champignons surgelés. Vous pouvez aussi compléter les champignons de Paris par une bonne truffe fraîche (ou surgelée) râpée au dernier moment (en ayant pris soin de la mettre la veille dans la crème pour qu'elle donne bien sa saveur à la crème). Vous pouvez aussi faire ce poulet en ne mettant que des champignons de Paris (il faudra alors au moins doubler la proportion de champignons de Paris) ou qu'une seule sorte de champignons festifs (morilles, trompettes, truffes, etc...).
  • Vous pouvez faire la première partie de la recette à l'avance et terminer la cuisson des 35 mn (30 mn + 5 mn avec les champignons "de fête" -morilles, trompettes ou truffes) pendant que vous prenez l'apéritif. La cuisson au four est plus "secure" puisque vous n'aurez pas besoin de venir mélanger de temps à autres mais les deux cuissons sont bien.  L'important est que la cuisson se fasse à feu doux pour éviter que la crème soit "brusquée" et ne caille.

Commentaires

  1. Yes, j'attendais cette recette du poulet aux morilles. Merci Kelou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'allais t'envoyer un message pour te prévenir que je l'avais postée ;-) ! Qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour les potes :D :D !!! Joyeux Noël mon ami!!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!
Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, lorsque j'achetais du chou chinois (pas facile à dire pour les palais chatouilleux), je me cantonais (non pas le riz... Même si, certes, ce serait de circonstance !!!) à faire ma salade de chou chinois au poulet et au sésame que nous aimons beaucoup à la maison.

Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même... Il y a quelques temps, j'ai découvert dans la gamme des quenelles Malartre, des mini-quenelles au comté absolument délicieuses.
Comme je n'arrive plus à les trouver j'ai décidé de "bricoler" une recette pour essayer de m'approcher au plus près de ce que j'avais goûté et apprécié et voilà le résultat!

Pain cocotte à l'épeautre et aux 5 graines

Ça croustille sur les papilles! Je ne vous propose pas très souvent des recettes de boulange...
Pourtant c'est une cuisine très amusante à faire, un peu magique et au final assez facile quand on a trouvé la bonne technique.

Yaourts au lait de coco avec ou sans yaourtière

Douceur des îles Ça fait bien longtemps que je ne vous aie pas proposé de recettes de yaourts.
Ceux-ci ont été plébiscités à la maison et je vous recommande vivement de les tester!

Fromages blancs faisselles maison

Mes petites expériences Je profite d'une petite accalmie dans la consultation du blog pour publier une recette qui, j'en ai conscience, ne s'adresse certainement pas à un large lectorat.
Eh oui, de nos jours, quel hurluberlu autre que moi va se lancer dans la confection de faisselles maison??
Ça me permet ainsi de compléter mon petit carnet de recettes perso, une des raisons pour lesquelles j'ai créé ce blog.
Et puis, qui sait... Peut-être existe-t-il d'autres hurluberlus parmi mes lecteurs 😉...

Planteur antillais

La star des Antilles! J'ai de tout temps adoré faire des cocktails! Le côté apprenti sorcier et potion magique sans doute 😉!
Plus jeune je faisais acheter à mes parents toutes sortes de liqueurs pour en faire pendant les vacances familiales.
Mes années passées en Guadeloupe n'ont pas atténué ma passion pour les cocktails, car quel alcool se prête mieux aux cocktails que le rhum (ne cherchez pas il n'y en a pas 😜)??