Accéder au contenu principal

Confiture fraise-ananas-coco


Du velours sur vos tartines

La saison des fraises a démarré et c'est une chose fort réjouissante en ces temps incertains.
Et si vous profitiez de cette période de confinement pour vous lancer dans les confitures maison?
Il n'y a rien de compliqué à cela et c'est tellement satisfaisant! Allez, osez vous lancer 😉!
Je vous ai déjà proposé une confiture associant la fraise et l'ananas (recette ICI), mais comme je l'avais fait dans le délicieux smoothie fraise-ananas-coco, j'avais envie de rajouter une note de coco dans ma confiture qui était déjà excellente.
Bien m'en a pris car le résultat est tout simplement divin (enfin... à mon goût)!
Bon, je ne suis peut-être pas très objective, je vous l'accorde, car dès qu'il y a de la noix de coco quelque part, je monte au septième ciel!
Par ailleurs, je trouve que l'ananas, dans les confitures, apporte une gourmandise incomparable malgré le fait qu'il ne comporte quasiment aucune pectine et qu'il faille toujours lui apporter un gélifiant naturel.
La fraise n'en apportant pas plus, vous ne pourrez donc pas vous passer d'agar-agar ou de pectine de fruits dans cette confiture au risque de vous retrouver avec une confiture totalement liquide.
En ce moment, profitez en aussi pour tester la confiture fraise-rhubarbe qui est également une incontournable chez nous.
Actuellement vous pouvez également essayer la confiture aux fruits exotiques qui vous permettra de voyager au bout du monde sans bouger de chez vous.
Plus tard dans la saison, vous aurez plein d'autres parfums à essayer en consultant l'index des recettes des confitures et pâte à tartiner.

Confiture fraise-ananas-coco

Ingrédients pour 5 ou 6 pots:

400 gr de fraises
200 gr d'ananas
300 gr de crème de coco
500 gr de sucre en poudre
1 citron vert (facultatif)
1 càc de poudre de vanille
2 càc d'agar-agar ou de pectine de fruits

Laver les fraises, les équeuter et les couper en 2 si elles sont grosses.
Couper les tranches d'ananas en morceaux.
Presser le jus du citron.
Mettre les fruits dans une casserole avec le sucre, le jus de citron, la vanille et laisser si possible infuser une nuit à couvert.
Le lendemain, ajouter le lait ou la crème de coco, bien mélanger et mettre sur le feu.
Au bout de 15 mn de cuisson, mixer les fruits avec un mixer plongeant.
Poursuivre la cuisson pendant encore 15 mn en remuant de temps à autres et en réglant la température en fonction de la montée du liquide dans la casserole.
Puis ajouter les 2 cuillères à café de poudre d'agar-agar, mélanger et poursuivre encore la cuisson de 5 à 10 mn.
Mettre en pots préalablement stérilisés, les fermer avec un couvercle et les retourner immédiatement pour faire le vide d'air.
Les laisser ainsi tête en bas jusqu'à complet refroidissement.

Les secrets de la recette:

  • La confiture sera plus goûteuse avec de la crème de coco mais vous pouvez aussi la faire avec du lait de coco.
  • La saveur dépendra de la qualité des fruits. Des fraises et un ananas sans aucun goût, donneront une confiture plus fade (même si j'avoue que cette confiture permettrait de recycler et valoriser justement des fruits sans goût ni saveur; la crème de coco, la vanille et le citron vert permettant de palier au manque de goût).
  • Conservez votre confiture au frais après l'ouverture d'un pot, la confiture comportant peu de sucre par rapport à la quantité de fruits, elle pourrait rapidement moisir.
  • Ne conservez pas votre confiture trop longtemps (dans un endroit sec et frais à l'abri de la lumière, une cave par exemple). À la longue, la confiture perd de sa jolie couleur d'origine et devient moins appétissante. Elle reste toutefois consommable et le goût n'en sera pas altéré mais sachez qu'elle vire un peu avec le temps.
  • On peut utiliser un citron jaune à défaut de citron vert, même si ce dernier se marie particulièrement bien avec le reste.
  • Je n'utilise jamais de sucre "spécial confiture" (qui contiennent des gélifiants et permettent une cuisson rapide) mais je pense que pour cette confiture en particulier il pourrait être adapté. Par contre je vous recommande de faire pré-cuire vos fruits avant de mettre le sucre (puis cuire comme indiqué sur le paquet de sucre), car ce qui me dérange dans l'utilisation du sucre "spécial confiture" c'est la cuisson trop rapide qui ne permet pas aux fruits de prendre le goût de "confit", dans ce cas autant faire une compote.
  • Pour stériliser vos pots avant de les remplir, vous pouvez, après les avoir bien nettoyés et faits sécher sur un linge parfaitement propre, soit les ébouillanter avec de l'eau, soit les passer au four 10 mn à 150°.

Commentaires

  1. Was für eine tolle Kombination, kann ich mir auch super gut mit Erdbeeren und Rhabarber vorstellen, muss ich nachmachen, Danke!
    Grüß,
    Jesse-Gabriel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce commentaire! Je suis désolée mais je ne parle suffisamment bien allemand pour vous répondre dans votre langue, je vous laisserai utiliser Google traduction pour traduire ma réponse. Je fais aussi de la confiture fraise-rhubarbe, la recette est d'ailleurs sur le blog. N'hésitez pas à essayer cette nouvelle version de confiture à la fraise ;-) ! Merci pour la visite sur le blog

      Supprimer
  2. hummmm un régal ta confiture!!!! bisous

    RépondreSupprimer
  3. Quelle belle combinaison, je peux aussi l'imaginer avec des fraises et de la rhubarbe, je dois l'imiter, merci!
    Salutations
    Jesse-Gabriel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il faudra que j'essaye aussi avec la confiture fraises/rhubarbe, c'est une bonne idée! Bonne journée!

      Supprimer

Publier un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Sapinette (liqueur de jeunes pousses de sapin)

Ça sent le sapin! Là je sens que vous allez me prendre pour une folle dingue, et vous n'aurez pas totalement tort, mais j'assume ce petit grain de folie!

Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même... Il y a quelques temps, j'ai découvert dans la gamme des quenelles Malartre, des mini-quenelles au comté absolument délicieuses.
Comme je n'arrive plus à les trouver j'ai décidé de "bricoler" une recette pour essayer de m'approcher au plus près de ce que j'avais goûté et apprécié et voilà le résultat!

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!
Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, lorsque j'achetais du chou chinois (pas facile à dire pour les palais chatouilleux), je me cantonais (non pas le riz... Même si, certes, ce serait de circonstance !!!) à faire ma salade de chou chinois au poulet et au sésame que nous aimons beaucoup à la maison.

Pain cocotte à l'épeautre et aux 5 graines

Ça croustille sur les papilles! Je ne vous propose pas très souvent des recettes de boulange...
Pourtant c'est une cuisine très amusante à faire, un peu magique et au final assez facile quand on a trouvé la bonne technique.

Planteur antillais

La star des Antilles! J'ai de tout temps adoré faire des cocktails! Le côté apprenti sorcier et potion magique sans doute 😉!

Fromages blancs faisselles maison

Mes petites expériences Je profite d'une petite accalmie dans la consultation du blog pour publier une recette qui, j'en ai conscience, ne s'adresse certainement pas à un large lectorat.