Accéder au contenu principal

Gâteau des îles à l'ananas


Comme un besoin de soleil et de chaleur

Je ne sais pas vous, mais moi après une semaine de pluie, j'ai comme des envies de soleil.
Pas de chance, je n'ai pas prévu de partir en voyage et en plus le week-end s'annonce pourri... Alors on va se consoler avec des saveurs des îles!
Certes, c'est plutôt la saison des crêpes, avec la Chandeleur qui arrive dimanche, mais, même si j'adore les crêpes, je déteste rester des heures devant ma poêle pour en faire.
Généralement, je prépare la pâte et les enfants se chargent de les faire cuire.
Vous l'aurez compris, vous n'aurez pas de recette de crêpes cette année...
Mais rassurez-vous, vous gagnez au change avec ce gâteau à la texture onctueuse à mi chemin entre le flan et le gâteau, et aux saveurs tropicales délicieuses!
Pour vous consoler, vous pouvez malgré tout consulter les rares recettes pour la Chandeleur que vous trouverez sur ce blog, qui sont le délicieux gâteau de crêpes salés que je fais... avec des galettes au sarrasin que j'achète (oui je sais shame on me!), les blinis et les pancakes aux myrtilles.
Bonne Chandeleur à tous!

Gâteau des îles à l'ananas

Ingrédients pour 8 à 10 personnes :

Pour le gâteau:
750 à 900 gr de chair d'ananas égouttée
200 ml de crème de coco
1 bouchon de rhum ambré
1 càc de poudre de vanille
150 gr de sucre de canne
4 œufs entiers
80 gr de farine
1 zeste de citron vert
Pour le caramel:
100 gr de sucre
1 jus de citron vert

Prélever le zeste du citron en le râpant finement.
Faire un caramel avec le sucre et le jus de citron vert (soit à même le moule s'il le permet, soit dans une casserole que l'on verse ensuite dans le fond du moule une fois le caramel prêt).
Mixer le plus finement possible la chair de l'ananas.
Casser et mélanger les œufs en omelette.
Y ajouter le sucre, la crème de coco, la vanille, le zeste de citron vert et le rhum et bien mélanger.
Ajouter cette préparation à la chair d'ananas.
Mélanger de nouveau et finir en ajoutant la farine en pluie afin de ne pas former de grumeau.
Verser le mélange obtenu dans le moule caramélisé.
Faire cuire 1h10 à 150°/160°.
À la sortie du four, laisser tiédir avant de démouler.

Les secrets de la recette :

  • Pour une fois, je vous recommande d'utiliser une boîte car ce gâteau est plutôt meilleur avec de l'ananas en boîte (si possible de bonne qualité. Moi je prends du bio) préalablement égoutté.
  • À défaut, choisir un ananas très sucré comme l'ananas Victoria ( mais qui est très cher 😒) ou tomber sur un ananas très parfumé et très sucré.
  • Si vous utilisez un ananas frais mais qu'il n'est pas assez goûteux, goûtez la pâte et ajustez l'assaisonnement en sucre et épices. 
  • Dans le gâteau, la crème de coco peut être remplacée par de la crème fraîche liquide.
  • Certains moules vont directement sur le feu et permettent de faire le caramel directement à l'intérieur sans utiliser de casserole supplémentaire. 
  • Dans la mesure du possible, j'aime bien utiliser un moule à soufflé étroit et haut (comme dans la toute première photo tout en haut), je trouve que le gâteau a plus "d'allure". Sinon  j'utilise un moule à manqué (comme sur les autres photos).
  • Pour servir on peut faire réduire le jus d'ananas de la boîte avec un bouchon de rhum jusqu'à épaississement et servir cette sauce pour arroser le gâteau en fonction des goûts (cf la photo ci-dessus jus d'ananas réduit avec du rhum et chantilly coco). 
  • Vous pouvez aussi servir avec ce gâteau une crème anglaise, une chantilly coco (cf la photo ci-dessous) ou une glace rhum-raisin ou un sorbet coco, voire même de la chair de fruits de la passion si vous aimez ça. 
  • On peut aussi râper de nouveau par dessus un peu de zeste de citron ou parsemer de noix de coco selon les goûts.
  • Pour accompagner vous pouvez aussi servir des petits rochers coco dont vous trouverez la recette ICI et qui se marieront à merveille avec ce gâteau.

Commentaires

  1. C'est un gâteau qui me plairait sûrement. Quelle est le diamètre du moule utilisé, stp, et la température de cuisson?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme indiqué dans la recette (à la toute fin, avant dernière ligne) la température du four est de 150/160°. Concernant le moule, comme je le disais dans "les secrets de la recette", tu peux choisir un moule à soufflé pour avoir un gâteau plus épais (le mien fait 15 cm de diamètre) ça donne un gâteau bien épais comme la toute première photo tout en haut de la page, personnellement c'est ce que je préfère, ou bien un moule à manqué classique de 20 à 24 cm (plus le moule sera grand moins le gâteau sera épais). À toi de voir ce que tu préfères ;-) .

      Supprimer
  2. hummm il est parfait pour oublier la grisaille ce gâteau!!!! bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Sapinette (liqueur de jeunes pousses de sapin)

Ça sent le sapin! Là je sens que vous allez me prendre pour une folle dingue, et vous n'aurez pas totalement tort, mais j'assume ce petit grain de folie!

Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même... Il y a quelques temps, j'ai découvert dans la gamme des quenelles Malartre, des mini-quenelles au comté absolument délicieuses.
Comme je n'arrive plus à les trouver j'ai décidé de "bricoler" une recette pour essayer de m'approcher au plus près de ce que j'avais goûté et apprécié et voilà le résultat!

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!
Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, lorsque j'achetais du chou chinois (pas facile à dire pour les palais chatouilleux), je me cantonais (non pas le riz... Même si, certes, ce serait de circonstance !!!) à faire ma salade de chou chinois au poulet et au sésame que nous aimons beaucoup à la maison.

Pain cocotte à l'épeautre et aux 5 graines

Ça croustille sur les papilles! Je ne vous propose pas très souvent des recettes de boulange...
Pourtant c'est une cuisine très amusante à faire, un peu magique et au final assez facile quand on a trouvé la bonne technique.

Fromages blancs faisselles maison

Mes petites expériences Je profite d'une petite accalmie dans la consultation du blog pour publier une recette qui, j'en ai conscience, ne s'adresse certainement pas à un large lectorat.

Planteur antillais

La star des Antilles! J'ai de tout temps adoré faire des cocktails! Le côté apprenti sorcier et potion magique sans doute 😉!