Accéder au contenu principal

Pavé de biscuits au chocolat et au café

Pas de Pâques sans chocolat

Pâques arrive à grands pas, et même si cette année il aura une saveur un peu amère en raison de la situation et que bon nombre de familles ne pourront pas être réunies, ce n'est pas une raison pour ne pas le fêter.
Je vous propose donc cette année une recette de gâteau au chocolat, Pâques oblige, mais une recette de "placard", c'est de circonstance aussi.
Un gâteau sans cuisson qui matche à tous les coups. 
Cette recette de base, que je n'ai pas encore eu le temps de poster sur le blog, vous la connaissez peut-être sous le nom de "gâteau de famille".
Il était très à la mode dans les années 70/80 et est un peu tombé aux oubliettes mais c'est une recette dont on ne se lasse pas et si facile à faire.
Je l'ai un peu adaptée à ma façon pour lui donner une texture un peu plus légère que la recette classique qui est à base de crème au beurre dont je ne suis pas trop fan.
J'essayerai, si j'ai le temps, de vous poster cette semaine une autre recette de dessert de Pâques avec des fruits rouges et une recette d'entrée.
Pour vous aider à réfléchir à votre menu pascal, consultez également les recettes de gigot d'agneau de 7 heures, cailles aux griottes, flageolets à la crème, à l'ail et au romarin, coques en chocolat à garnir avec des idées pour les garnir, œufs de Pâques aux amandes et biscuits roses. Vous pouvez aussi consulter les index de recettes sucrées et salées si vous ne trouvez pas votre bonheur parmi celles suggérées.

Pavé de biscuits au chocolat et au café

Ingrédients pour 6 personnes :

1 paquet de petits LU, Petits beurre, Biscuits Thé ou Petits Brun (une vingtaine de biscuits suivant le moule utilisé)
2 espressos forts
200 gr de chocolat noir à pâtisser
50 gr (5 cl) de crème liquide
2 œufs
2 càs de sucre en poudre
75 gr de beurre mou

Faire deux expressos serrés et les laisser refroidir.
Casser le chocolat en morceaux.
Faire fondre le chocolat dans la crème à feu doux (ou 30 sec au micro-ondes).
Séparer les blancs des jaunes d’œufs.
Mélanger les jaunes avec une cuillère à soupe de sucre.
Ajouter le beurre mou en morceaux et battre jusqu'à obtention du belle pommade.
Verser alors le chocolat fondu dans la crème et mélanger.
Battre les blancs en neige ferme en les serrant à la fin en ajoutant une cuillère à soupe de sucre.
Verser les blancs dans le mélange chocolaté et mélanger délicatement pour ne pas "casser" les blancs.
Si possible chemiser un moule à cake ou carré de film transparent en laissant dépasser un morceau de la longueur du moule.
Verser un peu de cette préparation chocolatée au fond du moule et l'étaler finement.
Tremper des biscuits au fur et à mesure dans le café et recouvrir la préparation chocolatée avec.
Verser une peu de mélange au chocolat par dessus les biscuits au café et l'étaler finement et procéder ainsi jusqu'à épuisement des biscuits et de la préparation chocolatée en terminant par la préparation chocolatée et en lissant bien le dessus.
Rabattre le film transparent sur le gâteau.
Tasser pour bien répartir la préparation en tapant le moule sur le plan de travail et au besoin en appuyant sur le dessus avec le dos d'une cuillère à soupe.
Placer au frais au minimum 6 heures.

Les secrets de la recette:

  • Le plus difficile dans la recette va être la gestion des biscuits et de la préparation chocolatée. Si vous en mettez trop au départ, vous n'en aurez plus assez pour les dernières couches. Je vous conseille de disposer les biscuits dans le moule "à blanc" avant pour vous rendre compte du nombre de couches que vous aurez à faire pour mieux doser la répartition de la préparation entre les couches. Pour être sûrs de ne pas manquer d'appareil au chocolat, vous pouvez choisir de doubler les proportions pour la crème (donc 400 gr de chocolat, 100 gr de crème liquide, 4 œufs, 4 càs de sucre, 150 gr de beurre) et si vous en avez en rab en faire une mini marquise au chocolat.
  • Il faut aussi travailler vite, car les biscuits fondent très vite quand on les trempe dans le café.
  • L'idéal est de servir ce gâteau avec de la crème anglaise classique ou parfumée au café, mais il est aussi délicieux tel quel sans accompagnement.
  • L'idéal est de préparer ce dessert la veille. Il est plutôt meilleur lorsqu'il a un peu attendu.
  • À défaut d'espresso vous pouvez bien sûr utiliser du café lyophilisé type Nescafé, voire même de la Ricoré. Veillez juste à ce qu'il soit assez fort pour qu'il se sente dans la recette.
  • Vous pouvez parfumer votre café avec un peu d'alcool (un bouchon ou une cuillère à soupe) pour relever les saveurs. Vous pouvez au choix utiliser de l'amaretto, du rhum brun, du whisky ou si vous en avez de la liqueur de café.
  • Vous pouvez également vous servir d'un cadre à pâtisser pour faire ce gâteau. Dans ce cas, monter le gâteau directement dans le plat de service pour ne pas avoir à le bouger une fois pris et ainsi éviter de l'abîmer.
  • Si vous utilisez un moule, je vous recommande de le tapisser de film étirable avant de monter le gâteau pour faciliter le démoulage. Ce sera aussi plus facile pour tasser la préparation si vous recouvrer de film sur le dessus. Si vous n'en utilisez pas, pour faciliter le démoulage, mettez votre moule quelques instants dans de l'eau chaude avant de le retourner sur le plat de service.
  • Pour changer et donner plus de caractère à ce gâteau, vous pouvez aussi utiliser des spéculos.
  • Et puisque vous ferez peut-être ce gâteau pour Pâques, pourquoi ne pas le décorer avec des œufs de Pâques en sucre ou en chocolat ou de la friture en chocolat?

Commentaires

  1. un gâteau parfait pour l'occasion et si on ne fête pas vraiment pâques cette année, au moins il nous remontera le moral!!!! bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement! Et en ce moment y a pas de mal à se faire du bien! Bisous et joyeuses Pâques malgré tout

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot ou une suggestion, ça me donne du cœur à l'ouvrage et c'est une façon pour vous de m'encourager à continuer !
Par avance merci ! C'est l'essence qui me fait avancer et sans essence le moteur cale...

En ce moment vous aimez:

Sapinette (liqueur de jeunes pousses de sapin)

Ça sent le sapin! Là je sens que vous allez me prendre pour une folle dingue, et vous n'aurez pas totalement tort, mais j'assume ce petit grain de folie!

Quenelles au comté

Spécialité lyonnaise version Kélou ! C'est une recette que je voulais tester depuis très longtemps. En mauvaise lyonnaise que je suis,  je n'avais encore jamais essayé de faire des quenelles moi même... Il y a quelques temps, j'ai découvert dans la gamme des quenelles Malartre, des mini-quenelles au comté absolument délicieuses.
Comme je n'arrive plus à les trouver j'ai décidé de "bricoler" une recette pour essayer de m'approcher au plus près de ce que j'avais goûté et apprécié et voilà le résultat!

Poêlée de chou chinois et carottes à l'asiatique

À (la) poêle les carottes et le chou !!! Voilà une sympathique petite poêlée que je ne pensais pas pouvoir faire avaler à mes enfants et qui a pourtant remporté un vif succès!
Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, lorsque j'achetais du chou chinois (pas facile à dire pour les palais chatouilleux), je me cantonais (non pas le riz... Même si, certes, ce serait de circonstance !!!) à faire ma salade de chou chinois au poulet et au sésame que nous aimons beaucoup à la maison.

Pain cocotte à l'épeautre et aux 5 graines

Ça croustille sur les papilles! Je ne vous propose pas très souvent des recettes de boulange...
Pourtant c'est une cuisine très amusante à faire, un peu magique et au final assez facile quand on a trouvé la bonne technique.

Fromages blancs faisselles maison

Mes petites expériences Je profite d'une petite accalmie dans la consultation du blog pour publier une recette qui, j'en ai conscience, ne s'adresse certainement pas à un large lectorat.

Planteur antillais

La star des Antilles! J'ai de tout temps adoré faire des cocktails! Le côté apprenti sorcier et potion magique sans doute 😉!