Accéder au contenu principal

Granola salé provençal

Back to work 

Il est temps de se remettre au boulot après des fêtes bien dépaysantes!Je vous présente tout d'abord mes meilleurs vœux pour la nouvelle année. Je vous souhaite plein de bonnes choses pour vous et vos familles, plein de gourmandise et de moments de partage avec ceux qui vous sont chers.
Je ne sais pas si vous avez déjà testé ma recette du granola salé aux graines, épices et parmesan, mais chez nous, depuis que nous avons découvert les granolas salés, nous ne pouvons plus nous en passer et les bocaux défilent à toute allure!
On les saupoudre sur les salades, les soupes, les légumes ou on les grignote tout simplement tels quels (Attention! Je vous aurais prévenu, c'est difficile de s'arrêter une fois que l'on a commencé...).
Très rapidement, j'ai donc cherché à varier les plaisirs pour pouvoir adapter en fonction des saveurs.
Celui que je vous propose aujourd'hui est notre deuxième chouchou à la maison (le premier est plus "passe-partout").
Cela nous permet de démarrer l'année sous le soleil de Provence, ça fait du bien non?
J'ai essayé une autre recette plus exotique à base d'épices indiennes que j'avais trouvé dans un magazine Régal, mais elle ne m'a pas convaincue et reste encore à améliorer avant de vous la présenter (on y est presque, j'ai refait un test cette semaine un peu plus satisfaisant, ça ne devrait donc pas tarder).

Granola provençal salé

Ingrédients: 

250 gr de flocons d'avoine ou de flocons divers mélangés
100 gr de tomates confites
50 à 100 gr de parmesan râpé
5 càs de pignons de pin soit environ 50 gr
4 càs de thym frais de préférence ou séché soit environ une vingtaine de brins
3 càc d'ail en poudre
4 càs d'huile d'olive
1 ou 2 grosses pincées de piment d'Espelette
1 càc rase de sel
1 blanc d’œuf (facultatif)
1 càc de pesto ou de concentré de tomate (facultatif)
1 petit chèvre plus ou moins sec suivant les goûts (facultatif)

Allumer le four à 160°.
Mettre tous les ingrédients secs dans un saladier et les mélanger.
Couper les tomates confites en petits morceaux et éventuellement le petit chèvre.
Les ajouter aux autres éléments ainsi que l'huile d'olive et éventuellement le blanc d’œuf et (ou) le pesto.
Bien mélanger le tout et verser sur une plaque recouverte d'une feuille de silicone ou d'un papier sulfurisé.
Enfourner pour 25 mn en sortant la plaque à mi cuisson pour mélanger et ré-enfourner.

Les secrets de la recette:

  • On peut remplacer enlever 50 gr de flocons d'avoine et les remplacer par 50 gr de son d'avoine ou de blé. C'est un peu moins bon mais c'est plus "healthy".
  • Il existe d'ailleurs différents types de flocons d'avoine des petits que l'on utilise particulièrement en cuisine, et des gros qui sont beaucoup mieux pour les granolas, donc si vous en trouvez choisissez ceux là.
  • Je ne mets pas systématiquement 100 gr de parmesan. Plus on en met, plus c'est gourmand bien sûr, mais plus c'est riche aussi... Avec 50 gr c'est déjà très bon. Veillez à ajuster la dose de sel en fonction de la dose de parmesan que vous mettez.
  • On peut remplacer une partie du parmesan par un chèvre sec râpé ou ajouter du chèvre en plus de la dose de parmesan. Par exemple 20 gr de parmesan et 30 gr de chèvre sec râpé ou 50 gr de parmesan et un petit chèvre râpé, ça renforce le côté "provençal", on se croirait dans la garrigue en train de faire paître notre troupeau de biquettes! Vous pouvez aussi couper un chèvre un peu plus frais en tout petits dés et les rajouter au granola avant de le passer au four.
  • Le blanc d’œuf permet que tout s'amalgame bien et d'obtenir un granola plus croustillant et éventuellement des petits morceaux de granola agglomérés, je vous le recommande particulièrement si vous voulez le grignoter tel quel. Dans ce cas vous pouvez (ou non) enlever une ou deux cuillères d'huile d'olive. Je n'en mets pas systématiquement mais c'est mieux avec.
  • Je ne mets pas non plus systématiquement de pesto (maison, c'est bien meilleur que ceux du commerce! Recette ICI), ça dépend en fait si j'ai un pot entamé au frigo ou pas. Ça rend le granola encore goûteux mais ce n'est pas indispensable surtout si on a mis la dose maximale de parmesan.
  • Il m'arrive aussi pour rendre le granola encore plus gourmand en remplaçant le pesto par une  cuillère café voire même à soupe de concentré de tomate, parfois même mélangée à une cuillère à soupe de miel, pour bien enrober les flocons. Cela donne un granola totalement irrésistible qui peut former quelques grosses pépites de morceaux agglomérés si on prend bien soin de laisser totalement refroidir sur la plaque après cuisson avant de manipuler.
  • Vous pouvez aussi rajouter une quinzaine d'olives, noires de préférence (là aussi les olives maison c'est bien meilleur! Recette ICI), et les découper en tout petits morceaux (les rajouter avant cuisson, comme les tomates, pour qu'elles sèchent un peu et se conservent sans problème).
  • Les pignons sont généralement très chers, si vous n'en avez pas, vous pouvez les remplacer par des amandes concassées, des graines de courges ou de tournesol ou encore par des noix de cajou ou des noix classiques.
  • Vous pouvez varier les plaisirs en remplaçant le thym par du romarin, de la marjolaine, de l'origan ou mélanger plusieurs herbes de la garrigue.
  • J'utilise bien des tomates confites et pas séchées car je n'aime pas ça (vous pouvez les faire vous même avec la recette de Kélou en cliquant ICI ou les acheter, on en trouve au rayon des tapenades, tartinades and co ou des anti-pasti ou mezzes), si vous voulez utiliser des tomates séchées, rajoutez les à la sortie du four et pas avant sinon elles risquent d'être trop dures et compliquées à manger.

Commentaires

  1. coucou merci pour cette découverte, ça doit être délicieux, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça l'est ;-) ! Ça vaut le coup d'essayer! Bisous

      Supprimer
  2. ça c'est parfait pour donner du pep's à mes soupes!!!! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait! Mais ça ira mieux avec les soupes estivales à base de courgettes, tomates, poivrons etc... Bisous

      Supprimer
  3. Coucou, j'adore le granola salé, sur les salades, les gratins, ou à croquer tel quel, merci pour cette variante qui a l'air délicieuse! bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est grâce à toi que j'ai découvert le granola salé, alors merci à toi ;-) !

      Supprimer

Publier un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

Poêlée de chou chinois et carotte à l'asiatique À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!

Mini burgers au saumon fumé

Mini burgers au saumon fumé Burgers nordiques Une recette festive pour vos buffets ou apéritifs à venir, ça vous dit ?

Gigot de 7 heures

Gigot de 7 heures Patience et longueur de temps... Ça vous rappelle quelque chose?? Oui!!! C'est bien ça ! C'est la morale de la fable de La Fontaine "Le lion et le rat", la suite de la citation étant "font plus que force ni que rage"!! Bon je vous rassure, pas de recette à base de rat et encore moins de lion 😝!

Quenelles au comté

Quenelles au comté Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même...

Filet mignon séché

Charcuterie maison Filet mignon séché aux épices grillés Voilà une recette qui pourrait bien devenir le hit de vos apéros de l'été! Je suis sûre que vous n'avez jamais envisager de vous lancer dans la charcuterie maison. Et pourtant c'est si facile qu'il serait vraiment dommage de ne pas essayer!

Olives maison

Olives maison Éloge à la lenteur Voilà plusieurs années que je veux vous poster cette recette et chaque année je m'y prends trop tard... Je ramasse souvent mes olives en décembre et à cette période j'ai bien d'autres recettes à vous poster que celle-ci...  Je me décide donc un peu plus tôt cette année! Je ne sais pas si vous avez déjà envisagé de faire vos propres olives maison, mais c'est tellement facile à faire et délicieux qu'il faut absolument que vous testiez! Même ceux qui n'ont pas d'olivier dans leur jardin ou sur leur balcon peuvent se lancer car on en trouve à présent des fraîches chez les primeurs. La seule contrainte c'est qu'il faut être un tout petit peu patient...